La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lucie Dufour Infirmière-coordonnatrice, Centre d’immunodéficience

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lucie Dufour Infirmière-coordonnatrice, Centre d’immunodéficience"— Transcription de la présentation:

1 Lucie Dufour Infirmière-coordonnatrice, Centre d’immunodéficience
Le VIH et les voyages Lucie Dufour Infirmière-coordonnatrice, Centre d’immunodéficience

2 Être en mesure de planifier un voyage en fonction:
Objectifs Être en mesure de planifier un voyage en fonction: des particularités associées au lieu de villégiature; des particularités associées au traitement en cours; et des particularités associées à la personne vih+ elle-même … !

3 Planification de votre voyage…
Il est important de bien préparer son voyage, et ce, dans des délais raisonnables… (soit 6-8 semaines avant le départ!) Donc, on s’y prend à l’avance !

4 Il n’est pas recommandé de partir en voyage:
Cependant… Il n’est pas recommandé de partir en voyage: pendant les premières semaines d’un Tx ARV, débuté ou modifié, afin d’assurer le contrôle médical nécessaire face à la tolérance et à la réponse de ce traitement. … et lorsque notre condition n’est pas stable!

5 Éléments à considérer lors de la planification du voyage…
Bilan de santé (possibilité d’apporter un rapport médical rédigé en anglais…). Maladies présentes et/ou passées. Lieu de destination. Durée du voyage. Infrastructures disponibles à destination. Accessibilité des différents pays en fonction du vih… (liste du site cpavih)

6 La médication et le voyage
S’assurer d’en apporter une quantité suffisante…et même plus! Prévoir la conservation (ex. réfrigération). Connaître le décalage horaire et ajuster l’heure des prises au préalable. Planifier le « transport » selon la destination choisie (ex. pays interdisant l’entrée aux personnes vih+).

7 Photosensibilité et Rx
Incidence plus élevée chez vih+. Médicaments connus photosensibilisants: Zithromax, Septra DS, Invirase, Dapsone, Sustiva, Norvir … … et bien d’autres !

8 Votre pharmacie de voyage…
En plus de vos médicaments en cours… Médication … contre la diarrhée (ex.Imodium) et ATB pour diarrhée «sérieuse »… si fièvre et douleur (ex.Tylénol). Si nausées et vomissements (ex.Gravol).

9 Immunisations La réponse immunitaire dépend du taux des CD4.
Les vaccins vivants devraient en principe être évités. BCG contre-indiqué chez tous les vih+. Fièvre jaune: à éviter si CD4<200 cell/ml. Polio, choléra et typhoïde: préférer les vaccins inactivés.

10 Immunisations (suite)
Diphtérie-tétanos Influenza Pneumovax Havrix (hépatite A) Recombivax (hépatite B)

11 Immunisations (suite)
Vaccins inactivés pouvant être utilisés en fonction du risque de contagion: Polio (Salk) q 10 ans Typhoïde q 3 ans Méningocoques q 5 ans Encéphalite japonaise q 3 ans Rage (3 doses) 0,7et 28 jours (q 5 ans) MMR si non immunisé. Combiné contre la rougeole, la rubéole et les oreillons en général bien toléré.

12 Prévention de la malaria (paludisme)
Évaluation selon la destination et le lieu de séjour. Attention aux interactions entre la Malarone et les antirétroviraux…

13 Autres considérations pendant le voyage…
Aliments et boissons Règle d’or… « Renoncer à tout ce que vous ne pouvez pas faire cuire, bouillir ou peler ». Ø crudité. Utiliser seulement de l’eau embouteillée (Ø glaçon, Ø eau du robinet). Éviter les produits naturels de petites entreprises agricoles locales (fromages, jus de fruits…)

14 Autres considérations…
Peau Se protéger du soleil (crème solaire, lipstick, chapeau… ). Se protéger des parasites→ Ø pieds nus. Éviter les piqûres de moustiques en utilisant un insectifuge et une moustiquaire. Renoncer à vous baigner dans d’autres eaux que la mer ou les piscines désinfectées au chlore.

15 Conseils généraux Consulter rapidement si fièvre. Bien s’hydrater.
Lavage fréquent des mains. Sans oublier l’utilisation de condoms lors de relations sexuelles…

16 Conseils généraux (suite)
Copie de l’ordonnance avec le nom générique. Information du dossier médical sur clé USB avec le nom du médecin traitant, # de téléphone et adresse . Vial de médicaments avec l’étiquette du pharmacien…

17 Conseils généraux (suite)
S’assurer que l’assurance voyage couvre les frais de rapatriement en « cas d’urgence ». Vérifier à l’avance si les hôpitaux/centres médicaux de la destination choisie disposent de connaissances/installations pour les Tx associés au vih…

18 Conseils généraux (suite)
Les médicaments sur ordonnance étiquetés au nom du détenteur du billet, l’insuline et les médicaments essentiels sans ordonnance sont autorisés dans les bagages de cabine. Ces articles n’ont pas besoin d’être placés dans un sac de plastique. Toutefois, les passagers doivent déclarer tous les articles de ce genre au personnel de contrôle. Ces passagers pourraient faire l’objet d’un contrôle additionnel. Pour accélérer le processus de contrôle, les passagers doivent être prêts à présenter toute la documentation attestant leur condition médicale, comme une note du médecin.

19 Sites internet utiles Site de transport Canada
https://www.tripprep.com

20 Références VIH et voyage, Marie Courchesne, pharmacienne CUSM, Montréal, novembre 2007. https://www.tripprep.com/scripts/main/default.asp

21


Télécharger ppt "Lucie Dufour Infirmière-coordonnatrice, Centre d’immunodéficience"

Présentations similaires


Annonces Google