La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CIP TIC PSP APPEL 2013 Journée dinformation Paris Claire FERTE Pierre CHASTANET Patrick SCHOULLER.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CIP TIC PSP APPEL 2013 Journée dinformation Paris Claire FERTE Pierre CHASTANET Patrick SCHOULLER."— Transcription de la présentation:

1 CIP TIC PSP APPEL 2013 Journée dinformation Paris Claire FERTE Pierre CHASTANET Patrick SCHOULLER

2 PROGRAMME DE LA JOURNEE 9 H 30 : ouverture de la journée, le CIP TIC et son positionnement au sein des opportunités TIC. Pourquoi participer à un tel programme, y compris pour des académiques, quelques exemples de projets des appels antérieurs. Animation Patrick SCHOULLER : représentant français au comité de gestion du CIP TIC PSP 10H 00 : Les types de projets et leurs modes de financements. le contenu de l'appel 2013 et ses attendus particuliers. Chaque thème sera suivi de questions réponses avec la salle Animation Pierre CHASTANET de la Direction (Société durable et sûre) à la DG CONNECT (Réseaux de communication, contenu et technologies) de la Commission européenne 12 H 45 : Questions réponses avec la salle Animation Pierre CHASTANET, Patrick SCHOULLER et Claire FERTE 13 H à 14 H : Repas libre 14H à 18 H Entretiens bilatéraux Animation Pierre CHASTANET, Patrick SCHOULLER et Claire FERTE

3 LA COMMISSION FERA UNE PRESENTION « COURTE » DES DIFFERENTS THEMES MAIS UNE PRESENTATION « LONGUE » SERA MISE A VOTRE DISPOSITION TOUS LES TRANSPARENTS VOUS SERONT ENVOYES LUNDI MATIN A LADRESSE COURRIEL INDIQUEE

4 PROGRAMME DE LA JOURNEE 9 H 30 : ouverture de la journée, le CIP TIC et son positionnement au sein des opportunités TIC. Pourquoi participer à un tel programme, y compris pour des académiques, quelques exemples de projets des appels antérieurs. Animation Patrick SCHOULLER : représentant français au comité de gestion du CIP TIC PSP 10H 00 : Les types de projets et leurs modes de financements. le contenu de l'appel 2013 et ses attendus particuliers. Chaque thème sera suivi de questions réponses avec la salle Animation Pierre CHASTANET de la Direction (Société durable et sûre) à la DG CONNECT (Réseaux de communication, contenu et technologies) de la Commission européenne 12 H 45 : Questions réponses avec la salle Animation Pierre CHASTANET, Patrick SCHOULLER et Claire FERTE 13 H à 14 H : Repas libre 14H à 18 H Entretiens bilatéraux Animation Pierre CHASTANET, Patrick SCHOULLER et Claire FERTE

5 IDEERECHERCHE FONDAMENTALERECHERCHE INDUSTRIELLEDVLPT EXPERIMENTALE MARCHE PROJETS INDIVIDUELS PROJETS COLLABORATIFS JEI CIR Aide OSEO innovation FEDER R&D innovation PCRDT IDEES + COOPERATIONS CIP TIC PSP PCRDT CAPACITES PME ISI ANR BLANC ANR THEMES FUI Poles competitivies EUREKA FIL DE L EAU EUREKA CLUSTER EUROSTARS ERA NET 4 GRAND EMPRUNT INVESTISSEMENT DAVENIR

6

7 GENERALITES DU CIP Un programme cadre sa dernière année Ne finance pas de RDT mais la mise en place dapplications pilotes ou de structure dappuis Ce programme est essentiellement le soutien des politiques de l'Union et du DAE (agenda numérique européen) mais il a aussi pour but de pousser l'innovation en faisant un meilleur usage des ICT et en favorisant un plus grand essor de leurs applications. Donc il doit : - développer le marché unique, - soutenir l'innovation avec une vaste adoption d'applications innovantes soutenues par des investissements - renforcer la qualité des services et rendre ces derniers utilisables pour tous et surtout pour les gens défavorisés (santé, vieillissement exclusion)

8 CE QUI EST SOUTENU PAR LE CIP des pilotes et des tests en vrai grandeur et situation ce qui permet de mettre les utilisateurs à la commande et donc d'avoir une innovation tirée par la demande. Il faut une taille et une couverture suffisante et soutenir les priorités politiques. diffusion des résultats le plus largement possible pour assurer leur duplication mais aussi le passage à l'échelle construire sur les initiatives des Etats membres et donc respecter l'interopérabilité, le partage d'expérience et développer des approches communes préparer les futurs actions: construire le consensus et les partenariats ce qui est essentiel pour l'interopérabilité et le déploiement à l'échelle européenne.

