La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL DOISE 2008-2009 DONNÉES DISPONIBLES EN AVRIL 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL DOISE 2008-2009 DONNÉES DISPONIBLES EN AVRIL 2010."— Transcription de la présentation:

1 BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL DOISE DONNÉES DISPONIBLES EN AVRIL 2010

2 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

3 > HABITANTS EN VAL-D'OISE AU 1 ER JANVIER 2007 (POPULATION LÉGALE MILLÉSIMÉE 2007) LA DÉMOGRAPHIELA DÉMOGRAPHIE 3 >UN TAUX DE NATALITÉ TOUJOURS ÉLEVÉ EN VAL-D'OISE : 15,4 NAISSANCES POUR HABITANTS >UN INDICATEUR DE FÉCONDITÉ DE 2,27 ENFANTS PAR FEMME (2 ÈME PLACE PARMI LES DÉPARTEMENTS DE LA RÉGION, APRÈS LA SEINE-SAINT-DENIS) COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

4 LE LOGEMENT 4 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

5 >UNE AUGMENTATION DE 41 % DU NOMBRE DES LOGEMENTS AUTORISÉS EN 2008 : LE LOGEMENTLE LOGEMENT LOGEMENTS AUTORISÉS EN 2008 >UNE DIMINUTION DE 36 % DU NOMBRE DES LOGEMENTS AUTORISÉS AU COURS DES 12 DERNIERS MOIS EN 2009 : 5 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE LOGEMENTS AUTORISÉS EN UNE ANNÉE AU 30 SEPTEMBRE 2009

6 >UNE FORTE BAISSE DU NOMBRE DES MISES EN VENTE DE LOGEMENTS NEUFS EN VAL-D'OISE EN 2008 ET 2009 LE LOGEMENTLE LOGEMENT MISES EN VENTE DE LOGEMENTS NEUFS EN 2008 (CONTRE EN 2007) MISES EN VENTE DE LOGEMENTS NEUFS EN COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE >UNE DIMINUTION DE 24 % DU STOCK DES LOGEMENTS NEUFS DISPONIBLES EN LOGEMENTS NEUFS DISPONIBLES AU 1 ER OCTOBRE LOGEMENTS NEUFS DISPONIBLES AU 1 ER OCTOBRE 2008

7 >UNE FORTE BAISSE DU NOMBRE DES VENTES DAPPARTEMENTS ANCIENS EN 2008 ET 2009 LE LOGEMENTLE LOGEMENT UNE BAISSE DE 16,5 % DES VENTES DES APPARTEMENTS ANCIENS EN 2008 UNE NOUVELLE DIMINUTION DE 13 % DES VENTES DES APPARTEMENTS ANCIENS EN 2009 UNE BAISSE DE 18 % DES VENTES DE MAISONS ANCIENNES EN COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE >UNE DIMINUTION DU NOMBRE DES VENTES DES MAISONS ANCIENNES EN 2008 ET 2009 UNE BAISSE DE 19 % DES VENTES DE MAISONS ANCIENNES EN 2009

8 >UNE LÉGÈRE BAISSE DES PRIX DES LOGEMENTS ANCIENS EN 2008 LE LOGEMENTLE LOGEMENT - 2 % EN 2008 EN VAL DOISE POUR LES APPARTEMENTS, CONTRE – 1,6 % EN GRANDE COURONNE - 4 % EN 2008 EN VAL DOISE POUR LES MAISONS, IDENTIQUE À LÉVOLUTION CONSTATÉE EN GRANDE COURONNE >UNE NOUVELLE RÉDUCTION DES PRIX DES LOGEMENTS ANCIENS EN COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE % EN VAL DOISE POUR LES APPARTEMENTS, CONTRE – 8,8 % EN GRANDE COURONNE - 7 % EN VAL DOISE POUR LES MAISONS ANCIENNES, CONTRE – 9,5 % EN GRANDE COURONNE

9 LES MÉNAGES 9 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

10 >LA PLUS IMPORTANTE TAILLE MOYENNE DES MÉNAGES POUR LE VAL-D'OISE PARMI LES DÉPARTEMENTS DÎLE-DE- FRANCE : 2,65 PERSONNES PAR MÉNAGE LES MÉNAGESLES MÉNAGES 10 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE >UNE POURSUITE DE LA BAISSE DE LA TAILLE MOYENNE DES MÉNAGES EN VAL DOISE ENTRE 1999 ET 2006 (- 3,4 %)

