La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Www.developpement-durable.gouv.fr Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de lÉnergie Investissement et changements climatiques : éviter la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Www.developpement-durable.gouv.fr Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de lÉnergie Investissement et changements climatiques : éviter la."— Transcription de la présentation:

1 Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de lÉnergie Investissement et changements climatiques : éviter la maladaptation Bertrand Reysset ONERC Friday lunch meeting – Chaire économie du climat. 8 Mars 2013 Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique

2 2 1. Ladaptation au changement climatique 2. La maladaptation : notion considérée comme cruciale mais émergente 3. Contexte général de notre réflexion sur la maladaptation 4. Un outil (pratique) pour éviter les projets maladaptés et pour sensibiliser 5. Perspectives Plan de la présentation

3 3 1. Ladaptation au changement climatique 2. La maladaptation : notion considérée comme cruciale mais émergente 3. Contexte général de notre réflexion sur la maladaptation 4. Un outil (pratique) pour éviter les projets maladaptés et pour sensibiliser 5. Perspectives

4 4 « lajustement des systèmes naturels ou humains en réponse à des stimuli climatiques ou à leurs effets, afin datténuer les effets néfastes ou dexploiter des opportunités bénéfiques » (GIEC AR3) Beaucoup confondent adaptation et atténuation Adaptation => gestion des conséquences du changement climatique Atténuation => gestion des causes du CC Développement du discours scientifique comme politique plus récent pour causes multiples (…) Thème en hausse (inertie du climat et pledges actuels) Où sarrête la notion dadaptation ? (Response measures) La notion dadaptation

5 5 Deux actions complémentaires, notamment pour des questions de coûts (Stern, WB, etc.) Mais adaptation plus complexe à manipuler théoriquement que atténuation : métrique, actions dédiées, incertitude, dimension locale Adaptation relève théoriquement de laction privée mais en pratique appelle souvent régulation étatique (de Perthuis & al., 2010) Les possibles antagonismes adaptation/atténuation La réflexion sur ladaptation dans un investissement amène un questionnement peu intuitif Typologie très détaillée mais en fait peu de cas pratiques malgré des enjeux potentiellement significatifs Adaptation vs Atténuation

6 6 1. Ladaptation au changement climatique 2. La maladaptation : notion considérée comme cruciale mais émergente 3. Contexte général de notre réflexion sur la maladaptation 4. Un outil (pratique) pour éviter les projets maladaptés et pour sensibiliser 5. Perspectives

7 7 GIEC vs OCDE ? « Tout changement dans les systèmes humains ou naturels conduisant à augmenter par inadvertance la vulnérabilité aux stimuli climatiques : une adaptation qui ne parvient pas à réduire la vulnérabilité mais qui au contraire laugmente » (GIEC AR3) « des activités de développement correspondant à la poursuite des politiques actuelles qui, en faisant abstraction des impacts du changement climatique, augmentent par mégarde l'exposition et/ou la vulnérabilité au changement climatique. Elle peut aussi englober les initiatives d'adaptation aux effets climatiques qui accentuent la vulnérabilité au lieu de la diminuer. » (OCDE, 2012) Préférence pour lentrée M. Jourdain Maladaptation : quelle définition ?

8 8 Très peu de publications sur le sujet Pourtant consensus global den faire une notion phare dans le design dactions dadaptation (OCDE, UE, etc.) De rares exemples concrets et qui peuvent être discutés (canons à neige, climatisation, dessalement) mais qui permettent de bien saisir lenjeu Des tentatives récente de mieux le relier à ladaptation (IEG- WB/IFC/MIGA, 2012) Gains FutursPertes Futures Gains présentsadaptation sans regretmaladaptation Pertes présentesadaptation pro activeaction non soutenable Paradoxe du thème phare et émergent

9 9 Une publication de référence tente dexpliciter comment la maladaptation peut être générée (Barnett et ONeill, 2010) 5 types de maladaptation proposés sur des critères concrets (mais complexes) 1.Augmenter les émissions de GES 2.Peser de façon disproportionnée sur les plus vulnérables 3.Présenter un fort coût dopportunité 4.Réduire les incitations à ladaptation 5.Entraîner dans une dépendance à un chemin technologique Les facteurs à risques de maladaptation : 1.Vouloir réduire lexposition au CC => risque élevé 2.Vouloir réduire la sensibilité => risque modéré Comment faire de la maladaptation

10 10 1. Ladaptation au changement climatique 2. La maladaptation : notion considérée comme cruciale mais émergente 3. Contexte général de notre réflexion sur la maladaptation 4. Un outil (pratique) pour éviter les projets maladaptés et pour sensibiliser 5. Perspectives

11 11 Développement de la recherche sur les impacts du CC questionnent des choix technologiques : limites du BBC dans un climat plus chaud (ADEME, 2010) Tensions sur les ressources publiques questionnement sur choix dinvestissements stratégiques : investissement dans les stations de basse altitude ? Lors de lélaboration du plan national dadaptation en 2010, forts débats sur les options de stockage deau, de climatisation, etc. => occurrence croissante de la question maladaptation dans les débats Naturellement, le Plan national publié lannée suivante a décliné les recommandations de la concertation spécifiquement. Des interrogations nationales

