La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DYNAMIQUE DES MARCHES CEDEAO UNE APPROCHE DE MOYEN - LONG TERME Raisons despérer, raisons de rêver… Par Jean-Louis TERRIER C REDIT R ISK I NTERNATIONAL.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DYNAMIQUE DES MARCHES CEDEAO UNE APPROCHE DE MOYEN - LONG TERME Raisons despérer, raisons de rêver… Par Jean-Louis TERRIER C REDIT R ISK I NTERNATIONAL."— Transcription de la présentation:

1 DYNAMIQUE DES MARCHES CEDEAO UNE APPROCHE DE MOYEN - LONG TERME Raisons despérer, raisons de rêver… Par Jean-Louis TERRIER C REDIT R ISK I NTERNATIONAL Présentation au CFCE – 6 décembre Paris

2 AFRIQUE : PREMIERES RAISONS DESPERER Laxiome selon lequel on ne constate pas, sur longue période, de croissance du PIB inférieure à la croissance démographique, est presque partout démontré pour les pays pré-émergents. Ce fut le cas de lAfrique sub-saharienne depuis Période Croissance annuelle (%) Population PIB AFRIQUE NOIRE +2,7% +2,7% Concernant les pays de la péninsule indienne (et lAmérique latine) dont la transition démographique a débuté il y a une dizaine dannées, on constate une croissance accrue du PIB (et par conséquent des revenus par tête) ASIE DU SUD +2,2% +4,7% AMERIQUE LATINE +2,1% +3,5% Et, a fortiori, en Asie de lEst dont la transition démographique est plus ancienne... ASIE DE LEST +1,8% +7,4% CRI- JLT - Décembre 2001

3 AFRIQUE : PREMIERES RAISONS DESPERER CRI- JLT - Décembre 2001 Ces « tendances lourdes » ont de bonnes chances de se répéter ailleurs, en Afrique notamment. Et, sur cette présomption raisonnable, on peut bâtir une prévision médiane, cest à dire ni trop optimiste ni trop pessimiste, pour lAfrique sub-saharienne : Hypothèse médiane de croissance annuelle (%) démographique +2,7% +2,4% +1,9% - démographie urbaine +4,5% +5,5% +5,8% - économique (PIB) +2,7% +3,5% +4,2% Ce qui nous donnerait les résultats suivants à lhorizon 2020 : Projections sur 20 ans soit 20 ans Population totale (millions) % Population urbaine (millions) 220 (1/3) (2/3) x 3 PIB (US $ milliards) x 2,1 PIB par tête (US $) %

4 AFRIQUE : PREMIERES RAISONS DESPERER Sur longue période, que constate-t-on presque partout en Afrique ? 1) Un taux de croissance annuelle du PIB qui gagne plus dun demi-point en moyenne : de +2,7% entre 1975 et 1994 à +3,2% entre 1995 et ) Une croissance démographique qui se réduit progressivement (de +2,7% par an entre 1975 et 1994 à +2,4% prévue dici 2010) et qui laisse espérer une «transition démographique» à partir de ) Une croissance de la démographie urbaine qui saccélère: de +4,5% par an entre 1975 et 1994 à +5,5-6% dici à 2020 Deux conséquences… 1) Une augmentation des revenus par tête, prévisible même si lente et contrastée CRI- JLT - Décembre ) Une population urbaine qui pèsera les 2/3 de la population totale dans 20 ans …qui créent une dynamique nouvelle de marché

5 AFRIQUE : PREMIERES RAISONS DESPERER Or nous devons nous préparer à la double révolution qui samorce : La combinaison de ces deux phénomènes peut produire des effets dune très grande portée économique, dont, en tout cas, on ne soupçonne pas encore lampleur. En fait, il y a de bonnes raisons de penser que lAfrique de lOuest va accoucher dun vrai marché de consommation. Et cest ce marché qui attirera, en définitive, les IDE autant sinon plus que les conditions daccueil plus ou moins hasardeuses qui leur sont actuellement réservées... CRI- JLT / Décembre 2001 A cette première dynamique de marché, sajoute en Afrique de lOuest celle des intégrations commerciales URBANISATION ACCELEREEINTEGRATION REGIONALE