11 LES MÉNAGESLES MÉNAGES >UN FORT TAUX DÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES DES MÉNAGES EN VAL-D'OISE : 81 % DES MÉNAGES VAL DOISIENS DISPOSENT DAU MOINS UN VÉHICULE (CONTRE 68,4 % EN ILE-DE-FRANCE) 11 >UNE PART IMPORTANTE DE FAMILLES MONOPARENTALES EN VAL-D'OISE, DONT LE NOMBRE SEST ACCRU ENTRE 1999 ET 2006 : FAMILLES MONOPARENTALES (+ 20 %) ENTRE 1999 ET 2006 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

12 LES ACTIFS 12 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

13 >PLUS DUN ACTIF VAL DOISIEN SUR DEUX DOIT QUITTER LE DÉPARTEMENT POUR ALLER TRAVAILLER (50,3 %) LES ACTIFSLES ACTIFS 13 >UN TAUX DEMPLOI EN AMÉLIORATION EN VAL-D'OISE DEPUIS ,745 EN ,70 EN ,65 EN 1990 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

14 LES ACTIFSLES ACTIFS >UN NIVEAU DE QUALIFICATION DE LA POPULATION VAL DOISIENNE INFÉRIEUR À CELUI DES MOYENNES RÉGIONALE ET NATIONALE 20,7 % DES HABITANTS DU VAL DOISE DE PLUS DE 15 ANS NE DISPOSENT DAUCUN DIPLÔME (CONTRE 18,3 EN ILE-DE-FRANCE) 24 % DES HABITANTS DU VAL DOISE DE PLUS DE 15 ANS DISPOSENT DUN DIPLÔME SUPÉRIEUR AU BAC (CONTRE 33,5 % EN ILE-DE-FRANCE) 14 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE >UNE NOUVELLE DIMINUTION DE LA PART DES EMPLOIS DU VAL DOISE OCCUPÉS PAR DES ACTIFS VAL DOISIENS, ENTRE 1999 ET % EN ,4 % EN 2006

15 LENSEIGNEMENT 15 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

16 >UNE STABILISATION GLOBALE DES EFFECTIFS SCOLAIRES DANS LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS ET PRIVÉS DU VAL- D'OISE À LA RENTRÉE 2009 : ÉLÈVES DANS LENSEIGNEMENT PUBLIC (+ 414 ÉLÈVES PAR RAPPORT À 2008) ÉLÈVES DANS LENSEIGNEMENT PRIVÉ (+ 1 ÉLÈVE PAR RAPPORT À 2008) LENSEIGNEMENT >UN RÉSULTAT ENCORE TRÈS INFÉRIEUR EN VAL-D'OISE À CELUI DE LA MOYENNE NATIONALE POUR LA RÉUSSITE AU BREVET DES COLLÈGES EN 2009 : 78 % EN VAL DOISE 82,5 % AU NIVEAU NATIONAL 16 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

17 LENSEIGNEMENT 17 >PLUS DE ÉTUDIANTS DANS LENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR VAL DOISIEN COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE >UNE AUGMENTATION DES TAUX DE RÉUSSITE AU BACCALAURÉAT GÉNÉRAL EN VAL DOISE EN ,8 % EN ,2 % EN ÉTUDIANTS (HORS IUFM ET IUT) À LUNIVERSITÉ DE CERGY-PONTOISE ÉTUDIANTS DANS LES IUT ÉTUDIANTS DANS LES AUTRES ÉTABLISSEMENTS DENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ÉTUDIANTS DANS LES IUFM ÉTUDIANTS EN FILIÈRES POST-BAC DES LYCÉES

18 LA VIE DES ENTREPRISES 18 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

19 >UNE LÉGÈRE BAISSE DU NOMBRE DES CRÉATIONS DENTREPRISES EN VAL DOISE EN 2008 >UNE FORTE AUGMENTATION DU NOMBRE DES CRÉATIONS DENTREPRISES EN 2009, GRÂCE AU SUCCÈS DU RÉGIME DE LAUTO-ENTREPRENEUR LA VIE DES ENTREPRISESLA VIE DES ENTREPRISES 19 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE ENTREPRISES CRÉÉES UNE DIMINUTION DE – 2,6 % PAR RAPPORT À 2007 (CONTRE – 1,1 % EN ILE-DE- FRANCE ENTREPRISES CRÉÉES UNE AUGMENTATION DE 25 % PAR RAPPORT À 2007