12 12 Une des mesures du PNACC (2011) consiste à « identifier et diffuser des critères, méthodes et sources de données permettant de juger de la maladaptation », dans laquelle une action est d « introduire des critères déligibilité, permettant déviter les projets maladaptés, dans les dispositifs de financements publics et privés pertinents » Mesure ambitieuse et complexe Mesure visant malgré tout à un « produit » simple Mise en place dune étude spécifique : bibliographique, structurante et pratique Mise en oeuvre dun travail spécifique

13 13 1. Ladaptation au changement climatique 2. La maladaptation : notion considérée comme cruciale mais émergente 3. Contexte général de notre réflexion sur la maladaptation 4. Un outil (pratique) pour éviter les projets maladaptés et pour sensibiliser 5. Perspectives

14 14 Loutil est axé sur les projets dinvestissement Approche en 3 séquences Séquence 1 : pertinence de létude maladaptation : la dimension durée de vie Séquence 2 : facteurs structurant la sensibilité/capacité de résilience de linvestissement 1.Dépendance aux ressources en eau 2.Dépendance à lénergie 3.Dépendance fonctionnelle 4.Dépendance structurelle (réseaux) Séquence 3 : évaluation dun degré de maladaptation/résilience : le potentiel sensibilité/capacité de résilience est croisé avec les projections climatiques futures Structuration théorique de loutil (1)

15 15 Loutil repose sur lapproche classique de la vulnérabilité : Vunérabilité = (sensibilité/capacité adaptative)*exposition La séquence 2 touche globalement le premier terme, la séquence 3 touche le deuxième terme Structuration théorique de loutil (2)

16 16 Public anticipé : des porteurs de projet ou leurs bailleurs. Souvent non spécialistes du climat Approche simple de la séquence 1 (1 question sur la durée de vie) Approche par proxy de la séquence 2 (quatuor de dépendances) => Questionnaire (20) et guide lutilisateur: exemple : « dans un climat plus chaud et plus sec, la consommation deau du projet augmentera-t-elle ? » Approche par proxy de la séquence 3 : utilisation de projections climatiques régionalisées de dernière génération (DRIAS-les futurs du climat), ou de projections des impacts sur les cours deau (Boë, 2007) ou de projections globales (élévation de la mer) Agrégation des réponses sous forme de scores globaux et de scores par type de dépendance Tests réalisés auprès de quelques opérateurs de financements publics Structuration pratique de loutil (1)

17 17 Comparaison de choix technologiques Met en évidence des choix plus résilients vs des choix plus maladaptés Met en évidence les leviers où action envisageable pour réduire la maladaptation Illustration (1)

18 18 Comparaison de choix géographiques Recontextualise la notion de « technologie maladaptée » => pertinence davoir une approche technologique neutre Illustration (2)

19 19 Comparaison de technologies selon leur destination : cas du dessallement Recontextualise à nouveau la notion de « technologie maladaptée » => pertinence davoir une approche technologique neutre Illustration (3)

20 20 Pas de pondération et des proxies Peut permettre de comparer entre eux des choix dinvestissement similaires mais pas de hiérarchiser des projets différents Nécessite des informations absentes dans la plupart des types de financement actuels (obligation dadministrer un questionnaire à ce stade) Lapproche nest pas miscible dans les EIE des financements actuels Les limites de loutil

21 21 Peut permettre de pondérer les proxies Repose sur des proxies simples Matérialise la maladaptation au delà des projets conduits dans une perspective climatique (transversalité) Loutil permet de localiser les faiblesses/points de vigilance dans une perspective CC Il peut permettre didentifier des investissements particulièrement résilients au CC Ladministration du questionnaire peut sensibiliser les opérateurs aux grands enjeux du climat à leur niveau Les plus-values de loutil

22 22 1. Ladaptation au changement climatique 2. La maladaptation : notion considérée comme cruciale mais émergente 3. Contexte général de notre réflexion sur la maladaptation 4. Un outil (pratique) pour éviter les projets maladaptés et pour sensibiliser 5. Perspectives

23 23 Publication dune note technique sur la maladaptation et de loutil permettant de limiter les risques de maladaptation (site de lOnerc, 2013) Présentation de loutil au Comité de suivi du PNACC en 2013 Promotion envisagée dans le cadre des outils de financement public Quelle place de la maladaptation dans la meilleure conceptualisation scientifique de ladaptation ? Peut on dépasser le saut qualitatif ? Est-il trop tard pour rebaptiser la maladaptation ? Perspectives

24 24 Merci de votre attention (et à Pierre Serkine, stagiaire à lONERC dans le cadre de son mémoire de Master)


Télécharger ppt "Www.developpement-durable.gouv.fr Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de lÉnergie Investissement et changements climatiques : éviter la."

Présentations similaires


Annonces Google