La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Comité Stratégique Bassin Grenoblois 21 janvier 2013 15h00 - 17h00 ZTEF Bassin Grenoblois.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Comité Stratégique Bassin Grenoblois 21 janvier 2013 15h00 - 17h00 ZTEF Bassin Grenoblois."— Transcription de la présentation:

1 1 Comité Stratégique Bassin Grenoblois 21 janvier h h00 ZTEF Bassin Grenoblois

2 2 Portrait du Bassin Grenoblois Principaux éléments de contexte Enjeux et points de vigilance

3 3 Population Population : plutôt jeune (< 25 ans : 34%) et dun niveau de formation supérieur de 8 points à la moyenne régionale (niveaux III et + : 32%) Un taux d'activité de 71%, inférieur à la moyenne régionale (forte présence étudiante) mais un taux d'activité des femmes de 68% en augmentation depuis ZUS ( habitants) : difficultés croissantes daccès ou de retour à lemploi des publics résidant dans ces quartiers.

4 4 Répartition des emplois dans le bassin grenoblois Concentration toujours très importante des emplois (77%) sur la Métro même si croissance forte dans les territoires périphériques, notamment dans le Grésivaudan (+ 64% de 1999 à 2007) encourager la mobilité géographique des publics ? veiller à un développement géographique plus équilibré des emplois ?

5 5 Structuration économique du territoire et impact sur le type demplois générés Sur-représentation et forte croissance des fonctions métropolitaines (31%) avec une spécialisation des emplois dans la conception recherche (24%), concentrés dans les territoires de la Métro et du Grésivaudan : atout certain pour le développement économique du territoire mais augmentation du niveau dexigence des employeurs et risques de marginalisation des publics peu qualifiés favoriser la montée en compétences des publics peu qualifiés; faciliter laccueil dactivités nécessitant des premiers niveaux de qualification ?

6 6 Structuration économique du territoire et impact sur le type demplois générés Part significative (40%) des fonctions présentielles : parmi ces fonctions, les services de proximité au plus près des habitants, présentent un intérêt : emplois accessibles aux premiers niveaux de qualification non délocalisables, mais temps partiels et/ou précarité des emplois renforcer la professionnalisation et la sécurisation des parcours des salariés du secteur des services de proximité ?

7 7 Structuration économique du territoire et impact sur le type demplois générés Sous représentation et diminution des fonctions productives et transversales. Ces fonctions qui restent diversifiées ont connu une évolution contrastée : diminution des emplois dans la métallurgie et la chimie mais forte augmentation pour les composants électroniques Par ailleurs, le secteur industriel est un secteur très exposé à la mondialisation (capitaux étrangers), 43% des emplois industriels sous « pavillon étranger » : prioriser le maintien, voire la création dactivités productives qui continuent à offrir des débouchés aux premiers niveaux de qualification ?

8 8 Conjoncture économique Indicateurs de difficultés des entreprises en variation annuelle : + 6% de dépôts de bilan, + 64% dheures chômées (chômage partiel), 1577 licenciements intervenus en 2012 (272 dans le cadre de 7 PSE), dont 1 083, soit 69%, dans les entreprises < 10 salariés Par ailleurs, en Isère : ruptures conventionnelles enregistrées en 2012 (6 259 en 2011)

9 9 Conjoncture économique Augmentation du nombre demplois supprimés, notamment hors PSE, et des emplois « fragilisés » : intensifier la sécurisation des parcours professionnels pour les salariés les plus fragilisés, ainsi que laccompagnement des TPE-PME dans le cadre des démarches de GTEC, daide au conseil et de GPEC ? Diminution du nombre de créations dentreprises (- 4,7% au 1 er semestre 2012 par rapport à la même période 2011), dauto-entreprises, et diminution également des reprises dentreprise

10 10 Offre demploi Diminution du nombre doffres (près de déposées à Pôle Emploi à fin décembre 2012) : orienter et former les DE vers les métiers qui recrutent ? Difficultés de recrutement majoritairement pour des emplois (très) qualifiés ou demandant une expertise spécifique, inadéquation persistante entre offre et demande demploi : favoriser la montée en compétences des demandeurs demploi et aider les employeurs à mieux préciser les compétences nécessaires ?

