La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Histoire de lunivers Pourquoi lhistoire de lunivers ? Pourquoi lhistoire de lunivers ? Questions « simples » ou élémentaires : De quoi sont composés les.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Histoire de lunivers Pourquoi lhistoire de lunivers ? Pourquoi lhistoire de lunivers ? Questions « simples » ou élémentaires : De quoi sont composés les."— Transcription de la présentation:

1

2 Histoire de lunivers Pourquoi lhistoire de lunivers ? Pourquoi lhistoire de lunivers ? Questions « simples » ou élémentaires : De quoi sont composés les éléments qui nous entourent ? Questions « simples » ou élémentaires : De quoi sont composés les éléments qui nous entourent ? MoléculesMolécules Atomes Atomes QuarksQuarks Comprendre les origines de notre environnement proche, des éléments qui nous entourent nécessite de remonter (toute) lhistoire de lunivers Comprendre les origines de notre environnement proche, des éléments qui nous entourent nécessite de remonter (toute) lhistoire de lunivers Astronomie = observation Astronomie = observation Observer loin dans lespace = observer loin dans le tempsObserver loin dans lespace = observer loin dans le temps Mettre en place une histoire qui servira de trame de temps, de dimension et de température sur laquelle on pourra ensuite zoomer lors dautres exposés Mettre en place une histoire qui servira de trame de temps, de dimension et de température sur laquelle on pourra ensuite zoomer lors dautres exposés

3 Début de lunivers Début = Marche arrière jusquà la limite : Début = Marche arrière jusquà la limite : +/- 15 milliards dannées (13,7)+/- 15 milliards dannées (13,7) Température 1 milliard de milliard de milliard de degrésTempérature 1 milliard de milliard de milliard de degrés Densité infinieDensité infinie Magma explosif de quarks = Chaud, dense, explosif, « lumineux »Magma explosif de quarks = Chaud, dense, explosif, « lumineux » Avant ? Avant ? Équations impuissantes actuellementÉquations impuissantes actuellement Besoin dune théorie quantique de la gravitéBesoin dune théorie quantique de la gravité Candidat : théorie des « supercordes »Candidat : théorie des « supercordes »

4 Big Bang – modèle standard Temps = « 0 » : Big Bang Temps = « 0 » : Big Bang Création du temps et des 3 dimensionsCréation du temps et des 3 dimensions Création matière et antimatièreCréation matière et antimatière Déséquilibre : 1/16 de la matière en plus (?)Déséquilibre : 1/16 de la matière en plus (?) Température passe de à degrés.Température passe de à degrés. Une gigantesque annihilation : Particules / antiparticules se transforment en photonsUne gigantesque annihilation : Particules / antiparticules se transforment en photons Temps = seconde =0, s (limite de Planck de la théorie quantique) Temps = seconde =0, s (limite de Planck de la théorie quantique) la matière de l'univers correspond à une "purée" de quarks, d'électrons et de positons baignant dans une énergie énorme (T° > mille milliards de degrés)la matière de l'univers correspond à une "purée" de quarks, d'électrons et de positons baignant dans une énergie énorme (T° > mille milliards de degrés) phase d'expansion jusqu'à s après le Big Bang.phase d'expansion jusqu'à s après le Big Bang. La température est trop élevée, la matière trop dense, les électrons sont libres : Le big bang est invisible ! La température est trop élevée, la matière trop dense, les électrons sont libres : Le big bang est invisible !

5 Big Bang – modèle standard Temps = seconde =0, s (limite de Plank de la théorie quantique) Temps = seconde =0, s (limite de Plank de la théorie quantique) la matière de l'univers correspond à une "purée" de quarks, d'électrons et de positons baignant dans une énergie énorme (T° > mille milliards de degrés)la matière de l'univers correspond à une "purée" de quarks, d'électrons et de positons baignant dans une énergie énorme (T° > mille milliards de degrés) phase d'expansion jusqu'à s après le Big Bang.phase d'expansion jusqu'à s après le Big Bang. La température est trop élevée, la matière trop dense, les électrons sont libres : le big bang est invisible ! La température est trop élevée, la matière trop dense, les électrons sont libres : le big bang est invisible !