20 >PLUS DUNE ENTREPRISE SUR DEUX EST DÉSORMAIS CRÉÉE EN VAL-D'OISE SOUS LE RÉGIME DE LAUTO-ENTREPRENEUR >UN TAUX MOYEN DE CRÉATION DENTREPRISES IDENTIQUE EN VAL DOISE DE CELUI DE LA GRANDE COURONNE (11,5 CRÉATIONS POUR ACTIFS) LA VIE DES ENTREPRISESLA VIE DES ENTREPRISES 20 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE ,5 CRÉATIONS POUR ACTIFS EN VAL DOISE 13,9 CRÉATIONS POUR ACTIFS AU NIVEAU NATIONAL 16,1 CRÉATIONS POUR ACTIFS EN ILE-DE-FRANCE

21 LA VIE DES ENTREPRISESLA VIE DES ENTREPRISES >UNE AUGMENTATION DU NOMBRE DES CRÉATIONS DENTREPRISES EN VAL-D'OISE PARTICULIÈREMENT FORTE EN 2009 DANS LES TECHNOLOGIES DE LINFORMATION (+ 84 %), LA DISTRIBUTION GÉNÉRALE (+ 61 %), LES SERVICES AUX ENTREPRISES (+ 42 %) ET LES SERVICES AUX PARTICULIERS (+ 32 %) 21 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE >UN INDICE DE DYNAMISME ÉCONOMIQUE EN VAL DOISE (1,71) SUPÉRIEUR À CELUI DE LA MOYENNE NATIONALE (1,49) ET ÉQUIVALENT À CELUI DE LA MOYENNE RÉGIONALE (1,71) EN 2009

22 LES ÉCHANGES COMMERCIAUX INTERNATIONAUX 22 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

23 >UNE AUGMENTATION (+ 5,2 %) DU MONTANT DES EXPORTATIONS À PARTIR DU VAL-D'OISE EN 2008, MAIS UNE BAISSE DE LEUR MONTANT EN 2009 (– 4,9 %) LES ÉCHANGES COMMERCIAUX INTERNATIONAUX 23 >LE VAL-D'OISE EST LE DEUXIÈME DÉPARTEMENT EXPORTATEUR EN ÎLE-DE-FRANCE ( MILLIONS DEUROS DE PRODUITS EXPORTÉS) APRÈS PARIS ( MILLIONS DEUROS DE PRODUITS EXPORTÉS) >UNE BAISSE DU MONTANT DES IMPORTATIONS EN VAL-D'OISE EN 2008 (- 6 %) ET EN 2009 (– 8 %) COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

24 LAGRICULTURE 24 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

25 >UNE LÉGÈRE RÉDUCTION DU NIVEAU DES LIVRAISONS AGRICOLES EN VAL-D'OISE EN 2008 (- 3 %), INFÉRIEURE À CELLE CONSTATÉE SUR LE PLAN RÉGIONAL (- 5 %) LAGRICULTURE >UN EXERCICE 2009 PARTICULIÈREMENT CONTRASTÉ POUR LA PRODUCTION AGRICOLE EN VAL-D'OISE UNE HAUSSE IMPORTANTE DES PRODUCTIONS DE BETTERAVES, DE CÉRÉALES ET DE POMMES DE TERRE UN ACCROISSEMENT DES COÛTS DE PRODUCTION POUR LES AGRICULTEURS 25 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

26 LHÔTELLERIE, LE TOURISME ET LES LOISIRS 26 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

27 >UN TAUX DOCCUPATION (69,6 %) EN LÉGÈRE BAISSE DANS LES ÉQUIPEMENTS HÔTELIERS DU VAL-D'OISE EN 2008, ET EN FORTE DIMINUTION (64,5 %) EN 2009 >UNE REPRISE DE LA FRÉQUENTATION (+ 3,4 %) DES SITES ET MUSÉES DU VAL-D'OISE EN 2008, MAIS UNE BAISSE ÉQUIVALENTE DE CETTE FRÉQUENTATION (- 3 %) EN LHÔTELLERIE COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE >UNE OFFRE HÔTELIÈRE DIVERSIFIÉE EN VAL DOISE 109 HÔTELS CHAMBRES LITS

