La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 1 31/07/09 – édition n° 2Service Statistiques, Etudes et Evaluation Pôle emploi Bourgogne Repères & Analyses Note de conjoncture Statistiques Le 1er.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 1 31/07/09 – édition n° 2Service Statistiques, Etudes et Evaluation Pôle emploi Bourgogne Repères & Analyses Note de conjoncture Statistiques Le 1er."— Transcription de la présentation:

1 1 1 31/07/09 – édition n° 2Service Statistiques, Etudes et Evaluation Pôle emploi Bourgogne Repères & Analyses Note de conjoncture Statistiques Le 1er trimestre 2009 en Bourgogne: Une production industrielle observe un replis moins marqué cependant lorientation reste à la baisse avec le maintiens du chômage technique. Un niveau de lemploi salarié déficitaire avec une perte de postes ce trimestre soit (-1,1%) due à la baisse des effectifs dans lindustrie (-1,7%) et le tertiaire ( -1%). Seule la construction résiste pour le moment (+0,1%). Un taux de recours à lintérim à la baisse de 2,2 points (2,6% contre de 4,8% en mars 2008), ce qui correspond à une diminution du niveau de lemploi intérimaire de 22% ce trimestre contre -15% en France. Une progression de 31% des défaillances dentreprises sur un an. Une hausse de 70% du nombre de créations dentreprises par rapport au trimestre précédent (+59% en France) du au statut dautoentrepreneur. Une augmentation de 29,1% du nombre de demandeurs demploi catégorie A sur un an (+22,1% en France). Même tendance à la hausse pour les bénéficiaires dune allocation chômage avec +10% sur un an. Taux de chômage, pour la France métropolitaine, il sétablit à 8,7 %, soit près de 2,5 millions de personnes. Le taux de chômage augmente de 1,1 point par rapport aux données révisées du 4e trimestre 2008 Repères France Baisse du PIB de 1,2% au 1er trimestre 2009 Baisse du PIB de 1,2% au 1er trimestre 2009 Déstockage et chute de linvestissement des entreprises Déstockage et chute de linvestissement des entreprises Légère hausse des dépenses de consommation des ménages (contribution de +0,1 point au PIB ). Légère hausse des dépenses de consommation des ménages (contribution de +0,1 point au PIB ).

2 2 2 Repères & Analyses - Statistiques Note de Conjoncture Croissance Nationale (PIB) Le PIB de la France a diminué de 1,2% au 1er trimestre 2009 sous leffet dune baisse des investissements et dun fort déstockage dans les entreprises. Les données des trimestres précédents ont été révisées et le début de la récession est désormais daté du 3ème trimestre LUnédic comme lInsee retiennent une hypothèse dévolution du PIB de -3% en Déstockage et chute de linvestissement Contributions à la croissance du PIB 4T2008 La demande intérieure sest effondrée, essentiellement du fait du repli de linvestissement des entreprises et des ménages. La consommation privée a stagné. Les exportations se sont également repliées. Le recul de lactivité a été amplifié par les variations de stock, avec une contribution négative de 0,7 point. Les indicateurs avancés suggèrent que le point bas de lactivité a sans doute été atteint à la fin du 1er trimestre. La dernière enquête de conjoncture de l'Insee dans l'industrie, publiée mardi, a montré un début de retour à la normale pour les stocks en juin, mais avec des carnets de commandes qui restent désespérément dégarnis. Evolution trimestrielle du PIB en France depuis 1999 Source : Insee Le 1er trimestre 2009 dans la lignée du 4ème trimestre 2008 Solde dopinions en CVS des entrepreneurs sur la et la Solde dopinions en CVS des entrepreneurs sur la production passée, les prévisions et la tendance Source : Banque de France Activité industrielle en Bourgogne La production industrielle a connu un repli moins marqué. Le volume de fabrication est resté stable dans les biens déquipement, contrairement au secteur automobile, qui a subi une nouvelle chute dactivité. La prise de commandes est restée globalement orientée à la baisse et les carnets demeurent jugés insuffisants. Les capacités de production restent sous-employées, en particulier dans lautomobile. La quasi totalité des secteurs anticipe une poursuite de la baisse et le maintien des mesures de chômage technique. Repli moins prononcé de lindustrie bourguignonne ce trimestre

