La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

STRATEGIE POUR LHARMONISATION DES STATISTIQUES EN AFRIQUE (SHASA) STRATÉGIE POUR LHARMONISATION DES STATISTIQUES EN AFRIQUE: STATISTIQUES DE GOUVERNANCE,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "STRATEGIE POUR LHARMONISATION DES STATISTIQUES EN AFRIQUE (SHASA) STRATÉGIE POUR LHARMONISATION DES STATISTIQUES EN AFRIQUE: STATISTIQUES DE GOUVERNANCE,"— Transcription de la présentation:

1 STRATEGIE POUR LHARMONISATION DES STATISTIQUES EN AFRIQUE (SHASA) STRATÉGIE POUR LHARMONISATION DES STATISTIQUES EN AFRIQUE: STATISTIQUES DE GOUVERNANCE, PAIX ET SÉCURITÉ Rapport du STG1 a la 7 e Reunion du Comité des Directeurs Généraux des bureaux nationaux de la statistique, Johannesbourg, 6 déc. 2013

2 Présentation 1. Des statistiques de gouvernance, paix & sécurité: pourquoi? 2. Rapport détape du STG1 3. Facteurs de réussite 4. Perspectives futures

3 Nous ne pouvons pas donner trop dimportance au besoin de paix et de sécurité. Sans paix et sécurité, aucun pays ou région ne peut compter réaliser la prospérité pour tous ses citoyens. Son Excellence Dr. Nkosazana Dlamini Zuma, Présidente de la Commission de lUnion Africaine

4 Les statistiques de gouvernance, paix & sécurité sont un outil de gouvernance essentiel (tableau de bord pour la planification nationale); Ces statistiques sont également une question de souveraineté nationale: lautonomie statistique est particulièrement importante pour les enjeux relatifs à la gouvernance, paix et sécurité. Une question de souveraineté nationale…

5 Les indicateurs de gouvernance: une industrie florissante

6 Une priorité pour les citoyens: My World Survey

7 Progrès realisés par le STG1 Milestones Avril 2012, Nairobi Création du STG1: Présidence: Kenya; Membres: 16 INS, par région Secrétariat: UA / Division des Statistiques Avec lappui du PNUD (sur requête de lUA) Sept-nov 2012, Dakar et Yamoussoukro Deux ateliers méthodologiques (consultations avec expertise africaine dans le domaine – Afrobarometre, Fondation Mo Ibrahim, DIAL/IRD) Nov 2012, Yamoussoukro Approbation officielle du Comité des Directeurs Généraux des INS dAfrique: 1) méthodologie et 2) plan daction sur 5 ans et budget Jan-Juin pays confirment officiellement à lUA leur intérêt à piloter les instruments Juil-Dec 2013Pilotage commence dans 5 pays, avec lappui du PNUD A partir de jan 2014 Expansion / institutionnalisation (proposition de lancement dun Projet Régional)

8 Avantages comparatifs des INS pour la collecte de statistiques GPS Légitimité officielle en tant quinstitution publique Expertise dans le domaine statistique Large échantillonnage permet la désagrégation permet de détecter lexclusion/la discrimination Accès privilégié aux données administratives Réduction considérable des coûts via le greffage des modules GPS à des enquêtes régulières Positionnement stratégique permettant de pérenniser la collecte des données.

9 Méthodologie Cadre normatif: Charte africaine sur la démocratie, élections et gouvernance (signée par 45 pays) 2 modules denquêtes (G et P&S) + 2 instruments de collecte de données administratives (G et P&S) Tronc commun dindicateurs + indicateurs spécifiques au pays Indicateurs définis sur la base des 11 principes de la Charte (article 3): 1. Droits de l'homme et libertés individuelles 7. Participation citoyenne 2. Etat de droit8. Transparence 3. Gouvernement représentatif9. Contrôle de la corruption 4. Elections régulières, transparentes, libres et justes 10. Ordre constitutionnel 5. Séparation des pouvoirs11. Pluralisme politique 6. Egalité des genres

10 20 pays ont officiellement confirmé leur intérêt à piloter les instruments: Benin, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, Tchad, Congo-Brazzaville, RD Congo, Gabon, Guinee-Conakry, Côte dIvoire, Kenya, Madagascar, Malawi, Mali, Niger, Senegal, Seychelles, Togo, Tunisie et Ouganda. 5 pays (1 dans chacune des 5 régions) ont amorcé le pilotage des instruments en 2013, avec lappui du PNUD: Cap-Vert: Atelier de validation nationale (août); collecte de données en cours Cameroun: Atelier de validation nationale (sept); pré-test en cours Kenya: Atelier de validation nationale (nov); pré-test en cours Malawi: Atelier de validation nationale (semaine prochaine); collecte de données en 2014 Côte dIvoire: Lancement lannée prochaine Quelques pionniers-entrepreneurs (avec propres ressources): Burundi, Mali et Ouganda – résultats en début dannée prochaine Congo-Brazzaville et DRC prévoient lancer la collecte de données au début 2014 La Tunisie sest portée candidate pour être pilote pour lAfrique du Nord. Pays pilotes: Etat des lieux et perspectives

11 Quelques facteurs de réussite 1. Une initiative africaine, pour les Africains Mesure engagements africains (Charte africaine sur la DEG) Une opportunité pour lAfrique de jouer un rôle de leader au niveau international dans un domaine-clé de lagenda post Légitimité & crédibilité des INS pour une production de statistiques officielles Appropriation de la démarche au niveau ministériel Collaboration étroite avec les utilisateurs/producteurs de données dès le début (Atelier de validation nationale) Création de Groupes de travail techniques sur les statistiques GPS, coordonnés par les INS 3. Appui entre pairs Capitalisation des modèles testés et éprouvés des INS expérimentés dans le domaine Contributions des ONGs et universitaires de la région (e.g. Afrobarometre) 4. Une méthodologie africaine en phase avec les standards internationaux Collaboration avec ONUDC, ONUFemmes, Small Arms Survey, etc. Intéressés à appuyer la prochaine phase

12 Propositions de Résolutions Considérant les résultats et leçons émergeant des 7 premiers pays-pilotes (Cap-Vert, Cameroun, Kenya, Malawi, Burundi, Ouganda et Mali), Le CoDG pourrait: 1.Encourager les INS ayant déjà exprimé leur intérêt à tester les instruments, et encourager les autres à le faire également; 2.Encourager le STG1 a sécuriser le financement nécessaire pour mettre en œuvre un projet régional dappui aux INS pour linstitutionnalisation de la collecte de statistiques GPS à travers le continent (plan daction & budget disponibles); 3.Porter à lattention de la Commission de lUnion Africaine cette initiative pionnière qui positionne lAfrique comme leader au niveau mondial.


Télécharger ppt "STRATEGIE POUR LHARMONISATION DES STATISTIQUES EN AFRIQUE (SHASA) STRATÉGIE POUR LHARMONISATION DES STATISTIQUES EN AFRIQUE: STATISTIQUES DE GOUVERNANCE,"

Présentations similaires


Annonces Google