6 Les forces nucléaires Temps = 1µs =0, s : mise en action de la Force Forte Temps = 1µs =0, s : mise en action de la Force Forte la force nucléaire forte va devenir supérieure à l'agitation des quarks et va les lier entre eux (grâce aux gluons!)la force nucléaire forte va devenir supérieure à l'agitation des quarks et va les lier entre eux (grâce aux gluons!) trois par trois pour former les protons et neutronstrois par trois pour former les protons et neutrons Temps = +/- 1min : Mise en action de la Force Faible Temps = +/- 1min : Mise en action de la Force Faible Température n'est plus que de 3-10 milliards de degrés l'énergie thermique devient inférieure à la force faible. La nucléosynthèse initiale, avec la formation des noyaux atomiques légers à partir de la liaison des protons et neutrons peut alors débuter.Température n'est plus que de 3-10 milliards de degrés l'énergie thermique devient inférieure à la force faible. La nucléosynthèse initiale, avec la formation des noyaux atomiques légers à partir de la liaison des protons et neutrons peut alors débuter. Protons + électrons forment lHélium, lHydrogènes et quelques éléments lourdsProtons + électrons forment lHélium, lHydrogènes et quelques éléments lourds Expansion et refroidissement pendant … 1 million dannées Expansion et refroidissement pendant … 1 million dannées

7 Et la lumière fut … La densité de matière étant plus faible, les photons peuvent circuler l'univers devient transparent La densité de matière étant plus faible, les photons peuvent circuler l'univers devient transparent Le rayonnement résultant est celui, découvert par Penzias et Wilson en 1963 et aujourd'hui refroidi à -270 degrés Celcius Rayonnement du fond du ciel mesuré par la sonde WMAP Expansion et refroidissement pendant … 1 million dannées Expansion et refroidissement pendant … 1 million dannées Temps = ans : composition de lunivers Temps = ans : composition de lunivers électronsélectrons noyaux d'Hydrogène (protons)noyaux d'Hydrogène (protons) noyaux de deutérium 2H,noyaux de deutérium 2H, 3He,4He3He,4He 7Li7Li

8 Naissance des Galaxies Temps > ans : Mise en action de la force Electro-Magnétique Temps > ans : Mise en action de la force Electro-Magnétique Température < 3000 degrés univers est rouge comme le fer chauffé dans les forges terrestresTempérature < 3000 degrés univers est rouge comme le fer chauffé dans les forges terrestres naissance des atomes protons + électrons = Hydrogènenaissance des atomes protons + électrons = Hydrogène Naissance de quelques molécules comme la molécule d'H 2Naissance de quelques molécules comme la molécule d'H 2 Expansion et refroidissement… Expansion et refroidissement… Temps > ans : la gravité devient + forte que les force thermiques Temps > ans : la gravité devient + forte que les force thermiques La purée datome dHydrogène et dhélium se condense en grumeaux (phénomènes mal compris)La purée datome dHydrogène et dhélium se condense en grumeaux (phénomènes mal compris) Gravité engendre la rotationGravité engendre la rotation Apparition des galaxies, des amas et super amas de galaxies Rotation et influences mutuelles fortes des galaxies entre elles (éloignement = seulement 10x leurs tailles)Apparition des galaxies, des amas et super amas de galaxies Rotation et influences mutuelles fortes des galaxies entre elles (éloignement = seulement 10x leurs tailles)

9 Organisation Organisation Expansion / dilution / refroidissementExpansion / dilution / refroidissement Les forces cimentent et organise la structure de luniversLes forces cimentent et organise la structure de lunivers On passe du chaos hyper énergétique aux galaxiesOn passe du chaos hyper énergétique aux galaxies RESUME - début de lunivers Expansion, entropie et poubelle infinie Expansion, entropie et poubelle infinie Lexpansion se fait à entropie constante = phénomène reversibleLexpansion se fait à entropie constante = phénomène reversible permet le rejet d'entropiepermet le rejet d'entropie création étoile / planête = organisation Rejet dentropie sous forme de rayonnement infrarougecréation étoile / planête = organisation Rejet dentropie sous forme de rayonnement infrarouge Lexpansion permet d'avoir une poubelle toujours + grande donc pas de réchauffementLexpansion permet d'avoir une poubelle toujours + grande donc pas de réchauffement

