La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Accords commerciaux et flux de commerce dans la CEDEAO: Le partage dune monnaie unique est il déterminant? Présenté par: Sokhna Diarra MBOUP Benjamin NDONG.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Accords commerciaux et flux de commerce dans la CEDEAO: Le partage dune monnaie unique est il déterminant? Présenté par: Sokhna Diarra MBOUP Benjamin NDONG."— Transcription de la présentation:

1 Accords commerciaux et flux de commerce dans la CEDEAO: Le partage dune monnaie unique est il déterminant? Présenté par: Sokhna Diarra MBOUP Benjamin NDONG 1

2 2 PLAN Contexte et Problématique Objectif de la recherche Faits stylisés: description de la structure des échanges de la CEDEAO et du cas particulier de lUEMOA Méthodologie: Modèle de gravité augmenté Spécification du modèle Résultats des estimations et discussion Recommandations de politiques économiques Limites et perspectives

3 CONTEXTE 3 Accords dintégration régionale: une caractéristique majeure du commerce mondial A côté des ACR, lAfrique entretient des relations commerciales avec le reste du monde: accords bilatéraux et multilatéraux.

4 4 LAfrique est un continent qui regroupe une cinquantaine de pays dont la plupart sont de petite taille. le commerce intra-africain demeure encore faible.

5 5 de nombreux accords dintégration régionale ont été signés entre les États dAfrique: la CEDEAO Objectif de la CEDEAO: promouvoir lintégration de la région dans la perspective de former une union économique entre ses membres.

6 6 Les blocs commerciaux peuvent être sources daugmentation de commerce et dexpansion des exportations: Coulibaly (2007), CEA (2008) et Afersorgbor et Bergeijk (2011) Cependant, certaines études ont montré que les ACR en Afrique nont pas été à lorigine dun accroissement des échanges commerciaux: Elbadawi (1997), Yeats (1999), Diouf (2002).

7 7 Lapport des ACR sur lintégration régionale et sous- régionale en Afrique reste encore controversé. Contribution de lintégration monétaire à lefficacité des ACR.

8 8 lever lobstacle de la monnaie dans les paiements transfrontaliers au sein de la CEDEAO, serait une clé de lintégration économique.

9 9 Questions de recherche: Le fait dappartenir à lUEMOA dune part, et de partager la future monnaie unique dautre part, a-t-il un effet sur les échanges bilatéraux dans lespace CEDEAO ? Les accords commerciaux ont ils créé plus de commerce dans cet espace ? une étude de leffet des accords commerciaux sur les flux de commerce intra-CEDEAO.

10 Objectif 10 montrer, en contrôlant l'influence des facteurs géographiques, linguistiques, structurels et surtout monétaires, dans quelle mesure l'existence des accords commerciaux affectent le niveau des échanges intracommunautaires dans lespace CEDEAO.

11 Faits stylisés. 11 Description de la structure des échanges de la CEDEAO et du cas particulier de lUEMOA.

12 Le commerce intra-communautaire de la CEDEAO 12 Le commerce intra-régional est d'une ampleur relativement limitée dans l'espace CEDEAO. 9,0% du total des exportations des pays membres et 10,5% du total des importations.

13 13 Les échanges entre les pays de l'UEMOA reflètent un dynamisme plus important que les échanges intra-CEDEAO 15,2% du total des exportations et 9,3% du total des importations. l'unification monétaire en elle-même tend à accroitre le volume des échanges (Benassy-Quere (2005), Frankel et Rose (2002)).

14 Spécialisation des économies 14 Les économies des pays de la CEDEAO sont spécialisées dans un nombre réduit de produits de base.

15 15 Tableau 1 : principaux produits dexportation (en poucentage) des pays de la CEDEAO Pays de lUEMOAProduitsPays ZMAOProduits Bénin Coton (59%), noix (11%) GambieArachide (17%) Burkina-FasoCoton (64%)GhanaCacao (52%° Cote dIvoireCacao (61%)GuinéeAluminium (60%) Guinée-BissauNoix (85%)Nigéria Hydrocarbures (54%) MaliCoton (85%)Sierra Léone Diamants (58%), café (22%) Niger Uranium (54%), bétail (20%) Sénégal Pétrole raffiné (16%), dérivés du phosphore (12%) TogoCiment (29%), coton (13%) Source : Nations Unions, base Comtrade,

16 Evolution des échanges intra-communautaire de la CEDEAO 16 Selon les différentes sources, la part du commerce intra- communautaire dans le commerce total de la région se situe dans une fourchette comprise entre 10 et 15%. Elle évolue de 3% au début de la décennie 70, à 10% en 2001(CEA). les efforts déployés au cours des dernières années ont permis de porter ces échanges de 7,8% en 1996 à 12,5% en 2005 (Le volume 1 du Programme APE pour le Développement, version du 25 Décembre 2008)

17 Evolution des échanges intra-UEMOA 17 la part des échanges intra-communautaire dans le total des flux commerciaux des pays de l'UEMOA :18,0% en 2009, après 17,1% en 2008; Les échanges intra-UEMOA rapportés aux exportations totales :18,5% en 2008 à 19,2% en 2009; Leur part dans les importations totales:15,8% en 2008 à 19,4% en 2009.

