La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comment les agriculteurs associent-ils la sécurité alimentaire, ladaptation aux changements climatiques et latténuation de leurs effets en Afrique de lEst?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comment les agriculteurs associent-ils la sécurité alimentaire, ladaptation aux changements climatiques et latténuation de leurs effets en Afrique de lEst?"— Transcription de la présentation:

1 Comment les agriculteurs associent-ils la sécurité alimentaire, ladaptation aux changements climatiques et latténuation de leurs effets en Afrique de lEst? Panel 2 : Opportunités et innovations pour adopter, à grande échelle, une agriculture intelligente face aux changements climatiques Moses M. Tenywa Briefing de Bruxelles no. 29 Changement climatique, agriculture et sécurité alimentaire : approches éprouvées et nouveaux investissements, 27 septembre 2012 Institut de recherche agricole, Université Makerere, Kabanyolo (MUARIK)

2 Présentation Agriculture africaine Changements intervenus Sécurité alimentaire & dégradation des terres Risques climatiques & impacts Mesures dadaptation aux changements climatiques & et datténuation de leurs effets Evaluation des risques & cadre de réflexion autour de la résilience Stratégies & innovations institutionnelles visant à accroître la résilience des systèmes agricoles

3 E missions de GES dans lagriculture & potentiel de stockage du carbone dans certains pays dAfrique (Source : Brown S et al., 2012) Emissions de GESMillions T CO2e/an Total dans le secteur agricole en prenant 2006 comme année de référence 129 Elevage 108,36 Hors élevage 20,64 Stockage du carbone (interventions)T CO2e/ha/an Modifications des pratiques (uniquement au niveau des sols) 0,4 à 5 Modifications impliquant les sols et la végétation (agroforêts & écosystèmes indigènes) 6 à 22 Dans quatre (4) pays dAfrique de lEst (Ethiopie, Kenya, Tanzanie et Ouganda) et cinq (5) pays dAfrique de lOuest (Burkina Faso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal) Modifications de lutilisation des terres – la déforestation & la conversion des terres pour lagriculture sont responsables de 17% des émissions mondiales de C0 2 (Banque mondiale, 2009).

4 Quels sont les changements intervenus dans le corridor du bétail en Ouganda ? Evolutions démographiques – accroissement de la population Dégradation de lenvironnement – diminution du nombre darbres, sols dégradés Augmentation des parasites et maladies Chute des rendements Pression démographique – même superficie + plus dhabitants Changements climatiques – hausse des évènements extrêmes Evolution dun système de troc vers un système de négociation au comptant Changement institutionnel – effondrement des coopératives Diminution de limportance des liens culturels et des traditions Davantage de lieux sociaux & interactions

5 Augmentation des risques liés au climat Conséquences de la sécheresse Faibles rendements, diminution de la productivité de lélevage Famine Mécanismes dadaptation Nourrir les enfants avec du lait Alimentation alternative (par exemple, poissons de boue et élodées, surtout lors des sécheresses des années 1940) Diversification des moyens de subsistance – autres cultures commerciales (oranges) & bétail Irrigation goutte-à-goutte, cultures à croissance rapide, cultures résistantes à la sécheresse Partage de leau avec les animaux

6 Sécurité alimentaire, risques de production & dangers Insécurité alimentaire, Pauvreté, Dégradations environnementales Accroissement démographique Accroissement de la demande : aliments, nourriture pour bétail, fibres & bois de chauffage Mauvaises pratiques agricoles, Faible recours aux technologies, Brûlis Erosion Epuisement des éléments nutritifs, Lessivage Chute des rendements Dégradations des terres Parasites & maladies

7 Conversion des forêts et dégradation des terres 37 M Ha de forêts & de zones boisées sont détruits chaque année en Afrique (FAO, 1986)

8 Risques dinondation exerçant un impact sur la sécurité alimentaire

9 Baisse de la productivité & extensification 55% des terres africaines sont inutilisables pour tout type dagriculture excepté le pâturage nomade % des terres cultivées de lAfrique subsaharienne sont dores et déjà gravement dégradées (Oldeman et al. 1991) Le rendement moyen du maïs nest plus que d1 tonne/ha et la plupart des pays dAfrique de lEst ne pourront plus subvenir à leurs propres besoins alimentaires dici 2025 si le scénario ne change pas.

