La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ASCG 2013. La flottabilité La pression et les accidents liés à la pression La désaturation et les accidents de désaturation Ordinateurs de plongée et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ASCG 2013. La flottabilité La pression et les accidents liés à la pression La désaturation et les accidents de désaturation Ordinateurs de plongée et."— Transcription de la présentation:

1 ASCG 2013

2 La flottabilité La pression et les accidents liés à la pression La désaturation et les accidents de désaturation Ordinateurs de plongée et tables. Les risques de la plongée: froid, essoufflement, faune, flore. Respect de l'environnement, comportement Réglementation

3 Poids Réel (du à la pesanteur) Poids Apparent Sur le bord du bassin (dans lair) ……et dans leau On ne semble pas faire le même poids:

4 Poids du plongeur = poids réel Poussée dArchimède Poussée = force Poussée dArchimède= force qui pousse le plongeur vers le haut Soppose à la pesanteur qui tire le plongeur vers le bas A cause de la « poussée dArchimède »

5 Le volume deau déplacée correspond au volume du plongeur Volume deau déplacée = pèse un poids (1 kg / 1l deau douce)

6 Volume du plongeur = 70 litres donc 70 kg deau Donc 70 kg de poussée dArchimède Si le plongeur pèse 70 kg, les 2 forces sannulent et le plongeur ne pèse plus rien, Il flotte ! 70 kg = Donc bouge pas = flottabilité neutre 70 kg

7 Si il met une combinaison en néoprène Son volume augmente Donc le volume deau déplacée augmente, Donc le poids de cette eau est plus important Donc la poussée dArchimède augmente Le plongeur va flotter en surface = flottabilité positive

8 Si il met une ceinture de plomb de 3 kg Son poids augmente, mais son volume ne bouge (presque…) pas Donc la poussée dArchimède ne change pas Le plongeur va couler au fond = flottabilité négative

9 Si je gonfle mes poumons ou ma stab Jaugmente mon volume (la poussée dArchimède augmente) Je monte Si je vide mes poumons ou ma stab Je diminue mon volume (la poussée dArchimède diminue) Je descends Exercices :

10 Tout ce qui va modifier soit mon volume, soit mon poids: Le matériel : bloc, lestage, etc…. Le plongeur (moi-même): poumon ballast, stab Le milieu aquatique: eau douce, eau de mer Il est très important de bien maitriser sa flottabilité en plongée éviter de faire le « yoyo » rester au même niveau de profondeur que son moniteur, limite les problèmes déquilibrage des oreilles, on profite mieux de sa plongée, évite dabimer la faune et la flore avec les palmes.

11 Quand je serai sous leau, la seule chose que je pourrais modifier pendant la plongée est le volume du poumon ballast et de la stab Cest le but des exercices en piscine. Je devrai donc vérifier et adapter mon lestage au début de la plongée en fonction de mon matériel et de leau (douce ou salée) avant de descendre Technique: En surface, tout équipé, je vide ma stab et mes poumons : je dois avoir de leau juste au sommet de la tête Si je coule, je suis trop lesté, Si jai les yeux au dessus de la surface, je suis pas assez lesté (À 3 m stab vide et bloc autour de 50 bars, je suis équilibré)

12 Centre de flottabilité : Poussée dArchimède (sur les poumons) (pousse vers le haut) Centre de gravité (centre du corps + lestage) (tire vers le bas)

13 Pourquoi je dois : équilibrer mes oreilles souffler dans mon masque, ou expirer en remontant ? À cause de la pression ….

14 Elle est due à quoi ? Pression Atmosphérique + Pression Hydrostatique = Pression ambiante

15 Moralité de lhistoire : Quand la pression augmente, le volume diminue Si je plonge un ballon dans leau Son volume va diminuer Le poids de leau (la pression) va écraser le ballon Au fur et à mesure que je descends Et quand je remonte, cest linverse le poids de leau est moins important, la pression diminue et mon ballon reprend son volume initial

16 Barotraumatismes: Prévention: Le plus grave: surpression pulmonaire Ne jamais bloquer sa respiration Le plus fréquent : les oreilles Eviter de plonger en cas de rhume Mais aussi: Le masque Souffler dans le masque en descendant Les sinus Pas de rhume ! Le tube digestif Eviter aliments qui fermentent et chewing gums Les dents Signaler au dentiste, surveillance dentaire Tout ce qui contient de lair va être soumis à la pression et aux variations de volume

17 Ne jamais bloquer lexpiration quand on remonte. But des exercices en piscine

18 tympan

19 P ambiante = P dans le masque P ambiante > P dans le masque = dépression dans le masque = effet de ventouse sur le visage

20 Sur le matériel : Combinaisons: (néoprène). volume diminue: flottabilité diminue. La stab: La gonfler au fond et en descendant la vider progressivement en remontant Sur la consommation dair : Conso augmentée avec profondeur En surface, 15 l/min: à 20 m, la pression = 3 bars, 15 x 3 = 45 l/min. surveiller son manomètre + signes (100 b,50 b)

21 Sur les gaz quon respire : Lair = mélange de gaz O2 (métabolisme) CO2 N2 : inutile A la descente: pression augmente: lN2 (azote) se dissout dans le corps = saturation En remontant: lazote sort de nos organes sous forme de bulles microscopiques et passe dans le sang, cest la désaturation

22 Les bulles suivent les veines jusquau cœur puis au poumons et doivent séliminer par les poumons et la respiration Il faut leur laisser le temps: Remonter lentement (même vitesse que le moniteur) Faire éventuellement un ou des paliers Sinon: grossissent et bloquent vaisseaux sanguins = accident de désaturation (décompression) Signes: -fourmillements, picotements dans les extrémités, -paralysies des membres -douleur dorsale -une grande fatigue -des vertiges, etc….

