La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Trompe utérine A-P UZEL Trompe utérine La trompe utérine ou salpinx = conduit musculo membraneux pair qui prolonge une corne utérine Livre passage au.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Trompe utérine A-P UZEL Trompe utérine La trompe utérine ou salpinx = conduit musculo membraneux pair qui prolonge une corne utérine Livre passage au."— Transcription de la présentation:

1

2 Trompe utérine A-P UZEL

3 Trompe utérine La trompe utérine ou salpinx = conduit musculo membraneux pair qui prolonge une corne utérine Livre passage au spermato qui féconde habituellement lovocyte dans son 1/3 distal Est situé dans le mesosalpinx. Celui-ci souvent large dans sa partie lat se rabat en Arr avec la trompe et masque lovaire Son exploration est indispensable avant toute indication thérapeutique pour stérilité

4 Dabord transversale jusquà lextrémité utérine de lovaire puis suit successivement sur lovaire son bord mésovarique, la face médiale de son extrémité tubaire et son bord libre. L cm DIRECTION LONGUEUR Trompe utérine

5 infundibulum Partie utérine isthme 4 parties Franges tubaires ampoule

6 moyen de fixité Très mobile, maintenue par –sa continuité avec lutérus, –le mesosalpinx –son ligt infundibulo- ovarique qui sétend de la frange ovarique à lextrémité tubaire de lovaire

7 Configuration extérieure 4 parties Partie utérine Listhme Lampoule Linfundibulum infundibulum Partie utérine isthme 4 parties Franges tubaires ampoule

8 Partie utérine Situé dans le myomètre, présente un trajet oblique en haut et latéralement. Souvre dans lutérus par lostium utérin. L 1cm 0,2 mm. Le de lovule représente le 10 e de celui de la portion interstitielle. myomètre :Terme issu du grec mus : muscle et mêtra : utérus Le myomètre est la couche musculeuse interne de la paroi utérine. Il est composé de trois couches..

9 Isthme tubaire Fait suite à la partie utérine au-dessus du ligament rond en Av et du ligt propre de lovaire en Arr. Est disposé transversalement. L 3 cm, 2mm. Est cylindrique à paroi épaisse et dure à la palpation

10 Ampoule tubaire Fait suite à listhme et est en rapport avec lovaire. L 7 cm, volumineuse 8 mm, flexueuse, consistance molle, grande compliance Ses lésions pathologique (hématosalpinx, pyosalpinx etc.) peuvent atteindre de grandes dimensions Attention GEU

11 Linfundibulum tubaire Partie la plus mobile de la trompe, forme dun entonnoir évasé avec: 1 sommet 1 base 1 sommet qui prolonge lampoule tubaire. Présente lostium abdominal de la trompe qui fait communiquer les cavités tubaire et péritonéale. Cette communication de lextérieur avec la cavité péritonéale explique quune injection de produits iodé (hystérographies) poussée dans lutérus pénètre dans les trompes et lorsque celles-ci sont saines tombe dans la cavité péritonéale

12 Linfundibulum tubaire 1 base libre festonnée en une série de franges tubaires, au nb de 10 à 15, L 10 mm. La plus longue adhérente au ligt infundibulo-ovarique atteint lextrémité inf de lovaire. En cas daffections les bords des franges sunissent et la perméabilité tubaire disparaît entraînant 1 stérilité.

13 Configuration intérieure La surface int de la trompe présente des plis muqueux longitudinaux = plis tubaires. Sont très nombreux et au niveau de listhme des plis IIdaire simplantent sur les 1 er. Les plis IIdaire se hérissent souvent de plis tertiaire, de 5ème et même de 10 e ordre au niveau de lampoule. La pénétration réciproque de ces plis donne à la coupe 1 aspect labyrinthique. Cette disposition favorise la stagnation des sécrétions et explique les récidives si fréquentes des salpingites mésosalpinx Coupe transversale au niveau de lampoule époophoron vaisseaux muqueuse Couche musculaire annulaire péritoine Sous séreuse Couche musculaire plexiforme

14 Dun point de vue général les antibiotiques ont du mal à atteindre les tissus mal vascularisés comme los nécrosé et les éléments fibrosés

15 Rapport dans le mésosalpinx Le bord mésosalpingien de la trompe est en rapport avec: les arcades vasculaires infra tubaires et les nerfs de la trompe les reliquats embryonnaires : le conduit longitudinal de lépoophoron, le paraphoron situé sous listhme tubaire, lappendice vésiculeux, appendu à lextrémité de linfundibulum et quelquefois des vestiges aberrants de la surrénale ovaire A utérine A ovarique Arcade anastomotique

16 Rapport par lintermédiaire du mesosalpinx Listhme répond: –En Av à la vessie, au ligt rond –En Arr au ligt propre de lovaire –En haut aux anses grêles, au grand omentum et au côlon sigmoïde à gauche ovaire trompe Rectum

