La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Nouveau régime de financement de la formation professionnelle 1www.imacaudit.net.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Nouveau régime de financement de la formation professionnelle 1www.imacaudit.net."— Transcription de la présentation:

1 Nouveau régime de financement de la formation professionnelle 1www.imacaudit.net

2 I - Le régime en vigueur jusquau 31 décembre 2008 Conformément aux dispositions de larticle 31 de la loi des finances pour lannée 1989, les entreprises soumises à la taxe de formation professionnelle peuvent bénéficier sur demande des ristournes au titre de ladite taxe au titre des actions de formation quelles réalisent au profit de leurs agents. 2www.imacaudit.net

3 Pour bénéficier des ristournes, lentreprise concernée doit, avant la réalisation des actions de formation, présenter aux services compétents du ministère chargé de la formation pour approbation, un programme des actions de formation quelle envisage de réaliser. 3www.imacaudit.net

4 En cas dapprobation, lentreprise déduit mensuellement de la taxe de formation professionnelle due le montant des ristournes au titre des frais dépensés durant le mois précédant. Si les montants déduits suite aux frais dépensés dépassent le montant de la taxe due, lexcédent sera déduit de la taxe due au titre des déclarations mensuelles ultérieures. IMAC Audit & Conseil 4www.imacaudit.net

5 Dautre part, lentreprise qui a bénéficié des ristournes au titre dune année donnée est tenue de déposer, avant le 31 mars de lannée suivante, auprès des services du ministère chargé de la formation, un bilan pédagogique et financier des actions de formation réalisées mentionnant notamment le coût réel pour chaque action de formation. 5www.imacaudit.net

6 A défaut de dépôt du bilan pédagogique et financier dans les délais légaux, lentreprise perd son droit de bénéfice des ristournes. Elle est tenue dans ce cas de rembourser la totalité des montants déduits majorés des pénalités de retard dans un délai ne dépassant pas la fin du mois davril. 6www.imacaudit.net

7 Lentreprise qui a déposé le bilan pédagogique et financier dans les délais légaux reçoit une décision au titre des montants définitifs des ristournes. Lentreprise est tenue : 7www.imacaudit.net

8 de régulariser sa situation au titre de la taxe de formation professionnelle et ce dans un délai maximum de 30 jours à compter de la date de la notification de la décision si les montants définitifs des ristournes sont inférieurs aux montants déduits. 8www.imacaudit.net

9 de déduire lexcédent de la taxe due au titre des mois ultérieurs au mois de la notification de la décision des ristournes si les montants définitifs des ristournes dépassent les montants déduits. 9www.imacaudit.net

10 Insuffisances de ce régime : - Complexification et longueur des procédures - Un nombre réduit dentreprises adhère à ce régime (1 000/ ) grandes entreprises bénéficient de 80% des ristournes - Accumulation des dossiers non régularisés dans les délais 10www.imacaudit.net

11 - Un programme national de formation a été institué en 1995 dans le but de faire bénéficier les petites entreprises et les entreprises exportatrices des circuits de formation en vue de la mettre à niveau et améliorer sa compétitivité -Cependant le budget annuel ne permettait pas de couvrir les besoins des entreprises en compétences professionnelles, et les opérations de formation effectuées étaient peu rentables et peu efficaces. 11www.imacaudit.net

12 Les objectifs de la réforme – Simplification des procédures notamment par : * la suppression de lapprobation préalable linstitution du contrôle a posteriori la liberté dorganisation et de choix des activités de formation La séparation de la déduction et de la formation la proposition dune série de mécanismes de formation au lieu dun seul 12www.imacaudit.net

13 Nouveau dispositif juridique concernant le financement de la TFP 1 – Régime de lavance 2 – Le droit de tirage 3 – Le chèque formation 13www.imacaudit.net

14 Les dispositions de larticle 27 de la loi relative à linitiative économique ont prévu linstitution du régime de lavance sur la TFP qui permet aux entreprises soumises à la dite taxe de financer leurs actions de formation réalisées au profit de leurs agents soit par leurs propres moyens soit par lintermédiaire dentreprises de formation agréées. 14www.imacaudit.net

15 Le décret n° a fixé le domaine dapplication de lavance sur la TFP, son taux, ainsi que les modalités et les conditions de bénéfice de ladite avance. 15www.imacaudit.net

