La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Www.idate.org Analyse comparée des stratégies des radio-télévisions de service public Philippe Coste Directeur du Développement International, IDATE Les.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Www.idate.org Analyse comparée des stratégies des radio-télévisions de service public Philippe Coste Directeur du Développement International, IDATE Les."— Transcription de la présentation:

1 Analyse comparée des stratégies des radio-télévisions de service public Philippe Coste Directeur du Développement International, IDATE Les défis de la Transparence dans le secteur audiovisuel (OEA, 17 janvier 2003, Strasbourg) Lindustrie audiovisuelle européenne est-elle au bord de la crise financière?

2 2 Le débat sur la légitimité du service public de laudiovisuel en Europe Dans un environnement devenu fortement concurrentiel, aujourdhui sintensifie en Europe le débat public sur la légitimité du « service public » de laudiovisuel, la nature de ses missions spécifiques et, corrélativement, sur ses modalités de financement et létendu de leffort que doit y consentir la collectivité. Dans les 6 pays étudiés, sont affirmés deux principales « missions de service public » : - assurer une mission dintérêt général à légard du public pouvant se résumer par le triptyque « éduquer, informer, divertir », - participer au renforcement de la cohésion nationale, en particulier en assurant un rôle dintégration des diverses communautés régionales et culturelles. A ces deux missions de base, sajoute souvent une responsabilité particulière assignée au service public, de soutien et dimpulsion à la création et au dynamisme du secteur audiovisuel national, tant dans une perspective culturelle quindustrielle. Déjà dûment intégré dans la stratégie de certains groupes publics de laudiovisuel, limpératif de « transparence » paraît cruciale pour lavenir de laudiovisuel public: - Au cœur du débat sur le « service public » saffirme aujourdhui lexigence croissante d « accountabiliity » -terme difficile à traduire en Français mais qui renvoie à la « responsabilité » au regard de lusager et de la collectivité qui le finance…et dont le préalable est justement la « transparence ». - Pour affirmer leur « projet » propre et le légitimer, les « services publics » de laudiovisuel doivent donc appuyer leur communication sur une vision plus précise des termes du débat et sinscrire dans une perspective comparative, relevant dun exercice de « transparence » portant tant sur les données de fait que sur les choix stratégiques.

3 3 Un poids toujours dominant du service public dans le paysage télévisuel européen : En termes daudience: En terme économique:

4 4 Des moyens financiers inégaux reflétant un effort public très contrasté : Moyens financiers: Effort public:

5 5 Quelles stratégies pour les groupes publics de laudiovisuel en Europe (1)? La question du périmètre: Le rôle privilégié dans léconomie de la production:

6 6 Quelles stratégies pour les groupes publics de laudiovisuel en Europe (2)? Le développement de loffre de programme: Le développement de cette offre, au-delà de la numérisation de « loffre historique », veut sinscrire dans une logique dextension et dadaptation du service public : - Les « thèmes » couverts par ces nouvelles chaînes concernent généralement des champs relevant des « missions de base » du service public. Il sagirait donc avant tout de construire une « offre de service public » adapté au nouveau paysage audiovisuel, caractérisé par lémergence de plates-formes numériques multi-chaînes et par la «segmentation » des publics. - La stratégie de la BBC, elle, senrichit dune dimension complémentaire, à savoir la création de chaînes ciblant les différentes catégories dage du public. Lobjectif est ici de contre-carrer la tendance au « vieillissement » de laudience des « chaînes historiques » de la BBC. Leffort de distribution sur les plates-formes multi- chaînes: Sappuyant en partie sur des obligations légales de « must carry », les groupes publics européens ont visé à assurer le développement de leur diffusion par celui de leur présence sur les plates- formes multi chaînes, dabord réseaux câblés puis plus récemment services satellitaires et TNT.. Limplication précoce de certains groupes publics (RTVE, RAI, FTV) dans le développement de loffre de services numériques satellitaires leur a permis de sassurer, sur une base commerciale, une place relativement favorable dans ces bouquets.

7 7 Quelles stratégies pour les groupes publics de laudiovisuel en Europe (3)? Des stratégies plus ou moins affirmées en matière de diversification : Les groupes publics sont engagés à des degrés très divers dans des stratégies de diversification commerciale: -Un premier niveau est celui résultant de la valorisation commerciale des droits et licences sur les programmes, qui concernent tous les groupes audiovisuel publics, qui ont généralement créé une structure ad hoc (ZDF Entreprises, RAI Trade,…). De même, les groupes publics ont pu « filialiser » leurs activités dinvestissement dans la production (Bavaria, RAI Cinema,…). - Un deuxième niveau est celui relevant dune véritable stratégie de diversification commerciale sappuyant sur une dynamique propre : cest surtout la BBC qui a illustré ce type de stratégie. Le développement spectaculaire des activités commerciales de la BBC, qui en 2002 représente près de 1 milliard deuros, soit 20% du CA du Groupe, a été rendu possible par la mise en place dun dispositif juridique et comptable propre, qui permet de les « isoler » des activités de « service public » bénéficiant des recettes de la redevance. - Par ailleurs, les groupes audiovisuels publics ont généralement une vision commune de lInternet quils considèrent comme un outil leur permettant de mieux valoriser leurs programmes TV. Outre la promotion des programmes, Internet représente également pour ces groupes un outil marketing intéressant pour communiquer avec les téléspectateurs et recueillir leurs idées et opinions.

8 8 Quelles stratégies pour les groupes publics de laudiovisuel en Europe (4)? Le service public face aux défis de la TNT: Les chaînes de services public sont supposées jouer dans plusieurs pays un rôle moteur dans le développement de la TNT, ce qui saccompagne dune affectation de moyens financiers additionnels suivant différents schémas : - Royaume-Uni : lengagement pluri-annuel pris par le Gouvernement sur la période dune augmentation de la redevance de 1,5% + inflation, vise à prendre en compte les besoins de financement de la BBC pour son développement en matière de TNT. - Suède : la nouvelle Charte royale entrée en vigueur en 2002 prévoit une augmentation de la redevance de 10% en trois ans, essentiellement dans le but de donner les moyens à SVT de financer son développement dans la TNT. - Allemagne : laugmentation de la redevance de 11% intervenue en 2001 prends en compte les besoins supposés de ZDF/ARD pour le déploiement de son offre de TNT. Aujourdhui dans les débats en cours autour de la stratégie publique dans le déploiement de la TNT, émerge, au moins au Royaume-Uni et en Allemagne, une forme de « paradigme » : - Le déploiement de la TNT est une composante essentielle dune politique d allocation optimale du spectre, - le passage au numérique hertzien est ainsi avant tout un processus nécessaire de « migration » de loffre existante, - limplication forte dans le déploiement de la TNT sinscrit dans uns stratégie plus large du Service public visant à se déployer sur les diverses plates-formes numériques, - Les possibilités du numérique offrent au service public lopportunité de mieux remplir ses missions de base et de continuer à couvrir lensemble des composantes de laudience.


Télécharger ppt "Www.idate.org Analyse comparée des stratégies des radio-télévisions de service public Philippe Coste Directeur du Développement International, IDATE Les."

Présentations similaires


Annonces Google