La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les réserves religieuses sur les mutilations génitales féminines ( quelles voies pour la sortie de limpasse) Présentation Mahaman Bachir Elh. Oumarou Théologien.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les réserves religieuses sur les mutilations génitales féminines ( quelles voies pour la sortie de limpasse) Présentation Mahaman Bachir Elh. Oumarou Théologien."— Transcription de la présentation:

1 Les réserves religieuses sur les mutilations génitales féminines ( quelles voies pour la sortie de limpasse) Présentation Mahaman Bachir Elh. Oumarou Théologien Cel : (00227) Yahoo. fr

2 Plan de présentation 1. Indicateurs socio – démographiques et ampleur du phénomène au Niger 2. Fondements sociaux, religieux et culturels du phénomène, ses conséquences et spécificités 3. Stratégies de promotion dans le pays, implication des imams 4. Rôle du discours religieux et son importance dans la promotion de labandon 5. Suggestions et remarques

3 1. Indicateurs socio – démographiques et ampleur du phénomène au Niger

4 Rappel du contexte La violence faite aux femmes et aux enfants se manifeste sous différentes formes. La violence faite aux femmes et aux enfants se manifeste sous différentes formes. Parmi les violences que subissent les filles et les femmes au Niger, on compte le harcèlement sexuel, les viols, les mutilations génitales féminines (MGF), le mariage précoce et /ou forcé, les violences physiques, lattentat à la pudeur Parmi les violences que subissent les filles et les femmes au Niger, on compte le harcèlement sexuel, les viols, les mutilations génitales féminines (MGF), le mariage précoce et /ou forcé, les violences physiques, lattentat à la pudeur

5 Quelques indicateurs Indicateurs Valeurs Sources Années Population totale Projections actualisées de la population, INS 2011 Proportion de la population de moins de 18 ans 57%Projections actualisées de la population, INS 2011 Proportion de la population rurale79%Projections actualisées de la population, INS 2011 Indice synthétique de fécondité 7,1 Projections actualisées de la population, INS 2011 Enregistrement à la naissance 32% EDSN-MICS, INS 2006 Age médian au 1 er mariage15,6 ansEDSN-MICS, INS2006 Proportion de femmes en union avant lâge de 15 ans 38% EDSN-MICS, INS 2006 Travail des enfants Mutilation génitale féminine 47% 2,2% EDSN-MICS, INS, Erratum sur le travail des enfants, INS EDSN-MICS, INS

6 Indicateurs sur lampleur du phénomène Les actions menées dans le cadre des MGF ont permis de baisser de plus de la moitié le taux national de prévalence, passant de 5 % en 1998 à 2,2% en 2006 Les actions menées dans le cadre des MGF ont permis de baisser de plus de la moitié le taux national de prévalence, passant de 5 % en 1998 à 2,2% en 2006 Ce taux cache des disparités tant ethniques que régionales. Ce taux cache des disparités tant ethniques que régionales. 65,9% des femmes sont excisées chez les Gourmantché, 12,8% chez les Peulhs et 3,4% chez les Arabes ; 65,9% des femmes sont excisées chez les Gourmantché, 12,8% chez les Peulhs et 3,4% chez les Arabes ;

7 Commune Urbaine de Niamey : Lamordé, Kosseye (3,6%) Commune Urbaine de Niamey : Lamordé, Kosseye (3,6%) Diffa: Nguigmi, Diffa,Maïné Soroa, Goudoumaria Diffa: Nguigmi, Diffa,Maïné Soroa, Goudoumaria Tillaberi: Say, Kollo, Téra, Ayorou (12%) Tillaberi: Say, Kollo, Téra, Ayorou (12%) Maradi, Zinder, et Dosso ( Habizé ou Dangouria) Maradi, Zinder, et Dosso ( Habizé ou Dangouria) Les régions les plus concernées

8 Les Ethnies qui pratiquent lexcision Peul Gourmantcé Djerma-Sonraï Kourtey Wogo Arabes (Mohamid et Ousta) Kanuri (Tamari) Haoussa

9 Typologie des MGF pratiquées au Niger 1. TYPE I :Circoncision avec excision du prépuce clitoridien sans excision du clitoris 2. TYPE II : Excision du clitoris avec excision partielle ou totale des petites lèvres (80 % des mutilations) (80 % des mutilations) 3. TYPE III: Infibulation avec fermeture quasi-complète de lorifice vulvaire (15 % des mutilations) (15 % des mutilations) 4. TYPE IV: Autres procédés de mutilation