16 Larrêté conjoint du ministre des finances et du ministre de lemploi et de linsertion professionnelle des jeunes du 10 février 2009 a fixé les domaines dutilisation de lavance sur la TFP ainsi que les critères de sa liquidation. 16www.imacaudit.net

17 Définition de lavance sur la taxe Lavance sur la TFP consiste en un crédit dimpôt égal à un pourcentage du montant de la TFP due au titre de lannée précédant lannée de réalisation des actions de formation qui sera alloué pour couvrir les dépenses de formation professionnelle réalisée par lentreprise au profit de ses agents durant lannée concernée par la formation. 17www.imacaudit.net

18 Taux de lavance sur la taxe Le taux maximum de lavance sur la TFP est fixé à 60% de la taxe due au titre de lannée précédente. Exemple : si le montant de la TFP du au titre de lannée N-1 est de D. Lavance au titre de lannée N sera de D. 18www.imacaudit.net

19 Les entreprises habilitées à bénéficier de lavance Bénéficient de lavance sur la TFP les entreprises soumises à ladite taxe et dont le montant de la TFP due au titre de lannée précédant lannée de réalisation des actions de formation est supérieur ou égal à dinars. 19www.imacaudit.net

20 Ainsi ne bénéficient pas du régime de lavance les entreprises : dont la TFP due est inférieure à 1000 dinars. situées hors champ dapplication de la TFP tels que les forfaitaires. exonérées de la TFP (les handicapés, les soc. Totalement exportatrices, les micro entreprises) 20www.imacaudit.net

21 Conditions de bénéfice de lavance : Les entreprises qui désirent bénéficier de lavance sur la TFP sont tenues de déposer une déclaration auprès du service fiscal compétent (DGE ou Bureau de contrôle des impôts selon le cas) conformément à un modèle établi à cet effet (voir annexe n° 1), et ce, dans un délai ne dépassant pas la fin du mois de janvier de lannée concernée par la formation. Toutefois, à titre transitoire, au titre de lannée 2009 le délai maximum est le 31 mars www.imacaudit.net

22 Modalités de bénéfice de lavance : Les entreprises situées dans le champ dapplication de lavance et qui ont déposé une déclaration pour bénéficier de lavance dans les délais légaux peuvent déduire mensuellement de la TFP due au titre de lannée de formation le montant de lavance calculé dans la limite de 60% de la taxe due au titre de lannée précédente. 22www.imacaudit.net

23 Dans le cas où le montant de lavance dépasse le montant de la taxe mensuelle due, lexcédent est déduit de la taxe de formation professionnelle due au titre des déclarations mensuelles ultérieures. 23www.imacaudit.net

24 exemple : une société de services soumise à la TFP désire bénéficier de l'avance sur la TFP au cours de l'année Supposons que pour cette société, le montant de la TFP dû au titre de l'année 2009 est de D et que le montant de la taxe mensuelle au titre de l'année 2010 est égale à D. 24www.imacaudit.net

25 Pour bénéficier de l'avance, ladite société doit déposer une déclaration auprès du service fiscal compétent dans un délai maximum ne dépassant pas le 31 janvier 2010 et dans ce cas la société peut déduire l'avance comme suit : La TFP due au titre du mois de janvier (2010) et déclarée au cours du mois de février = D. 25www.imacaudit.net

26 – l'avance sur la taxe : 60% x D = D – taxe à payer : D – D = néant avec enregistrement d'un excèdent d'avance égale à D qui peut être déduit de la taxe due au titre des déclarations ultérieures. 26www.imacaudit.net

27 La TFP due au titre du mois de février et déclarée au cours du mois de mars : D. – taxe à payer : D – D = néant avec enregistrement d'un excèdent sur l'avance égal à D. 27www.imacaudit.net

28 La TFP due au titre du mois de mars et déclarée au cours du mois davril : D – taxe à payer : D – D = néant avec enregistrement d'un excèdent sur lavance égal à D. 28www.imacaudit.net

29 La TFP due au titre du mois d'avril et déclarée au cours du moins de mai : D. – taxe à payer : D D = néant avec enregistrement d'un excèdent sur l'avance égal à D. 29www.imacaudit.net

30 La TFP due au titre du mois de mai et déclarée au cours du mois de juin: D. – taxe à payer : D – D = néant avec enregistrement d'un excèdent sur l'avance égal à D. 30www.imacaudit.net