10 ANIMATION FLASH ANIMATION FLASH Une animation de l'histoire de l'Univers

11 Naissance des étoiles Univers après la nucléosynthèse primordiale : Univers après la nucléosynthèse primordiale : 90% H, 10% Hé 90% H, 10% Hé Les étoiles se forment au sein des nébuleuses par phénomène daccrétion Les étoiles se forment au sein des nébuleuses par phénomène daccrétion Au moment où le nuage devient suffisamment concentré, la gravité fait le reste. Elle engendre l'effondrement du nuage, ce qui compresse de plus en plus les molécules, et le nuage commence à se réchauffer. Au moment où le nuage devient suffisamment concentré, la gravité fait le reste. Elle engendre l'effondrement du nuage, ce qui compresse de plus en plus les molécules, et le nuage commence à se réchauffer. Si la masse est suffisamment importante, la nébuleuse se comprime encore plus et les réactions nucléaires entrent en jeu. Nous avons alors une proto-étoile. Celle-ci commence alors à émettre lumière et chaleur. Si la masse est suffisamment importante, la nébuleuse se comprime encore plus et les réactions nucléaires entrent en jeu. Nous avons alors une proto-étoile. Celle-ci commence alors à émettre lumière et chaleur.

12 Vie des étoiles Noyaux très chauds : millions de degrés Noyaux très chauds : millions de degrés Séquence principale = 90% des étoiles actuelles dont le soleil Séquence principale = 90% des étoiles actuelles dont le soleil Transformation de H en HeTransformation de H en He Noyau encore plus chaud : 20 à 100 millions de degrésNoyau encore plus chaud : 20 à 100 millions de degrés Les réactions nucléaires dégagent de lénergie sous forme de rayonnement au cœur de létoile qui sort en surface sous forme de lumière visibleLes réactions nucléaires dégagent de lénergie sous forme de rayonnement au cœur de létoile qui sort en surface sous forme de lumière visible Phase géante rouge (Beltegeuse et Antares) Phase géante rouge (Beltegeuse et Antares) Hélium se combine : x3 = Carbone, x4 = Oxygène, x5=NéonHélium se combine : x3 = Carbone, x4 = Oxygène, x5=Néon = brique élémentaires des molécules de la vie= brique élémentaires des molécules de la vie Noyau encore + chaudNoyau encore + chaud Phase suivante Phase suivante Le Carbone se combine et donne du Sodium, de lAluminium, du Magnésium = composants des pierresLe Carbone se combine et donne du Sodium, de lAluminium, du Magnésium = composants des pierres Noyau encore + chaudNoyau encore + chaud

13 Vie des Etoiles Cas des atomes les plus lourds : Cas des atomes les plus lourds : Possibilité de créer du fer par Si+MgPossibilité de créer du fer par Si+Mg mais réaction endothermique : refroidissement brutal du noyau qui ne supporte alors plus les couches externes, et seffondremais réaction endothermique : refroidissement brutal du noyau qui ne supporte alors plus les couches externes, et seffondre Réchauffement brutal et explosion avec des pics de température autour de 5 Milliards de degrésRéchauffement brutal et explosion avec des pics de température autour de 5 Milliards de degrés Permet la formation des noyaux lourds : le fer (26 protons)Permet la formation des noyaux lourds : le fer (26 protons) D'autres atomes sont créés par capture des neutrons émis lors de lexplosion : Plomb, UraniumD'autres atomes sont créés par capture des neutrons émis lors de lexplosion : Plomb, Uranium Cas des éléments légers et fragiles : Li, Be, Bo Cas des éléments légers et fragiles : Li, Be, Bo Fragiles, ne supportent pas les hautes températures, donc impossibles à créer dans coeur des étoilesFragiles, ne supportent pas les hautes températures, donc impossibles à créer dans coeur des étoiles Créés entre les étoiles à partir des éléments et du flux de particules stellaires : collision de proton + noyau OxygèneCréés entre les étoiles à partir des éléments et du flux de particules stellaires : collision de proton + noyau Oxygène

