La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Missions, profils et formations des médiateurs du volet « Renouveau urbain » de la Ville de Liège Geoffrey FRANCOIS, Chef de Projet, Contrat de Sécurité

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Missions, profils et formations des médiateurs du volet « Renouveau urbain » de la Ville de Liège Geoffrey FRANCOIS, Chef de Projet, Contrat de Sécurité"— Transcription de la présentation:

1 Missions, profils et formations des médiateurs du volet « Renouveau urbain » de la Ville de Liège Geoffrey FRANCOIS, Chef de Projet, Contrat de Sécurité et de Prévention de la Ville de Liège

2 SOMMAIRE 1. Présentation 2. Missions 3. Profils 4. Questions de formation 5. Perspectives davenir :Modèle SEMECO de la recherche Grundtvig 2 : « Formation et intervention en médiation communautaire »

3 1.PRESENTATION 1.1. Ville de Liège

4 1.PRESENTATION 1.2. Prévention intégrée dans les quartiers Localisation 3 quartiers : – grande densité de population, – présence de nombreux logements sociaux, – grand brassage de cultures et de générations, – niveau socio-économique relativement bas, – haut taux dinactivité,…

5 1.PRESENTATION 1.2. Prévention intégrée dans les quartiers Equipe pluridisciplinaire – Un chef de Projet (pour les trois quartiers), – Un médiateur de quartier (par quartier), – Un ou plusieurs médiateurs parentaux (par quartier), – Un médiateur de dettes (pour les trois quartiers), – Un ou plusieurs éducateurs de Rue (par quartier), – Un atelier socioprofessionnel de mécanique automobile (pour les trois quartiers). au cœur même de son quartier relations de collaboration avec les acteurs locaux

6 1.PRESENTATION 1.2. Prévention intégrée dans les quartiers Objectifs généraux – Lamélioration de la sécurité réelle (démarche préventive de médiation et déducation), – La diminution du sentiment dinsécurité et – Le renforcement du lien social.

7 2. MISSIONS 2.1. Dispositifs de médiation Chef de projet Définition : Le chef de projet tente de stimuler et/ ou de renforcer les stratégies entre les acteurs locaux autour des questions dinsécurité réelle ou perçue et de lien social. Actions : Le chef de projet – assure le management des trois équipes, – détermine et planifie, avec sa hiérarchie, les politiques dintervention visant à satisfaire au mieux les objectifs, – mène dans chaque quartier une table ronde sur le thème de linsécurité réelle,– mène dans chaque quartier une table ronde sur le thème du sentiment dinsécurité réelle, – participe activement aux initiatives des coordinations sociales locales visant le renforcement du lien social (fêtes de quartier,…) Objet : les conflits – interculturels, – intergénérationnels, – entre les habitants et les institutions (courroie de transmission), – entre ses services et dautres entités (habitants, associations, services,…)-. Partenaires principaux : Tous les acteurs locaux associatifs et publics sans exception, la hiérarchie administrative.

8 2. MISSIONS 2.1. Dispositifs de médiation Médiateur de quartier Définition : Le Médiateur de quartier apporte une aide à la gestion des conflits des habitants du quartier, vise lamélioration du dialogue entre les habitants et la promotion du lien social. Actions : – Médiation, – Mise en place dactions communautaires. Objet : les conflits – entre voisins, – entre des groupes, – interculturels, – intergénérationnels. Partenaires principaux : Commissariat de Police, comités de quartier et sociétés de logement social.

9 2. MISSIONS 2.1. Dispositifs de médiation Médiateurs parentaux Définition : Le service de Médiation parentale soutient les parents dans lexercice de leur autorité parentale, tend à favoriser la communication entre les parents et les enfants et participe en tant quacteur local à la gestion des problématiques touchant la jeunesse (éducation, protection,…) avec une dimension interculturelle. Actions : – Médiation, – Accompagnement social, administratif, … – Amélioration du dialogue interculturel et intergénérationnel Objet : les conflits – entre les parents et leurs enfants (autorité, ambiance positive,….), – entre les enfants et les institutions (décrochages scolaires, ennuis judiciaires, …) et – entre les parents et les institutions en ce qui concerne leurs enfants. Partenaires principaux : Les écoles, les centre psycho–médico–sociaux (PMS), les services daide et de protection de la jeunesse (SAJ et SPJ), le Commissariat de Police.

10 2. MISSIONS 2.1. Dispositifs de médiation Médiateurice de dettes Définition : Le service de Médiation de dettes a pour objectif de permettre aux personnes rencontrant la problématique du surendettement étrangère à une activité commerciale en cours de retrouver un équilibre financier et si possible de rembourser leurs dettes de manière conforme à la dignité humaine. Actions : Mise en place de stratégies concertées daccommodement entre les personnes surendettées et leurs créanciers : plans de remboursement, échelonnement des dettes,… Objet : les conflits entre personnes surendettées et leurs créanciers. Partenaires principaux : Le service de Médiation de Dettes du Centre public daide sociale (CPAS), les services sociaux de la Ville de Liège, le Centre liégeois pour lintégration des personnes étrangères ou dorigine étrangère (CRIPEL).

