La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Médecine et prévention Conférence du 30 mai 2008 sur la prévention des cancers et présentation de la campagne de dépistage du cancer colo-rectal Unité

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Médecine et prévention Conférence du 30 mai 2008 sur la prévention des cancers et présentation de la campagne de dépistage du cancer colo-rectal Unité"— Transcription de la présentation:

1 Médecine et prévention Conférence du 30 mai 2008 sur la prévention des cancers et présentation de la campagne de dépistage du cancer colo-rectal Unité Régionale dAccueil des Sourds et Malentendants de Lorraine et ADECA 54

2 La prévention La médecine a pour objet de soigner les maladies - mais plus on arrive tôt, mieux on a de chance de guérir Si on peut prévoir des risques de maladies, on peut intervenir avant –Soit pour empêcher leur apparition –Soit pour en diminuer le développement et les effets cest la prévention -elle se développe de plus en plus

3 Les campagnes de prévention sont de plus en plus nombreuses toute la vie et à tous les âges

4 Prévention des anomalies de la grossesse et de la naissance –Examens avant et au début de la grossesse - carnet de maternité et examens obligatoires pendant la grossesse

5 Prévention des anomalies du développement physique et psychologique de lenfant –Carnet de santé et examens obligatoires de tous les enfants - santé - poids - taille - vue et audition À la naissance À la sortie de la maternité À 1 mois - 2 mois - 3 mois - 6 mois - 9 mois À lentrée en - à 4 ans (medecine scolaire) Examens répartis entre le médecin traitant et la médecine scolaire

6 Prévention des maladies contagieuses –Carnet de vaccinations –Vaccinations obligatoires –Vaccinations recommandées pour certaines professions –Ou pour certaines personnes plus fragiles (pneumo - méningo) –Vaccinations recommandées pour lrd voyages

7 Prévention de lobésité Prévention de la scoliose Prévention du diabète

8 Prévention des IST –Toutes les infections sexuellment transmissibles –Hygiène générale et sexuelle –Utilisation de préservatifs –Traitement des infections Prévention du SIDA et des hépatites –Rapports protégés (préservatifs) –Éviter les partenaires multiples (vagabondage) –Sérologies VIH –Sérologies dhépatites (surtout c) –Vaccin contre lhépatite B

9 Prévention des maladies et cancers pulmonaires et des voies respiratoires –Mesures et aides pour larrêt du tabac –Campagnes dinformations –Consultations anti-tabac –Problème de la disparition des radiographies systématiques des poumons pour le dépistage de la tuberculose

10 Les dépistages sont de plus en plus nombreux

11 Ils sont de deux types –Dépistages « individuels » Cest un dépistage proposé à chacun par son médecin - en fonction de ses facteurs de risques (âge - sexe - génétique - ou risque familial exposition à des risques spéciaux: des toxiques, des vibrations, des bruits, des contaminations, ou des infections

12 –Dépistage « de masse » Cest un dépistage proposé à toute une population Il nécessite une étude épidémiologique - cest à dire de toutes les conditions dapparition et de développement de cette maladie Létude doit montrer que, pour cette maladie, le dépistage apporte un réel bénéfice en terme de diminution de lapparition de la maladie (incidence) et un réel bénéfice en terme de côut pour la Santé Publique Létude débouche sur le financement par le Ministere de la Santé, dune campagne de dépistage généralisé et gratuit - pour la population exposée au risque de cette maladie: Exemple les campagnes de vaccinations - et en particulier tous les ans la campagne de vaccination gratuite contre la grippe, de toutes les personnes âgées de plus de 70ans

13 Dépistage néonatal –Dépistage dès la naissance De la mucoviscidose De la phénylcétonurie De la surdité??

14 Dépistages des caries et problèmes dentaires –Dépistage scolaire –Campagnes dinformation sur lhygiène de la bouche et des dents

15 Dépistage de lhypertrophie de la prostate et du cancer de la prostate Il ny a pas de dépistage de masse –Jusquici, aucune campagne systématique de dépistage ne semble se justifier Dépistage individuel –Chez le médecin traitant –À partir de 50 ans –Recherche des symptômes –Examen de la prostate par toucher rectal –Complété éventuellement par dosage de PSA (qui est surtout un outil de suivi dévolution)

16 Dépistage du cancer du sein –Informations sur lautosurveillance (palpation) –Mammographies tous les 2à 3ans apres 40ans –Campagne de dépistage de masse de 50 à 75ans Mammographies systematiques proposée tous les 2 ans par lADECA Dépistage du cancer du col de lutérus –Prévention des IST (infections sexuellement transmissibles) et traitement des infections génitales –Frottis de dépistages –Traitement des maladies virales favorisantes –Vaccination des filles de 14 ans et dans la 1ére années de rapports sexuels (Gardasil)

17 Dépistage du cancer colorectal –Organisé sur toute la France à compter de 2008 –Il est gèré et contrôlé régionalement par lADECA (Association de Dépistage des Cancers) qui gère déjà le dépistage du cancer du sein. –Il est proposé à tous les sujets des 2 sexes entre 50 et 75ans –Cest un test sur les selles qui recherche du sang signalant la présence dun polype dans le gros intestin. –Le test est fait à domicile avec un matériel délivré par le médecin traitant

18 RAPPELS sur le COLON


Télécharger ppt "Médecine et prévention Conférence du 30 mai 2008 sur la prévention des cancers et présentation de la campagne de dépistage du cancer colo-rectal Unité"

Présentations similaires


Annonces Google