14 Milieu Interstellaire : un fantastique labo Lambeaux détoiles = milieu en cours de refroidissement, enrichi par les éléments lourds éjectés par les étoiles Lambeaux détoiles = milieu en cours de refroidissement, enrichi par les éléments lourds éjectés par les étoiles Noyaux capturent des électrons et deviennent des atomes Noyaux capturent des électrons et deviennent des atomes Les atomes se combinent en molécules : Les atomes se combinent en molécules : EauEau Gaz carboniqueGaz carbonique Alcool éthyliqueAlcool éthylique Amoniaque, méthaneAmoniaque, méthane Formation des grains de poussière : Formation des grains de poussière : Atomes (Al, MG, Si) sorganisent en réseaux cristallins = nuages interstellaires opaquesAtomes (Al, MG, Si) sorganisent en réseaux cristallins = nuages interstellaires opaques Des glaces se déposent : eau, gaz carbonique = micro planètesDes glaces se déposent : eau, gaz carbonique = micro planètes

15 RESUME Début Univers : Début Univers : Organisation, du chaos aux galaxiesOrganisation, du chaos aux galaxies Vie des Galaxies : Vie des Galaxies : passage de nébuleuse gazeuse aux étoilespassage de nébuleuse gazeuse aux étoiles Vie des étoiles : Vie des étoiles : Transformation de lhydrogène en éléments lourdsTransformation de lhydrogène en éléments lourds Mort des étoiles : Mort des étoiles : Distribution des éléments lourds dans le milieu interstellaireDistribution des éléments lourds dans le milieu interstellaire

16 Création du système solaire Temps = 10 Milliards dannées Naissance du soleil et des planètes à partir des éléments laissés par les étoiles de première génération Temps = 10 Milliards dannées Naissance du soleil et des planètes à partir des éléments laissés par les étoiles de première génération Coup de pouce : Ondes de choc provenant d'une supernova, effet de marée provenant de la galaxie, passage d'un amas d'étoiles, etc. Coup de pouce : Ondes de choc provenant d'une supernova, effet de marée provenant de la galaxie, passage d'un amas d'étoiles, etc. Création du Soleil Création du Soleil Gravité et rotation installe les poussières dans un disque Gravité et rotation installe les poussières dans un disque Proche du soleil les gaz sévaporent Proche du soleil les gaz sévaporent Gravité accumule les poussières en grumeaux de + en + gros (densité 3) Gravité accumule les poussières en grumeaux de + en + gros (densité 3) Collisions créent des corps solides de plus en plus gros Collisions créent des corps solides de plus en plus gros Collisions dégagent beaucoup de chaleur Collisions dégagent beaucoup de chaleur Grande nébuleuse d'Orion (M42) pépinière d'étoiles

17 Vie des planètes Evacuation de la chaleur initiale : Evacuation de la chaleur initiale : Convection, Volcanisme, Tectonique des plaques, Création de montagnesConvection, Volcanisme, Tectonique des plaques, Création de montagnes Phobos : gros caillou très vite froid Phobos : gros caillou très vite froid Lune/ Mercure : Lune/ Mercure : + gros, vie de 100 millions dannées+ gros, vie de 100 millions dannées Mars : en fin de vie Mars : en fin de vie Terre : encore beaucoup de chaleur Terre : encore beaucoup de chaleur Histoire des planètes = histoire de leur refroidissement Histoire des planètes = histoire de leur refroidissement

18 Cas de la Terre Tant que la terre est chaude Tant que la terre est chaude Molécules deau contenues dans la pierre liquideMolécules deau contenues dans la pierre liquide Refroidissement Refroidissement Création dune croûte externeCréation dune croûte externe La pierre se solidifie et éjecte son eau sous forme de gigantesques geysersLa pierre se solidifie et éjecte son eau sous forme de gigantesques geysers Leau reste en vapeur au dessus de la terre (cas de Vénus)Leau reste en vapeur au dessus de la terre (cas de Vénus) Refroidissement : pluies, puis océansRefroidissement : pluies, puis océans Résumé du parcours de leau : Résumé du parcours de leau : Noyau doxygène se forme dans les étoilesNoyau doxygène se forme dans les étoiles Se combine avec hydrogène dans milieu interstellaireSe combine avec hydrogène dans milieu interstellaire Se dépose sur les grains de poussièresSe dépose sur les grains de poussières Saccumule dans la nébuleuse protosolaireSaccumule dans la nébuleuse protosolaire Même phénomène pour le gaz carbonique. Même phénomène pour le gaz carbonique.