17 Lampoule et linfundibulum sont au contact de lovaire dont il partagent les rapports. _ A gauche lampoule répond en Arr au mésosigmoïde et au sigmoïde Ceci explique que les pyosalpinx puissent souvrir dans le sigmoïde et que le mesosigmoïde protège efficacement la grande cavité péritonéale en se rabattant contre la face post du ligt large circonscrivant ainsi linfection tubaire _ A droite lapex caecal reste situé à environ 3 travers de doigts au-dessus de lampoule tubaire. Ce nest que dans les cas dappendice vermiforme pelvien que trompe et appendice sont en contact ovaire trompe Rectum

18 ovaire Corne utérine Péritoine

19 Vascularisation : artères Dépend pour –ses 2/3 médiaux de lart utérine –pour son 1/3 lat de lart ovarique –Lart du fondus utérin participe à la vascularisation de listhme tubaire

20 le rameau tubaire médial de lart utérine et le rameau tubaire latéral de lart ovarique forme une arcade anastomotique infra- tubaire qui chemine parallèlement à la trompe à distance de 2 à 3 mm Cette arcade artérielle est unie à larcade artérielle infra-ovarique par lart tubaire moy

21 Larcade infra-tubaire donne naissance à intervalles régulier tous les 2 mm à une 30 dartérioles spiralées, (une 15 ampulaires, 8 isthmique, 7 pour linfundibulum) Aspect en dent de peigne

22 Les artérioles spiralées se détachent perpendiculairement de larcade, soit par lintermédiaire dun tronc commun à 2 artérioles soit isolément. Au niveau du pavillon les artérioles terminales (5 à 6 par franges) suivent laxe des franges. Au niveau de la muqueuse les artérioles suivent laxe conjonctif des plis tubulaires. La spiralisation des artérioles tubaires obéit comme celle de lendomètre aux influences hormonales.

23

24 VEINES Les V pariétales sont collectées par larcade veineuse infra- tubaire. Unique ou dédoublée se draine vers les V ovarique et utérines

25 lymphatiques Sont très abondants dans la séreuse et dans les plis Accompagnent les V et sunissent aux lympha du corps de lutérus essentiellement et de lovaire plus accessoirement

26 innervation Provient du plexus ovarique pour la moitié lat, du plexus utérin pour la moitié médiale Ces N forme 1 anastomose infra-tubaire Les neurofibres sympathiques et parasympathiques auront donc 2 origines vagale et spinale

27 structure La tunique séreuse = couche péritonéale La tunique sous séreuse = couche conjonctive contenant les Vx et N La tunique musculaire comprend –1 couche profonde circulaire mince dans lampoule épaisse, serrée et puissante dans listhme –1 couche périphérique + mince longitudinale mais plutôt plexiforme La tunique muqueuse comprend 1 épithélium reposant sur 1 lamina propria constituée dun TC lâche cellulaire. Lépithélium est de type cylindrique simple avec des épithéliocytes ciliés et des épithéliocytes microvilleux sécrétants. Le sens du battement des cils se fait vers lostium utérin ce qui favorise le transport de lovocyte et du zygote.

28 Anatomie fonctionnelle La trompe présente une double fonction : –captation de lovocyte –Transit des gamètes et du zygote

29 Captation de lovocyte Au moment de lovulation les franges de linfundibulum deviennent érectiles et enserrent lovaire pour diriger lovocyte. Le sens du courant péritonéale vers lostium abdominal entraîne les ovocytes qui auraient pu ségarer. Ce qui explique les succès de la fécondation intrapéritonéale

30 Transit des gamètes et du zygote les spermatozoïdes sont capacités et stockés en survie dans les trompes avant la fécondation de lovocyte. Lovocyte est aussi capacité dans la trompe. Le zygote séjourne dans la trompe environ 72 h. Sa migration est assurée par les cils. Les stérilités dorigine tubaire pourront être liées à des lésions anatomiques obturantes de la trompe mais aussi à des lésions fonctionnelles responsables des modifications du flux et des cils tubaires

31 Un gamète est une cellule reproductrice mature capable de fusionner avec un autre gamète, du type complémentaire, pour engendrer une nouvelle génération d'un être vivant eucaryote. Les gamètes sont des cellules spécialisées dont la fonction est d'assurer la reproduction sexuée. Le processus qui réalise la fusion de 2 gamètes est la fécondation. Celle-ci produit une nouvelle cellule unique, appelée zygote, dont le nombre de chromosomes a ainsi doublé à 2n. Le développement du zygote donne ensuite un organisme nouveau de type diploïde.


Télécharger ppt "Trompe utérine A-P UZEL Trompe utérine La trompe utérine ou salpinx = conduit musculo membraneux pair qui prolonge une corne utérine Livre passage au."

Présentations similaires


Annonces Google