La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DEGRE DE CONVERGENCE DES CHOCS MACROECONOMIQUES, CHOIX DE REGIME DE CHANGE ET DYNAMIQUE DINTEGRATION DANS LA CEDEAO CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE JOHANNESBURG.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DEGRE DE CONVERGENCE DES CHOCS MACROECONOMIQUES, CHOIX DE REGIME DE CHANGE ET DYNAMIQUE DINTEGRATION DANS LA CEDEAO CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE JOHANNESBURG."— Transcription de la présentation:

1 DEGRE DE CONVERGENCE DES CHOCS MACROECONOMIQUES, CHOIX DE REGIME DE CHANGE ET DYNAMIQUE DINTEGRATION DANS LA CEDEAO CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE JOHANNESBURG OCTOBRE 2013 Bamba KA UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

2 Plan de la Présentation 1.Problème et questions de recherche 2.Rappel de quelques résultats empiriques 3.Démarche méthodologique 4.Principaux résultats 5.Implications de politique économique 6.Perspectives 2

3 3 1. Problème et questions de recherche TZMO: perte du taux de change nominal = perte dun instrument de stabilisation en union monétaire si… … mobilité de facteurs restreinte entre pays membres : poids de lajustement supporté par les marchés de la production et de lemploi (Mundell, 1961). Remarque: avantage à connaître nature et degré de persistance des chocs (Deserres et Lalonde, 1994). chocs identiques : coût presque nul chocs asymétriques: rechercher autres mécanismes dajustement alternatifs (Zumer, 1998 ; Garatti, 2003 ; Mazier et Saglio, 2003 ; Barbier-Gauchard, 2005).

4 1. Problème et questions de recherche Projet de création dune monnaie commune à léchelle de la CEDEAO : approche en trois phases a été adoptée Une première phase consacrée à lharmonisation des règles de gestion économique et financière, à la redynamisation du système de compensation de lAMAO ; Une deuxième phase portant sur la revue des ajustements économiques et lharmonisation des fiscalités intérieures ; Une troisième phase qui sarticulera autour de la fixation irrévocable des parités des monnaies des Etats membres. 4

5 1. Problème et questions de recherche 1 ère question de recherche : Quel est le degré de convergence des chocs macroéconomiques dans un contexte dintégration au sein de la CEDEAO? 2 ème question de recherche : Quels ajustements opérer pour aller vers une intégration monétaire ouest africaine réussie? 5

6 3. Choix de régime de change et croissance économique (suite) Etudes empiriques sur la CEDEAO aux bénéfices de lintégration monétaire (Masson et Patillo, 2004 ; Masson, 2008; Bangaké, 2008) ; à la nature des chocs affectant les pays membres (Bénassy- Quéré et Coupet, 2005 ; Dufrenot, 2009a) ; aux choix de régimes de change (Ripoll, 2001 ; Dupaskier et al., 2005 ; Diop et Fall, 2011) Rappels de quelques études empiriques

7 Nature et degré de convergence des chocs macroéconomiques choix de régime de change 1 ère étape : Identification des chocs structurels (SVAR) à trois variables: la production réelle (y), le niveau des prix ( t ) et la masse monétaire (m) : 7 3. Démarche méthodologique

8 Nature et degré de convergence des chocs 1 ère étape : Identification des chocs structurels (SVAR) à trois variables: la production réelle (y), le niveau des prix ( t ) et la masse monétaire (m) : Pour déterminer la forme SVAR, nous avons utilisé la méthode de Blanchard et Quah (1989) 3 contraintes : - 1 ère contrainte : Seuls les chocs doffre exercent un effet permanent sur le rythme de croissance, les effets des chocs de prix et monétaires ne sont que transitoires ; - 2 ème contrainte : Les chocs monétaires sont compensés à long terme par une variation proportionnelle des prix ; - 3 ème contrainte : Les effets des chocs de demande de type réels sur la monnaie et sur les prix ne se compensent pas Démarche méthodologique (suite)