10 StratégiesTechnologies et Pratiques Gestion des terres cultivées Gestion des nutriments, Gestion des labours/résidus, Gestion de leau (par ex. Irrigation à petite échelle), Variétés améliorées, Utilisation durable des terres humides, Agroforesterie Gestion durable des pâturages Gestion de lintensité de pâturage, Amélioration (réensemencement, introduction despèces) et gestion des pâturages, Récupération et gestion de leau, Gestion des incendies, Contrôle des plantes envahissantes Gestion du bétail Amélioration de lalimentation et des pratiques alimentaires, Techniques délevage, Soins de santé aux animaux et gestion des animaux, Commercialisation efficace du bétail et des produits issus de lélevage Restauration des terres dégradées Contrôle de lérosion, Gestion Intégrée des Bassins Versants (GIBV), Gestion Intégrée de la Fertilité des Sols (GIFS) Gestions des fumiers et déchets agricoles Amélioration de lentreposage et de la manipulation, Digestion anaérobique (par ex. biogaz), Utilisation plus efficace des fumiers comme source de nutriments Technologies et Pratiques visant à améliorer les bénéfices connexes de ladaptation aux changements climatiques et de latténuation de leurs effets dans le secteur agricole

11 Technologies dadaptation aux changements climatiques utilisées par les petites exploitations agricoles Les principales pratiques de gestion mises en œuvre sont la récupération des eaux, la rotation des cultures avec les légumineuses et les cultures intercalaires.

12 Liens entre la sécurité alimentaire, ladaptation aux changements climatiques et latténuation de leurs effets

13 Stratégie dadaptation aux changements climatiques et datténuation de leurs effets

14 14 Diversification : plusieurs entreprises sur la même parcelle de terre

15 Lagroforesterie & le reboisement améliorent labsorption des GES et latténuation Lagroforesterie détient un énorme potentiel de séquestration du carbone (par ex., les systèmes agroforestiers de plantations de cacao dans des conditions humides stockent 565 tonnes de CO 2 eq par hectare) (Rice & Greenberg, 2000).

16 Diversification et rotation des cultures

17 Conservation et agriculture de conservation Lagriculture de conservation ou à travail réduit du sol accroît les matières organiques des sols, la capacité dhumidité et lutilisation efficace de leau.

18 Lintégration de lagroforesterie dans le système agricole entraîne des bénéfices connexes pour latténuation des effets liés aux changements climatiques du fait, dune part, de la séquestration du carbone et dautre part, de la modification des conditions microclimatiques qui réduisent le stress hydrique des sols. Citons pour exemple les agrumes, le café et le jatropha dans les bananeraies et comme clôture vive ; De même le stockage permet déviter les émissions Pratiques dagroforesterie qui améliorent labsorption des GES

19 Yield (t/ha) Gestion de leau et des engrais – quelle est lempreinte carbone ?

20

21 Stratégies pour accroître la résilience des agriculteurs Mobilisation & sensibilisation Planification participative Renforcer les Groupes dentraide dutilisateurs des ressources naturelles – mise en relation avec les marchés & crédits Formations Mise en œuvre collective Processus de suivi & dévaluation participatifs

22 Innovations TIC pour renforcer les mesures dadaptation

23 Innovations institutionnelles

24 Remerciements UE-CTA-CCAFS Partenaires Communautés locales Gouvernements nationaux et locaux dAfrique de lest Partenaires du développement – UE, FARA, COL, DAAD, Merci de votre écoute Dieu vous garde


Télécharger ppt "Comment les agriculteurs associent-ils la sécurité alimentaire, ladaptation aux changements climatiques et latténuation de leurs effets en Afrique de lEst?"

Présentations similaires


Annonces Google