La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Techniques de numération de suspensions bactérienne. Numération sur milieu solide ensemencement dans la masse. Numération sur milieu solide ensemencement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Techniques de numération de suspensions bactérienne. Numération sur milieu solide ensemencement dans la masse. Numération sur milieu solide ensemencement."— Transcription de la présentation:

1 Techniques de numération de suspensions bactérienne. Numération sur milieu solide ensemencement dans la masse. Numération sur milieu solide ensemencement en surface. Numération sur milieu liquide Détermination du NPP. Etablissement de la courbe de croissance.

2 Numération sur milieu solide ensemencement dans la masse. 10 -1 10 -2 10 -3 10 -4 10 -5 10 -6 10 -7 Au fait, comment on détermine la gamme de dilution? On évalue la concentration initiale grâce à la valeur dabsorbance lue, sachant que 0,1 UA correspond à 1.10 9 bact.mL -1 La concentration cible doit être voisine de 300 bact.mL -1 On prépare en plus les deux dilutions qui encadrent la cible. t = 30 mn

3 Numération sur milieu solide ensemencement dans la masse. On évalue la concentration initiale grâce à la valeur dabsorbance lue, sachant que 0,1 UA correspond à 1.10 9 bact.mL -1 La concentration cible doit être comprise entre 30 et 300 bact.mL -1 On prépare en plus les deux dilutions qui encadrent la cible. Technique densemencement. 2 variantes: On verse linoculum dans 9 mL de gélose en surfusion. On mélange et on verse dans une boîte de Pétri. 10 -5 10 -6 10 -7 t = 30 mn

4 Numération sur milieu solide ensemencement dans la masse. Technique densemencement. 2 variantes: On verse linoculum dans la boîte de Pétri. On verse la gélose en surfusion et on mélange doucement. 10 -5 10 -6 10 -7 Comment choisir entre les deux ? t = 30 mn

5 Numération sur milieu solide ensemencement dans la masse. Calculs. 1500 20324 trop 25019 On compte les colonies. On analyse les résultats. On calcule la moyenne. n = [(203 + 250)/10 + 24]/3 = 23,1 bact.mL -1 N 30mn = n / D = 23,1. 10 7 bact.mL -1 10 -5 10 -6 10 -7 t = 30 mn

6 Numération sur milieu solide ensemencement dans la masse. Calculs. trop 55455 trop 55256 On compte les colonies. On analyse les résultats. On calcule la moyenne. n = [(554 + 552)/10 + (55 + 56)]/4 = 55,4 bact.mL -1 N 150mn = n / D = 277. 10 7 bact.mL -1 10 -5 10 -6 10 -7 t = 150 mn RETOUR Je suis désolée de te le dire, mais la dilution a été mal choisie !

7 Numération sur milieu solide ensemencement en surface. 10 -1 10 -2 10 -3 10 -4 10 -5 10 -6 10 -7 10 -8 Au fait, comment on détermine la gamme de dilution? On évalue la concentration initiale grâce à la valeur dabsorbance lue, sachant que 0,1 UA correspond à 1.10 9 bact.mL -1 La concentration cible doit être comprise entre 300 et 3000 bact.mL -1 On prépare en plus les deux dilutions qui encadrent la cible. t = 60 mn

8 Numération sur milieu solide ensemencement en surface. 10 -6 10 -7 10 -8 Technique densemencement. On dépose linoculum sur la gélose dune boîte de Pétri. On étale au râteau. t = 60 mn

9 Numération sur milieu solide ensemencement dans la masse. Calculs. 374 415 369 385 On compte les colonies. On analyse les résultats. On calcule la moyenne. n = [(374 + 369)/10 + (41 + 38)]/4 = 38,3 bact.mL -1 N 150mn = n / D = 38,3. 10 7 bact.mL -1 t = 60 mn 10 -6 10 -7 10 -8

10 Numération sur milieu solide ensemencement dans la masse. Calculs. 689 727 645 768 On compte les colonies. On analyse les résultats. On calcule la moyenne. n = (72+ 76)/2 = 74 bact.mL -1 N 150mn = n / D = 148. 10 7 bact.mL -1 t = 120 mn 10 -6 10 -7 10 -8 RETOUR

11 On évalue la concentration initiale grâce à la valeur dabsorbance lue, sachant que 0,1 UA correspond à 1.10 9 bact.mL -1 La concentration cible doit être voisine de 1 bact.mL -1 On prépare en plus les 4 dilutions qui encadrent la cible. t = 90 mn Numération sur milieu liquide Détermination du NPP. 10 -1 10 -3 10 -4 10 -5 10 -6 10 -7 10 -8 10 -10 10 -2 10 -9 10 -11 Au fait, comment on détermine la gamme de dilution?

12 Technique densemencement. t = 90 mn Numération sur milieu liquide Détermination du NPP. 10 -7 10 -8 10 -10 10 -9 10 -11 + + + + + + - + - + - - - - -

13 Calculs t = 90 mn Numération sur milieu liquide Détermination du NPP. + + + + + + - + - + - - - - - 3 3 1 1 0 Mac Grady : NPP = 7Mac Grady : NPP = 0,7 N 90mn = n / D = 7. 10 8 bact.mL -1 N 90mn = n / D = 0,7. 10 9 bact.mL -1 On note le code. On consulte Mc Grady. On calcule la concentration. RETOUR

14 Etablissement de la courbe de croissance. DtAbs 00,108 150,149 300,207 450,286 600,396 750,548 900,759 21050,525 21200,727 51350,402 51500,557 101650,385 101800,533 201950,369 tAbs 00,108 150,149 300,207 450,286 600,396 750,548 900,759 1051,050 1201,454 1352,010 1502,785 1653,850 1805,330 1957,380 tAbsC 00,108 150,149 300,2072,3.10 8 450,286 600,3963,8.10 8 750,548 900,7597,0.10 8 1051,050 1201,45414,8.10 8 1352,010 1502,785148.10 8 1653,850 1805,330 1957,380 Pour établir le graphe, on établit les absorbance théorique avant dilution. On reporte les valeurs calculées. On compare les deux courbes. Les deux courbes sont superposables (a = 0,021). k = 1,142.10 8 / 0,108 = 1,057.10 9 bact.UA RETOUR


Télécharger ppt "Techniques de numération de suspensions bactérienne. Numération sur milieu solide ensemencement dans la masse. Numération sur milieu solide ensemencement."

Présentations similaires


Annonces Google