La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Planification dynamique Formation 3 * Mouscron, le 29 mars 2011 Candidat AM.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Planification dynamique Formation 3 * Mouscron, le 29 mars 2011 Candidat AM."— Transcription de la présentation:

1 Planification dynamique Formation 3 * Mouscron, le 29 mars 2011 Candidat AM

2 Pré-requis Utilisation de la table Utilisation de lordinateur Utilisation du logiciel de décompression Planification statique Calcul de la consommation en gaz – Connaître sa consommation

3 Plan de cours Introduction Rappel Règles dexceptions Gestion de différents moyens de décompression au sein dune même palanquée – Les contraintes – Les conséquences Les informations données par les différents moyens de décompression – La table – Lordinateur – Le TTS Exercices Conclusions Questions

4 Plongeur 3 étoiles Plongeur maîtrisant les connaissances, les compétences et l'expérience suffisante pour pouvoir planifier, organiser et effectuer leurs plongées, ainsi que diriger d'autres plongeurs en scaphandre autonome pratiquant la plongée de loisir en eaux libres. Le plongeur 3* guide de palanquée peut contribuer à l'encadrement des élèves et à l'amélioration de la sécurité, mais ne peut évaluer les élèves. Capable de plonger de manière autonome, il doit pouvoir : – diriger des plongeurs homologués ; – prendre les mesures de sécurité nécessaires.

5 Introduction

6 Certains ordinateurs, pour le calcul de la décompression, prennent en compte : – La température de leau – La consommation dair – Le rythme cardiaque – … Certains ne permettent pas la planification avec paliers Certains uniquement des plongées carrées Certains ont un mode simulation Certains ne permettent aucune planification ni simulation Dans ces cas, la planification avant plongée est difficile voire impossible

7 Introduction Définition: La planification dynamique repose sur la fixation dune série de critères qui conditionnent en temps réel la suite de la plongée On distingue la planification : à sec (préparation) – planification statique sous eau (gestion) – planification dynamique Tous les ordinateurs donnent des informations dynamiques (sinon ce sont des profondimètres) Les tables sont immergeables et permettent de replanifier sous leau

8 Plan de cours Introduction Rappel Règles dexceptions Gestion de différents moyens de décompression au sein dune même palanquée – Les contraintes – Les conséquences Les informations données par les différents moyens de décompression – La table – Lordinateur – Le TTS Exercices Conclusions Questions

9 Rappel Utilisation des tables Utilisation de votre ordinateur Calcul de la consommation

10 Plan de cours Introduction Rappel Règles dexceptions Gestion de différents moyens de décompression au sein dune même palanquée – Les contraintes – Les conséquences Les informations données par les différents moyens de décompression Le TTS Exercices Conclusions Questions

11 Règles dexceptions Pour les ordinateurs : – Peuvent être gérées par lordinateur (voir manuel dutilisation) – Définies dans le manuel dutilisation – Pas prévues (le plus souvent !) Blocage de la machine ! Se référer aux procédures durgence du moyen de décompression de secours Se référer aux règles dexceptions LIFRAS 1994 (qui sont indépendantes du moyen de décompression utilisé)

12 Plan de cours Introduction Rappel Règles dexceptions Gestion de différents moyens de décompression au sein dune même palanquée – Les contraintes – Les conséquences Les informations données par les différents moyens de décompression – La table – Lordinateur – Le TTS Exercices Conclusions Questions

13 COMMENT GERER LES DIFFERENTS MOYENS DE DECOMPRESSION AU SEIN DUNE MEME PALANQUEE ?

14 Les contraintes à respecter Chacun emmène les moyens de décompression quil maîtrise La palanquée doit rester groupée pendant toute la plongée, y compris pendant la remontée et les paliers éventuels A aucun moment lun des plongeurs de la palanquée ne doit outrepasser les indications de vitesse de remontée ou de palier que lui indique son moyen de décompression Tous les membres de la palanquée doivent respecter le protocole de décompression le plus contraignant

15 Conséquences Il est essentiel didentifier le protocole de décompression le plus contraignant. – Cela peut être : Ordi le plus sévère Table / ordinateur Majoration due à une plongée précédente Ordinateur « durci » volontairement Mais aussi : – Celui qui consomme le plus – A la plus petite quantité dair

