La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prise en charge des Accidents dExposition avec risque viral dans les services durgences Anne Frésard AG COREVIH 14 avril 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prise en charge des Accidents dExposition avec risque viral dans les services durgences Anne Frésard AG COREVIH 14 avril 2011."— Transcription de la présentation:

1 Prise en charge des Accidents dExposition avec risque viral dans les services durgences Anne Frésard AG COREVIH 14 avril 2011

2 Aux urgences : comment ça se passe ?

3 Enquête auprès des urgentistes du réseau REULIAN Journée de médecine durgence le 17 décembre établissements ont répondus /11 établissements publics/privés

4 Quel type daccident d exposition ? Professionnel (75 %) Professionnel (75 %) Sexuel (25 %) Sexuel (25 %) En première ligne dans la prise en charge (hors heures ouvrables la semaine et le WE) En première ligne dans la prise en charge (hors heures ouvrables la semaine et le WE)

5 Les points positifs Tous les établissements disposent dun protocole de prise en charge (la dernière version > 50% des cas) Tous les établissements disposent dun protocole de prise en charge (la dernière version > 50% des cas) Les informations et les kits de ttt (2 ou 3 jours) donnés au patient sont régulièrement mis à jour Les informations et les kits de ttt (2 ou 3 jours) donnés au patient sont régulièrement mis à jour Un n° de tel dun médecin référent est disponible (sauf dans 1 centre) Un n° de tel dun médecin référent est disponible (sauf dans 1 centre) Prise de RDV rapide dans le service référent par le patient traité Prise de RDV rapide dans le service référent par le patient traité

6 Les difficultés Lévaluation du risque difficultés dans 40 % des cas Lévaluation du risque difficultés dans 40 % des cas Situations sans réponse satisfaisante : Situations sans réponse satisfaisante : –lenfant –les morsures Le temps qui manque Le temps qui manque Les autres urgences plus « prioritaires » Les autres urgences plus « prioritaires » La confidentialité : pas toujours de bonnes conditions pour lécoute et pour poser certaines questions La confidentialité : pas toujours de bonnes conditions pour lécoute et pour poser certaines questions

7 Le point négatif La traçabilité des AESexuels ne nécessitant pas de mise sous traitement La traçabilité des AESexuels ne nécessitant pas de mise sous traitement pour les accidents professionnels : médecine du travail assure le suivi sérologique pour les accidents professionnels : médecine du travail assure le suivi sérologique

8 En virologie Tubes pas toujours identifiés « AES » Tubes pas toujours identifiés « AES » Il arrive quil y ait confusion pour les marqueurs de lhépatite B (Ag Hbs et AC antiHBs) entre source et victime (non identifiées comme tels au niveau du labo) Il arrive quil y ait confusion pour les marqueurs de lhépatite B (Ag Hbs et AC antiHBs) entre source et victime (non identifiées comme tels au niveau du labo) TROD à la demande TROD à la demande

9 Prise en charge dans le service référent (48-72h) Prescriptions faites aux urgences le plus souvent correctes (excès souvent > défaut exceptionnel) Prescriptions faites aux urgences le plus souvent correctes (excès souvent > défaut exceptionnel) Lien téléphonique avec labo viro pour les résultats sérologiques (source – « victime ») Lien téléphonique avec labo viro pour les résultats sérologiques (source – « victime »)

10 Le point de vue de la « victime » Le temps dattente aux urgences (WE) Le temps dattente aux urgences (WE) Pas dexpression spontanée de mécontentement lors de la consultation dans le service référent Pas dexpression spontanée de mécontentement lors de la consultation dans le service référent

11 Comment mieux faire ? Création dun « réseau » : liste de référents AES (urgentistes) un/établissement public ou privé Création dun « réseau » : liste de référents AES (urgentistes) un/établissement public ou privé Améliorer la coordination des différents acteurs pour la prise en charge : urgences – services référents - médecine du travail – médecine légale – virologie Améliorer la coordination des différents acteurs pour la prise en charge : urgences – services référents - médecine du travail – médecine légale – virologie


Télécharger ppt "Prise en charge des Accidents dExposition avec risque viral dans les services durgences Anne Frésard AG COREVIH 14 avril 2011."

Présentations similaires


Annonces Google