31 La TFP due au titre du mois de juin et déclarée au cours du mois de juillet : D. – taxe à payer : D – D = néant avec enregistrement d'un excèdent d'avance égal à D. 31www.imacaudit.net

32 La TFP due au titre du mois de juillet déclarée au cours du mois d'août : D. – taxe à payer : D – D = D. 32www.imacaudit.net

33 La TFP due et payée au titre du mois d'août et les mois ultérieurs est égale à D par mois. 33www.imacaudit.net

34 NB : les entreprises qui désirent bénéficier dune avance inférieure au seuil maximum accordé peuvent déduire lavance dans les limites quelles choisissent et dans ce cas la renonciation au bénéfice de lavance est définitive et irrévocable. 34www.imacaudit.net

35 Reprenons les données de l'exemple précédent et supposons que ladite société tenant compte de son programme de formation et du budget qui lui est alloué ne peut pas consommer la totalité de l'avance ( D) et que le seuil maximum dont elle peut bénéficier est D ce qui représente un pourcentage d'avance de 46.9%. 35www.imacaudit.net

36 Dans ce cas peut arrêter la déduction de l'avance dans la limite de D, et cela s'effectue au niveau de la déclaration de la TFP au titre du mois de juin déclarée au cours du mois de juillet où la société choisit de ne pas bénéficier de l'excèdent de l'avance mis à sa disposition ( D) et de payer la TFP qui est égale à D, 36www.imacaudit.net

37 sachant que le choix de ne pas bénéficier du report est définitif et irrévocable et que la société procèdera au paiement de la TFP due jusqu'à la fin de l'année. 37www.imacaudit.net

38 Conséquences de l'épuisement de la déduction de l'avance Lentreprise bénéficiaire de la déduction de l'avance doit déposer un bilan pédagogique et financier des opérations de formation réalisées selon un modèle établi par l'administration, auprès des services du centre national de formation continue et de promotion professionnelle directement en contrepartie dun récépissé ou par lettre recommandée avec accusé de réception dans un délai ne dépassant pas la fin du mois qui suit le mois au cours duquel le montant de l'avance a été totalement déduit, et au plus tard le 31 janvier de lannée qui suit lannée de déduction de lavance. 38www.imacaudit.net

39 Le bilan pédagogique et financier doit comporter un état des opérations de formation réalisées ainsi que le nombre et les catégories de bénéficiaires et les organismes qui ont assuré la formation ainsi que leurs coûts réels. Ledit bilan doit être accompagné notamment par les justificatifs de paiement. A défaut de dépôt du bilan pédagogique et financier dans les délais légaux, lentreprise est tenue de payer le montant de l'avance qui a été déduit majoré des pénalités de retard. 39www.imacaudit.net

40 Concernant l'exemple n° 1 la société en question doit déposer le bilan pédagogique et financier dans un délai ne dépassant pas la fin du mois de septembre de l'année Dans le cas de l'exemple n° 2 la société concernée est tenue de déposer le bilan pédagogique et financier dans un délai ne dépassant pas la fin du mois d'août www.imacaudit.net

41 La décision d'approbation des activités de formation financées par l'avance sur la taxe. Le centre national de formation continue et de promotion professionnelle sur la base du bilan pédagogique et financier et des domaines d'utilisation de l'avance et des critères de son calcul tels que prévus par l'arrêté du 10 février 2009 (voir annexe n°2), établit une décision dapprobation des montants définitifs dont bénéficie l'entreprise au titre de l'avance sur la TFP 41www.imacaudit.net

42 La décision doit être notifiée à l'entreprise concernée par lettre recommandée avec accusé de réception dans un délai maximum de 15 jours à partir de la date de dépôt du bilan pédagogique et financier remplissant les conditions requises. Dans ce cadre deux cas peuvent être supposés : 42www.imacaudit.net

43 Première hypothèse : Les montants approuvés par la décision dapprobation sont égaux au montant de l'avance déduite : Dans ce cas et étant donné que le montant de l'avance déduit est égal au montant approuvé par la décision, l'entreprise n'est pas tenue de régulariser sa situation au titre de la taxe de formation professionnelle. 43www.imacaudit.net

44 Deuxième hypothèse : Les montants approuvés par la décision dapprobation sont inférieurs au montant de l'avance déduite : Dans ce cas l'entreprise est tenue dans un délai ne dépassant pas 30 jours à compter de la date de la notification de la décision dapprobation de régulariser sa situation et ce en sacquittant de la taxe de formation professionnelle non payée suite à la déduction de l'avance indûment. 44www.imacaudit.net