23 Prévention: Respecter VDR et paliers, mais 50 à 70 % des accidents = respect des procédures …. ??? IL EXISTE DES FACTEURS FAVORISANTS: -manque de condition physique: fatigue, tabac, absence de sport - stress et fatigue psychologique (soucis, travail…) -déshydratation -froid -âge -effort pendant plongée et surtout en fin de plongée

24 Après la plongée, on continue déliminer lazote accumulé pendant plusieurs heures Pas dapnée Pas daltitude Pas defforts

25 Ordinateurs de plongée Outils daide à la désaturation Calcul en temps réel le taux dN2 En fonction -temps de plongée -Profondeur Indique la vitesse de remontée Les paliers si besoin

26 Ordinateurs de plongée sont basés sur des tables de décompression Indique aussi les paliers en fonction -Profondeur -Temps de plongée

27

28 Pour chaque profondeur, il existe une durée de plongée à partir de laquelle on va devoir faire un palier Définit une courbe: Courbe de plongée sans palier Ou courbe de sécurité Utile si conditions de plongée plus difficile (Froid, courant, houle) Ou éviter les pb de saturation

29 Ordinateurs de plongée Ce ne sont que des outils Peuvent tomber en panne Sont basés sur des modèles mathématiques Le corps humain est plus complexe Bien lire la notice Les utiliser avec discernement Le seul instrument indispensable au plongeur :

30 Si il fait chaud au soleil = transpiration (combi sur le bateau++…) = déshydratation =Facteur de risque daccident de désaturation !

31 Le froid: dans leau on se refroidit 25 fois plus vite, = vasoconstriction (resserrement des vaisseaux) = redistribution du sang vers organes du centre du corps (cœur, reins…) = on élimine ++ = déshydratation =facteur de risque daccident de désaturation !

32 Signes: tremblements, désintérêt / plongée Réactions et réflexes Consommation air Quoi faire: Avant la plongée: se couvrir Alimentation, boissons Combinaison adaptée et ajustée Pendant: faire signe au moniteur et terminer la plongée Après : se couvrir, boissons chaudes

33 Essoufflement: Banal en surface mais arrive plus vite en plongée air + dense effort / inspirer et pour expirer (détendeur, combi, stab,…) Mauvais gonflage de la bouteille (pollution) Froid, effort… En plongée : maitrise difficile = angoisse affolement, panique, remontée précipitée =risque ++ daccidents Quoi faire: arrêter efforts, faire signe, remonter ensemble en utilisant le gilet. Prévention: Eviter les efforts, palmer calmement (condition physique, tabac !) Insister sur lexpiration quand on respire. Penser à souffler à fond, ne pas bloquer sa respiration ou faire des apnées. Lestage !

34 Contact urticant

35 Morsure, piqure (+/- venins)

36 Du à erreurs de comportement du plongeur: éviter de: -agresser: -toucher -attraper -déranger -bloquer -poser ses mains partout (lestage !) Se renseigner (populations locales, marins, pêcheurs) Apprendre et connaitre faune et flore (livres, commissions bio, etc…)

37 Ne pas pénétrer dans les épaves Ne pas sapprocher des filets

38 Fin de plongée : remontée de 5 m à 0 : ! Bateau, planches à voile, scooter ! Tour dhorizon parachute 1,80 m surface 1 quille presque à 3 m et pas de bruit !

39 La faune et la flore aquatique sont là pour être observées, Respectons les Interdit de ramener/prendre quoi que ce soit Ne jetez rien à l'eau. Préservez l'eau potable quand vous rincez votre matériel.

40 Ajustez votre lestage Attention aux coups de palmes Fixer détendeur de secours, manomètre Lisez la charte du plongeur responsable:

41

42 Quels papiers pour plonger ? Licence (=permis de chasse sous marine) Certificat médical Carte CMAS de niveau

43 Qui organise la plongée ? Cest le directeur de plongée (DP) Donne les paramètres: Profondeur temps, Donne des infos: sur la plongée, la sécurité… -itinéraire -intérêt -Courant Quoi faire en cas de pb…

44 Cest quoi la fédé ? Créée en 1955 Cest une association de clubs (régis par la loi de 1901) Délégataire du Ministère des sports: cad que le ministère délègue certaines tâches à la FFESSM: -de définir réglementations techniques et administratives, -dorganiser et délivrer examens et brevets

45

46 Comité Directeur National Comité Régional Comité Départemental Clubs SCA Clubs SCA Clubs SCA Clubs SCA Clubs SCA Clubs SCA Clubs SCA Clubs SCA

47 -commission technique : plongée en scaphandre -commissions sportives: NAP, NEV, Hockey, tir sur cible, orientation, pêche sous marine, apnée -commissions culturelles: Biologie, audiovisuelle, archéologie, souterraine, -commissions diverses Médicale, juridique, Même organisation hiérarchique: départementale, régionale et nationale

48


Télécharger ppt "ASCG 2013. La flottabilité La pression et les accidents liés à la pression La désaturation et les accidents de désaturation Ordinateurs de plongée et."

Présentations similaires


Annonces Google