La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Journée technique bois énergie Rendu de latelier n° 2 : Broyage et stockage comment être plus compétitif ? - Rapporteur : Sylvain Villar – FIBOIS 07-26.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Journée technique bois énergie Rendu de latelier n° 2 : Broyage et stockage comment être plus compétitif ? - Rapporteur : Sylvain Villar – FIBOIS 07-26."— Transcription de la présentation:

1 Journée technique bois énergie Rendu de latelier n° 2 : Broyage et stockage comment être plus compétitif ? - Rapporteur : Sylvain Villar – FIBOIS Animateur : Francis de Morogues - FCBA Le 3 février 2009

2 Atelier 2 Rappel du contexte - Un parc de machine qui ne cesse daugmenter - Chaque opérateur souhaite posséder son broyeur - les plateformes intercommunales se développent, mais souvent à des prix excessifs - Le prix du stockage, séchage et broyage compose lessentiel du prix de la plaquette forestière - Logistique et organisation

3 Atelier 2 Thème : Le broyage, une activité qui se développe en Rhône-Alpes. Lexpérience vécue: - Stéphane Boursier, Entreprise Bergeret BE (BBE), création déc 2006, à Perrex -Vend et réalise des prestations de broyage (plaquette Bois Energie), achète et transforme, livraison par bennage et camion souffleur (qui a permis de développer la clientèle) - Prestation (déchiquetage max 50 cm 60 MAP/h) auprès dacteurs professionnels sur plateforme ou en bord de route - Surcapacité de broyage mais se prépare pour les marchés biomasse (dizaine de milliers de tonnes de consommation)

4 Atelier 2 Lautocritique de cette expérience – Les choses à ne pas refaire - Bien choisir son produit en fonction du marché et du type de production et chaufferie à livrer -Favoriser le broyeur à tambour pour les grosses chaufferies et à disque pour les petites… -Bien Caler la logistique des chantiers Les perspectives et les attentes: - Souhait vers une augmentation des tarifs - Meilleurs coordinations entre acteurs lors de la prestation de déchiquetage

5 Atelier 2 Thème: Rôle des agriculteurs dans la préparation du bois énergie. Lexpérience vécue: - Cuma BE du Dauphiné crée en 2002, activité depuis Déc 1996, participe à la naissance de la filière en Isère - Chauffage des maisons des agriculteurs, séchage de noix - acquisition en 2007 dun Musmax (Diam 47 cm), 30 à 40% commercialisé par les agriculteurs - Double son volume chaque année - Développe une activité annexe, permet de répondre à des préoccupations de déprise agricole - Livraison à des particuliers et livraison à des collectivités à la marge

6 Atelier 2 Lautocritique de cette expérience – Les choses à ne pas refaire - Sarrête à la production - Bien appréhender la livraison des clients, bien se caler en qualité de produit et organisation des chantiers, méthode de livraison dans le silo - Beaucoup de réactivité et dinnovation - Multiplication de stockage disséminé sur le territoire - Activité à la marge, difficile de fiabilisé pour des gros projets - Qualité de la plaquette (noyer… fine, taux décorces et branchages) Les perspectives et les attentes: - Faire évoluer le broyeur - Prestation mobile petit broyeur - Se regrouper pour fournir davantage et sécuriser la filière

7 Atelier 2 Questions posées par les participants – Points à creuser: - Tensions monde forestier et monde agricole, quel devenir ? - Coordination et mutualisation entre les différents acteurs

8 Atelier 2 Thème: Importance des plateformes pour mobiliser le bois forestier. Lexpérience vécue: - Claude Jolland: ONF, problématique forêt de montagne de type irrégulière. Là le bois énergie est le co-produit de lactivité traditionnelle. Il faut développer le tri du bois. Forêt inaccessible lhiver. Coût de production élevé (desserte, largeur de route, pente…) et le prix de revient est très sensible... Perte en ligne, Prix du marché tiré, Silo et accessibilité à améliorer - A organiser des plateformes pour faire le tampon entre production en période chaude et la consommation en période froide - A lavantage de gestion, daccès et condition de travail favorise le coût de production - Répondre à la pluralité des types de combustibles

9 Atelier 2 Lautocritique de cette expérience – Les choses à ne pas refaire - La plateforme : permet de répondre au cahier des charges des marchés - Au moins plusieurs milliers de tonnes à raisonner - Quelle gestion privée des plateformes investi par les collectivités? - Les collectivités peuvent le porter, attention au prix de revient et damortissement - A étudier au cas par cas linstallation de plateforme collective pour un territoire et ne pas déstabiliser des acteurs déjà en place - Fort besoin de concertation et dassociation des différents acteurs pour que la plateforme puisse bénéficier à lensemble dun territoire Les perspectives et les attentes: - Développer des plateformes pour mix dapprovisionnement et de produit - Mutualisation des moyens

10 Atelier 2 Thème: Quel rôle des industriels dans la création de filière dapprovisionnement? Lexpérience vécue : -Jean-Luc David Vaudey: Savoie Pan ; collecte et valorisation connexes et bois recyclé sur 4 plateformes tonnes de produit bois, métiers de logisticien. - Produit complémentaire de la plaquette forestière - Marché moyenne chaudière de 800 à 1000 tonnes tonne de bois /an (inférieur à 30% dhumidité) - Marché industriel jusquà tonnes /an

11 Atelier 2 Lautocritique de cette expérience – Les choses à ne pas refaire - Problématique à gérer les taux dhumidité, granulométrie -Pas en place pour le marché de la petite et moyenne chaufferie - Plaquettes forestières: produit « hi tech » ne correspondant pas au site industriel de Frontenex Les perspectives et les attentes: - C.A à venir à 50 % pour lénergie et les chaufferies collectives - Sassocier avec des gestionnaires forestiers - Projet Biomasse : ouverture aux produits de catégorie B pour les grosses installations. Avoir une réflexion : mettre le produit bois brut dans les matériaux et les bois traités dans les chaufferies - Enjeux de qualités : Nécessite une activité annexe pour pouvoir fournir à des petites et moyennes chaufferies

12 Atelier 2 Plateforme intercommunale = volume important Pluralité des adéquations entre offre et demande Mutualisation des moyens et des organisations inter- filière bois forestier et 1 er transformation… et recyclé Achat de déchiqueteuse ? suivant le marché Le territoire est couvert en fournisseurs pour fournir les chaufferies Bien caractériser les produits et le souci qualité du combustible Faciliter la mise en réseau Le prix de la plaquette (au moins forestière) doit trouver sa place à un prix plus élevé pour les petites et moyennes chaufferies. Pour conclure :


Télécharger ppt "Journée technique bois énergie Rendu de latelier n° 2 : Broyage et stockage comment être plus compétitif ? - Rapporteur : Sylvain Villar – FIBOIS 07-26."

Présentations similaires


Annonces Google