La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Défis de taille Intégration économique dimmigrants en micropole Yves Bourgeois, PhD, Directeur UNB Urban and community studies institute.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Défis de taille Intégration économique dimmigrants en micropole Yves Bourgeois, PhD, Directeur UNB Urban and community studies institute."— Transcription de la présentation:

1 Défis de taille Intégration économique dimmigrants en micropole Yves Bourgeois, PhD, Directeur UNB Urban and community studies institute Journée sur l'immigration francophone au sein des CFSM Ottawa, 13 mars 2013

2 Sources Bourgeois (2013) dans Bradford et Bramwell. Presses U Toronto. Projet CRSH, 80 entrevues Bourgeois et al (2008) Rapport Industrie Canada Statistique Canada Recensements Turcotte (2008)

3 Constations numériques Immigrants <5 ans dans CFSM en Atlantique ont proportionnellement plus tendance à parler langue de la majorité (ibid au Québec, mais inverse en Ontario et Prairies) (Recensements 1996, 2001, 2006). 1,1% = part de la pop du Grand Moncton ayant migré de linternational (vs 8,6% pour Toronto) 3,4% = Monctoniens nés à lextérieur du Canada (vs 4,2% à SJ, 7,4% à Halifax, 19,8% au Canada, 20,6% à Montreal et 45,7% à Toronto 2,0% = Monctoniens de minorité visible (vs 3,1% à SJ, 7,5% à Halifax, 16,5% à Montréal et 42,9% à Toronto) 2,2% Monctoniens parlent ni Fr ou An comme langue maternelle (vs 3,0% SJ, 5,6% à Halifax, 22,5% à Montréal et 44,5% à Toronto) 0,7% Monctoniens parlent autre langue que Fr ou An à la maison (vs 1,6% SJ, 2,5% à Halifax, 12,3% à Montréal et 26,9% à Toronto) Moncton biculturel > multiculturel

4 Défis dattraction et de retention ± 80% immigrants sinstallent VanToM Certains groupes de citoyens = peinés quaprès années defforts pour accueillir, nouveaux arrivants se dirigent (parfois directement) à de plus grandes métropoles Absence de masse critique pour activités culturelles, cours de langue, services religieux Phénomène pan-canadien en micropole Un groupe à vocation économique estime que 400 de 600 familles accueillies sont reparties en 2 ans Pistes: On vise masses critiques ex. Français (Dieppe), Coréens (Moncton, F, SJ) **Cibler immigrés déjà établis au Canada 5-10 ans

5 Défis dintégration sociale 1. Gentils accueillants Faible % Monctoniens nés à lextérieur du pays manque de sensibilisation aux besoins Monctonians are friendly, but they are not open to others. It is much harder to open a business here. -- immigrant dorigine chinoise 1. Bilingue > multilingue Bicultural diversity has not proven a precursor to multiculturalism. – répr, groupe dintégration …fait qui surprenait certains étant donné le succès de Moncton à introduire bilinguisme Piste de solution: sensibilisation de la population Festivals culturels pan-culturels, Nouvel an chinois, prêtre orthodoxe itinérant

6 Défis civiques MAGMA, CAIIM, UdeM Intl, GNB, Comité dimmigration du Grand Moncton Chevauchements, connexions Financement précaire, sans vouloir etre ingrats Pistes: Nouveau Centre de la paix, rue Church espace commun …efforts de concertation ? Vides comblés par organismes religieux

7 Défis dintégration économique We attract and lose many people. The most important thing is how fast you can get a job… how fast you can start a business. – immigrant dorigine chinoise à Moncton A) Entrepreneuriat Pas évident de faire affaires au Canada atlantique, obtenir capital financier Réglementation et coûts dentrée peuvent être imposants même pour ceux nés au Canada Pistes mentorat ** succession dentreprise (vs restauration)

8 B) Marché du travail Commodification des immigrants robot employees pour combler pénuries m do Accréditation moins pour plombiers, électriciens, mais années pour médecins, ingénieurs …alors quils ont des enfants à nourrir Réseaux sociaux fermés « Il est plus normal pour nous (Acadiens) dembaucher connaissances et amis duniversité. » PME nont pas les « capacités en ressources humaines ni la patience pour comprendre différentes cultures, différents c.v. » OBNL Pistes intégrer dans réseaux sociaux **Apprendre des programmes privés McCain, Irving,

9 Obstacles dissimulés dintégration économique 1. Garde denfants pendant que parents travaillent, obtiennent formation et cours de langue, apprennent à naviguer systèmes bancaire, santé 2. Transport Turcotte (2008) immigrants installés au Canada depuis longtemps adoptent culture automobiliste, mais nouveaux arrivés sont + dépendants du transport en commun. Piste: **Transport en commun, ex. Broward

10 Role clé pour nos universités Notre manne est sur le campus. -- employeur UdeM 10% = étudiants internationaux accompagnement sur campus, pas post-diplôme Stats peu recueillis, mais tendance = départ pour Montréal, Ottawa « Ils se convainquent quils sont dans la mauvaise ville, les poussant vers la migration interprovinciale. » -- directeur, OBNL Réseaux sociaux informels étudiantsprofs employeurs à faible échelle et non systématique Pistes Permis de travail 1 an + ** Programmes universitaires 2e et 3e cycle ** Transition université …communauté plutôt que stratégie dattraction à linternationale ** Universités et collèges comme centres daccréditation accélérée


Télécharger ppt "Défis de taille Intégration économique dimmigrants en micropole Yves Bourgeois, PhD, Directeur UNB Urban and community studies institute."

Présentations similaires


Annonces Google