28 LES ACTIVITÉS FINANCIÈRES 28 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

29 >UNE AUGMENTATION DU MONTANT DES DÉPÔTS BANCAIRES EN VAL-D'OISE EN 2009 (+ 3 % EN UN AN, ENTRE OCTOBRE 2008 ET OCTOBRE 2009) : UNE CROISSANCE DU MONTANT DES DÉPÔTS DES PARTICULIERS (+ 2,6 % ENTRE OCTOBRE 2009 ET OCTOBRE 2008) UNE FORTE BAISSE DU MONTANT DES DÉPÔTS DES ENTREPRENEURS INDIVIDUELS (- 8,5 % ENTRE OCTOBRE 2008 ET OCTOBRE 2009) UNE FORTE AUGMENTATION DU MONTANT DES DÉPÔTS DES SOCIÉTÉS NON FINANCIÈRES (+ 10,4 % ENTRE OCTOBRE 2008 ET OCTOBRE 2009), ALORS QUE LE MONTANT DE CES DÉPÔTS AVAIT LOURDEMENT CHUTÉ AU COURS DE LA MÊME PÉRIODE DE LANNÉE PRÉCÉDENTE LES ACTIVITÉS FINANCIÈRESLES ACTIVITÉS FINANCIÈRES 29 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

30 >UNE DIMINUTION DU MONTANT DES CRÉDITS BANCAIRES EN VAL-D'OISE EN 2009 (- 3,5 %) : UNE LÉGÈRE CROISSANCE DE LEUR MONTANT POUR LES PARTICULIERS (+ 1,4 %) UNE BAISSE ASSEZ FORTE DE LEUR MONTANT POUR LES ENTREPRENEURS INDIVIDUELS (- 4,3 %) UNE RÉDUCTION PARTICULIÈREMENT PRONONCÉE DE LEUR MONTANT POUR LES SOCIÉTÉS NON FINANCIÈRES (- 9,3 %) QUI SEXPLIQUE NOTAMMENT PAR LA FORTE DIMINUTION DES CRÉDITS DE TRÉSORERIE (- 28 %) LES ACTIVITÉS FINANCIÈRESLES ACTIVITÉS FINANCIÈRES 30 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

31 LURBANISME COMMERCIAL 31 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

32 >17 DOSSIERS DE DEMANDES DE NOUVELLES SURFACES COMMERCIALES ENREGISTRÉS EN VAL-D'OISE EN 2008 PAR LA CDEC LURBANISME COMMERCIALLURBANISME COMMERCIAL >13 DOSSIERS DE DEMANDES DAUTORISATIONS COMMERCIALES EN 2009, EN RAISON DE LA RÉFORME DE LA COMMISSION (CDAC) 32 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE M² DE NOUVELLES SURFACES DE VENTE DEMANDÉES M² DE NOUVELLES SURFACES DE VENTE DEMANDÉES M² DE NOUVELLES SURFACES DE VENTE AUTORISÉES M² DE NOUVELLES SURFACES DE VENTE AUTORISÉES (36 %)

33 LIMMOBILIER DENTREPRISE 33 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

34 >UNE DIMINUTION DES SURFACES CONCERNÉES PAR LES DEMANDES DAGRÉMENTS POUR DES LOCAUX DENTREPRISES EN VAL-D'OISE EN 2008 ET M² EN M² EN M² EN 2007 LIMMOBILIER DENTREPRISELIMMOBILIER DENTREPRISE >UN MARCHÉ DES BUREAUX (SURFACES LIVRÉES) ENCORE RÉDUIT EN VAL-D'OISE EN 2008, MAIS DONT LES SURFACES ONT DOUBLÉ EN M² EN M² EN COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