9 QUELS TYPES DACTEURS PARTICIPENT ? Les compagnies privées dont les PME Comme fournisseurs des innovations Principalement dans les pilotes B et les TN et comme acteurs principaux Les autorités nationales Ministères, autorités locales et régionales Organisations publiques hôpitaux, écoles, bibliothèques,.. Porteurs des pilotes A, utilisateurs clés dans les pilotes B et TN Les académiques et centres de recherche publics Comme experts et fournisseurs potentiels des innovations

10 MEME SANS RECHERCHE IL Y A DES ACADEMIQUES EXEMPLE DU PREMIER APPEL 1311 PARTICIPATIONS 311 DE LA PART DUNIVERSITE ET ECOLES ET CENTRE DE RECHERCHE ET SANS COMPTER LES CHU POUR LA FRANCE Centre National de la Recherche Scientifique Centre Scientifique et Technique du Bâtiment Fondation Maison des Sciences de lHomme Groupe des Ecoles des Télécommunications Université de Nantes

11 PARTENAIRES FRANCAIS DEPUIS LE DEBUT Ministère Economie Industrie et de lEmploi SILICON SENTIER Communauté dagglomération périgourdine La société dEconomie mixte ISSY média Fédération nationale avenir et qualité de vie des personnes âgées Groupement télévision numérique pour tous CASNAV de PARIS Fondation Maison des Sciences de lhomme SOCIETE GENERALE IBM EUROCOORDINATION SA CNRS Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports GIP Dossier Médical du Patient Association pour la communication et linformation du développement durable Association des acteurs régionaux de léconomie et de lenvironnement Association villes internet UNESCO Agence de solidarité numérique Europe et environnement Institut français de lenvironnement Fédération internationale de lautomobile

12 QUELQUES PARTENAIRES FRANCAIS MBCPFP DGME INSTITUT EUROPEEN DES AFFAIRES COMMUNAUTE DE COMMUNES DU NORD MARTINIQUE COMMUNAUTE DE COMMUNE DES DEUX FLEUVES Mairie de SAINT MEDARD en JALLES INTERACTIVITES VIDEO SYSTEMES FRANCE TELECOM WEBSOURD SCIC SA Association « E-SENIORS » Conseil des Communes et Régions dEUROPE Centre Français Promotion Dossier SANTE Institut européen des données de santé CSTB ENOLEO ENERGIE SARL VEADES LYRACOM TECHNOLOGIES UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE III MUNICIPALITE DE BORDEAUX ACIDD CONSEIL DE LA VILLE DE VALENCIENNES ALCATEL LUCENT EUTELSAT SA EDF SA ERCIM FIL RFID ETSI INSTITUT TELECOM ASSOCIATION BIOSECURE SAGEM SECURITE SA UNIVERSITE PARIS 8 NAVIDIS ISSY MEDIA 3D2 SAS

13 QUELQUES PARTENAIRES FRANCAIS SYSTRAN XEROX SAS OBJECT DIRECT SAS SOFTISSIMO JFG NETWORKS UNION SOCIALE POUR LHABITAT HABITAT ET TERRITOIRE CONSEIL LE TOIT ANGEVIN EFFINEO SA VOLTALIS MOULIN HABITAT VIZELIA TECHNOLOGIES CELIUM SAS + REAL PROJECT PARTNER NOBATEK + ICF NOVEDIS ADETF le syndicat mixte manche Numérique IT4ALL FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D EFEMMES BNF CODHOS FRENCH INSTITUTE OF ADVANCED MECANIQUE UNESCO UNIVERSITE PARIS XI INA EXALEAD INRA ACTA INFORMATIQUE INSERM INVENT SAS UNIVERSITE GRENOBLE 1 JOSEPH FOURIER EDITION DIFFUSION PRESSE SCIENCES

14 eSanté – Gestion des maladies chroniques des personnes âgées CLEAR: systeme de soins de santé personnalisé et de gestion de maladies chroniques pour les personnes âgées NEXIS: Programme de soins intégrés pour des problèmes chroniques et le vieillissement eSanté – Interopérabilité epSOS: Pilote à grande échelle pour linteropérabilité des résumés de donénes des patientset la ePrescriptions (Pilot A) CALLIOPE: CALL for InterOPerablity in Europe HER-Q-TN*: Labelisation de la qualité et Certification de systèmes HER QUELQUES PROJETS DU SECTEUR SANTE