45 La décision se base sur les domaines dutilisation de lavance et les critères de sa liquidation Lentreprise peut formuler une opposition à la décision dans un délai de 60 jours à compter de la date de notification NB : Examen de lopposition après invitation de lentreprise à présenter ses observations. 45www.imacaudit.net

46 Deux situations peuvent se vérifier : 1 ère situation : Les dépenses de formation sont inférieures à lavance. Conséquence : régularisation par le paiement de la différence entre lavance déduite et le montant approuvé + les pénalités de retard. 46www.imacaudit.net

47 Reprenons de nouveau les données de l'exemple n°1 et supposons que le montant définitif approuvé au titre de la déduction de l'avance est égal à D et que la date de la notification de la décision d'approbation est le 10 octobre Dans ce cas l'entreprise est tenue dans un délai maximum ne dépassant pas le 9 novembre 2010 de déposer des déclarations rectificatives au titre de la TFP. Le montant de la taxe à payer est égal à la différence entre le montant de l'avance déduite ( D) et le montant de l'avance approuvée ( D) soit D. 47www.imacaudit.net

48 Ces déclarations rectificatives doivent être déposées à compter du mois au cours duquel le montant de l'avance approuvée a été épuisé ( D). Déclaration rectificative pour la TFP due au titre du mois de mai : - taxe à payer : D – D = D. Déclaration rectificative pour la TFP due au titre du mois de juin. - taxe à payer : D. Déclaration rectificative pour la TFP due au titre du mois de juillet. – taxe à payer : D. 48www.imacaudit.net

49 2 ème situation : les dépenses de formation sont égales ou supérieures à lavance mais les montants approuvés sont inférieurs au montant de lavance. Conséquence : pas de régularisation. Lentreprise peut continuer à utiliser la différence entre lavance et le montant approuvé. Et présenter un bilan pédagogique complémentaire concernant lutilisation du différentiel. 49www.imacaudit.net

50 Dans cette situation lentreprise peut se voir : -Approuver lutilisation totale ou partielle du différentiel, par conséquent pas de régularisation. -Désapprouver lutilisation du différentiel, par conséquent, régularisation. 50www.imacaudit.net

51 Dispositions transitoires Conformément aux dispositions de larticle 30 de la loi dincitation à linitiative économique, les entreprises soumises à la TFP qui réalisent au 1 er janvier 2009 des ristournes qui nont pas pu être déduites de la TFP peuvent déduire le montant desdites ristournes de la TFP due au titre des années ultérieures et ce immédiatement après déduction de lavance et ce jusquà résorption du montant des ristournes 51www.imacaudit.net

52 Reprenons une dernière fois les données de l'exemple n° 1 et supposons que ladite société a réalisé le premier janvier 2009 des ristournes qui nont pas pu être déduites de la TFP d'un montant de D. Dans ce cas la société peut déduire les ristournes susmentionnées comme suit : 52www.imacaudit.net

53 la taxe de formation professionnelle due au titre du mois de juillet : D - montant des ristournes qui na pas pu être déduit : D - taxe à payer : D – D = néant avec enregistrement d'un excèdent de ristournes égal à D qui peut être déduit de la taxe due au titre des déclarations ultérieures. 53www.imacaudit.net

54 la taxe de formation professionnelle due au titre du mois d'août: D - montant de l'excèdent des ristournes qui na pas pu être déduit : D - taxe à payer : D – D = néant avec enregistrement d'un excèdent de ristournes égal à D qui peut être déduit de la taxe due au titre des déclarations ultérieures. 54www.imacaudit.net

55 la taxe de formation professionnelle due au titre du mois de septembre: D. - montant de l'excèdent des ristournes qui na pas pu être déduit : D - taxe à payer : D – D = D La taxe de formation professionnelle due et payée au titre du mois d'octobre et des mois ultérieurs : D par mois 55www.imacaudit.net

56 Les contraventions - Déduction de lavance sans réalisation daction de formation. Déduction de lavance avec réalisation des actions de formation sans présentation de bilan financier et pédagogique. Conséquence : régularisation + pénalités. 56www.imacaudit.net


Télécharger ppt "Nouveau régime de financement de la formation professionnelle 1www.imacaudit.net."

Présentations similaires


Annonces Google