35 LIMMOBILIER DENTREPRISELIMMOBILIER DENTREPRISE 35 >UN HAUT NIVEAU POUR LA COMMERCIALISATION DES ENTREPÔTS EN VAL-D'OISE EN 2008 ET EN 2009 (MALGRÉ UNE FORTE BAISSE CONSTATÉE AU NIVEAU RÉGIONAL EN 2009) COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE >UN NIVEAU SATISFAISANT POUR LA COMMERCIALISATION DE LOCAUX DACTIVITÉS EN VAL-D'OISE EN 2008 ET 2009 >135 PARCS DACTIVITÉS ÉCONOMIQUES (3.156 HECTARES) EN VAL-D'OISE, DONT 38 PRÉSENTENT DES DISPONIBILITÉS

36 LIMMOBILIER DENTREPRISELIMMOBILIER DENTREPRISE 36 >UNE POURSUITE DE LA RÉDUCTION DU STOCK DES TERRAINS DISPONIBLES POUR DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES EN VAL-D'OISE 202 HECTARES DISPONIBLES EN HECTARES DISPONIBLES EN 2007 >DES VENTES DE SURFACES DE TERRAINS EN ZONES DACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ACCOMPAGNÉES PAR LE CONSEIL GÉNÉRAL DU VAL-D'OISE PLUTÔT EN BAISSE EN OPÉRATIONS POUR 16,1 HECTARES EN OPÉRATIONS POUR 5,6 HECTARES EN 2009 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

37 LINNOVATION ET LA COMPÉTITIVITÉ 37 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

38 >UNE RÉELLE DYNAMIQUE DES ACTEURS IMPLIQUÉS EN VAL-D'OISE AU TITRE DES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ UN NIVEAU DIMPLICATION DES PME DÉSORMAIS EN PROGRESSION DANS LES PROJETS ISSUS DES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ 31 PROJETS DÉJÀ LABELLISÉS EN VAL DOISE DEPUIS 2006, ISSUS DE 6 PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ LINNOVATION ET LA COMPÉTITIVITÉ >UN NOMBRE SIGNIFICATIF DE BREVETS PUBLIÉS EN VAL DOISE EN BREVETS LA 9ÈME PLACE NATIONALE PARMI LES DÉPARTEMENTS FRANÇAIS 38 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

39 LES REVENUS FISCAUX DES MÉNAGES 39 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

40 >UNE CROISSANCE MOINS RAPIDE EN VAL DOISE PAR RAPPORT À LILE-DE-FRANCE, DE LA PART DES FOYERS FISCAUX NON IMPOSABLES ENTRE 2000 ET 2008 LES REVENUS FISCAUX DES MÉNAGES 40 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE >UN MONTANT DU REVENU MOYEN PAR FOYER FISCAL INFÉRIEUR DE – 8 % EN VAL-D'OISE À CELUI DE LA MOYENNE RÉGIONALE EN ,1 % DE FOYERS NON IMPOSABLES EN ,7 % DE FOYERS NON IMPOSABLES EN EUROS EN EUROS EN 2000

41 LES REVENUS FISCAUX DES MÉNAGES >DES DISPARITÉS TERRITORIALES EN MATIÈRE DE REVENUS MOYENS PAR FOYERS FISCAUX QUI ONT EU PLUTÔT TENDANCE À SACCROÎTRE PARMI LES DÉPARTEMENTS FRANCILIENS ENTRE 2000 ET 2008, NOTAMMENT EN SEINE- SAINT-DENIS ET EN VAL-D'OISE 41 >UNE CROISSANCE IMPORTANTE DU NOMBRE DES REDEVABLES À LIMPÔT SUR LA FORTUNE (ISF) EN VAL- D'OISE AVEC UN DOUBLEMENT DE LEUR NOMBRE EN CINQ ANS COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE REDEVABLES À LISF EN REDEVABLES À LISF EN 2008

42 LE PRODUIT INTÉRIEUR BRUT 42 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

43 >UN PRODUIT INTÉRIEUR BRUT (PIB) DE PRÈS DE 30 MILLIARDS DEUROS EN VAL-D'OISE LE PRODUIT INTÉRIEUR BRUTLE PRODUIT INTÉRIEUR BRUT >UN PRODUIT INTÉRIEUR BRUT (PIB) PAR HABITANT RELATIVEMENT FAIBLE EN VAL-D'OISE : EUROS PAR HABITANT EN VAL-D'OISE EUROS PAR HABITANT AU NIVEAU RÉGIONAL 43 >UN PRODUIT INTÉRIEUR BRUT (PIB) PAR EMPLOI ( EUROS) PROCHE EN VAL-D'OISE DE CELUI DE LA MOYENNE NATIONALE ( EUROS) COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

