La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diaporama de Jacky Questel Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diaporama de Jacky Questel Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon."— Transcription de la présentation:

1

2 Diaporama de Jacky Questel

3

4 Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Pè- re lenlève ; tout sarment qui donne du fruit, il le nettoie, pour quil en donne davantage. Mais vous, déjà vous voici nets et purifiés grâce à la parole que je vous ai dite : demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui- même sil ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je de- meure, celui-là donne beaucoup de fruit, car, en dehors de moi vous ne pouvez rien faire. Si quelquun ne demeure pas en moi, il est comme un sarment quon a jeté dehors et qui se des- sèche ; les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu et ils brûlent. …/… Ce qui fait la gloire de mon Père, cest que vous portiez beaucoup de fruit : ainsi, vous serez pour moi des disciples. Jean 15, 1-8

5

6 Je vous ai souvent dit les vignes que nous traversions ; la première photo, plus que toute autre, nous fait prendre conscience du travail que demande une vigne. Ces photos de vignobles, aux ceps bien ali- gnés, bien rangés, nous montrent le travail incessant du vigneron. Pas de sarments qui senroulent nimporte où, inaptes à donner du fruit, une taille harmonieuse et efficace pour obtenir les beaux raisins que nous trouvons en fin de diaporama. Ces photos ne nous montrent pas les soins de la terre, le traitement des vignobles, les inquiétudes du vigneron qui tremble à chaque mena- ce de grêle et qui, patiemment, si nécessaire, refait tout, ou attend la récolte suivante pour que le vignoble se refasse une santé. Pour avoir un beau vignoble, il faut avant tout un bon vigneron et une bonne vigne ! La patience, les bons soins et lamour du vigneron ne donneront rien si la vigne nest disposée quà donner de la piquette !

7

8 Nous comprenons mieux cette admirable image de la vigne, même si nous ne sommes pas viticulteurs. Ce court passage comprend beaucoup de leçons. Si vous le re- lisez soigneusement, vous serez sans doute atterrés par laffir- mation de Jésus : « Tout sarment qui est en moi mais qui ne porte pas du fruit, mon Père lenlève ». Je vous avoue que je navais jamais fait attention à ce bout de phrase avant tout à lheure, lorsque je lai recopié. Et que je me demande encore avec angoisse ce que cela signifie exactement. Comment être en Jésus sans porter de fruit ? Il nous faut donc, non seulement être des sarments branchés sur le cep, mais encore laisser sans contrainte la sève du cep passer en nous, et accepter de bon gré dêtre « nettoyés », pour pouvoir donner plus de fruit.

9

10 Accepter dêtre nettoyés… Cela veut dire quoi, au fait ? Nous lisons si souvent ces phrases quelles ne veulent plus rien dire. Nous oublions de nous dire que chacun des mots de la bible, ancien ou nouveau testament, est dit pour nous, aujourdhui. Alors, nettoyés… Que mettriez-vous derrière cette expression ? Si jétais près de vous, je vous demanderai humblement darrê- ter la lecture du diapo et décrire sur une feuille ce que vous mettez derrière cette expression. Je crois entendre certains dentre vous, vous qui avez accepté de réfléchir à la question : « il nous aide, il nous soutient, il veille sur nous… » Et cest tout à fait vrai. Mais à quel moment, dans quel but nous aide-t-il, nous soutient-il ?

11

12 Avons-nous conscience que tous ces évènements de notre vie qui parfois nous révoltent, qui parfois nous retournent contre Dieu, ces souffrances que la maladie nous impose, ces départs dêtres qui nous sont chers, que tous ces évènements, en défini- tive, sont une chance pour nous car ils nous façonnent et nous rapprochent de Dieu, nous permettant de donner le fruit quil attend de nous et qui est sa gloire. Et là, si nous comprenons cela, si nous restons branchés sur Jésus-Christ notre cep, nous ressentons vraiment laide et le soutien de notre Dieu, son Père et notre Père. Mais il est parfois plus facile de rester… disons de rester héroï- ques dans les grandes peines, que de supporter avec le sourire les mille contraintes de chaque jour : le gosse qui pleure toutes les nuits, les voisins bruyants et malodorants, la cousine qui se plaint toujours, le patron exigeant, ou simplement le temps, le temps qui fuit, qui nous coule entre les doigts comme du sable… Notre irritation prend vite le dessus !

13

14 Alors nous accusons le stress, la vie trépidante, nous nous énervons, nous perdons le contrôle de nous-mêmes… Cest là aussi, peut-être là surtout, que nous avons besoin de laide et du soutien du Père, de la lumière de lEsprit-Saint, de la sève que le Christ répand en nous. Alors, peut-être bien que si, jour après jour, nous nous effor- cions de vivre tout cela avec détachement et sourire, peut- être bien que, avec laide de Dieu, cela deviendrait pour nous une seconde nature. Jésus nous la dit : « je suis venu pour que vous ayez LA JOIE, et que vous layez EN ABONDANCE. » Cette joie quil veut nous donner, allons-nous la bouder ?

15

16 « Tout sarment qui est en moi mais qui ne porte pas de fruit, mon Père lenlève » Cette phrase mexplique aussi des conclusions de paraboles qui me heurtaient. Les vierges folles et les vierges sages, par exem- ple. Les vierges « folles » navaient rien fait de mal, mais leur négligence les empêchait de porter du fruit. De même, dans la parabole des talents, le troisième serviteur, celui qui na pas osé utiliser le talent quil avait reçu mais lavait enterré, navait rien fait de mal. Mais il na pas fait confiance à son maître il est resté neutre. Jésus nous la bien affirmé : celui qui nest pas pour moi est contre moi. Cette neutralité est impossible. Cest vrai, je me souviens de ce que disait mon mari, le jardinier qui aimait les roses : « si tu ne soignes pas tous les jours ton jardin, il devient vite forêt vierge. » Là non plus, comme partout, la neutralité nexiste pas…

17

18 Alors, je veux essayer de ne pas rester neutre, de me laisser façonner par les mille choses de la vie, bonnes ou mauvaises, et permettre à Dieu den tirer toujours le meilleur. Peut-être à ce moment-là pourrais-je porter du fruit, de belles grappes lourdes et juteuses, signes de lamour de Dieu pour moi et de mon amour pour Dieu et mes frères…

19

20 Photos : Yvonne Texte : Jacky Musique : Rachmaninov, (Serge Vasilievitch) : Vocalises Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix


Télécharger ppt "Diaporama de Jacky Questel Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon."

Présentations similaires


Annonces Google