La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Forum sur le loisir au Québec Synthèse André Thibault, Ph.D. UQTR octobre 1999.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Forum sur le loisir au Québec Synthèse André Thibault, Ph.D. UQTR octobre 1999."— Transcription de la présentation:

1

2 Forum sur le loisir au Québec Synthèse André Thibault, Ph.D. UQTR octobre 1999

3 Le loisir : l autre richesse ? n Quelles sont l importance et la valeur du loisir aux plans social, culturel et économique ? n Quelle est sa contribution à la société québécoise ? n Comment reconnaître sa contribution essentielle à la qualité de vie de tous les citoyens ? n Comment vaincre l action en « silos »…les nouveaux corporatismes sociaux ?

4 Les énoncés du LIVRE BLANC le loisir: pôle de développement culturel, social et économique

5 Le LIVRE BLANC: Les contributions spécifiques recherchées n la santé à recouvrer n la créativité à développer n la nature à sapproprier n le pays à découvrir

6 Le LIVRE BLANC: les rôles 4le citoyen acteur premier: démocratie et accessibilité 4la maîtrise d œuvre aux municipalités en développement communautaire 4LÉtat intégrateur et propulsif 4Les organismes (régionaux et nationaux) partenaires de la municipalité

7 Le LIVRE BLANC: les rôles de l État (p.41) n Gardien et promoteur des intérêts collectifs n Aide aux citoyens à se prendre en charge n Agent d articulation la plus rationnelle des interventions, dont celles du gouvernement «Un gouvernement vraiment responsable ne saurait se contenter de réagir à l action des autres agents et de cautionner, par des subventions, un développement qu il n a pas contribué à définir »

8 Claude Charron n Le loisir au cœur de la qualité de vie des québécois (préface: 1979). n Le loisir irradie…toi...sans les habits du travail. n Le loisir se bâtit par consultation, avec les gens. n C est un droit et un devoir. n La municipalité maître d œuvre

9 Claude Charron n Quand tu veux parler de loisir avec le gouvernement il faut à tout coup faire une table ronde ministérielle n Heureux que le livre blanc soit dactualité Le Journaliste (le Devoir, 13 oct... 99)

10 la toile de fond du loisir la personne (ipsatif) économie(marché)communauté(société) plaisir divertissement dépassement temps libre

11 François Legault Oui il y a bénéfice du loisir n Pour la personne n Pour l économie n Pour l engagement social Le monde du loisir est un acteur

12 François Legault n Le loisir a une fonction sociale. n Le loisir, lieu destime de soi et dintégration sociale. n Lieu de changement par le bénévolat n Il y a obligation de concertation

13 Dumazedier 4 questions n As -t-on produit du temps libre ? – Oui mais il est occulté… n Comment évolue le contenu des activités ? –On est clients plus quen dépassement

14 Dumazedier ASSOCIATION ? L ASSOCIATION ? C est pour libérer le loisir de toutes les servitudes médiatiques et autres que les travailleurs en loisir combattent pour une plus libre réalisation de soi, corps et âme, une plus libre participation aux responsabilités sociales spirituelles et politiques d une démocratie réelle: c est un enjeu majeur

15 Dumazedier Comment rendre compte du loisir dans la société ? n Par une sociologie qui observe ceux qui agissent sur les changements par et en loisir n L Éducation qui change vers l autoformation continue par le loisir

16 Dumazedier Vers une civilisation populaire du loisir

17 Bellefleur constate 4 La réduction du rôle de l État 4 La désintégration des interventions de l État 4 La réduction de la maîtrise d œuvre municipale 4 L émergence de la société civile

18 Bellefleur conclut au besoin de... p Une nouvelle politique du loisir liée à la qualité du milieu de vie, capital social. p Une nouvelle politique construite par les réseaux locaux civils partenaires des municipalités p Une nouvelle politique axée sur le rôle social du loisir

19 Le loisir au cœur de la qualité individuelle et collective de vie des québécois Mais il faut sen occuper

20 Depuis 20 ans o La société a accentué sa diversité. o La société civile a émergé. o Lexclusion et la précarité: des enjeux. o Le vieillissement: un défi. o LÉtat lâche la rame pour le gouvernail. o Le pouvoir économique a préséance.

21 Aujourdhui le développement du Québec n Les industries du divertissement, de la culture, du tourisme – lieux des pratiques majoritaires de temps libre –secteurs économiques d avenir n La qualité de la communauté, un ingrédient premier du capital humain instrument du positionnement dans l économie mondiale –les personnes doivent être des acteurs, non seulement des consommateurs

22 Les intervenants : affirment les bénéfices du loisir (oxygénant) en 4 Santé ( sur les déterminants) 4 Communauté et intégration sociale (par valorisation et empowerment) 4 pour la jeunesse et l éducation Bref, ils confirment le rôle du loisir comme ferment du capital social québécois

23 Les bénéfices sectoriels économiques du loisir H l avenir économique passe par l exploitation du temps libre et de sa culture H le partenariat ou le relais du privé par rapport au public Il importe avant tout de définir le public dans sa mission propre

24 Urgence d une nouvelle politique du loisir axée et appuyée sur le capital social n la croissance des communautés appropriant leur propre développement n la qualité de vie collective n le rôle intégrateur des gouvernements locaux et de la société civile locale n la valorisation de la vie associative n l État québécois jouant le rôle de garant du bien collectif et de propulseur du capital social

25 Les rôles dévolus par le livre blanc…en 2000 n à maintenir avec une plus grande part à la société civile... n le cadre d intervention aurait-il besoin de réalignement vers des valeurs claires et une vision mobilisante ? n Le gouvernement aurait-il besoin de faire sauter ses « silos » ?

26 Des mises en garde et des ruptures * Cesser d attendre…être acteur... * Le développement économique n est pas seulement lactivisme économique * Le développement du loisir nest pas que celui de l élite * La personne, un citoyen et non seulement un client: * Le corporatisme doit céder le pas au réseau et à l approche intégrée * Nous avons une cible commune

27 le maillon à renforcer la personne (ipsatif) économie(marché)communauté (société) plaisir divertissement dépassement temps libre

28 Les valeurs publiques n Accessibilité n Équité n Partenariat n Bénévolat n Recherche du bien public et commun

29 LE SUIVI DU COLLOQUE UN RÉSEAU QUI POURRA AFFIRMER UN PROJET DE LIVRE BLANC POPULAIRE LE NÔTRE LÉTAT SERA PARTENAIRE

30 le loisir, lautre richesse ? non, essentiel à LA richesse

31 Vive la poterie !


Télécharger ppt "Forum sur le loisir au Québec Synthèse André Thibault, Ph.D. UQTR octobre 1999."

Présentations similaires


Annonces Google