9 Nature et degré de convergence des chocs macroéconomiques choix de régime de change 2 ème étape : Analyse dynamique de la convergence (filtre de Kalman) Pour mesurer la convergence dynamique des chocs entre un pays i et un pays j, nous pouvons estimer léquation suivante : Boone (1997) propose une mesure de convergence permettant de détecter une convergence globale : 9

10 3. Démarche méthodologique (Données) Les données Observations annuelles 1970 à 2009 Source principale des données: WDI, 2011 et IFS –FMI (2011) 10

11 4. Principaux résultats Convergence des chocs macroéconomiques…..Résultats avec le modèle SVAR Les chocs macroéconomiques au sein de la zone ouest africaine sont caractérisés par leur caractère asymétrique ; Convergence significative entre un groupe de pays (Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal) ; 11

12 4. Principaux résultats (suite) Convergence des chocs macroéconomiques…………Résultats avec le filtre de Kalman Les chocs macroéconomiques au sein de la zone ouest africaine sont caractérisés par leur caractère asymétrique ; Les résultats réfutent lexistence dune convergence totale des chocs (doffre, de demande et monétaire) ; Toutefois, une faible convergence des chocs doffre et de demande macroéconomiques ressort à travers nos résultats dont le groupe varie selon les ancres. 12

13 4. Principaux résultats (suite) Convergence des chocs macroéconomiques……………Résultats avec le filtre de Kalman (suite) 13 Faible convergence α et β inférieurs à 0,5 Absence de convergence α et β supérieurs à 0,5 Pays ancresNigériaCôte dIvoireNigériaCôte dIvoire Chocs doffre Burkina Faso, Cap Vert, Côte dIvoire, Ghana, Gambie, Libéria, Mali, Niger, Sénégal, Sierra Léone et Togo Bénin, Cap-Vert, Ghana, Gambie, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Léone Bénin, Guinée,Burkina Faso, Guinée, Togo Chocs de demande Burkina Faso, Cap-Vert, Gambie, Mali, Sénégal, Sierra Léone Bénin, Burkina Faso, Ghana, Mali, Nigéria, Sénégal, Sierra Léone et Togo Bénin, Côte dIvoire, Ghana, Guinée, Libéria, Niger, Togo Cap-Vert, Gambie, Guinée, Libéria, Niger Chocs monétaires AucuneTogoTous les paysTous les pays sauf le Togo

14 4. Principaux résultats (suite) Convergence des chocs macroéconomiques…………Résultats avec le filtre de Kalman Une faible convergence pour les chocs doffre pour le groupe de pays : Cap-Vert, Côte dIvoire, Ghana, Gambie, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal et Sierra Leone. Pour les chocs de demande : une faible convergence entre un groupe de pays plus restreint : Burkina Faso, Mali, Nigéria, Sénégal et Sierra Léone ; A cet effet, le noyau dur découlant des résultats globaux de cette méthodologie est constitué du Mali, du Nigéria, du Sénégal et de la Sierra Léone. 14

15 5. Implications de politiques économiques Dans la volonté daller vers une intégration économique, une plus grande convergence, les pays de la CEDEAO doivent mettre laccent sur : La mise en œuvre de politiques dintensification du commerce intra-CEDEAO; Mise en place dun fédéralisme budgétaire pour pallier la nature asymétrique des chocs macroéconomiques au sein de la CEDEAO ; Le développement des infrastructures régionales ; Une meilleure discipline budgétaire afin déviter la monétisation des déficits ; Un engagement politique ferme pour aller vers lintégration des économies de la zone; 15

16 6. Perspectives Etude des mécanismes de transmission des politiques monétaires nationales entre les pays de la CEDEAO Affiner lanalyse des chocs macroéconomiques et augmenter le nombre de choc à identifier ; faisabilité dune union monétaire en Afrique de louest 16

17


Télécharger ppt "DEGRE DE CONVERGENCE DES CHOCS MACROECONOMIQUES, CHOIX DE REGIME DE CHANGE ET DYNAMIQUE DINTEGRATION DANS LA CEDEAO CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE JOHANNESBURG."

Présentations similaires


Annonces Google