44 LES TRANSPORTS 44 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

45 >UN RALENTISSEMENT DE LA CROISSANCE DU TRAFIC PASSAGERS SUR LAÉROPORT ROISSY CHARLES DE GAULLE EN 2008, ET UNE FORTE BAISSE DE CE TRAFIC EN 2009 : 60,9 MILLIONS DE PASSAGERS EN 2008 (+ 1,7 %) 57,9 MILLIONS DE PASSAGERS EN 2009 (– 4,9 %) LE TRAFIC AÉRIENLE TRAFIC AÉRIEN 45 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE >UN RALENTISSEMENT DE LA CROISSANCE (+ 1,3 %) DU NOMBRE DES MOUVEMENTS DAVIONS À ROISSY CDG EN 2008 ET UNE FORTE BAISSE DE LEUR NOMBRE (- 6 %) EN MOUVEMENTS EN MOUVEMENTS EN 2009

46 >UNE NOUVELLE DIMINUTION DU VOLUME DU TRAFIC FLUVIAL EN VAL-D'OISE EN 2008 (- 10 %) LE TRAFIC FLUVIALLE TRAFIC FLUVIAL 46 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE >UNE PROGRESSION DU VOLUME DU TRAFIC FLUVIAL EN VAL- D'OISE AU COURS DES NEUF PREMIERS MOIS DE LANNÉE 2009 (+ 12 %) TONNES DE MARCHANDISES EN 2009 (9 PREMIERS MOIS) TONNES DE MARCHANDISES EN TONNES DE MARCHANDISES EN TONNES DE MARCHANDISES EN 2008 (9 PREMIERS MOIS)

47 >UNE LÉGÈRE DIMINUTION (- 1,3 %) DU TRAFIC ROUTIER GLOBAL EN 2008 EN VAL-D'OISE LE TRAFIC ROUTIERLE TRAFIC ROUTIER >UNE ÉVOLUTION CONTRASTÉE DU TRAFIC ROUTIER SUR LES VOIES ROUTIÈRES DU VAL-D'OISE DEPUIS 10 ANS 47 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE ,5 % SUR LE RÉSEAU AUTOROUTIER - 1,4 % SUR LE RÉSEAU ROUTIER NATIONAL - 0,94 % SUR LE RÉSEAU ROUTIER DÉPARTEMENTAL + 10 % SUR LES AUTOROUTES DEPUIS ,7 % SUR LES ROUTES DÉPARTEMENTALES DEPUIS 1999

48 LEMPLOI 48 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

49 >LE VAL-D'OISE COMPTE DÉSORMAIS UN NOMBRE PLUS IMPORTANT DEMPLOIS TOTAUX QUE LES DÉPARTEMENTS DE LA SEINE-ET-MARNE ET DE LESSONNE, SELON LES INDICATEURS STATISTIQUES ISSUS DE RECENSEMENTS PUBLIÉS EN JUILLET 2009 : EMPLOIS EN VAL-D'OISE EMPLOIS EN ESSONNE EMPLOIS EN SEINE-ET-MARNE LEMPLOI TOTALLEMPLOI TOTAL 49 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE >UNE CROISSANCE DE + 15 % DU NOMBRE DES EMPLOIS EN VAL DOISE ENTRE 1999 ET 2006 SELON LES INDICATEURS STATISTIQUES ISSUS DU RECENSEMENT PUBLIÉ EN JUILLET 2009, CONTRE + 9 % AU NIVEAU RÉGIONAL ET + 11 % AU NIVEAU NATIONAL

50 LEMPLOI SALARIÉLEMPLOI SALARIÉ >1.430 EMPLOIS SALARIÉS PRIVÉS SUPPLÉMENTAIRES CREES EN VAL-D'OISE EN 2008 UNE ÉVOLUTION DE + 0,5 % EN VAL-D'OISE UNE ÉVOLUTION DE + 0,3 % EN ÎLE-DE-FRANCE UNE ÉVOLUTION DE + 0,6 % AU NIVEAU NATIONAL 50 >7.682 EMPLOIS SALARIÉS PERDUS EN VAL DOISE EN 2009 : UNE DIMINUTION DE – 2,6 % DES EMPLOIS SALARIÉS EN VAL DOISE UNE DIMINUTION DE – 1,6 % DES EMPLOIS SALARIÉS EN ILE-DE-FRANCE UNE DIMINUTION DE – 1,9 % DES EMPLOIS SALARIÉS EN FRANCE COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