10 2.Fondements sociaux, religieux et culturels du phénomène, ses conséquences et spécificités

11 Raisons évoquées Spirituelles et religieuses Spirituelles et religieuses Socio-culturelles Socio-culturelles a- Rite dinitiation b- Respect de la tradition et coutume Hygiéniques et esthétiques Hygiéniques et esthétiques Psycho- sexuelles Psycho- sexuelles

12 Spécificités Les exciseuses- Exciseurs : Des Femmes âgées dont lâge varie de 45 à 70 ans. Les tarifs dintervention varient selon les localités. La somme perçue est comprise entre 100 F et F souvent accompagnée de dons en nature (poulet, savon, etc…). Les exciseuses- Exciseurs : Des Femmes âgées dont lâge varie de 45 à 70 ans. Les tarifs dintervention varient selon les localités. La somme perçue est comprise entre 100 F et F souvent accompagnée de dons en nature (poulet, savon, etc…). Concernant le « Dangouria, Habizé, pratiqués par les Wamzams », les tarifs sont plus élevés et varient de 3000F à 15000F voire plus. Concernant le « Dangouria, Habizé, pratiqués par les Wamzams », les tarifs sont plus élevés et varient de 3000F à 15000F voire plus. L'âge de lexcision: varie entre les ethnies – entre 0 et 15 ans. 56% des filles étant excisées entre 10 et 14 ans L'âge de lexcision: varie entre les ethnies – entre 0 et 15 ans. 56% des filles étant excisées entre 10 et 14 ans

13 Spécificités (suite) Outils: les canifs et les lames de rasoir qui nont pas été stérilisés. Usage de produits traditionnels soit avant lacte pour diminuer la douleur, soit après pour prévenir toute infection. Outils: les canifs et les lames de rasoir qui nont pas été stérilisés. Usage de produits traditionnels soit avant lacte pour diminuer la douleur, soit après pour prévenir toute infection. Lhémorragie est sensée sarrêter avec du pétrole, ou les feuilles séchées du tabac. Lhuile pour machine à coudre est aussi utilisée pour éviter à la plaie de suinter et de coller. Lhémorragie est sensée sarrêter avec du pétrole, ou les feuilles séchées du tabac. Lhuile pour machine à coudre est aussi utilisée pour éviter à la plaie de suinter et de coller. Mais de plus en plus les exciseuses font recours aux pommades antibiotiques vendues par les marchands ambulants. Mais de plus en plus les exciseuses font recours aux pommades antibiotiques vendues par les marchands ambulants.

14 Conséquences Immédiates Immédiates La douleur, Lhémorragie, Linfection Complications urinaires, Les lésions des organes environnants Long terme- La dyspareunie (rapports sexuels douloureux), Formation de kystes géants du clitoris,Stérilité par infection génitale chronique, Frigidité, Dysménorrhée (règles douloureuses), Infections urinaires responsables dun bon nombre davortement, Travail prolongé et expulsion difficile entraînant souvent une fistule, Déséquilibre psychique : femme irritée, anxieuse Long terme- La dyspareunie (rapports sexuels douloureux), Formation de kystes géants du clitoris,Stérilité par infection génitale chronique, Frigidité, Dysménorrhée (règles douloureuses), Infections urinaires responsables dun bon nombre davortement, Travail prolongé et expulsion difficile entraînant souvent une fistule, Déséquilibre psychique : femme irritée, anxieuse

15 3. Stratégies de promotion de labandon et implication des imams

16 Réalisations Mobilisation de la société civile et des partenaires à travers des actions ciblant les exciseuses, les agents de santé et les leaders communautaires, ainsi que des sensibilisations envers les jeunes pour lutter contre la pratique. Ceci à conduit à la déclaration dabandon par plusieurs villages Mobilisation de la société civile et des partenaires à travers des actions ciblant les exciseuses, les agents de santé et les leaders communautaires, ainsi que des sensibilisations envers les jeunes pour lutter contre la pratique. Ceci à conduit à la déclaration dabandon par plusieurs villages Les intenses actions de plaidoyer et de mobilisation sociale autour de la lutte ont conduit à ladoption dune loi interdisant les MGF (2003), et à la reconversion de 122 exciseuses dans plus de 40 villages, hameaux et îles dans les régions de Tillabéry, Diffa et la Communauté Urbaine de Niamey. Des exciseuses et des familles de filles excisées sont traduites en justice Les intenses actions de plaidoyer et de mobilisation sociale autour de la lutte ont conduit à ladoption dune loi interdisant les MGF (2003), et à la reconversion de 122 exciseuses dans plus de 40 villages, hameaux et îles dans les régions de Tillabéry, Diffa et la Communauté Urbaine de Niamey. Des exciseuses et des familles de filles excisées sont traduites en justice

