La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

REVUE DE PRESSE PÉRIODE DU 09/05/2004 AU 16/05/2004.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "REVUE DE PRESSE PÉRIODE DU 09/05/2004 AU 16/05/2004."— Transcription de la présentation:

1 REVUE DE PRESSE PÉRIODE DU 09/05/2004 AU 16/05/2004

2 Réalisée par: Maria Jenny Campos

3 Sommaire Thèmes proposés: A.Economie B.Politique C.Elargissement

4 A. Economie I.Le Progres du P.I.B. de la zone Euro, La Tribune, 14/05/2004 II.La hausse des prévisions de croissance mondiale, La Tribune, 11/05/2004

5 I.Le Progres du P.I.B. de la zone Euro La croissance s'accélère dans la zone euro Au premier trimestre, le PIB de la zone euro a progressé de 0,6%. La Commission européenne table sur une accélération de l'activité d'ici la fin de l'année. Croissance: développement Table sur: compter

6 II. La hausse des prévisions de croissance mondiale L'Europe à la traîne de l'économie mondiale L'OCDE a revu à la hausse ses prévisions de croissance mondiale mais demeure très prudente pour la zone euro. Une baisse des taux serait bienvenue pour soutenir l'activité sur le Vieux Continent. En France, la croissance devrait être de 2% en À la traîne: à larrière OCDE: Organisation pour la Coopération et Développement de lEurope

7 B. Politique I.Le futur ministre du fonds monétaire international, Le Monde, 12/05/2004

8 I.Le futur ministre du fonds monétaire international Javier Solana veut être le seul représentant de l'UE à l'étranger Après le FMI, l'Espagne cherche à occuper le poste de ministre des affaires étrangères. Après avoir raflé la présidence du Fonds monétaire international, l'Espagne espère occuper le poste de futur ministre des affaires étrangères de l'Union européenne (UE). Celui-ci échoirait au socialiste Javier Solana, actuel haut représentant du conseil pour la politique étrangère, dont le mandat vient à échéance à l'automne. Raflé: obtenu

9 C. Elargissement I.Entrée de la Turquie dans lUnion Européenne, Le Monde, 09/05/2004 II.Les nouveaux pays, Les Echos, 10/05/2004 III.Les relations avec les nouveaux pays, Le Monde, 16/05/2004

10 I. Entrée de la Turquie dans lUnion Européenne Constitution européenne, entrée de la Turquie dans l'Union européenne : l'UMP se démarque de Jacques Chirac Le parti du président Chirac s'est prononcé en faveur d'un référendum sur la Constitution européenne et contre l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne, dimanche lors de la réunion de son Conseil national, à Aubervilliers, en région parisienne.

11 (suite) Une motion sur l'Europe, amendée en ce sens par Alain Juppé par le président l'UMP (Union pour un mouvement populaire), a été adoptée dimanche avec 71,8% des suffrages des membres du Conseil national. UMP: Union pour un Mouvement Popoulaire Amendée: amélioré

12 II. Les nouveaux pays Alors que dix nouveaux pays sont entrés dans l'Union européenne le 1er mai 2004, les négociations se poursuivent entre l'Union européenne et la Bulgarie et la Roumanie, et la Commission a donné, le 20 avril 2004, un avis favorable à la candidature de la Croatie (déposée officiellement en février 2003) en recommandant l'ouverture de négociations d'adhésion avec Zagreb. La stratégie de l'Union mise sur l'"européanisation" des Balkans occidentaux (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine, Croatie, Serbie-et-Montenégro) pour stabiliser la région. Dans ces conditions, la Croatie pourrait espérer faire partie de la prochaine vague d'adhésion à l'Union européenne, avec la Bulgarie et la Roumanie, en 2007.

13 (suite) Le 22 mars 2004, la Macédoine a déposé formellement à son tour la candidature d'adhésion à l'UE, mais il faudra attendre au moins un an pour connaître la décision de Bruxelles. En revanche, les négociations n'ont pas encore débuté avec la Turquie malgré sa déposition officielle de candidature en avril Cependant, après le Conseil européen de Copenhague (décembre 2002), rendez- vous a été fixé à la Turquie pour décembre 2004, afin d' "ouvrir sans délai des négociations d'adhésion, si la Turquie satisfait aux critères politiques de Copenhague".

14 III. Les relations avec les nouveaux pays L'Union veut offrir un "partenariat privilégié" à ses nouveaux voisins. L'adhésion de dix nouveaux Etats a élargi les frontières de l'Union. Celle-ci est désormais dotée de nouveaux voisins avec lesquels elle entend redéfinir ses relations. La préoccupation est double : éviter de dresser de nouvelles barrières entre les pays entrés dans l'Union et les pays restés en dehors.

15 (suite) Mais en même temps dissuader ces derniers de poser leur candidature. "Ces pays,a souligné Günter Verheugen, commissaire européen chargé de l'élargissement, ne bénéficient pas d'une perspective d'adhésion future".Par cette initiative, qui répond à une demande du Conseil européen, l'Union veut donc marquer clairement ses limites géographiques en créant autour d'elle ce que Romano Prodi, président de la Commission, appelle "un cercle d'amis".

16 Debat Possible: Quest ce que vous pensez des différences culturelles entre les 25 pays qui constituent lUE ?


Télécharger ppt "REVUE DE PRESSE PÉRIODE DU 09/05/2004 AU 16/05/2004."

Présentations similaires


Annonces Google