6 EXEMPLE: avant lUEMOA, la balkanisation des marchés HIER, en 1995, huit marchés séparés RAISONS DE DESESPERER Population (millions) 8,5 1,1 10,0 14,3 10,7 4,2 5,6 9,3 Ménages urbains HUIT PAYS MEMBRES Sénégal Guinée Bis. Mali Côte dIvoire Burkina Faso Togo Bénin Niger PIB US$ mds 4,7 0,2 2,6 11,0 2,6 1,4 2,3 2,0 Revenus 000 CFA/an Equivalant à marché de: Soit US$ 3 milliards de PIB en moyenne, équivalant à celui dune agglomération européenne de habitants = 63,7 Total purement théorique, supérieur à la population française mais sans aucune réalité de marché ! Rouen Mâcon Bordeaux Aurillac Laval CRI- JLT / Décembre 2001

7 HUIT PAYS Population dont : en milieu urbain Revenu urbain MEMBRES (en millions) Population Ménages par tête/ par an Sénégal 8,5 3, FF Guinée Bissau 1,1 0, FF Mali 10,0 2, FF Côte dIvoire 14,3 6, FF Burkina Faso 10,7 1, FF Togo 4,2 1, FF Bénin 5,6 2, FF Niger 9,3 1, FF Total théorique 63,7 20, FF HIER, en 1995, huit marchés trop étroits Ce sont là, pour vous et les quelques producteurs investis, des micromarchés de «comptoirs» Ces pays sont contraints d acheter (importer) cash en devises... Ce sont des « greenback countries » ! Pas de marché, pas dintérêt ! CRI- JLT / Décembre 2001 En dautres termes...

8 AFRIQUE : LES RAISONS DESPERER LUEMOA DEVIENT UNE REALITE DEMAIN, en 2005, un marché en devenir... HUIT PAYS Population dont : en milieu urbain MEMBRES (en millions) Population Ménages Sénégal 10,8 5, Guinée Bissau 1,3 0, Mali 12,4 4, Côte dIvoire 17,8 8, Burkina Faso 13,4 3, Togo 5,4 2, Bénin 7,3 3, Niger 12,3 3, Total effectif 80,8 30, Un seul marché urbain de 5,2 millions de ménages dont 2,5 millions avec un pouvoir d achat supérieur à euros par an en PPA et 1 million de ménages disposant d un pouvoir d achat supérieur à euros en PPA Cela équivaut à peu près à la Région PACA... Conséquence : il faut repenser les investissements existants, produire sur place ce quon exportait et raisonner désormais en parité de pouvoir d achat ! CRI- JLT / Décembre 2001

9 AFRIQUE: LES RAISONS DE RÊVER LELARGISSEMENT DE LUEMOA A LA CEDEAO AVANT 2020 APRES-DEMAIN, en 2015, un très grand marché ! Population Dont : urbaine (millions) (millions) Ménages UEMOA 99,4 66, Autres* 46,1 31, NIGERIA 165,4 107, TOTAL 310,9 205, * Gambie, Ghana, Guinée, Sierra Leone et Liberia Un très grand marché de 38 millions de ménages urbains Soit près de deux fois plus quen France ! Dont : ménages urbains disposant de plus de e par an en parité de pouvoir dachat (PPA) - 17 millions de ménages disposant de plus de e par an en parité de pouvoir dachat (PPA) Conséquence : lintégration à léconomie Monde est possible... CRI- JLT / Décembre 2001


Télécharger ppt "DYNAMIQUE DES MARCHES CEDEAO UNE APPROCHE DE MOYEN - LONG TERME Raisons despérer, raisons de rêver… Par Jean-Louis TERRIER C REDIT R ISK I NTERNATIONAL."

Présentations similaires


Annonces Google