La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

2 ème Journée Couperin sur le livre électronique Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 Lundi 2 mai 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "2 ème Journée Couperin sur le livre électronique Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 Lundi 2 mai 2005."— Transcription de la présentation:

1 2 ème Journée Couperin sur le livre électronique Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 Lundi 2 mai 2005

2 Les offres actuelles de livres électroniques pour lenseignement supérieur : contenus, types daccès, fonctionnalités, modèles économiques Catherine Forestier, Couperin, Pôle Livres électroniques

3 PLAN Introduction 1. Fournisseurs 2. Contenus 3. Fonctionnalités 4. Types daccès 5. Modèles économiques Conclusion provisoire

4 INTRODUCTION Une définition du livre électronique ? Contenu : monographie électronique, ou plus? Format de fichier : linéaire, dynamique, … Logiciel de lecture (reader software) Tablette de lecture (reading device) + les 4 à la fois !

5 INTRODUCTION Rappel historique 1960 : Alan Kaye rêve du « Dynabook », un mini- ordinateur portable connecté sans fil contenant des centaines de livres 1998 USA : 1 ère conférence annuelle sur le e-book, création de lOpen e-Book Initiative par les industriels de linformatique (avec soutien NIST et NISO (National Institute of Standards and Technology et National Information Standards Organization) 1998 France : création de 00h00.com

6 INTRODUCTION 2000 USA : sortie du roman de Stephen King « Riding the Bullet » en version électronique sur Internet, ventes en un jour lancement par Microsoft et Barnes&Noble des hypermarchés en ligne 2000 France : « Village e-book » au Salon du livre Gemstar, Cytale

7 INTRODUCTION 2002/2003 : éclatement de la « bulle Internet », B&N arrête la commercialisation des e-books. Disparition de Cytale, 00h00, etc.… Motifs : - Inadéquation des tablettes de lecture - Manque de contenus (« la poule et lœuf ») - Prix trop élevé Échec relatif du e-book grand public

8 INTRODUCTION Mais les industriels restent optimistes : 15 Millions dollars CA en 2003 aux USA Taux de croissance de 20 à 40% par an (contre 5% pour lédition papier) Réel besoin de « contenus portables » … à condition de lever les obstacles : Absence de normalisation, systèmes propriétaires concurrents et incompatibles (cf. CD-ROM à ses débuts)

9 INTRODUCTION Opposition dintérêts entre producteurs et consommateurs en matière de droit (Digital Rights Management/DRM) Indigence des contenus Prix élevés (équipement+contenus) Inconfort de lecture Complexité technique, manque dintégration dans le monde tout numérique : « a book is a book », devrait pouvoir être lu sur nimporte quel support

10 INTRODUCTION Pour le monde académique, une offre en progression constante très hétérogène, donc difficile à analyser majoritairement anglophone encore en gestation mais sensible au « feedback » des utilisateurs

11 1. FOURNISSEURS 1.1 Types Les agrégateurs : sociétés regroupant sur une même plate- forme technique les livres électroniques de plusieurs éditeurs. Exemples : ebrary, NetLibrary, EBookLibrary, Numilog, Cyberlibris, Gale Virtual Reference Library, Knovel, Safari

12 1.FOURNISSEURS Les éditeurs en direct Exemples : Springer, Elsevier, Wiley, Institute of Physics, Oxford University Press, OCDE, Universalis Remarques Certains éditeurs pratiquent à la fois la vente directe et via des agrégateurs, à des conditions différentes Difficulté de comparer les prix, les fonctionnalités proposées. Un même ouvrage peut être proposé avec 5 ou 6 formules différentes !

13 1. FOURNISSEURS Attention : ne pas confondre avec librairie en ligne Qui vend des livres papier par Internet (FNAC, Amazon, Decitre, etc…) Qui vend des livres électroniques aux particuliers par Internet (eBooks.com, eReader.com, Fictionwise) Cas particuliers OverDrive, Numilog : B2B et B2C

14 1. FOURNISSEURS 1.2 Fonctions : Édition (choix de publication, validation) Gestion des droits dauteur (DRM) Fabrication et/ou mise en ligne des documents Gestion technique dune plate-forme de diffusion Diffusion commerciale (aux entités et/ou aux particuliers=>librairie) Service après-vente, maintenance technique Formation utilisateurs

