La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VIVRE ( Victimes de Violences Rehabilitatées) Le centre de soins du CAPREC ( Centre Africain pour la Prévention des conflits ) Management des victimes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VIVRE ( Victimes de Violences Rehabilitatées) Le centre de soins du CAPREC ( Centre Africain pour la Prévention des conflits ) Management des victimes."— Transcription de la présentation:

1 VIVRE ( Victimes de Violences Rehabilitatées) Le centre de soins du CAPREC ( Centre Africain pour la Prévention des conflits ) Management des victimes de viols et Violences sexuelles Presentee par :Dieynaba ndoye Chargée de Programmes Yaoundé - dec,2012

2 Les Viols / et violences sexuelles sur des femmes / filles peuvent entraîner de graves traumatismes qui ont comme conséquences des bouleversements subits dans la vie des personnes qui en sont victimes

3 1. Troubles Physiques et Psychologiques profondes 2. Les grossesses non désirées 3. L'infection par le VIH et les MST (maladies sexuellement transmissibles). 4. Ester en justice pour demander réparation 5. Demander un asile dans un pays tiers 6. Trouver une activité lucrative…

4 Avoir de la Compassion, Avoir une bonne Ecoute, Avoir du respect La confidentialité sont particulièrement importants pour les victimes de viol.

5 Un consentement éclairé de la victime doit être obtenu ( de préférence par écrit et signé) Lobjectif de toute enquête devrait être clairement expliqué à la victime. Certaines questions personnelles ou tabous peuvent paraître intruses, mais sont importantes dans la documentation, et la recherche de preuve légale.

6 1. Un numéro de dossier 2. Date dadmission dans le centre 3. Ecrire / enregistrement sonore de lHistoire personnelle de la victime 4. Contexte, dates et lieux 5. Description des tortures subies 6. Tortionnaires / acteurs impliqués 7. Description des séquelles physiques et psychologiques 8. Manière dont la victime est entrée en contact avec le centre

7 Les contraceptifs d'urgence jusquà 72 H après le viol. Test de grossesse issue du viol devrait être fait dans les 6 semaines qui suivent. Si le test est positif, console la patiente et requiert son avis sur la grossesse. ( IVG) Interruption Volontaire de la grossesse pourrait être offerte que conformément à la loi du pays et non à la charte africaine relative au droits des femmes (art 14-2-c). Tous les cas de viol courent le risque de contracter le VIH.

8 Avec qui travailler sur le cas : Informer son réseau habituel Les organisations féminines Les ambassades au niveau local Le fond des nations unies pour les victimes de torture (list of additional donors for ngos)

9 QUESTIONS ?


Télécharger ppt "VIVRE ( Victimes de Violences Rehabilitatées) Le centre de soins du CAPREC ( Centre Africain pour la Prévention des conflits ) Management des victimes."

Présentations similaires


Annonces Google