19 Naissance de la vie L'étude des roches anciennes a révélé que la vie était apparue sur terre il y a près de millions d'années. A cette époque, la Terre était très peu accueillante. L'air était dense et nocif. Les comètes et les météorites pleuvaient sur la planète. L'étude des roches anciennes a révélé que la vie était apparue sur terre il y a près de millions d'années. A cette époque, la Terre était très peu accueillante. L'air était dense et nocif. Les comètes et les météorites pleuvaient sur la planète. La Terre était un monde liquide sans aucune parcelle de terre sèche. Il y a 30 ans, les scientifiques pensaient que la vie était née dans les lacs et les océans. La Terre était un monde liquide sans aucune parcelle de terre sèche. Il y a 30 ans, les scientifiques pensaient que la vie était née dans les lacs et les océans. La lumière et les ultra-violets du Soleil divisèrent les gaz riches en hydrogène dans l'atmosphère. Les éléments se réunirent pour former des composés chimiques plus grands et plus complexes. La lumière et les ultra-violets du Soleil divisèrent les gaz riches en hydrogène dans l'atmosphère. Les éléments se réunirent pour former des composés chimiques plus grands et plus complexes. Ces composés se rassemblèrent dans les océans et constituèrent une 'soupe organique'. Ces composés se rassemblèrent dans les océans et constituèrent une 'soupe organique'. Un jour, un accident se produisit. Une molécule commença à se copier elle-même. La Terre avait engendré la vie. Un jour, un accident se produisit. Une molécule commença à se copier elle-même. La Terre avait engendré la vie.

20 Histoire de lunivers sur un an Échelle : 1 an = 15 milliards d'années, âge estimé du Big Bang, 1 jour = 41 millions d'années, 1 seconde = 500 ans ; 1 milliard dannées = 24 jours ; 1 million dannées = 0,6 h = 36 min Big Bang et formation de l'hydrogène et de l'hélium : Échelle : 1 an = 15 milliards d'années, âge estimé du Big Bang, 1 jour = 41 millions d'années, 1 seconde = 500 ans ; 1 milliard dannées = 24 jours ; 1 million dannées = 0,6 h = 36 min Big Bang et formation de l'hydrogène et de l'hélium : le 1er janvier à 0 hle 1er janvier à 0 h Formation de la Voie Lactée (et des autres galaxies) : Formation de la Voie Lactée (et des autres galaxies) : vers la fin janviervers la fin janvier Plusieurs cycles : Nébuleuses, formations d'étoiles, géantes rouges, super-novae et synthèse d'éléments chimiques, pollution de nébuleuses, formation d'étoiles de deuxième génération, etc... dans notre galaxie. Plusieurs cycles : Nébuleuses, formations d'étoiles, géantes rouges, super-novae et synthèse d'éléments chimiques, pollution de nébuleuses, formation d'étoiles de deuxième génération, etc... dans notre galaxie. de février à aoûtde février à août De nombreuses super-novae explosent près de notre nébuleuse De nombreuses super-novae explosent près de notre nébuleuse les 30 et 31 aoûtles 30 et 31 août

21 Histoire de lunivers sur un an Formation de la Terre et du système solaire : Formation de la Terre et du système solaire : Dans la journée du 31 août (ne dure qu'une petite journée)Dans la journée du 31 août (ne dure qu'une petite journée) Plus vieux minéraux connus (zircon australien) : Plus vieux minéraux connus (zircon australien) : le 6 septembrele 6 septembre Plus vieilles roches connues (Lac des esclaves, Canada) : Plus vieilles roches connues (Lac des esclaves, Canada) : le 12 septembrele 12 septembre Premières traces de vie connues (matière organique riche en C12, Groenland) : Premières traces de vie connues (matière organique riche en C12, Groenland) : le 16 septembrele 16 septembre Premiers fossiles connus (bactéries et stromatolites, Australie) : Premiers fossiles connus (bactéries et stromatolites, Australie) : le 24 septembrele 24 septembre Plus vieille glaciation connue (il y en aura des dizaines dautres jusqu'à nos jours) Plus vieille glaciation connue (il y en aura des dizaines dautres jusqu'à nos jours) Le 15 octobreLe 15 octobre Plus vieilles traces (chimiques) connus de cellules eucaryotes : Plus vieilles traces (chimiques) connus de cellules eucaryotes : le 25 octobrele 25 octobre Maximum de création de croûte continentale, ralentissement de la convection mantellique, établissement de la tectonique des plaques « à la mode actuelle ».... ) avec successions douvertures, de subductions, de collisions, de formation de pangées, de dislocation … qui durent jusqu'à nos jours Maximum de création de croûte continentale, ralentissement de la convection mantellique, établissement de la tectonique des plaques « à la mode actuelle ».... ) avec successions douvertures, de subductions, de collisions, de formation de pangées, de dislocation … qui durent jusqu'à nos jours le 31 octobrele 31 octobre origine de la Terre et du système solaire

