La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GAMETOGENESE. Cest le développement des gamètes au cours de la vie : Spermatogenèse spermatozoïdes Ovogenèse ovocytes Elle permet le passage de cellules.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GAMETOGENESE. Cest le développement des gamètes au cours de la vie : Spermatogenèse spermatozoïdes Ovogenèse ovocytes Elle permet le passage de cellules."— Transcription de la présentation:

1 GAMETOGENESE

2 Cest le développement des gamètes au cours de la vie : Spermatogenèse spermatozoïdes Ovogenèse ovocytes Elle permet le passage de cellules diploïdes à des cellules haploïdes. Une cellule diploïde contient des paires de chromosome alors quune cellule haploïde ne contient quun seul chromosome de chaque. Le mécanisme permettant cette réduction sappelle la méiose. Elle est propre aux cellules sexuelles.

3 I.LA SPERMATOGENESE 1)Définition Cest lensemble des phénomènes qui, des spermatogonies, cellules souches diploïdes (2n chromosomes), aboutissent aux spermatozoïdes, gamètes masculins haploïdes (n chromosome). Elle a lieu dans les tubes séminifères des testicules, de la puberté à la mort.

4 2) Rappel anatomique Les cellules de Leydig dans le tissu conjonctif Dans les tubes séminifères se trouvent: –Les cellules de Sertoli –Les cellules germinales

5 Épaisseur du tube séminifère

6 3) Rôle des cellules Sertoli: rôle protecteur et nutritif envers les cellules germinales Germinales: cellules souches = spermatogonies = futurs spermatozoïdes Leydig : produisent la majeure partie de la testostérone et contrôlent donc les caractères sexuels Le testicule a donc une fonction hormonale et de reproduction.

7 4) Mécanismes Les spermatogonies se trouvent en périphérie des tubes séminifères. Il leur faut 74 jrs pour être libérées dans la lumière du tube. Ce mécanisme comprend 3 étapes: –La multiplication (27j) –La méiose (24j) –La spermiogenèse (23j) = passage de la spermatide en spermatozoïde

8

9 Une fois libéré dans la lumière du tube séminifère, il va acquérir ses fonctions locomotrices qui donnent naissance au flagelle. Puis, dans le canal épididymaire il acquiert sa mobilité et son pouvoir fécondant en 13 jours.

10 5) Explorations Cest le spermocytogramme qui permet létude du sperme. Il nécessite 3 à 4 jours dabstinence avant. Il étudie: Quantité (1.5 à 6ml) pH (7.4 à 7.6) Nombre (60 à 120 millions) Si < 20 M : oligozoospermie Si > 200 M : polyzoospermie Si 0 : azoospermie

11 Mobilité (> 50%) Si < 50 % : asthenozoospermie Vitalité (> 50%) Si > 50% morts : necrozoospermie Forme Si > 50% anormaux : teratozoospermie lâge, la chaleur, les radiations et la chimiothérapie peuvent modifier ses caractéristiques

12 II. LOVOGENESE Les ovaires ont une double fonction exocrine et endocrine. Lovogenèse est le processus aboutissant à la production des ovocytes, cellules de la reproduction à n chromosomes (gamète). Se déroule dans lovaire et comprend 2 fonctions : Gamétogenèse :fonction exocrine = production dovocytes Folliculogenèse: fonction endocrine = production dhormones

13 Elle débute lors de la vie embryonnaire puis se stoppe de la naissance à la puberté. A la naissance, 1 million dovocytes I Puis jusquà puberté : ovocytes I Les unités fondamentales sont les follicules primordiaux. Les follicules ovariens primordiaux et primaires constituent le capital folliculaire ou réserve. Cette double fonction est assurée de la puberté à la ménopause.

14 Coupe dun ovaire

15 1) La folliculogénèse Follicule primordial ou primaire = follicules au repos : 1 ovocyte et 1 couche unique de cellules Follicule secondaire : 1 ovocyte et plusieurs couches de cellules, formation de membrane pellucide Follicule pré-antral : 1 ovocyte, la granulosa et formation des thèques Follicule pré-ovulatoire de De Graaf (70jrs)

16 Follicules primordiaux et primaires

17 Follicule secondaire

18 Follicule pré-antral

19 Follicule de De Graaf

20 2) Ovogenèse

21 A la puberté, on observe chaque mois la poursuite de la méiose de lovocyte I en parallèle avec la croissance de quelques follicules primordiaux qui vont devenir des follicules primaires. Un de ces follicules va croître de manière plus importante que les autres pour devenir le follicule secondaire.Ce follicule va poursuivre sa croissance pour devenir le follicule mûr de De Graaf. La majorité des autres follicules satrésie.