16 Conséquences Certains plongeurs vont peut-être effectuer plus de palier que ne leur en donne leur propre moyen de déco – Pour ceux qui plongent à lordinateur Le profil de décompression est ajusté constamment – Pour ceux qui plongent aux tables Lorsque les paliers entre 3 et 9 m sont prolongés, seule la sursaturation résiduelle est affectée -> utilisation de lindice immédiatement supérieur Seulement valable pour la déco légère ! En déco lourde (PPA) -> à régler lors de la planification

17 Conséquences Paliers profonds – Une vitesse de remontée < 10m/min est ajoutée au temps table – Dans le doute, ou lincapacité destimer le délai, le temps table est le temps dimmersion jusquà la profondeur du premier palier obligatoire

18 Plan de cours Introduction Rappel Règles dexceptions Gestion de différents moyens de décompression au sein dune même palanquée – Les contraintes – Les conséquences Les informations données par les différents moyens de décompression – La table – Lordinateur – Le TTS Exercices Conclusions Questions

19 Tables – Le temps sans palier à une profondeur donnée – La durée des paliers éventuels – Un indice et une majoration à utiliser en cas de plongées successives – Les procédures dexceptions – Les règles de sécurité Délai avant de prendre lavion, vitesse de remontée,… Fournissent les informations suivantes :

20 Ordinateurs – Le temps sans palier à une profondeur donnée (en mode planification si il existe) – La durée et la profondeur des paliers (parfois) – Le temps restant avant palier à la profondeur actuelle (en mode plongée) – La durée et la profondeur du prochain palier (pas toujours) – Un TTS ou Asc Time ou TAT (toujours) Time To Surface = temps de remontée incluant les paliers – La majoration est prise en compte pour la successive – La T°, lheure, et parfois aussi, la consommation dair, la fréquence cardiaque, … Fournissent les informations suivantes :

21 Calcul du TTS avec les tables – Durée totale de remontée = – Temps de remontée + durée des paliers

22 Attention ! Parfois, on a du mal à nous séparer de nos nouveaux amis mais…. La gestion de lair reste primordiale nous ne pouvons nous contenter de définir un TTS sans nous assurer dune réserve dair suffisante !

23 Attention ! La remontée sera entamée : – Si le TTS défini est atteint – Si la réserve dair est atteinte A définir lors de la planification en fonction de la plongée envisagée (durée des paliers, … ) – Survenance dun incident – Rappel provenant de la surface – Conditions qui se dégradent – Perte du moyen de décompression primaire – … Les paramètres (TTS, air, …) seront contrôlés régulièrement durant la plongée

24 Exercices

25 Exercice 1 Votre ordinateur est-il planifiable ? – Avec paliers ? – Sans paliers ? Combien de temps pouvez vous rester à 40m avant davoir des paliers – Comparez avec la table Avez-vous des paliers après 20 à 40m ? Lesquels ? – Comparez avec la table Planifiez une plongée à 40m avec votre voisin

26 Plan de cours Introduction Rappel Règles dexceptions Gestion de différents moyens de décompression au sein dune même palanquée – Les contraintes – Les conséquences Les informations données par les différents moyens de décompression – La table – Lordinateur – Le TTS Exercices Conclusions Questions

27 Conclusion La planification dynamique offre une réponse acceptable à la gestion de moyens de décompression différents au sein dune même palanquée mais : – Elle ne dispense pas dune bonne formation ni dune planification statique préalable, notamment de la gestion de lair ! – Nest pas une excuse pour ne plus réfléchir ! – Le fait de saligner sur le profil le plus pénalisant risque de prolonger dautant la durée des paliers, ici aussi une planification de la gestion de lair est essentielle ! – Aucun ordinateur ne prend en compte les plongées yo-yo, les plongées borderline, les profils inversés ni létat physique du plongeur

28 Conclusion Une bonne planification augmente le plaisir de la plongée tout en augmentant la sécurité !

29 Conclusion Il reste énormément de choses à dire concernant la planification : – Que faire si le profil est différent de ce qui était prévu (What if ? -dépassement de la profondeur ou du temps,… ) – Signes propres à la décompression (et/ou plaquette – crayon) – Savoir lire les indications de base des moyens de déco de ses binômes – Les plongées no-déco, déco légère, déco lourde et leurs conséquences sur la possibilité ou non de plongées successives ou répétitives – …

30 Conclusion Vous trouverez toutes les réponses à ces questions, sur le site de la Lifras : – REVOD – Manuel plongée profonde à lair – Les processus de décompression, partie 3 : organisation des plongées à lordinateur

31 Questions

32 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Planification dynamique Formation 3 * Mouscron, le 29 mars 2011 Candidat AM."

Présentations similaires


Annonces Google