22 Histoire de lunivers sur un an Apparition de l'oxygène libre dans l'atmosphère : Apparition de l'oxygène libre dans l'atmosphère : Vers le 10 novembreVers le 10 novembre Apparition des métazoaires et metaphytes complexes (algues complexes, Vers, méduses,...) : Apparition des métazoaires et metaphytes complexes (algues complexes, Vers, méduses,...) : Vers le 10 décembreVers le 10 décembre GlaciationS généraliséeS (boule de neige) : GlaciationS généraliséeS (boule de neige) : les décembreles décembre Formation puis dislocation de l'avant dernière Pangee : Formation puis dislocation de l'avant dernière Pangee : Les décembreLes décembre fin de l'archéen et début du protérozoïque Apparition des coquillages et crustacés … (explosion cambrienne) : Apparition des coquillages et crustacés … (explosion cambrienne) : le 18 décembrele 18 décembre Apparition de premiers poissons : Apparition de premiers poissons : le 19 décembrele 19 décembre Apparition de végétaux, puis animaux terrestres : Apparition de végétaux, puis animaux terrestres : le 20 décembrele 20 décembre Avant dernière glaciationS : Avant dernière glaciationS : Les décembreLes décembre Formation puis dislocation de la dernière pangée : Formation puis dislocation de la dernière pangée : 25 décembre25 décembre début du primaire

23 Histoire de lunivers sur un an Apparition des Mammifères et des Dinosaures : Apparition des Mammifères et des Dinosaures : nuit du décembrenuit du décembre Dépôt du calcaire Urgonien dans les Alpes Dépôt du calcaire Urgonien dans les Alpes nuit du 29 décembrenuit du 29 décembre Fin des dinosaures : Fin des dinosaures : le 30 décembre, 10 h du matinle 30 décembre, 10 h du matin début du secondaire Formation des Alpes : Formation des Alpes : du 29 au 31 décembredu 29 au 31 décembre Début des glaciations mio-plio-quaternaire dans l'hémisphere sud Début des glaciations mio-plio-quaternaire dans l'hémisphere sud 31 décembre vers 12 h31 décembre vers 12 h Début des glaciations plio-quaternaire dans lhémishere nord : Début des glaciations plio-quaternaire dans lhémishere nord : le 31 décembre, vers 21 h 30 (avec alternance + ou – froid toutes les 4 mn)le 31 décembre, vers 21 h 30 (avec alternance + ou – froid toutes les 4 mn) Toumai Toumai Toumai le 31 décembre vers 21hle 31 décembre vers 21h Lucie : Lucie : le 31 décembre vers 22 h 30le 31 décembre vers 22 h 30 début du tertiaire

24 Histoire de lunivers sur un an Lascaux : Lascaux : le 31 décembre à 23 h 59 mn et 26 sle 31 décembre à 23 h 59 mn et 26 s Pyramides de Chéops : Pyramides de Chéops : le 31 décembre, 6ème coup de minuitle 31 décembre, 6ème coup de minuit Aujourd'hui : Aujourd'hui : le 31 décembre, au 12ème coup de minuitle 31 décembre, au 12ème coup de minuit début du quaternaire Vaporisation de la Terre (le soleil deviendra géante rouge) …. …………… ………..début mai prochain Vaporisation de la Terre (le soleil deviendra géante rouge) …. …………… ………..début mai prochain Mort du soleil …………………………………………… ………………………….Vers le 10 mai prochain Mort du soleil …………………………………………… ………………………….Vers le 10 mai prochain et pour plus tard

25

26 Notes

27 IMAGES

28 Dimensions de lunivers


Télécharger ppt "Histoire de lunivers Pourquoi lhistoire de lunivers ? Pourquoi lhistoire de lunivers ? Questions « simples » ou élémentaires : De quoi sont composés les."

Présentations similaires


Annonces Google