15 EXEMPLE DE PILOTE B Le projet FREILOT vise la réduction de consommation de diesel et la réduction des émissions de CO2 dans le transport urbain

16 EXEMPLE DE PILOTE B Le projet FREILOT vise la réduction de consommation de diesel et la réduction des emissions de CO2 dans le transport urbain Partenaires: ERTICO – ITS Europe (Coordinateur), VOLVO, PEEK Traffic, CTAG, CERTH, CNRS-LETI, Interface Transport, MLC ITS Euskadi, THETIS S.p.A., GERTEK SA, POLIS, AZKAR, Nanuk, Van den Broeck Logistics, city of Helmond, city of Bilbao, Ville de Lyon et Grand Lyon démarrage: Avril 2009 Durée: 30 mois Coût: 4 M Subvention: 2 M site:

17 QUELS TYPES DE PROJETS PILOTE B Le projet "ECRN" traite des échanges de documents électroniques avec la mise en œuvre dun pilote pour les actes denregistrements civils des administrations civiles afin de permettre des transmissions sécurisées et des identifications sûres de ces actes civils échangés entre les administrations européennes 1,7 M 30 mois pour 12 partenaires 4 administrations IT RO SLO NL 4 villes Bologne Gent Rotterdam Bremenhaven 3 PME REGULUS srl GENIS d.o.o. Slovenia ENGINEERING INGEGNERIA INFORMATICA S.p.A.

18 Pour la vie indépendante T-Seniority: Extension des bénéfices de la société de linformation aux personnes âgées via des canaux de TV numérique CommonWell*: Services de soins de santé et de soins sociaux Dreaming: Alarme de poignet conviviale pour les personnes âgées QUELQUES PROJETS DU SECTEUR SANTE

19 Services accessibles DTV4All: Normes européennes de télédiffusion pour des services de TV numériques européens REACH112*: Des services durgence accessibles de façon multimodale Intégration sociale Bridge-IT: réseau thématique TIC pour lintégration sociale et la diversité culturelle Soutien cognitif ISISEMD*: Système intelligent pour une vie autonome et en prenant soin de soi même pour les seniors souffrant de problèmes cognitifs ou de légère démence Sociable*: soutien aux réseautage des personnes âgées, le renforcement mental et les interactions sociales Long Lasting Memories*: Plate forme dintégration des TIC combinant des exercices mentaux du niveau de létat de lart pour combattre la détérioriation cognitive QUELQUES PROJETS DU SECTEUR PERSONNES AGEES

20 AUTRES EXEMPLES DE PROJETS RETENUS PEPNET : cest la proposition exemplaire du réseau thématique, on ne finance pas un travail mais une communauté qui vise à connecter des acteurs et des réseaux bien établis et expérimentés en eParticipation, afin de constituer un lieu de collecte et de diffusion des meilleures pratiques et échange dexpérience et qui sera une ressource visible pour les parties intéressées dans toute lEurope. 36 mois 620 K 20 partenaires dont 2 villes (Massa et Issy les Moulineaux), des universitaires et des PME

21 LES MECANISMES DE FINANCEMEMENT POUR LES PILOTES A ET B 50% de financement des Coûts directs – actuels et enregistrés dans les comptes taux forfaitaire de 30% des coûts de personnel POUR LES PPI Jusquà 100% des coûts directs de coordination (moins de 30% du coût total et inférieurs à 1 M) + 7% des coûts en personnel POUR LES BPN 80% des coûts directs, pas de coûts indirects POUR LES RESEAUX THEMATIQUES Jusquà 100% des coûts de coordination et mise en oeuvre (frais voyages)

22 MAIS ON GAGNE COMBIEN ? 1998 partenaires soit / partenaire

23 REPARTION AUTRE DES SUBVENTIONS

24 LES THEMES DE LAPPEL 2013 Budget indicatif Budget opérationnel Appel a projets Cloud de services publics et smart cities 32,5 M contenu numérique, open data et créativité 36 M ICT pour la santé le bien vieillir et linclusion 39M eServices de confiance 7 M Objectif ouvert pour de lopen innovation et autres mesures 11,2 M Soutien aux projects bonds pour 20 M et les appels pour les études et autres mesures 30.8M TOTAL156,5 M