3 3 3 Repères & Analyses - Statistiques Note de Conjoncture Emploi salarié trimestriel Evolution de lemploi salarié trimestriel par secteur en Bourgogne (CVS) Evolution de lemploi salarié trimestriel par département en Bourgogne (CVS) Lemploi salarié confirme létat dalerte ce trimestre (-1,1% soit – postes) cest le 4e trimestre consécutif à la baisse. Seul le secteur de la construction est quasi stable ce trimestre (+0,1%), lindustrie (- 1,7%) et le tertiaire (-1%) sont en forte baisse. Ce dernier est entraîné par la chute importante de lactivité de lintérim. Tous les départements sont touchés par la chute de lemploi salarié, en particulier par la baisse du tertiaire. Celle-ci sest opérée dès le 2ème trimestre en Côte dOr et dans la Nièvre et fut plus marquée à partir du 3ème trimestre en Saône et Loire et dans lYonne. La Nièvre connaît les plus grandes difficultés. Evolution du nombre de missions intérimaires sur les 5 derniers jours ouvrés du mois (CVS ) Emploi intérimaire Base 100 en janvier 2008 Forte baisse de lintérim depuis janvier 2008 Source : Pole Emploi Perte de emplois soit une baisse de -1,1% La baisse varie de -0,5% à - 2,3% dans les départements Avec un taux de recours à lintérim de 2,6% (contre 4,8% en mars 2008), la Bourgogne est la 12ème région française pour la part des emplois intérimaire dans lemploi salarié. Le niveau de lemploi intérimaire en Bourgogne a baissé de 22% ce trimestre contre -15% en France. Sur un an, lévolution est de -45% dans la région contre -34% au national.

4 4 4 Repères & Analyses - Statistiques Note de Conjoncture Créations dentreprises Evolution des créations dentreprises en données CVS entre le 4T2008 et le 1T2009 Evolution des créations dentreprises en données CVS entre le 2T2008 et le 3T2008 Evolution des créations dentreprises en données CVS entre le 1T2008 et le 1T2009 Au 1er trimestre 2009, entreprises ont été créées en Bourgogne soit +70% par rapport au trimestre précédent contre +59% en France. Sur un an, lévolution est également positive avec +54%. Cette forte hausse résulte de la mise en place du statut dautoentrepreneur, cependant il nest pas possible de le distinguer des autres créations dentreprises. Au niveau départemental, la Côte dOr (+62%) et lYonne (+1%) sont stables tandis que la Saône et Loire (-6%) et surtout lYonne (-21%) sont en baisse. Source : Insee Fort effet des autoentrepreneurs Licenciements économiques Evolution du nombre de demandes demploi enregistrées pour licenciement économique Hausse de 40% sur un an Le nombre de demandes demplois enregistrées suite à un licenciement économique est en forte progression sur un an (+40,5%) en particulier dans la Côte dOr (+57,8%). Source : Pole Emploi Défaillances dentreprises Source : Altarès Au 1er trimestre 2009, on compte 387 défaillances dentreprises en date de jugement au BODACC (Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales). Celles-ci sont en hausse de 31% sur un an. Tous les départements de la région affichent cette tendance, la Côte dOr a connu la plus forte hausse (+40%). Evolution des créations dentreprises en données CVS entre le 2T2008 et le 3T2008 Evolution des défaillances dentreprises en données CVS entre le 1T2008 et le 1T2009 Parmi les principales défaillances, six entreprises de plus de 5M de CA ont été placées en liquidation ou en redressement judiciaire. Hausse de 31% sur un an

5 5 5 Le nombre de bénéficiaires dune allocation en fin de mois (BFM) a augmenté de 10% entre décembre 2008 et mars 2009 en données cvs. En données brutes, sur un an, lévolution est de +14,8% avec +12,5% dans la Nièvre, +12,9% en Côte dOr, +16,4% en Saône et Loire et +16,3% dans lYonne. Repères & Analyses - Statistiques Note de Conjoncture Demande dEmploi (DEFM cat A) Evolution des DEFM cat A sur un an (CVS) Evolution des BFM sur un an (CVS et brutes) Taux de chômage Chômage indemnisé (BFM) Forte hausse de + 1,1 point Evolution de lemploi salarié trimestriel par secteur en Bourgogne (CVS) Source : Insee En Bourgogne, le taux de chômage localisé au 1er trimestre 2009 est de 7,9% (8,7% en France métropolitaine), en hausse de 1,1 point sur un trimestre. Les départements bourguignons ont connu la même tendance avec toutefois une plus forte progression dans lYonne (+1,2 pt) et la Saône et Loire (+1,1 pt). Source : Pole Emploi + 10% ce trimestre Hausse de 29,1% sur un an Source : DRTEFP/Pole Emploi Le nombre de DEFM catégorie A est en hausse de +29,1% dans la région entre mars 2008 et mars 2009 contre +22,1% en France. LYonne est le département qui souffre le plus avec +34,7% devant la Saône et Loire (+30,1%), la Côte dOr (+26,3%) et la Nièvre (+24,2%).

6 6 6 Pôle emploi Bourgogne Info statistiques / études tél : Unistatis.fr


Télécharger ppt "1 1 31/07/09 – édition n° 2Service Statistiques, Etudes et Evaluation Pôle emploi Bourgogne Repères & Analyses Note de conjoncture Statistiques Le 1er."

Présentations similaires


Annonces Google