La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La célébration de la pénitence et de la réconciliation Présentation du livre des célébrations et des notes pastorales Cliquez pour avancer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La célébration de la pénitence et de la réconciliation Présentation du livre des célébrations et des notes pastorales Cliquez pour avancer."— Transcription de la présentation:

1 La célébration de la pénitence et de la réconciliation Présentation du livre des célébrations et des notes pastorales Cliquez pour avancer

2 Le mystère de la réconciliation

3 Dans lhistoire du salut Les prophètes Ézéchiel et Jérémie Une alliance nouvelle où la loi de Dieu est inscrite dans le cœur des personnes «un cœur nouveau, un esprit nouveau» Jean, le baptiste proclame le baptême de conversion et de pénitence pour le pardon des péchés

4 Le mystère de la réconciliation Dans lhistoire du salut (p.14 RR1) Jésus lui-même Qui ne fait pas quexhorter les personnes à la pénitence, à la conversion Qui accueille les pécheurs Les réconcilie avec le Père Les guérit pour montrer son pouvoir de remettre les péchés

5 Le mystère de la réconciliation Dans lhistoire du salut Jésus, après sa mort et sa résurrection envoie son Esprit sur ses apôtres pour quils aient le pouvoir de remettre les péchés Les apôtres lont proclamé dans leurs premiers kérygmes (Pierre, Paul) Léglise na cessé par la suite dappeler tous les humains à la pénitence et à la conversion

6 Le mystère de la réconciliation Dans lhistoire du salut (p.14 no.2 RR2) LÉglise a fait éclater cette victoire sur le péché par le baptême Elle confesse sa foi en «un seul baptême pour la rémission des péchés» Elle a toujours affirmé que lEucharistie elle- même était sacrement du pardon et de la réconciliation en Jésus-Christ («le sacrifice qui nous réconcilie avec toi pour que nous soyons rassemblés…», P.E.II)

7 Le mystère de la réconciliation Dans lhistoire du salut Le Concile de Trente affirme que Jésus a institué dans son Église le sacrement de pénitence en donnant aux apôtres et à leurs successeurs, le pouvoir de remettre les péchés.

8 Le mystère de la réconciliation Cest un avenir que Dieu ouvre à lêtre humain En lui révélant sa dignité insoupçonnée Et la profondeur insoupçonnée du mal duquel il est extrait. Par la mort et la résurrection du Christ, Dieu se révèle dune façon plénière comme le Vivant qui aime tous les humains et les invite à faire de même. (p.15 no 3)

9 Le mystère de la réconciliation Cest à cause de cette relation que les personnes découvrent leur faute morale comme «péché», comme rupture de cette relation Elles sefforcent alors de changer dans leur existence ce qui les détourne de Dieu et de leurs frères et sœurs. (p.15 no 3)

10 Le mystère de la réconciliation Cest la joie au cœur de ceux et celles qui sont accueillis et reconnus par Dieu. Ceux et celles qui sont «mal-aimés» et «mal-aimant» se découvrent «bien- aimés» de Dieu Ils apprennent du Christ à saimer et à saimer les uns les autres. (p.15 no.4)

11 Le vocabulaire

12 Les mots utilisés Conversion : on marque ici un changement radical dorientation de vie. Pénitence : on exprime ici lensemble des actes de la personne par lesquels ce changement dorientation sopère et croît. (p.15 no 5)

13 Les mots utilisés Pardon : on marque ainsi linitiative de Dieu qui fait miséricorde. Réconciliation désigne surtout le le but et le résultat du processus: lamitié renouée entre Dieu et la personne. Aucun des mots nexprime toute la réalité du mystère. Le rituel a opté pour deux mots: la pénitence et la réconciliation pour marquer à la fois linitiative de Dieu et de lêtre humain.

14 Lexpérience de la conversion, de la pénitence et de la réconciliation dans la vie de lÉglise

15 LÉglise a sans cesse à se convertir, à se purifier, à se renouveler. Elle témoigne ainsi de Dieu qui agit en elle et dans le monde Par lécoute de la Parole de Dieu Elle reconnaît ce que le péché dégrade dans le monde Elle contribue à ouvrir les yeux des personnes sur la nécessité de transformations personnelles et collectives Elle reconnaît quelle a elle-même à se convertir (p. 16 no 6 RR3)

16 Le résultat de laction de Dieu (pardon) et des personnes (pénitence) est la réconciliation. Non seulement elle refait le lien avec Dieu mais elle le refait aussi avec les autres. Dans le Christ lautre est un frère ou une sœur et le péché de lun nuit aux autres, de même que la sainteté de lun profite aux autres. (p.16 no 7, RR5)

17 Les multiples façons de vivre La conversion La pénitence La réconciliation

18 Plusieurs manières (selon des expressions bibliques) Communier par sa patience aux souffrances du Christ, Accomplir des œuvres de miséricorde et de charité, Se convertir chaque jour davantage à lévangile, (p.17 no 8, RR4)

19 Concrètement: Le pardon mutuel sous ses formes les plus diverses, Le partage, lentraide qui sort de légoïsme, Le refus de linjustice et la lutte pour une plus grande justice, Lengagement apostolique qui suppose esprit de service et don de soi, La prière qui ouvre à Dieu, en lavenir quil nous ouvre. (p.17 no 8 RR4

20 La réconciliation sacramentelle

21 Tous les sacrements sont signes de la rencontre de Dieu et de lhomme pécheur, en Jésus-Christ. Ils manifestent linitiative de Dieu à la quelle lhumain répond par sa foi et son engagement personnel. Chaque sacrement le fait à sa manière (p.18 no 9)