15 CRC Press Cyberlibris Gale Virtual Reference Library Knovel NetLibrary Numilog Oxford University Press Safari Science Direct (Elsevier) Springer Vector (Insitute of Physics Publishing) Wiley ENQUETE 2005 Envoyée à 16 fournisseurs identifiés, 13 réponses reçues:

16 ENQUETE 2005 Reprise de données 2004 pour : EBookLibrary ebrary Entretien téléphonique pour : SourceOCDE

17 2. CONTENUS Toutes disciplines EBL, ebrary, Gale, NetLibrary, Numilog, Springer/Kluwer Spécialisés Sciences humaines : Oxford University Press, Springer/Kluwer Économie/gestion : Cyberlibris, Science Direct, Source OCDE, Wiley Sciences et techniques : CRC Press, Knovel, Safari, Science Direct, Vector (IoP), Wiley Médecine/pharmacie :

18 2. CONTENUS Nombre de titres : de 178 à plus de Chez les agrégateurs : ouvrages tous niveaux (recherche, universitaire, fiction, documentaire) Chez les éditeurs en direct + Knovel + Safari : ouvrages spécialisés Taux daccroissement annuel : de quelques dizaines à plusieurs milliers de titres

19 2. CONTENUS Dates de publication : majoritairement depuis années 90. Peu ou pas de publication e-only Langue : - anglais : 100% des réponses - français : 25% des réponses (Cyberlibris, NetLibrary, Numilog, SourceOCDE) - autres langues : allemand, espagnol (NetLibrary, Wiley)

20 3. FONCTIONNALITES Pour lusager Recherche full text : 100% des réponses Recherche guidée : 100% Impression : 100% (dont 1 réponse : impression illimitée) Copier/coller : 81% Liens vers dautres ressources : 68% Espace personnel : 43%

21 3. FONCTIONNALITES 3.2. Pour la bibliothèque Fourniture notices MARC : - oui : 43% - non : 31% - sur demande : 12% - prévu automne 2005 : 1 réponse XML ou ONIX : 1 réponse

22 3. FONCTIONNALITES Fourniture lien vers document (URL, DOI, etc) Oui : 50% Non : 25% Sur demande : 12% Prévue automne 2005 : 1 réponse Non renseigné : 1 réponse

23 3. FONCTIONNALITES Formats des documents PDF seul : 50% PDF et/ou HTML : 25% HTML seul : 12% HTML et XML : 1 réponse PDF et Mobipocket : 1 réponse

24 3. FONCTIONNALITES Statistiques (sur 15 réponses) Oui : 100% En accès direct : 66% Normalisées COUNTER : 33% En cours COUNTER : 33%

25 4. TYPES DACCES Deux grandes tendances : 1.Accès illimité (11 réponses sur 16, 69%) 2.Accès restreint (5 réponses sur 16, 31%) : a) à un nombre dutilisateurs simultanés (2 réponses, 12%) b) au prêt électronique « chrono- dégradable » (2 réponses, 12%) c) à un nombre limité de prêts/an (1 réponse, 6%)

26 4. TYPES DACCES 4. 1 Accès illimité par déclaration dadresses IP accès distant par mot de passe ou identification authentifiée (LDAP/Athens/Schibboleth) nombre illimité dutilisateurs simultanés Modèle directement transposé des périodiques en ligne, généralement pratiqué par les éditeurs de périodiques (Oxford UP, Science Direct, Springer, IoP, Wiley), mais aussi par CRC Press, Cyberlibris, ebrary, Gale, Knovel, OCDE

27 4. TYPES DACCES 4.2 Accès restreint a) Nombre limité dutilisateurs simultanés - principe du « jeton » par ouvrage ou par collection - déconnexion automatique après n minutes dinactivité - pas de limitation du temps de lecture - métadonnées toujours accessibles - possibilités dacheter plusieurs jetons Fournisseurs : Safari

28 4. TYPES DACCES b) Prêt électronique « chrono-dégradable » - 1 ouvrage = 1 (jusquà 3) utilisateur simultané - possibilité de visualiser partiellement louvrage avant de « lemprunter » - durée de prêt, nombre de prêts/lecteur, réservations à paramétrer par la bibliothèque - logiciel de lecture spécifique (Mobipocket Reader, NetLibrary interface) Fournisseurs : NetLibrary, Numilog

