La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sur les routes de la Bourgogne, une pancarte alléchante…

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sur les routes de la Bourgogne, une pancarte alléchante…"— Transcription de la présentation:

1

2

3 Sur les routes de la Bourgogne, une pancarte alléchante…

4

5

6 Je suis séduite demblée par cette ville aux couleurs chaudes, par ce clocher aux tuiles vernissées polychromes. Voici ce que me dit wikipedia : Louhans est située au sud-est du département de Saône-et-Loire en Bresse à 25 km de Lons-le-Saunier, 35 km de Chalon-sur-Saône, 85 km de Dijon et 150 km de Lyon ou Genève. La ville est idéalement située à proximité de grands axes de communication autoroutier (A39), voie ferrée ou réseau départemental. La Seille traverse en plein cœur la ville. La Bresse louhannaise est une région préservée à forte identité rurale, possédant un patois très marqué et encore assez pratiqué, ainsi qu'une très forte culture gastronomique, autour, entre autres, du pou- let de Bresse.

7 Que voulez-vous ! Ce clocher, je ne men lasse pas !

8 Son origine est mal connue. Le 1er document datant de 878, la charte de Louis le Bègue (qui donnait Louhans sur Seille à l'abbaye de Tournus) mentionne l'église de Louhans. Elle s'appelle alors église St Martin. Elle prendra plus tard le nom de St Pierre. (proba- blement au XIIème siècle) Elle était sans doute romane. Elle a subi beaucoup de modifications et remaniements depuis lors. Il est difficile de se faire une idée du bâtiment initial. Le bâtiment est restauré dans son état actuel à la fin du XIXème siècle. Le clocher qui reposait sur un énorme pilier encombrait la nef et empêchait la vue du choeur est démoli en 1883 ainsi que les cha- pelles latérales. On construit le porche et le nouveau clocher devant la chapelle de la sainte Vierge. Le toit respecte le style bourguignon avec ses tuiles polychromes émaillées. En 1975, le toit et le clocher aux tuiles vernissées sont restaurés.

9 Cette photo vous montre mieux le magnifique toit de tuiles vernissées à la mode bourguignonne. Cest-y pas beau, tout cela ?

10

11 Louhans, cest aussi de belles bâtisses, un rond-point accueillant. Et un "marché du lundi" très vivant qui draine toute la contrée. Évidemment nous y sommes passées un lundi ! Vous devinez donc que la circulation ne sen est pas trouvée vrai- ment facilitée ! Il est vrai que le marché est immense, tout au long de limmense avenue principale. Nous sommes donc passées sur la pointe des pieds. Ou, si vous préférez, sur la pointe des pneus. Vous voyez le début du marché sur la gauche de la photo.

12 Mais il faut dire que ce nest pas nimporte quel marché ! Et je comprends maintenant que nous avons loupé le principal ! Voici en effet ce que nous en dit le site de la ville : S'il existait une cérémonie des OSCARS DES MARCHES de France, celui de LOUHANS imposerait son nom au palmarès pour de nombreuses raisons. A ce titre, LOUHANS et son marché ont reçu une appellation : - "SITE REMARQUABLE DU GOUT" décernée par le Conseil National des Arts Culinaires (105 sites seulement en France dont 3 en Saône et Loire). Voilà déjà au moins une bonne raison de faire étape un lundi matin, dès les premières heures de la matinée, sur ce marché qui, à coup sûr, vous séduira. Commencez votre matinée par une visite au Marché Agricole, des petits éleveurs ou producteurs vous proposeront des animaux vivants : volailles, pigeons, lapins, canards, moutons, chèvres, animaux de compagnie…Plus sélective encore, la zone de Volailles A.O.C fait de ce marché l'un des plus grand marché de France, il possède même un attrait national et international. Vos pas vous conduiront vers le cœur de la ville où se trouvent des vendeurs en confection, puis vous entrerez dans le petit monde des véritables produits régionaux fabriqués par des artisans locaux : bouchers, charcutiers, froma- gers, apiculteur. Fruits et légumes issus des maraîchers voisins, herbes aro- matiques et épices complètent cette gamme de produits de première qualité.

13 Et cest vrai, des arcades partout ! Pratique, pour faire du shoping !

14 Comme souvent, nous navons pas le temps de faire une vraie visite, juste quelques photos volées au passage !

15 LHôtel-Dieu, avec son allure élégante et harmonieuse, nous ne pouvions pas le louper ! Vite, une photo, sans même descendre de voiture ! Et encore une fois, je vous livre le commentaire de Wikipedia : Hôtel-Dieu – Apothicairerie Lhôpital de Louhans présente un ensemble mobilier et architectural dune rare homogénéité et dune qualité exceptionnelle. Une cour dhonneur permet daccéder aux salles des malades dont le mobilier a été conservé. Ce lieu a fonctionné en létat jusquà Lapothicairerie constitue le joyau de lHôtel-Dieu. La collection de faïences résume lhistoire du pot à pharmacie depuis le modèle hispano-mauresque de la fin du XVème siècle (bruns et bleus) jusquau Nevers (bleus vifs). Ses faïenceries et ses verres soufflés contiennent encore des produits dorigine animale, minérale et végétale. Un ensemble unique en Europe. Décidément, il faut vraiment que vous alliez voir Louhans de plus près ! Nous aussi, dailleurs !

16 Oui, oui, des arcades, il y en a partout !

17

18 Mais il y aussi des fleurs, malgré le début de saison, et des maisons à colombages comme je les aime. Et des arcades, encore, toujours !

19 La rue est bordée darcades des deux côtés. Elles ont de la chance, les flâ- neuses qui admirent les vitrines des boutiques !

20 Voici ce que mapprend Internet sur le passé de Louhans : Grâce à une politique seigneuriale éclairée, Louhans devient au XIIIe siècle un centre important de redistribution commerciale entre la Champagne et le Jura. En 1269, la ville reçoit une charte de franchise. Vers 1330, les ponts, la grand-rue, les halles et les auberges sont modernisés. L'essor des foires de Champagne et des ducs de Bourgogne s'accompagne de celui de la ville. En 1973, Louhans fusionne avec la commune voisine Châteaurenaud pour devenir Louhans-Châteaurenaud.

21 Rivière lente et sauvage, la Seille, navigable jusquà Louhans, est un affluent de la Saône quelle rejoint à La Truchère. Au port, les plaisanciers peuvent samarrer dans un environnement calme et ombragé près du centre ville et de ses multiples commerces. (Photo et texte pris sur le site de la ville de Louhans- Chateaurenaud)

22 Au fil des rues, les arcades sont aussi pleines de fantaisie : cintres, piliers…

23 Louhans, ville chargée dhistoire… Ces maisons nous en racontent une partie.

24 Oui, nous reviendrons à Louhans, flâner sous ses arcades, découvrir ses musées et sa rivière, que nous navons même pas vue, musarder au long des étals de son marché, et découvrir ainsi un peu de lâme de la ville…

25 Photos : Yvonne Texte : Jacky (le tout sauf indications contraires) Musique : Chants et danses du Pays de Bresse – le Branle Carré Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix Site :


Télécharger ppt "Sur les routes de la Bourgogne, une pancarte alléchante…"

Présentations similaires


Annonces Google