51 LEMPLOI SALARIÉLEMPLOI SALARIÉ 51 >UNE PERTE DEMPLOIS SALARIÉS PARTICULIÈREMENT FORTE DANS LINDUSTRIE (1.735 EMPLOIS EN MOINS, SOIT – 4,3 %) ET DANS LE SECTEUR TERTIAIRE (5.791 EMPLOIS EN MOINS, SOIT – 2,5 %) EN 2009 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE > EMPLOIS SALARIÉS IDENTIFIÉS À LA FIN DE LANNÉE 2008 SUR LAÉROPORT ROISSY CDG >DES PRÉVISIONS NÉGATIVES POUR LÉVOLUTION DU NOMBRE DES EMPLOIS SUR LAÉROPORT ROISSY CDG EN 2009

52 LES BESOINS EN MAIN DŒUVRE 52 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

53 >UNE FORTE BAISSE (- 31,2 %) DU NOMBRE DES INTENTIONS DEMBAUCHES (12.844) IDENTIFIÉES EN VAL-D'OISE EN 2009 >UNE PART DÉTABLISSEMENTS ANNONÇANT DES RECRUTEMENTS FAIBLE (14,1 %) SUR LE SECTEUR EST DU VAL-D'OISE LES BESOINS EN MAIN DŒUVRE 53 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

54 LE MARCHÉ DU TRAVAIL 54 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

55 >PLUS DE DEMANDEURS DEMPLOI SUPPLÉMENTAIRES (+ 26,1 %) EN VAL-D'OISE EN UN AN EN OCTOBRE 2009 LE MARCHÉ DU TRAVAILLE MARCHÉ DU TRAVAIL 55 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE DEMANDEURS DEMPLOIS EN OCTOBRE 2009 ( AU NIVEAU RÉGIONAL ET AU NIVEAU NATIONAL) DEMANDEURS DEMPLOIS EN JANVIER 2010 ( AU NIVEAU RÉGIONAL ET AU NIVEAU NATIONAL) DEMANDEURS DEMPLOIS EN FÉVRIER 2010 ( AU NIVEAU RÉGIONAL ET AU NIVEAU NATIONAL)

56 LE MARCHÉ DU TRAVAILLE MARCHÉ DU TRAVAIL 56 >UN TAUX DE CHÔMAGE EN FORTE AUGMENTATION EN VAL- D'OISE EN 2009 AU 3 ÈME TRIMESTRE 2009, LE TAUX DE CHÔMAGE EN VAL-D'OISE ATTEIGNAIT 8,6 %, CONTRE 7,4 % AU DÉBUT DE LANNÉE 2009, INFÉRIEUR À LA MOYENNE NATIONALE (9,1 %) MAIS SUPÉRIEUR À LA MOYENNE RÉGIONALE (7,9 %) COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE AU 4 ÈME TRIMESTRE 2009, LE TAUX DE CHÔMAGE PROGRESSAIT TOUJOURS FORTEMENT EN VAL-DOISE (9,2 %), ET ÉTAIT SUPERIEUR A CELUI DE LILE DE FRANCE (8,4 %), MAIS INFERIEUR A CELUI CONSTATE AU NIVEAU NATIONAL (9,6%)

57 LE MARCHÉ DU TRAVAILLE MARCHÉ DU TRAVAIL >UNE FORTE AUGMENTATION (+ 28,2 %) DU NOMBRE DES DEMANDEURS DEMPLOI ÂGÉS DE PLUS DE 50 ANS EN VAL DOISE EN >UNE MOINDRE PROGRESSION DU NOMBRE DES DEMANDEURS DEMPLOI EN VAL-D'OISE DEPUIS JANVIER 2010 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE >UNE AUGMENTATION PARTICULIÈREMENT IMPORTANTE (+ 33,9 %) DU NOMBRE DES JEUNES DEMANDEURS DEMPLOI EN VAL-D'OISE EN 2009