17 Actions des imans 1.Communications publiques à travers: la KHATOUBAT et les prêches Conférences nationales et internationales évènements sociaux: mariage, baptêmes Formation/information/ sensibilisation des leaders religieux en particulier et la population générale 2. Recherches religieuses sur la thématique Toutes ces activités sont menées en etroite collaboration avec létat nigérien, le SNU et la société civile

18 4. Rôle du discours religieux et son importance dans la promotion de labandon des MGF et lexcision

19 excision, les définitions théologique et scientifique, et dans les pensée L excision, les définitions théologique et scientifique, et dans les pensée contemporaines africaines La définition théologique : a)– Al-hifâd ou khitâne b)La définition scientifique (Médecine) L excision est une mutilation génitale féminine (MGF) qui consiste selon l ethnie à sectionner une partie ou tout le corps du clitoris L'excision, aussi appelée clitoridectomie consiste en l'ablation du clitoris, y compris souvent les petites lèvres et parfois les grandes lèvres.

20 Lexcision, les définitions théologique et scientifique,et dans les pensées contemporaines africaines (suite) Amadou Hampaté Bâ a dit concernant les traditionnels des MGF: « Il y a des pratiques que nos ancêtres eux-mêmes sils revenaient à la vie trouveraient dépassées » NB: Cette citation de Hampaté Ba concernent les MGF et les pratiques néfastes

21 La perception islamique favorable à labandon des MGF

22 Les avis religieux islamiques favorables à labandon des MGF Lexcision nest pas obligatoire en Islam et cela est régi par : a) Le coran « Ne vous exposez pas de vos propres mains dans la destruction, soyez bienfaisants,car Allah aime les bienfaisants » La vache, verset 195 « vous êtes la meilleure des communautés crée sur la terre vous ordonnez le bien et vous blâmez le blâmable et vous croyez a Allah » Al-imrâne, verset 110. « Quil soit issu de vous une communauté,qui appelle au bien fait(Islam),ordonne le bien et blâme le blâmable » Al-imrâne, verset 104.

23 Les avis religieux islamiques favorables à labandon des MGF b) La sunna « vous êtes les meilleurs connaisseurs des circonstances des affaires de vos époques » rapporté dans jamioul-kabir. « Quiconque dentre vous qui voit un interdit quil le change avec sa main,sil ne peut pas quil le change avec sa langue,il ne peut quil le fasse avec son cœur tel est la plus faible de foi » rapporté dans bouqiyat

24 Les avis religieux islamiques favorables à labandon des MGF Le récit de Oumar (RA) sur les comportements antéislamiques à légard de la femme: « je jure (au nom dAllah)que pendant la période antéislamique on ne considérais pas les femmes jusquà ce quAllah a révélé, ce quil a eut a révélé à leur égard » rapporté par Boukhari. c)Les fondements de la charria Les buts ou les termes de la charria visent à travers son importance et ses liens cordiaux avec les affirmations divines à : Faire vivre laisance aux humains ici bas sur la terre et à lau-dela.

25 Les entraves à ladhésion des imams et ulémas à la lutte contre les MGF au Niger « vous êtes les meilleurs connaisseurs des circonstances des affaires de vos époques »

26 Les facteurs favorisants ladhésion des imams et ulémas à la lutte pour léradication des MGF au Niger A/ Le facteur religieux(argumentaires) La permission de linterdiction des MGF pour lintérêt humain que comporte labstention. Le fondement de la jurisprudence nous enseigne que: « les contraintes permettent la non prise en compte des précautions » NB: Tout acte dont le danger est prouvé par une expertise digne de foi peut faire lobjet dune interdiction.

27 Facteurs socioculturels(suite) B. Les facteurs socioculturels ne sont pas moins importants, de se fait on peut les résumer comme suit : 1-Communication publique: Prêche et khoutbat (pour les imams) ; 2-Lutte contre les mauvaises interprétations des textes religieux 3-Sensibilisation; 4-Et la formation.

