La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Fragilité Financière et Risque Systémique Basé sur « Rethinking the Financial Network » A.G. Haldane (2009) Damien Gaudichon – Mars 2010 Séminaire de Mr.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Fragilité Financière et Risque Systémique Basé sur « Rethinking the Financial Network » A.G. Haldane (2009) Damien Gaudichon – Mars 2010 Séminaire de Mr."— Transcription de la présentation:

1 Fragilité Financière et Risque Systémique Basé sur « Rethinking the Financial Network » A.G. Haldane (2009) Damien Gaudichon – Mars 2010 Séminaire de Mr Pisani-Ferry

2 Nouvelle Approche Utilisation de méthodes, danalogies, de résultats tirés de la biologie, médecine, écologie … Exemple: analogie entre le SRAS et Lehman Brothers Effets directs faibles Effets indirects considérables La théorie Black Swan ( Taleb, 2007): événements Imprévisibles / ambigües A limpact considérable Rationalisés ex post 2

3 Le système financier: un réseau complexe et adaptatif Complexe: par la multiplication des nœuds et connections entre les acteurs. Adaptatif: les acteurs sont confus mais ont des comportements doptimisation. 3

4 Caractéristiques structurelles du système financier: Complexité Homogénéité Jusquen 2007, de nombreux acteurs des marchés financiers considéraient ces caractéristiques comme un progrès de la finance comme facteurs de stabilité. Mais dans presque toutes les autres disciplines, ces deux caractéristiques sont facteurs de fragilités. 4

5 1°) Complexité et Stabilité Analogie avec les forêts tropicales: la complexité de ce milieu était perçu dans les 50s comme un facteur de robustesse, dautorégulation, de résilience. Dans les 70s, des contre exemples sont apparus où des écosystèmes plus simples comme la savane sont au final plus robustes aux attaques. (cf. May 1974 – inspirateur de Haldane) Dimensions de la complexité: connectivité, réaction des agents, incertitude, et innovation. 5

6 A: Connectivité et Stabilité: propriétés clés Un réseau « robuste mais fragile » : Jusquà un certain degré dinterconnections la diversification du risque prévaut puis il amplifie le choc en facilitant la transmission de la crise. Limportance de certains nœuds (ie. centres financiers): la multiplication des nœuds permet une résilience plus facile du système mais conduit à un risque systémique quand un hub (nœud névralgique) est atteint. 6

7 7

8 La diversification du risque fut une constante dans le management du risque depuis deux décennies. Le problème est que dun point de vue individuelle cette solution est optimale car réduit le risque, mais du point de vue du système dans son entier, elle intensifie le risque globale. « Liaisons Dangereuses: Increasing Connectivity, Risk Sharing, and Systemic Risk » (2009) 8

9 B: Réactions à lattaque et Stabilité Analogie avec les réactions face à une épidémie La quarantaine visant à protéger le système dans sa globalité: fonctionne pour une maladie mais cette réaction en finance coupe les moyens de se financer via la rétention des liquidités (cf. marché interbancaire). La fuite mais qui propage linfection via la vente dactifs et le problème de laccélérateur financier. Réactions rationnelles mais qui amplifient le choc. 9

10 C: Incertitude et Stabilité La structure en réseau augmente la chaîne des contreparties. Les réactions des agents conduisent à une chute du prix des actifs concomitante au stress globale qui amplifient les incertitudes sur lexposition réelle des contreparties. On se retrouve avec une « incertitude à la Knight » où le risque nest pas connu mais en plus il nest pas connaissable: problème dambiguïté. Ce fut exactement la situation de Lehman et AIG. 10

11 Simulation: Hausse de lambiguïté avec la crise et donc les primes de risques augmentent avec le nombre de contreparties. 11

12 D: Innovation et Stabilité Linnovation financière a été telle quelle en est devenu incompréhensible: cas du crédit structuré Cette innovation complexifie encore le système et interdit de fait le calcul du risque. 12

13 13

14 2°) Diversité et Stabilité Analogie: le stock de poisson et le nombre despèces Période : stabilité Période 1800 – 2000: extinction de 40% des espèces Causes : naturelles et humaines mais les différences dans la distribution de cet effondrement sont significatives suivant les écosystèmes. Les écosystèmes riches ie. diversifiés nont connu que 10% de chute de leur stock contre 60% pour les autres écosystèmes. 14

15 De plus, les études ont prouvé que la diversité des espèces permet une meilleure résilience des stocks, suite à un épisode deffondrement. Ces effets de la diversité se retrouvent dans dautres domaines comme les taux de mortalité chez les humains ( diversité génétique)… Ainsi, le système financier a connu cette même situation deffondrement avec ce même dénominateur: le manque de diversité. 15

16 Deux raisons à la baisse de la diversité dans le secteur financier: La course au rendement (notamment ROE): Migration collective vers des activités à très haut revenu. 16

17 La gestion du risque: utilisation des mêmes normes comme Bâle 2, des mêmes modèles, les stratégies de diversification par les firmes ont conduit à une homogénéisation à travers le système CONCLUSION: Au final, le système financier est devenu une monoculture qui comme les plantes, les animaux auparavant, est devenu moins résistant aux attaques. Le système par rationalité individuelle est devenu plus complexe et homogène. 17

18 Bibliographie indicative Battison, S., Delli Gatti, D., Gallegati, M., Greenwald, B. & Stiglitz, J. E « Liaisons dangereuses: increasing connectivity, risk sharing, and systemic risk» Haldane, A. G Rethinking the financial network /speeches/2009/speech386.pdf. May, R. & Arinaminpathy, N. Systemic risk: the dynamics of model banking systems 18


Télécharger ppt "Fragilité Financière et Risque Systémique Basé sur « Rethinking the Financial Network » A.G. Haldane (2009) Damien Gaudichon – Mars 2010 Séminaire de Mr."

Présentations similaires


Annonces Google