11 2. MISSIONS 2.2. Autres dispositifs daction sociale -Educateurs de Rue -Atelier socioprofessionnel Kart-Cross

12 2. MISSIONS 2.3. Dispositif global

13 3. PROFILS 3.1. Médiateurs professionnels / bénévoles 3.2. Médiateurs / travailleurs sociaux menant des activités de médiation 3.3. Dépendance économique et politique 3.4. Action interindividuelle / communautaire 3.5. Type dintervention : processus

14 3. PROFILS 3.5. Type dintervention : processus

15 3. PROFILS 3.6. Temporalité de laction 3.7. Médiateurs = un homme ou une femme seul(e) 3.8. Attitudes et compétences attendues

16 4. QUESTIONS DE FORMATION 4.1. Interrogations Naît-on ou devient-on médiateur? Certains profils de personnalité sont–ils contradictoires avec la fonction de médiateur ? La formation doit–elle précéder ou suivre lengagement du médiateur ? Quand la formation précède lengagement, comment convaincre les employeurs potentiels ( le plus souvent les autorités administratives et politiques) dengager des personnes ayant suivi ces formations ? Quand la formation suit lengagement, comment faire surgir le besoin de formation chez les agents et comment la rendre adaptée à chacun en fonction de ces spécificités ?

17 4. QUESTIONS DE FORMATION 4.2. Enseignements incontournables Savoir : les connaissances du médiateur (Notions de conflit, de psychologie cognitive et des émotions, de psychopathologie, de droit,…) Savoir faire : les techniques du médiateur (Écoute active, empathie, temporisation, capacité danalyse, …) Savoir être : - Bien se connaître : connaître sa manière de réagir face aux conflits - Les attitudes du médiateur (neutralité, capacité de laisser ses opinions et valeurs de côté, optimisme, patience,…)

18 5. PERSPECTIVES DAVENIR Modèle de Service de Médiation communautaire (SEMECO) de la recherche Gruntvig 2 « Intervention et Formation en Médiation communautaire » Stratégies Variables Action socialeRésolution de conflitsParticipation citoyenne : contribution au vivre ensemble,CONVIVENCIA Localisation Sur le territoire : Bureau, ruebureau, local neutreRue, associations Dépendance économique et politique Gestion privée et financement public sur base dun contrat Besoin dune reconnaissance et dun engagement du politique Lignes daction Formation,Sensibilisation, Travail communautaire Outil de transformation sociale : Médiation formelle Formation, Sensibilisation Objectifs principaux Améliorer la communication entre habitants et administration Créer une culture de médiation : Responsabilisation et Autodétermination des habitants Objet de laction et thématiques Le conflit : -interculturel, –intergénérationnel, -– entre habitants et admin., –entre collectivités, –entre voisins Sujet de laction Les professionnels du travail socialLes médiésLa population globale (les citoyens) Profil du médiateur Capacité à mobiliser les professionnels Écoute active, Habiletés sociales, Capacité danalyse Tisser du lien social, Propension au travail déquipe Éléments de formation conseillés Éducateur social, travailleur socialPost–graduat, licence, master en médiation Éducateur social (socio–culturel)

19 REMERCIEMENTS Mme Jeannine JULIEN – VANDEWEERDT, Mme Sonia MIGUEL I ZAMORA, M. Pere-Joan GIRALT ROVIRA, M. Abdelmajid HARRAR. BIBLIOGRAPHIE - BAILLY Y., BAZIER F., BOUBAULT G. et FILLIOZAT, I. (1993) La Médiation. Non Violence Actualité, Paris. - GIRALT I ROVIRA P.-J. et MIGUEL I ZAMORA S. (nc) La mediacio i la resolucio de conflictes : Noves perspectives per leducacio social. - SCHLITZ C. (2003) Contrat de Sécurité et de Prévention : Nos services,nos moyens, nos objectifs, Liège. - SERVICE CONCERTATION ET PREVENTION (2002) Interactions entre les dispositifs du service de concertation et de prévention, Document administratif. - FRANCOIS G. (2003) Rapport final dactivité du Médiateur de quartier, Document administratif EQUIPE DE RECHERCHE GRUNDTVIG 2 « INTERVENTION ET FORMATION EN MEDIATION COMMUNAUTAIRE » (2003) Modèle de service de médiation communautaire (SEMECO), Réflexion en cours.


Télécharger ppt "Missions, profils et formations des médiateurs du volet « Renouveau urbain » de la Ville de Liège Geoffrey FRANCOIS, Chef de Projet, Contrat de Sécurité"

Présentations similaires


Annonces Google