La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Macaca sylvanus comme indicateur biologique util pour le monitorage de la forêt de cèdres du Moyen Atlas Prof. Andrea Camperio Ciani.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Macaca sylvanus comme indicateur biologique util pour le monitorage de la forêt de cèdres du Moyen Atlas Prof. Andrea Camperio Ciani."— Transcription de la présentation:

1 Macaca sylvanus comme indicateur biologique util pour le monitorage de la forêt de cèdres du Moyen Atlas Prof. Andrea Camperio Ciani

2 Quest-ce que nous devons savoir sur Macaca sylvanus? Elle mange au sol une grande biodiversité vegetale (plus de 130 éssences diversifiées). Sa dénsité diminue quand les conditions environnementales sont baisses Le males se mouvent, ils emigrent de leur groupe de naissance à la récherche des femelles et de ressources alimentaires meilleures. Les femelles quand il y a trop des males reduisent leur fecondité. La fécondité mesure le stress des femelles. Si toutes ces affirmations sont vraies, alors la demographie (densité, proportion males/femelles et proportion immatures/femelles) est un indicateur de biodiversité et qualité de la foret.

3 DEMOGRAPHIE DE MACACA SYLVANUS: LE MODEL DE LINDICATEUR BIOLOGIQUE

4 Circuit de 16 transect en forêt Parcours en voiture Division de la forêt en six zones

5 Census 2008 Densité: 7,3 / Km 2 Circuit Estime très variable. Vraie regression parmi les années Beaucoup de réplications necessaires pour avoir une régression significative Maintenant la régression est très significative.

6 Equations dextinction: F= femelles adultes (4-8 ans de feconditè) J = juvenile femelles (1-3 ans) I= infant femelles (0-1 ans) T= totale des femelles De lannée 0 a lanné 1 F 1 = (F 0 - 1/5 F 0 ) + 1/3 J 0 J 1 = (J 0 – 1/3 J 0 ) + I 0 I 1 =1/8 F 1 T 1 = (F 1 + J 1 + I 1 ) Pop tot = T 1 * vs 2008 popolation total

7 Nouvelles Equations dextinction: F=femelles adultes J=juveniles femelles I=infant femelles T=total De lannée 0 a lanné 1 F 1 = (F 0 - 1/3,5 F 0 ) + 1/3 J 0 J 1 = (J 0 – 1/3 J 0 ) + I 0 -(1/8 J 0 ) I 1 =1/5,2 F 1 T 1 = (F 1 + J 1 + I 1 )*2,2 Nouvelles Equations de maintien: F=femelles adultes J=juveniles femelles I=infant femelles T=total De lannée 0 a lanné 1 F 1 = (F 0 - 1/4 F 0 ) + 1/3 J 0 J 1 = (J 0 – 1/3 J 0 ) + I 0 -(1/8 J 0 ) I 1 =1/2,9 F 1 T 1 = (F 1 + J 1 + I 1 )*2,2

8 Conclusions de la méthode matematique pour la dynamique de population Les prévisions initiales etaient très optimistiques, elle prevoyaient pour aujourdhui le double de population. Si on fait rencontrer les courbes avec les données actuelles, on observe que: - Les femelles vivent seulement 7.5 années en moyenne - 3/8 des immatures mouient avant de divénir des adultes. -Les femelles font un petit vivant chaque 2.6 ans. Afin davoir une population qui se maintienne, les femelles devraient vivre aumoins 8 ans et elles devraient faire un petit aumoins chaque 1.45 ans et les immatures devraient mourir moins de 3/8 Aux conditions actuelles notre population peut se maintenir seulement si elle a le 74% des immatures par rapport aux femelles, ou le 56% de la population totale quand on inclue aussi les males avec une sex ratio de 1.2 Enfin aujourdhui on pert des immatures correspondants au 10.3% de la population totale chaque année et en plus, peut-etre, que un autre 14% ne naisse pas ou il disparait avant notre observation En conclusion pour stabiliser la population avant lextinction, cest necessaire arriver à sauver aumoins 755 des immatures chaque année.

9 Boujir Michliffen Seheb Ain Leuh Ain Khala Ouiaine

10 ZONEKm2DENSITEE SEX RATIO MALES-FEMELLES SEX RATIO FEMELLES-IMMATURES 1 BOUJIR-RAS ELMA1,103,5M 46% F 54%F 47% I 53% 2 MISCHLIFFEN1,402,4M 55% F 45%F 48% I 52% 3 SEHEB1,0012M 58% F 42%F 42% I 58% 4 AIN LEUH AFFENOURIR1,922,6M 55% F 45%F 42% I 58% 5 AIN KHALA1,9520M 74% F 26%F 31% I 69% 6 OUIAINE1,454,5M 60% F40%F 43% I 57%

11

12 Limpact des moutons est homogèn Limpact de la chèvre est plus differentié Donnees collectées avec les observations faites par parcours en voiture Impact des troupeaux sur chaque zone

13

14 ZONE PRESENTSDISPARUSNOUVEAUX NORD 662 CENTRE SUD 770 TOT Groupes encore PRESENTS Groupes DESPARUS (par rapport au 1998) NOUVEAUX groupes. ECORCAGE PUITS FERMES ANNEE KM 2 FORET (F)483 KM 2 HABITABLE FORET(F/2) 291 GROUPES PRESENTS (G)6642 GROUPES ESTIMES (Gx1.2)8051 N° INDIVIDUS/GROUPE(M)25 MOYENNE DENSITé (D) D/KM 2 = [(Gx1.2) x M]/(F/2)

15 Maintenant on fait confiance au Parc dIfrane……….Merci!!


Télécharger ppt "Macaca sylvanus comme indicateur biologique util pour le monitorage de la forêt de cèdres du Moyen Atlas Prof. Andrea Camperio Ciani."

Présentations similaires


Annonces Google