11 11 Les offres demploi enregistrées sont de plus en plus précaires Bassin Grenoblois Nombre doffres enregistrées en 2012 Evolution Emploi durable (CDI et CDD +6 mois) % Emploi temporaire (1mois>CDD>6mois) % Emploi occasionnel (<1mois) % Total %

12 12 Les secteurs dactivité affichant les plus fortes baisses

13 13 Les secteurs dactivité affichant une stabilité relative

14 14 Offre demploi Faible mobilisation des employeurs, dans le cadre des plans daction métiers en tension, conduits en 2012 par Pôle Emploi en lien avec les Branches professionnelles et les OPCA, dans les métiers de lindustrie, de la mise en rayon et des services aux adultes, malgré des besoins de recrutement annoncés : mobiliser les partenaires sociaux pour une plus grande implication des employeurs ?

15 15 Demande demploi DE cat. ABC à fin nov : + 9,5% sur un an Forte augmentation du chômage des jeunes : + 11% DELD : + 10,8% DE BRSA : + 9,3% DE seniors : + 15,4% DE TH : forte augmentation (données non sécurisées) Taux de chômage Bassin grenoblois : 7,9 % (1 er trim. 2012) Taux de chômage ZUS (national) : ensemble des DE 22,7%, 40,4% pour les jeunes en 2011 Par ailleurs, 1183 jeunes ZUS en demande dinsertion suivis par les 7 ML du Bassin grenoblois à fin octobre 2012

16 16 Demande demploi Niveau de formation relativement faible, inférieur ou égal à V : 47% pour lensemble des DE cat. ABC 51% pour les jeunes 76% pour les DETH Niveau de qualification relativement faible également : 40% de lensemble des DE cat. ABC pas ou peu qualifiés (42% en Isère)

17 17 Demande demploi Augmentation du chômage des jeunes et notamment dans les ZUS : renforcer laccompagnement de ces DE en utilisant au mieux les emplois davenir et le contrat générationnel? Part des DELD dans la demande demploi de 33% : intensifier les actions en direction de ces DE ? Augmentation constante des DE seniors depuis 2008 préoccupante : accroître le nombre dactions daccompagnement et de mises en relation offre/demande pour ces DE ? Situation difficile pour les DETH : intensifier les actions pour les DETH les moins qualifiés ? Faible niveau de formation des DE, difficulté majeure pour laccès ou le retour à lemploi : favoriser toute action visant à la montée en compétences ?

18 18 Propositions de deux axes de travail pour 2013 au vu des principaux enjeux Accompagner les mutations économiques du bassin demploi élever les compétences et sécuriser les parcours développer lalternance, notamment pour les publics de niveaux < ou = à IV mieux repérer et améliorer les parcours des publics en situation dillettrisme intensifier la sécurisation des parcours professionnels pour les salariés les plus fragilisés, notamment dans le cadre de la plate-forme de sécurisation des parcours professionnels, renforcer la professionnalisation et la sécurisation des parcours des salariés du secteur des services de proximité accompagner les TPE-PME dans le cadre des démarches de GTEC, daide au conseil et de GPEC prioriser la création dactivités qui continuent à offrir des débouchés aux premiers niveaux de qualification agir sur les filières à enjeux en mobilisant les partenaires sociaux : industrie, emplois saisonniers, gériatrie médico-social, ESS… renforcer les étapes dinsertion: clauses sociales et IAE faciliter laccueil dactivités nécessitant des premiers niveaux de qualification en veillant au développement géographique équilibré des emplois

19 19 Propositions de deux axes de travail pour 2013 au vu des principaux enjeux Favoriser laccès à lemploi agir sur lorientation professionnelle lutter contre le décrochage scolaire renforcer le réseau de lorientation mieux informer les publics, notamment sur les métiers porteurs renforcer laccompagnement vers lemploi poursuivre laccompagnement spécifique des DE jeunes en utilisant au mieux les emplois davenir et le contrat générationnel intensifier les actions en direction des DELD accroître le nombre dactions et de mises en relation offre/demande pour les DE seniors intensifier les actions pour les DETH les moins formés lever les freins périphériques à lemploi délocaliser les prestations de diagnostic mobilité mettre en place des actions de prévention des discriminations, dans le cadre du parrainage


Télécharger ppt "1 Comité Stratégique Bassin Grenoblois 21 janvier 2013 15h00 - 17h00 ZTEF Bassin Grenoblois."

Présentations similaires


Annonces Google