22 Le baptême et la pénitence Le premier signe du pardon du péché est le baptême. Même si tout est engagé au baptême, tout nest pas gagné pour autant. Doù le sacrement de pénitence et de réconciliation apparaît alors comme un déploiement du baptême tout au long de la vie, marquée par des ruptures, des replis sur soi, des nouveaux départs. (p.18,o 10)

23 Eucharistie et pénitence Quand on célèbre leucharistie Dune part, on rend grâce, on reconnaît que tout est grâce, que tout vient de Dieu. Il est miséricorde, il est tout amour. Dautre part, on entre, par la conversion, dans la réconciliation avec Dieu pour que le don de Dieu porte des fruits. Cest lessentiel dune démarche pénitentielle et elle est présente dans leucharistie. (p.18 no 11)

24 La réconciliation sacramentelle Mais lÉglise reconnaît la nécessité dun signe sacramentel spécifique pour la réconciliation des pécheurs (Mt. 18, 18 ss.) p.18 no 11

25 La réconciliation sacramentelle Signe de linitiative de Dieu Dans la conversion du croyant Au cœur du quotidien Dans lensemble de son existence Dans la réconciliation même Qui renouvelle laujourdhui Qui crée de nouvelles relations Le sacrement part de ce que nous vivons pour révéler ce que Dieu nous propose (p.19 no 12)

26 La réconciliation sacramentelle Ce sacrement met en cause la communauté Le péché est refus de lautre, repli sur soi et contredit lunité du rassemblement dans le Christ. Pour sortir en vérité de cette situation, la personne est invitée à rejoindre ceux et celles que le Seigneur rassemble dans son Église. Lassemblée liturgique en est le signe. Y venir cest accepter dêtre rassemblés par le Christ, dans lÉglise. (p.19 no 13)

27 La célébration de la pénitence

28 Les éléments essentiels de la pénitence La contrition Le regret du péché commis, Avec la résolution de ne plus pécher: Il sagit dabord dun changement intérieur Selon lequel on évalue, on juge, on règle sa vie en se laissant toucher par la sainteté et lamour de Dieu Cest de ce changement intérieur que dépend la vérité du sacrement. (p.19 no 15, RR6)

29 Les éléments essentiels de la pénitence La confession La confession des fautes fait partie du sacrement. Elle naît de la connaissance de soi-même et de la contrition des péchés, dans la foi au Dieu qui pardonne (p.20 RR6)

30 Les éléments essentiels de la pénitence La satisfaction La vraie conversion saccomplit par le changement de vie Et la réparation des dommages causés En ce sens elle doit être adaptée à chacun pour favoriser sa conversion et renouveler sa vie. (p.20 RR6)

31 Les éléments essentiels de la pénitence Labsolution Cest le geste sacramentel par lequel Dieu accorde son pardon Geste par lequel le sacrement trouve son accomplissement (p.16 RR6)

32 Les composantes du sacrement

33 Saccueillir mutuellement Écouter la Parole de Dieu Qui annonce la réconciliation, qui invite à la conversion Confesser lamour de Dieu (ministre et pénitent) en même temps que son péché (pénitent). Accueillir le pardon de Dieu pour en être témoin, manifester dans sa vie les fruits du pardon. (p.20 no 16)

34 Les formes et les rythmes de la pénitence

35 Les expressions pénitentielles dans la vie de lÉglise dépendent De la situation personnelle de chaque chrétien ou chrétienne, Des différents types de rassemblement qui existent dans lÉglise. Chacune de ces formes a sa valeur propre. (p. 21 no 17 RR7)

36 Les formes et les rythmes de la pénitence Elles sont des expressions complémentaires dune même réalité, Aucune forme à elle seule ne peut prétendre épuiser dans sa totalité. Elle peuvent permettre de mettre en valeur divers aspects de la pénitence et manifestent la diversité de la vie ecclésiale Elle peuvent permettre une adaptation à une diversité de situations. (p.21 no 17 RR7)

37 Dans la vie des communautés chrétiennes Autant il y a de sortes de rassemblements de chrétiens Autant il y aura des formes pour exprimer la conversion Il revient aux responsables des communautés de veiller à ce que la vie pénitentielle trouve à sexprimer Par un rythme dans le propositions faites aux chrétiens. (p.21 no 18)

38 Dans la vie de chaque chrétienne et chaque chrétien Lorsquon a péché gravement le recours au sacrement est nécessaire Lorsquon est à un moment important de son existence (mariage, engagement dans la vie religieuse, ordination) Lorsquon veut croître dans la foi le sacrement est utile Dans tous les cas il est nécessaire que le sacrement senracine dans toute la vie des chrétiennes et chrétiens et les entraîne à servir Dieu et leurs frères et sœurs. (p.21 no 19 RR7)

39 La réconciliation, œuvre de toute lÉglise

40 Cest lÉglise entière qui exerce lœuvre de réconciliation Par la proclamation de la Parole Par lintercession pour les pécheurs Par linvitation à vivre la communion et la reconnaissance de ce qui divise les chrétiens en vue de se convertir ensemble (p.22 no 21 RR9)

41 La réconciliation, œuvre de toute lÉglise Le ministre du sacrement Lévêque et les prêtres, Le prêtre compétent est celui qui en a la faculté Il a la responsabilité de bien se former de façon continue. Il doit vivre ce ministère dans la prière. Il doit être accueillant pour montrer lamour du Père. Il est tenu par le secret sacramentel. (p. 23 no 22 RR10)

42 La réconciliation, œuvre de toute lÉglise Le pénitent Son rôle est essentiel Il montre lÉglise qui, en chacun de ses membres se renouvelle continuellement dans la miséricorde de Dieu. (p.23 no 23 RR11)


Télécharger ppt "La célébration de la pénitence et de la réconciliation Présentation du livre des célébrations et des notes pastorales Cliquez pour avancer."

Présentations similaires


Annonces Google