La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une introduction au Québec par Esther Désilets Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec ******* Formation syndicale sur les Relations Professionnelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une introduction au Québec par Esther Désilets Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec ******* Formation syndicale sur les Relations Professionnelle."— Transcription de la présentation:

1 Une introduction au Québec par Esther Désilets Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec ******* Formation syndicale sur les Relations Professionnelle Turin Octobre 2003

2 Plan de la présentation 1. Le Québec et le Canada 2. La population québécoise 3. Un Québec « social-démocrate » 4. Le marché du travail 5. La présence syndicale 6. Les relations du travail 7. La FTQ, son rôle et ses structures

3 1 Le Québec et le Canada Une vue densemble

4 Le Canada km habitants Les habitants vivent presque tous au sud. Le nord est pratiquement inhabité

5 Le Québec habitants Situé près du fleuve Saint-Laurent Seule province à majorité francophone

6 2. La population québécoise Récapitulation du XX e siècle

7

8

9

10

11

12

13

14

15 Caractéristiques principales Vieillissement: - de jeunes et + de vieux Croissance plus faible au Québec Mortalité infantile très faible Plus de femmes sur le marché du travail Plus de mères au travail Plus de femmes syndiquées Des familles plus petites On se marie moins, on divorce plus Stabilité dans limmigration Une population qui se diversifie lentement

16 3. Un Québec « social-démocrate »

17 Lintervention économique structurante Sociétés publiques aidant lentreprise (SGF, SDI, MIC) Sociétés dÉtat (Hydro-Québec, SAQ, SNA…)

18 La protection sociale: des régimes publics Assurance-emploi (personnes en chômage) Aide sociale (personnes démunies) Rentes (personnes qui ont occupé un emploi) Assurance-hospitalisation Assurance-maladie Assurance médicaments Assurance automobile

19 Le modèle québécois: les syndicats partenaires Dans lemploi: la CPMT Dans la santé-sécurité: la CSST Dans les relations du travail: le CCTMO Dans léconomie: la CDPQ

20 Des acquis menacés par la politique du « déficit zéro » Coupures dans les services publics Coupures dans le personnel en particulier dans la santé et les services sociaux Coupures dans les prestations Resserrement des critères daccès aux programmes sociaux Dégradation des services et des équipements sociaux

21 4. Le marché du travail Structure et conjoncture

22 Structure de léconomie au début du siècle Ressources naturelles (mines, forêts) Transformation partielle et exportation Manufacturier traditionnel intensif en MO (vêtement, cuir, meuble) MO peu qualifiée Exportation

23 Structure de lemploi en 2001 PrimaireSecondaireTertiaire 3 %23 %74 % Agriculture Forêts Mines Construction Vêtement, cuir... Aliments,boissons Matériel transport Papier (-) Produits bois (+) Produits métalliques Commerce Soins de santé… Hébergement, restauration Adm. publique Enseignement Finance, assurances, imm. Services prof. (+)

24 Secteurs dynamiques Aérospatiale Industrie pharmaceutique Technologies de linformation Télécommunications Hydroélectricité Métallurgie Services aux entreprises

25 Conjoncture au Québec 1981 – 2001 Augmentation du PIB réel de 54,5 % Augmentation de lemploi de 24,5 % Récessions et Taux de chômage supérieurs à 10 % Croissance Augmentation de lemploi Taux de chômage 2000 (8,4 %) le plus bas depuis 1975

26 Marché du travail en août 2002 Nombre (en millions) Taux (en %) Population totale 7,4___ Population active 3,965,1 Emploi 3,659,5 Chômage,38,5

27 Comparaison hommes /femmes août 2002 HommesFemmes Taux de chômage 8,18,6 Taux dactivité74,459,1 Taux demploi68,454,0

28 Comparaison par groupes dâge Août ans25-44 ans45-64 ans Taux de chômage 13,07,86,8 Taux dactivité 73,488,068,0 Taux demploi 63,881,163,4

29 Quelques définitions Taux dactivité = Population active Population 15 ans + Taux demploi = Emploi Population 15 ans + Taux de chômage = # personnes chômage Population active

30 Comparaison Québec, Ontario, Canada Août 2002 QuébecOntarioCanada Taux dactivité 65,168,067,0 Taux demploi 59,563,162,0 Taux de chômage 8,57,27,5

31 5. La présence syndicale

32 Taux de présence syndicale Québec ,0 %39,8 %40,2 %40,7 %

33 Taux de présence syndicale par province en 2001 Québec (la + syndiquée)40,7 % Colombie-Britannique35,1 % CANADA32,2 % Ontario27,8 % Alberta (la – syndiquée)24,6 %

34 Taux de présence syndicale public /privé Public81,2 %80,7 %81,1 %81,4 %82,0 % Privé27,6 %27,2 %27,5 %27,7 %

35 Les personnes syndiquées États-Unis et Canada en 2000 NombreTaux États-Unis16,3 millions13,5 % Canada3,7 millions29,9 %