18 18 le poids des échanges intra-régionaux rapportés aux exportations totales de l'Union est supérieur à celui de la CEDEAO mais inférieur à ceux des autres zones d'intégration économique comme l'UE(70,0%) ou lALENA(50,0%).

19 Méthodologie de lanalyse de la relation entre accords commerciaux et flux déchanges commerciaux dans lespace CEDEAO. 19 Modèle de gravité augmenté Echantillon étudié :141 pays Modèle estimé en coupe transversale suivant la méthode des MCO Les échanges entre les pays partenaires sont étudiés sur lannée 2010.

20 DIOP Matar, SALL Binta, SARR Mouhamed Nazirou 20 Equation de gravité: Equation de gravité augmentée:

21 21 Originalité du modèle: voir avec quelle intensité, les accords commerciaux, la différence de langue officielle et la future monnaie unique de la CEDEAO pourraient affecter le commerce intra- communautaire.

22 Analyse: 22 Modèle globalement significatif. Les coefficients associés aux variables traditionnelles du modèle de gravité sont aussi très significatifs et présentent les signes attendus. la valeur du commerce bilatéral augmente avec la taille des économies et baisse avec la distance.

23 23 les facteurs géographiques ont un impact déterminant sur le commerce intra-régional. L'existence d'une frontière commune favorise les échanges et lenclavement dun pays partenaire ne les favorise pas.

24 24 les partenaires qui ont une langue commune ou un passé colonial commun commercent plus entre eux quavec les autres. lappartenance à un accord commercial et à une zone monétaire unique exerce une influence déterminante sur les échanges entre les pays membres.

25 25 la variable UEMOA affecte positivement les échanges à lintérieur de la sous-région; effet faible et non statistiquement significatif lexistence du Franc CFA na pas impulsé une dynamique de promotion des échanges au sein de lUEMOA: polarisation excessive des échanges de chacun des pays membres avec la France.

26 26 La variable CEDEAO entraine une augmentation des échanges dune manière considérable ; les pays membres de la CEDEAO commercent entre eux fois plus quavec les autres pays libéralisation des échanges à travers celle des produits du cru et de lartisanat traditionnel et celle des produits industriels originaires de lespace communautaire ; la mise en œuvre du deuxième programme de télécommunications.

27 Recommandations de politique économique. 27 linfluence significative de lappartenance à une monnaie unique sur les échanges commerciaux l'élargissement de la CEDEAO en une zone monétaire commune devrait accroitre l'intensité des échanges intra- régionaux de manière considérable.

28 28 théorie des zones monétaires optimales mettre davantage l'accent sur la conduite des reformes structurelles destinées à renforcer la complémentarité des économies. Économies plus diversifiées et plus intégrées

29 29 lharmonisation des politiques macroéconomiques. une convergence des politiques budgétaires et monétaires et de taux de change lamélioration de la gestion économique et la suppression des barrières tarifaires. la crédibilité des engagements pris au niveau institutionnel.

30 Limites et perspectives 30 limportance des infrastructures matérielles et immatérielles: infrastructures de transport routier et de télécommunications

31 31 la mauvaise gestion des politiques économiques et des tensions politiques internes: comme des freins aux échanges entre pays membres de la CEDEAO (voir Longo et Sekkat, 2004).

32 32 des politiques publiques économiques et commerciales inadaptées des comportements de corruption et de contrebande dimportants flux de commerce frontaliers qui ne sont pas officiellement enregistrés (voir Mjekiqi et Raballand, 2009)

33 33 pris en compte dun indicateur dintensité de commerce avec un marché mesurer limportance relative des échanges de chacun des pays appartenant à la CEDEAO avec les autres membres de la zone.

34 34 Étude basée sur un modèle de données en coupe transversale et non pas sur un modèle de données de panel. Se prononcer quant à la stabilité de la relation dans sa double dimension spatiale et temporelle.

35 Merci de votre aimable attention 35


Télécharger ppt "Accords commerciaux et flux de commerce dans la CEDEAO: Le partage dune monnaie unique est il déterminant? Présenté par: Sokhna Diarra MBOUP Benjamin NDONG."

Présentations similaires


Annonces Google