22 Lovocyte I contenu dans ce follicule va poursuivre la 1ère division de la méiose qui était bloquée depuis la naissance pour devenir un ovocyte à n chromosomes. A cette étape, le pic de LH déclenche lovulation et lovocyte II est pondu dans la trompe. On parle alors dovule. Le follicule de De Graaf vidé se transforme en corps jaune. La méiose se poursuit uniquement si un spermatozoïde pénètre dans lovocyte II et devient un oeuf (2n chromosomes).

23 Ovogenèse et fécondation

24 LE CYCLE MENSTRUEL

25 1) Généralités Sous le terme de cycle menstruel on décrit lensemble des variations anatomiques et fonctionnelles de lappareil de reproduction (axe hypothalamo-hypophyso-ovarien et tractus génital) du début dune menstruation à une autre. A chaque cycle il y a ovulation et préparation de lendomètre à une éventuelle nidation. La menstruation (règles) est la desquamation de lendomètre qui marque la fin du cycle en labsence de nidation.

26 2) Clinique Un cycle normal est un cycle compatible avec la survenue dune grossesse. A chaque cycle, tous les organes cibles sont préparés à une éventuelle grossesse. La durée normale d1 cycle de référence est de 28j +/- 4j. La durée des cycles nest pas constante au cours de la vie. Lovulation permet de définir la phase folliculaire (14à17 jrs) et la phase lutéale (fixe à 14j).

27 Évolution des follicules durant un cycle

28 3) Sécrétion hormonale Lhypothalamus sécrète la GnRH Lhypophyse sécrète 2 gonadotrophines : –FSH ( h folliculostimulante) –LH ( h lutéinisante) Les ovaires sécrètent 2 stéroïdes : –Lœstrogène –La progestérone Par le follicule dominant et le corps jaune.

29 4) Axe hypothalamo- hypophyso-ovarien Les mécanismes essentiels régissant les relations entre les 3 sont: Sécrétion de GnRH par lhypothalamus qui stimule la sécrétion des gonadotrophines (LH/FSH) Hypophyse sécrète gonadotrophines uniquement en présence de GnRH et les quantités sont régulées par les stéroïdes (Oe et P) Les ovaires sont organes cibles et exercent une rétroaction sur la sécrétion de gonadotrophines (par sécrétion des stéroïdes).

30 Schéma général

31 5) Variations au cours du cycle LH: – lente en phase –PIC sur 1 à 3 jours – lente pendant la phase lutéale La FSH : –plateau en phase folliculaire –Déclin lent –Pic FSH contemporain du pic de LH mais plus court et moins important –Baisse pendant phase lutéale

32 Les oestrogènes: – lente puis rapide 7à 8 jours avant le pic de LH –Taux maximal la veille du pic –Chute brutale –ré en milieu de phase lutéale La progestérone : –Taux quasi-nul en phase folliculaire – importante à partir de lovulation – en fin de cycle

33 Variations hormonales

34 6) Effets sur les organes cibles Endomètre : –En phase folliculaire : phase proliférative avec épaississement de lendomètre –En phase lutéale : phase sécrétoire = endomètre atteint sa maturité, il est prêt à éventuelle nidation ou à prochaine menstruation. –Menstruation : 4 à 6 jours, marque début du cycle

35 Évolution de lendomètre

36 Col utérin = glaire cervicale: –En phase pré-ovulatoire : abondante et filante (Oe) –En phase ovulatoire: limpide, filance maximale, « mailles » larges = permet survie des spermatozoïdes et passage du col –En phase post-ovulatoire : coagulée et forme une barrière de protection

37 Température :

38 7) Rétrocontrôles Au début de la phase folliculaire, une faible augmentation du taux des œstrogènes inhibe la sécrétion de FSH et de LH, c'est la rétroaction négative. A la fin de la phase folliculaire, une forte augmentation du taux des œstrogènes (par croissance du follicule) déclenche les pics de FSH et LH. Il se produit une rétroaction positive entraînant lovulation. En phase lutéale, les taux élevés de progestérone et œstrogènes inhibent la sécrétion de LH et FSH. Il y a rétroaction négative.

39 Rétrocontrôle négatif en phase folliculaire

40 Rétrocontrôle positif en milieu de cycle

41 Rétrocontrôle négatif en phase lutéale


Télécharger ppt "GAMETOGENESE. Cest le développement des gamètes au cours de la vie : Spermatogenèse spermatozoïdes Ovogenèse ovocytes Elle permet le passage de cellules."

Présentations similaires


Annonces Google