La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Groupe de travail des Présidents 11 mai 2012. Pourquoi la prévention du VIH est-elle en danger ? Conséquences de la crise financière : Tous les pays du.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Groupe de travail des Présidents 11 mai 2012. Pourquoi la prévention du VIH est-elle en danger ? Conséquences de la crise financière : Tous les pays du."— Transcription de la présentation:

1 Groupe de travail des Présidents 11 mai 2012

2 Pourquoi la prévention du VIH est-elle en danger ? Conséquences de la crise financière : Tous les pays du monde sont touchés Chômage, faillite de la protection sociale, érosion de lépargne et des pensions Baisse de financement du développement sanitaire international Diminution de la prévention en faveur du soin The Lancet : Health crisis in Greece entre 2007 et 2009 Suicide +17%, VIH +50%, renoncement au soin +15% Diminution de 40% du budget hospitalier corruption

3 Pourquoi la prévention du VIH est-elle en danger ? LIGAS soulignait ainsi en 2009 des déséquilibres et notamment limportance des moyens consacrés à la prévention du sida et des maladies sexuellement transmissibles par rapport à ceux consacrés à dautres problématiques de santé : « le budget primitif 2009 lui alloue ainsi plus de 25 millions deuros, soit plus du quart des dépenses dintervention (97 millions deuros). La prévention relative à lalcool bénéficie de cinq fois moins de crédits (5,3 millions deuros) ». Rapport cour des comptes 2011

4 Pourquoi la prévention du VIH est-elle en danger ? Le coût par QALY dun dépistage généralisé de linfection par le VIH est 32 fois supérieur à celui du dépistage du cancer du col de lutérus, 24 fois supérieur à celui du dépistage cancer colorectal, 4 fois plus important que celui du dépistage du cancer du sein. Rapport cour des comptes 2011

5 Pourquoi la prévention du VIH est-elle en danger ? Rapport cour des comptes 2011

6 Pourquoi la prévention du VIH est-elle en danger ? Rapport cour des comptes 2011

7 Coût MIG COREVIH –En 2010, 28 établissements concernés (24 CHRU + 4 CH) Montants délégués en 2010 (en exécution): – / Corevih TEC + système de recueil épidémiologique : 20 à 40% du budget du COREVIH.

8 Bruits de couloir Les COREVIHs devraient soccuper des hépatites … Les TECs coûtent cher pour un recueil exhaustif inutile…

9 Vers une COREVHEP : Quels points communs ? Modes de transmission Co-infection : VIH-VHB : ; VIH-VHC : Populations les plus à risque : Migrants, HSH, IVDU, milieu carcéral Prévention (réduction des risques) et dépistage Education thérapeutique Recherche : ANRS Implication du milieu associatif meilleure visibilité et cohérence Réunion des Présidents de COREVIH - 11 mai 2012

10 Vers une COREVHEP : Quelles divergences ? Réunion des Présidents de COREVIH - 11 mai 2012

11 Vers une COREVHEP : Quelles difficultés prévisibles ? Répartition des postes et des responsabilités Amélioration de la coordination dans le champ de la prévention, du dépistage mais celle du soin apparaît plus difficile Financement (guide de contractualisation des dotations finançant les MIG) budget COREVIH : 19 Millions / 28 établissements ( /COREVIH) Budget pôle de références hépatites : 2,3 Millions / 7 Pôles ( /pôle) budget COREVHEP : ? Recherche épidémiologique : Pour le VIH : TEC (1/700), MEC Pour les hépatites : cohorte Hépater : ½ TEC Pour le VIH : logiciels Nadis et Domevih Pour les hépatites ? Réunion des Présidents de COREVIH - 11 mai 2012

12 Discussion Consensus sur des points communs entre VIH et hépatites Intérêt dutiliser lexpérience Corevih pour dépistage et prévention des hépatites Réticences sur le plan de la mission « maladie chronique et prise en charge médicale »

13 Santé sexuelle et reproductive Définition OMS La santé sexuelle (OMS 2002) est un état de bien-être physique, émotionnel, mental et social en rapport avec la sexualité; ce n'est pas simplement l'absence de maladie, de dysfonctionnement ou d'handicap. La santé sexuelle exige une approche positive et respectueuse de la sexualité et des relations sexuelles, ainsi que la possibilité d'avoir des expériences sexuelles agréables et sûres, sans contrainte ni discrimination ni violence. Afin datteindre et de maintenir un état de santé sexuelle, les droits sexuels de toute personne doivent être respectés, protégés et promus. Thèmes associés sur le site de lOMS Adolescent Ists Contraception VIH/SIDA

14 Pour lOMS - ISTs - VIH et infections des organes reproducteurs - grossesses non désirées et avortements hors conditions de sécurité - stérilité - bien être sexuel (satisfaction, plaisir, dysfonctionnement) - violence entre sexes - certains aspects de la santé mentale - l'impact du handicap et des maladies chroniques sur la sexualité - mutilation génitale chez les femmes. Que regroupe le terme Santé Sexuelle ? Adaptation française -contraception, -promotion dexpériences sexuelles sans danger et satisfaisantes, -santé sexuelle des jeunes et éducation à la sexualité, -genre et orientation sexuelle, -Violences liées au genre et à lorientation sexuelle,

15 La santé sexuelle : un problème de Santé Publique

16 grossesses par an chez les mineures 2/3 font une IVG

17 santé sexuelle : un problème de Santé publique

18 Comment le VIH nous interroge-t-il sur la santé sexuelle de la population ? Mode de transmission –Principalement sexuel –IVDU anecdotique –Transmission Mère - Enfant Conséquences en santé reproductive –Procréation assistée Maladies connexes –HBV –HCV –ISTs Discrimination Education à la santé sexuelle

19 Quid de lapproche régionale ? Absence du VIH dans beaucoup de Plan Régionaux Santé Publique Importance de la prévention –ISTs, –Contraception –Grossesses non désirées Un Réseau Régional Santé Sexuelle ? –Pays de la Loire

20 Rôle dune coordination Santé Sexuelle Etat des lieux des acteurs et des actions Prendre acte des orientations nationales Mettre en place un système de surveillance –De lorganisation –Épidémiologique Proposer une politique régionale de promotion de la santé –Plan VIH ISTs/toxicomanie/hépatites/personnes sous main de justice/Santé jeunes/Maladies chroniques Connaitre les acteurs et les sensibiliser Evaluer lefficacité –Du dispositif –épidémiologique

21 VIH/ Santé sexuelle divergent VIHSanté sexuelle Pb de santéChronique, un seul pathogène Aigu/pas de pathogène populationHSH ?Femmes Co-morbiditésMétabolique, cardiovasculaire etc… Stérilité, bien être professionnels Infectio/internistes Gynéco/MG vaccinnonOui (HBV,HPV)

22 VIH et santé sexuelle VIHSanté sexuelle ISTs++++ préventioncomportement dépistageCIDDIST/CDAGCIDDIST/CPEF contraceptionDe plus en plus++ OrganisationCOREVIHCOREVIH ? FinancementMIGARS – CG - CR Usagers+++++

23 Discussion Consensus sur la cohérence dun discours orienté santé sexuelle plutôt que pb par pb Des expériences déjà en cours (Réunion, haute normandie) Réticences de certains COREVIHs (2) qui nont pas une réflexion aboutie sur la santé sexuelle Proposition dasseoir le dispositif sur des centres de santé sexuelle.


Télécharger ppt "Groupe de travail des Présidents 11 mai 2012. Pourquoi la prévention du VIH est-elle en danger ? Conséquences de la crise financière : Tous les pays du."

Présentations similaires


Annonces Google