36 Écart de salaire horaire moyen syndiqués/ non syndiqués Syndiqués17,38 $19,00 $ Non syndiqués12,53 $14,95 $ Écart en %38,7 %27,1 %

37 Le paysage syndical au Québec: diversifié FTQ = (42.5 %) CSN = (20,8 %) CSQ = ( 9,2 %) CSD = ( 3,9 %) Indépendants = (23,1 %)

38 6. Les relations du travail Encadrement juridique et enjeux actuels

39 Les lois du travail Personnes syndiquées Rapports collectifs 40% **** Code du Québec Code canadien Loi relations travail fonction publique Personnes non syndiquées Rapports individuels 60% **** Loi normes du travail Lois santé sécurité Chartes des droits

40 Modèle nord-américain Accréditation Par établissement Par catégorie professionnelle Appui de la majorité (50% du groupe + 1) Concurrence syndicale Monopole de représentation Atelier fermé Paiement obligatoire de la cotisation syndicale (Formule Rand)

41 Modèle nord-américain Négociation Négociation entre le syndicat local et lemployeur Pas de négociation par branche sauf bâtiment Modèles ressemblant à négociation sectorielle Construction et secteur public: association demployeurs vs associations syndicales les plus représentatives Pattern industries automobile et papier Décrets (en voie dextinction): exemple des agents de sécurité

42 Le Code du travail du Québec régit les rapports collectifs de travail entre employeurs et associations accréditées Droit dassociation Accréditation syndicale Recrutement Validation de la majorité syndicale Enregistrement du syndicat Négociations collectives Obligations des parties Convention collective supérieure aux normes minimales Règlement des différends et griefs

43 La loi sur les normes du travail sapplique à tous les salariés et détermine: Le salaire minimum = 7,35 $/ heure La durée du travail Semaine normale = 40 heures La rémunération des heures supplémentaires = majoration de 50 % Les congés fériés = 7 Les vacances = 2 ou 3 semaines Congé de maternité = 18 semaines Avis de cessation demploi (ou indemnité) = selon la durée du service Les recours = plaintes et Commissaire général du travail

44 La Loi sur la santé et la sécurité du travail vise la prévention des accidents et maladies reliées au travail en éliminant à la source les dangers pour la sécurité, la santé et lintégrité physique des travailleurs et travailleuses

45 La Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles est axée sur la réparation et prévoit des services de premiers soins et dassistance médicale, dindemnisation et de réadaptation suite à un accident du travail ou à une maladie professionnelle

46 Enjeux principaux Conserver lintégrité du code du travail Équité salariale Réforme municipale et intégration syndicale Pertinence Loi des décrets de c.c. Harcèlement psychologique au travail Évolution des salaires minima Conciliation travail-famille Francisation dans les entreprises Application des lois sur la santé et la sécurité

47 Les arrêts de travail 95 % conventions signées sans arrêt de travail Baisse des arrêts de travail en 2002 Baisse du nombre de personnes salariées touchées par des arrêts de travail Augmentation des jours de travail perdus

48 7. La FTQ Son rôle et ses structures

49 Caractéristiques de la FTQ La plus importante au Québec Regroupement de syndicats canadiens et nord-américains Effectifs secteur privé à 65 % Féminisée à 33 % ( femmes) Membre du CTC et présente à la CISL

50 Rôles de la FTQ et des syndicats La FTQ: représentation politique Réactions et avis sur les projets de loi Coordination de la solidarité entre affiliés Offre de services spécialisés Les syndicats: relations du travail Recrutement Accréditation Négociation Service et représentation Formation

51 Les services de la FTQ Éducation Formation de formateurs et formatrices Formation spécialisée Collège FTQ-Fonds Recherche et documentation Communications Santé et sécurité du travail Condition féminine Solidarité internationale Francisation Assistance au recrutement

52 Structures politiques de la FTQ émanant du Congrès triennal Membres du Bureau Directeurs des grands syndicats Représentante des conseils régionaux Postes réservés aux femmes Entérine désignations au Conseil général

53 Structures de fonctionnement Syndicats Relations du travail Défense professionnelle Dans tous les secteurs Très autonomes Affiliés volontairement Conseils régionaux Enjeux au plan municipal (transport en commun, logement social, etc.) Intervention sur le développement socio-économique local et régional

54 La FTQ : force et diversité Structure très décentralisée Affiliation volontaire Regroupement de syndicats très différents Au plan professionnel Au plan politique Au plan des structures Au plan des caractéristiques des membres

55 Avons-nous du temps pour des questions, commentaires et échanges?


Télécharger ppt "Une introduction au Québec par Esther Désilets Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec ******* Formation syndicale sur les Relations Professionnelle."

Présentations similaires


Annonces Google