25 EN RESUME pas de R&D mais des offres de services innovants soit locaux (pilote B) soit denvergure nationale (pilote A) testées en vraie grandeur pendant au moins 6 mois mise en place par des consortia européens adaptés au type de projets soumis avec une subvention moyenne de 50% des coûts éligibles de la part de lUnion européenne on peut aussi mettre en place des structures de réflexion (Réseaux thématiques) ou se regrouper pour des achats publics ( PPI)

26 Cloud de services publics et smart cities tester et valider un ensemble de services publics « ouverts », reposant sur le cloud (interopérables transparents fiables). gestion interopérable des paiements des transports en vue de la mobilité pérenne dans les villes intelligentes systèmes coopératifs pour une mobilité pérennes des marchandises préparation du PPI pour des solutions innovantes sur les systèmes de transport intelligents préparation dun PPI sur des centres de données efficaces dans les villes intelligentes

27 Les TIC pour la santé, le bien vieillir et l'inclusion un grand pilote (6 pays) de soins intégrés de télésanté pour la gestion des maladies mentales déployer des programmes de soins intégrés de plusieurs autorités de soins (nationales ou régionales) en construire sur des bonnes pratiques mettre en place un PPI dachats de solutions innovantes en santé, en bien vieillir et en meilleures conditions de vie mettre en place un PPI dachats de produits et services qui permettent aux gens de rester actifs et en bonne santé plus longtemps chez eux. réfléchir aux méthodologies et indicateurs pour évaluer les impacts des services innovants permettant de garder les personnes âgées chez elles et en bonne santé. réfléchir aux bénéfices que lon peut tirer de façon évidente des solutions de esanté

28 Les TIC pour la santé, le bien vieillir et l'inclusion mettre en place une info-structure de dimension européenne et dune gouvernance collaborative pour maintenir les acquis développés par les projets précédents en termes dinteropérabilité (spécifications, composants open source, outils, architecture, certification de la qualité…) réfléchir sur le comment encourager et soutenir les communautés de la santé et scientifiques à développer des lignes directrices basées sur une pratique clinique évidente pour les services de eSanté un pilote pour moderniser les cartes (de parking ou de priorité) des personnes âgées et handicapées lorsquelles utilisent les transports publics ou leur propre véhicule (fraudes contraventions injustes difficultés d'obtention et gérer les droits daccès spécifiques (transports publics et places de parking) des pilotes sur lutilisations de solutions biophotoniques pour le diagnostic, le monitoring et le traitement des maladies

29 Les eServices de confiance Protection des sites web contre les attaques par un pilote B donc une une plate forme pour tester létat de lart détecter et nettoyer les sites web infectés et de diminuer limpact des attaques. Un pilote de plate forme qui réuni et relie les informations relatives à laSécurité des infrastructures en réseau (internet et réseaux de telecommunications) Un pilote de mise en place dune plate forme de signalisation (sure et de confiance) des infractions en cybercrime

30 Le contenu numérique, les open data et la créativité Un BPN pour enrichir et renforcer la base des contenus dEuropeana Un BPN pour la promotion de lusage d Europeana par les industries de la créativité qui utilisent ses contenus pour des applications.. Un réseau pour continuer le financement dEuropean développement de hubs virtuels qui facilitent lutilisation des données géographiques ouvertes issues de différentes sources afin de permettre la création dapplications innovantes et de services innovants. Un réseau de relexion sur les normes qui permettront lintégration et linteropérabilité des informations du secteur public dans toute lEurope et même au-delà

31 Le contenu numérique, les open data et la créativité des pilotes pour du « showcasing » de lexcellence dans les ICT au service de la formation pour tous des pilotes un réseau thématique pour dorganiser des compétitions de jeux éducatifs en mathématiques, en compétences TIC, en « healthier lifestyle prenant en compte les besoins spéciaux comme les enfants et les personnes à risque dexclusion Un pilote B (impliquant les forces de lordre) sur les technologies pour identifier des victimes ou des images et de contenus (fixes ou animés) de scènes de crime un pilote B pour mettre en place un cadre dinteropérabilité pour lindexation transfrontalière des contenus des schémas de classification des contenus nocifs pour les enfants. E-archivage : Un pilote pour traiter de lauthenticité des données, de leur provenance, de leur intégrité, de leur disponibilité et de leurs usages dans le temps. En plus le pilote devra traiter dintégration, dopération et dinteropérabilité.