28 5. Suggestions et remarques

29 Suggestions Faire participer toutes les sensibilités religieuses à la lutte contre les MGF ; Initier des formations à lintention des ulémas et prêcheurs dans le cadre de la promotion des droits humains et de lutte contre les entraves aux développement ; Vulgariser lidée de limportance de la préservation de lhonneur du corps humain, dont les argumentations suivantes : - La conservation des organes humains tels quils sont par intérêt, sauf en cas de contraintes extrêmes: Allah a dit :« Telles est lœuvre dAllah qui a tout façonné à la perfection. Il est parfaitement connaisseur de ce que vous faites »chapitre les fournis verset 88.

30 Perspectives Valoriser les expériences à travers les activités,les échanges, et les recherches; Valoriser les expériences à travers les activités,les échanges, et les recherches; Élargir la lutte aux autres confessions ; Élargir la lutte aux autres confessions ; Impliquer les compétences religieuses et les autres leaders dopinion dans le combat contre les MGF; Impliquer les compétences religieuses et les autres leaders dopinion dans le combat contre les MGF; Élaborer un agenda type pouvant permettre de faire le plaidoyer auprès des institutions sous régionales, régionales et internationales; Élaborer un agenda type pouvant permettre de faire le plaidoyer auprès des institutions sous régionales, régionales et internationales; Élaborer des argumentaires religieux spécifiques à chaque pays ; Élaborer des argumentaires religieux spécifiques à chaque pays ; Évaluer les activités programmées dans lagenda; Évaluer les activités programmées dans lagenda; Initier des nouvelles méthodes dapproches telles que les Actions Actives Participatives (il sagit d une stratégie de développement à la base à deux sens: du sommet à la base et de la base au sommet). Initier des nouvelles méthodes dapproches telles que les Actions Actives Participatives (il sagit d une stratégie de développement à la base à deux sens: du sommet à la base et de la base au sommet).

31 Conclusion 1) Lexcision nest pas obligatoire en Islam, mais plutôt une tradition antéislamique; 2)Les arguments avancés pour largumenter sont dun degré faible,et même sils savèrent authentiques par dautres, ils demeurent des stratégie que suit lIslam pour éradiquer les traditions archaïques (Ex lalcool, lesclavage etc.): 3)Les termes de la charria étant la recherche du bien être pour lhomme, et lexcision étant une nuisance pour la santé de la jeune fille et de la femme, et un fléau social aigu, de ce fait le contexte actuel de lexcision est contraire à lenseignement de lIslam; 4)Les MGF recensés aux NIGER, si elles savèrent dues aux malformations génitales,la médecine est mieux placé pour la guérir, dailleurs dans le cadre du mariage LIslam a réserver le droit de choix aux deux conjoints en cas de maladies surtout celles liés aux sexe; 5)Les leaders religieux musulmans doivent être les acteurs du premier rang dans la lutte contre la pratiques de toutes les pratiques néfastes à travers : - -Les communication publique; - -Les plaidoyer et la sensibilisation: - -Et la lutte contre les mauvaises interprétations des textes religieux Islamiques.

32 Proposition de thème de Fatwa (Présentation de la problématique) Quelles solutions aux entraves à la promotion des normes sociales favorables à la protection des droits de la femme et de lenfant?

33 Proposition de thème de Fatwa (Argumentation sur limportance de la Fatwa) 1-La responsabilité des savants dans la lutte contre la mauvaise interprétation des textes religieux. 2-Les rôles de la Fatwa dans le processus de la levée des équivoques dans les domaines socio-éducatif, sanitaire et scientifique.

34 Bibliographie Le saint coran; LIslam et la violence à légard des femmes( ONFP - Tunisie) 2007; La communication du professeur MADI NAYAMA pr. agrégé gynécologue obstétricien à loccasion de la 8eme journée tolérance Zéro aux MGF – Niamey édition 2011 ; Vingt ans daction(rapport de coniprat –Niger); Réalisations de lONG SOS- FEVVFE- Niger; Analyse de la Situation de la Femme et de lEnfant 2008 Divers sites sur la thématique.

35 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "Les réserves religieuses sur les mutilations génitales féminines ( quelles voies pour la sortie de limpasse) Présentation Mahaman Bachir Elh. Oumarou Théologien."

Présentations similaires


Annonces Google