58 LE MARCHÉ DU TRAVAILLE MARCHÉ DU TRAVAIL >UNE AUGMENTATION (+ 30,7 %) DU NOMBRE DES DEMANDEURS DEMPLOI MASCULINS PLUS IMPORTANTE QUE CELLE TOUCHANT LES DEMANDEURS DEMPLOI FÉMININS (+ 21,1 %) EN VAL DOISE EN >UNE HAUSSE UN PEU MOINS IMPORTANTE (+ 18,2 %) DU NOMBRE DES DEMANDEURS DEMPLOI DE LONGUE DURÉE EN VAL DOISE EN 2009 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE >UNE BAISSE IMPORTANTE (- 3,6 %), MAIS MOINS MARQUÉE DEPUIS AOÛT 2009 (- 1,8 %), DU NOMBRE DES OFFRES DEMPLOIS EN VAL-DOISE

59 LES INDICATEURS SOCIAUX 59 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

60 >UNE STABILISATION DU NOMBRE DES BÉNÉFICIAIRES DU RMI EN VAL-D'OISE JUSQUÀ LA MOITIÉ DE LANNÉE BÉNÉFICIAIRES DU RMI EN MARS BÉNÉFICIAIRES DU RMI EN MARS BÉNÉFICIAIRES DU RMI EN MAI 2009, À LA VEILLE DE LA MISE EN PLACE DU RSA LES INDICATEURS SOCIAUXLES INDICATEURS SOCIAUX > BÉNÉFICIAIRES DU REVENU DE SOLIDARITÉ ACTIVE (RSA) EN VAL-D'OISE À LA FIN DU MOIS DE SEPTEMBRE ,7 BÉNÉFICIAIRES DU RSA POUR HABITANTS EN VAL-D'OISE UN TAUX DE BÉNÉFICIAIRES DU RSA INFÉRIEUR EN VAL DOISE À CEUX DES MOYENNES RÉGIONALE ET NATIONALE, MAIS SUPÉRIEUR À CEUX DES AUTRES DÉPARTEMENTS DE GRANDE COURONNE 60 COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

61 >UN MÉNAGE SUR CINQ DU VAL DOISE BÉNÉFICIAIT DUNE AIDE AU LOGEMENT DE LA CAF (20,5 %) AU DÉBUT DE LANNÉE 2009 UN ACCROISSEMENT DE 5,9 % DE LEUR NOMBRE AU COURS DES DOUZE DERNIERS MOIS UNE PROPORTION ÉQUIVALENTE À CELLE DE LA MOYENNE RÉGIONALE, MAIS INFÉRIEURE À CELLES DES AUTRES DÉPARTEMENTS DE GRANDE COURONNE LES INDICATEURS SOCIAUXLES INDICATEURS SOCIAUX >UN NOMBRE IMPORTANT DALLOCATAIRES CAF À BAS REVENUS EN VAL-D'OISE ( ALLOCATAIRES) AU DÉBUT DE LANNÉE ,9 % DES ALLOCATAIRES CAF PERCEVAIENT EN VAL DOISE DES RESSOURCES INFÉRIEURES AU SEUILS DES BAS REVENUS UNE DIMINUTION DE - 2,9 % PAR RAPPORT AU DÉBUT DE LANNÉE COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE

62 LES INDICATEURS SOCIAUXLES INDICATEURS SOCIAUX 62 >UN TAUX DE PAUVRETÉ DE 12,4 % POUR LES MÉNAGES DU VAL-D'OISE COMITÉ DEXPANSION ÉCONOMIQUE DU VAL DOISE (CEEVO) – BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL-D'OISE UN TAUX PROCHE DE CELUI DE LA MOYENNE RÉGIONALE (12,2 %) UN TAUX SUPÉRIEUR À CELUI CONSTATÉ DANS LES AUTRES DÉPARTEMENTS DE LA GRANDE COURONNE (SEINE-ET-MARNE : 9,3 % ; YVELINES : 7,3 % ; ESSONNE : 9,1 %)


Télécharger ppt "BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL DOISE 2008-2009 DONNÉES DISPONIBLES EN AVRIL 2010."

Présentations similaires


Annonces Google