32 Objectif blanc pour l'innovation et autres actions plusieurs Pilotes B pour tester des nouveaux schémas dinnovation qui reposent sur des appels ouverts, totalement « bottom up » et non top down. proches du marché soutenant le modèle social européen d'une société inclusive, cohésive information society for all pour tous, stimulant de nouvelles activités menant à la création d'emploi, renforçant la compétitivité des entreprises européennes et surtout des PME, renforçant le marché intérieur. Il sagit dinnovation dans des domaines dintérêt public (sans description des détails) afin daccélérer le transfert des applications et services innovants sur un marché si possible de taille européenne. indiquer pourquoi le nouveau service proposé doit être introduit maintenant et rapidement et pourquoi des financements européens sont nécessaires.

33 Soutien au « advance Corporate Social Responsibility (CSR) » dans le secteur ICT Un réseau thématique sur comment le secteur des TIC et des technologies modernes peuvent accroître la fourniture de bénéfices sociaux Soutien à la Grand Coalition pour des emplois dans le monde des ICT construire des partenariats entre multi-partenaires ( une ossature) pour réduire le seuil entre demande et offre en termes demplois (25 millions chômeurs mais emplois non comblés) en mettant en place des actions concrètes au niveau local : des schémas de formation, de nouvelles approches denseignements aux outils ICT, des facilités de mobilité, de la certification avec des cadres de « e-compétences », mieux sensibiliser et enfin mettre en place de nouvelles approches pour la formation et l'éducation.

34 CALENDRIER DE LAPPEL 2013 Publication de lappel : 21 décembre 2012 Clôture de lappel : 14 mai 201 Evaluation des propositions : juin 2013 Début des négociations : septembre 2013 Premiers contrats : décembre 2013 janvier 2014

35 DEMANDE DE PARTENAIRES Irene MONSONIS Department of European Projects Polibienestar Research Institute – University of Valencia Valencia (Spain) Tél: Mail : specialized in research, development and innovation, validation and assessment of technologies in the field of health and social policies.

36 PROGRAMME DE LA JOURNEE 9 H 30 : ouverture de la journée, le CIP TIC et son positionnement au sein des opportunités TIC. Pourquoi participer à un tel programme, y compris pour des académiques, quelques exemples de projets des appels antérieurs. Animation Patrick SCHOULLER : représentant français au comité de gestion du CIP TIC PSP 10H 00 : Les types de projets et leurs modes de financements. le contenu de l'appel 2013 et ses attendus particuliers. Chaque thème sera suivi de questions réponses avec la salle Animation Pierre CHASTANET de la Direction (Société durable et sûre) à la DG CONNECT (Réseaux de communication, contenu et technologies) de la Commission européenne 12 H 45 : Questions réponses avec la salle Animation Pierre CHASTANET, Patrick SCHOULLER et Claire FERTE 13 H à 14 H : Repas libre 14H à 18 H Entretiens bilatéraux Animation Pierre CHASTANET, Patrick SCHOULLER et Claire FERTE

37 PROGRAMME DE LA JOURNEE Pierre CHASTANET Direction (Société durable et sûre) DG CONNECT (Réseaux de communication, contenu et technologies) de la Commission européenne

38 PROGRAMME DE LA JOURNEE 9 H 30 : ouverture de la journée, le CIP TIC et son positionnement au sein des opportunités TIC. Pourquoi participer à un tel programme, y compris pour des académiques, quelques exemples de projets des appels antérieurs. Animation Patrick SCHOULLER : représentant français au comité de gestion du CIP TIC PSP 10H 00 : Les types de projets et leurs modes de financements. le contenu de l'appel 2013 et ses attendus particuliers. Chaque thème sera suivi de questions réponses avec la salle Animation Pierre CHASTANET de la Direction (Société durable et sûre) à la DG CONNECT (Réseaux de communication, contenu et technologies) de la Commission européenne 12 H 45 : Questions réponses avec la salle Animation Pierre CHASTANET, Patrick SCHOULLER et Claire FERTE 13 H à 14 H : Repas libre 14H à 18 H Entretiens bilatéraux Animation Pierre CHASTANET, Patrick SCHOULLER et Claire FERTE

39 MERCI DE VOTRE ATTENTION LES ENTRETIENS A 14 HEURES 30 POUR CERTAINS


Télécharger ppt "CIP TIC PSP APPEL 2013 Journée dinformation Paris Claire FERTE Pierre CHASTANET Patrick SCHOULLER."

Présentations similaires


Annonces Google