29 4. TYPES DACCES c) Nombre limité de prêts/an prêts/an - possibilité de constituer des « corpus pédagogiques » en accès illimité sur une période donnée - prêts de courte durée non décomptés - plug-in spécifique nécessaire Fournisseur : EBookLibrary (représenté par Dawson en France)

30 5. MODELES ECONOMIQUES Encore en gestation…autant de modèles que de fournisseurs ! Tarifs proposés en fonction de multiples critères liés : aux contenus aux types dachat aux modes daccès aux quantités dutilisateurs concernés

31 5. MODELES ECONOMIQUES Contenus - Achat titre par titre - Achat par collection(s) - Achat de la totalité de loffre - Combinaison des trois

32 5. MODELES ECONOMIQUES Type dachat - abonnement annuel - achat pérenne - combinaison des deux Mode daccès - par simple accès Internet (pas de surcoût) - avec abonnement à une plate-forme - avec ou sans accès pérenne aux contenus souscrits

33 5. MODELES ECONOMIQUES Quantité dutilisateurs - nombre de « FTE » - nombre dutilisateurs simultanés - nombre total détablissements clients au sein dun consortium

34 5. MODELES ECONOMIQUES Remarques : Tous les critères sont à analyser en fonction des besoins et des moyens des utilisateurs Les fournisseurs sont demandeurs de « feed back » de la part des professionnels de la documentation Les différents modèles en présence doivent sassouplir pour satisfaire les différents types de clients du marché

35 REMARQUES EN CONCLUSION Remarques générales Vers une normalisation des formats ? - OeBPS 1.2 (Open eBook Publication Structure) compatible XML et Dublin Core - OpenReader, non-propriétaire, dans la continuité de OeBPS Amélioration confort de lecture attendue grâce à lencre et au papier électroniques (Sony Librié lancé en avril 2004)

36 REMARQUES EN CONCLUSION Deux secteurs prometteurs : la fiction et les documents de référence… …pour deux usages différents : la lecture-loisir en situation de mobilité, linformation spécialisée à usage ponctuel Le livre électronique doit être plus que la version électronique du livre papier : liens Internet, espace personnalisable (cf PLAO de la BNF), « base de données »

37 REMARQUES EN CONCLUSION Remarques pour lenseignement supérieur et la recherche Nécessité dune étape évaluation/validation par pairs/éditeurs dans le cas de « native e-books », comme pour toute linformation scientifique Forte pression pour des contenus en français, en accès illimité et à distance, pour les premiers cycles universitaires « autisme » de beaucoup déditeurs français du secteur Amélioration des métadonnées fournies et de linteropérabilité avec OPACs, SI globaux et ENT

38 REMARQUES EN CONCLUSION Pression des nouvelles générations nées avec le numérique : - « cartable numérique » - « un micro par élève » - « un euro/mois pour un portable étudiant » - Canal numérique des savoirs - « e-learning » - engagement des collectivités locales Doù limportance des premières expériences en milieu universitaire exposées ici

39 BIBLIOGRAPHIE indicative « An overview of electronic books : a bibliography », Chennupati K. Ramaiah, The Electronic Library, Vol. 23 No. 1, 2005, pp « The e-book industry today : a bumpy road becomes an evolutionary path to market maturity », Nancy K. Herther, The Electronic Library, Vol. 23 No. 1, 2005, pp « E-books in an academic library : implementation at the ETH Library, Zurich », Ann McLuckie, The Electronic Library, Vol. 23 No. 1, 2005, pp « Electronic or print books: Which are used? », Marilyn Christianson, Marsha Aucoin, Library collections, acquisitions, & technical services, 29 (2005), pp doi: /j.lcats « Challenges in managing e-books collections in UK academic libraries », Chris Armstrong and Ray Lonsdale, Library collections, acquisitions, & technical services, 29 (2005), pp doi: /j.lcats « Promoting the uptake of E-books in higher and further education », report from the Joint Information Systems Committee (JISC), Gold Leaf, August 2003,

40 MERCI DE VOTRE ATTENTION… 10 minutes pour des questions !


Télécharger ppt "2 ème Journée Couperin sur le livre électronique Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 Lundi 2 mai 2005."

Présentations similaires


Annonces Google