La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le rationnel du dépistage organisé Quels sont les principaux éléments qui justifient la mise en place dun dépistage organisé du cancer colorectal ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le rationnel du dépistage organisé Quels sont les principaux éléments qui justifient la mise en place dun dépistage organisé du cancer colorectal ?"— Transcription de la présentation:

1 Le rationnel du dépistage organisé Quels sont les principaux éléments qui justifient la mise en place dun dépistage organisé du cancer colorectal ?

2 Définition du Dépistage Cest la réalisation dun test systématique et standardisé à une population ou à un individu asymptomatique afin didentifier une probabilité élevée dêtre porteur dune maladie Lobjectif ultime est une réduction de la mortalité par cancer. Seule lobservation dun tel phénomène permet de conclure à lefficacité dun dépistage. Dépister nest pas diagnostiquer

3 Types de dépistage Dépistage individuel ou détection précoce individuelle Dépistage proposé individuellement sur la base de facteurs de risque personnels, exemple âge ou antécédents familiaux, ou à la demande du patient Dépistage ciblé, limité aux populations à risque Contexte familial ou héréditaire, ethnie… Dépistage organisé (ou de masse) Action de santé publique vers une population saine (apparemment) et asymptomatique

4 * ** * ** DEPISTAGE Début du Cancer Décès Diagnostic précoce Avance au diagnostic Bénéfice Survie Décès Symptômes Diagnostic clinique Objectifs du dépistage: réduction de la mortalité Polypes

5 Les 10 Critères de lOMS La mise en place dun dépistage organisé doit répondre à un ensemble de critères définis 1. Un problème majeur de santé publique 2. La connaissance de l'histoire naturelle de la maladie 3. La possibilité d'un diagnostic précoce 4. L'existence d'un traitement efficace 5. Le test de dépistage doit être sensible, spécifique, à forte valeur prédictive 6. Acceptabilité du test par la population et bénéfice en santé publique 7. L'accessibilité des moyens 8. Le rythme des tests doit être déterminé 9. Des risques acceptables 10. Le coût économique du programme doit être compensé par les avantages attendus

6 AvantagesInconvénients Au niveau individuel (Bénéfices / Risques) - Instaurer un traitement précoce - Traitement moins lourd - Améliorer le pronostic - Rassurer les sujets négatifs - Rassurer à tort - Inquiéter à tort - Examens inutiles -« labelling effect » - surdiagnostic Au niveau collectif (Coût / Efficacité) - Effet positif sur la santé: Diminution de lincidence Diminution de la mortalité Amélioration de la qualité de vie - Coûts induits Les 10 Critères de lOMS pour un dépistage

7 Le rationnel du dépistage organisé Le cancer colorectal répond aux critères énoncés par lOMS pour la mise en place dun dépistage organisé

8 Le rationnel du dépistage organisé Un problème de santé publique: fréquence Incidence des cancers en France Année 2000 Sein: Prostate: Colorectal: Poumon: VADS: Col de lutérus: Autres cancers: Total Cancers: soit 61%

9 Fréquence variable selon les pays : Pays à risque élévé : USA, Australie, Europe occidentale Pays à risque intermédiaire : Europe de lEst, Pays scandinaves Pays à risque faible : Asie, Amérique du Sud, Afrique Fréquence variable selon les régions : SIR Le rationnel du dépistage organisé H F H >110 % % < 90 % H+F

10 Bouvier AM. Évolution de lincidence et de la mortalité par cancer en France de 1978 à Le rationnel du dépistage organisé

11 Un problème de santé publique : gravité Mortalité par cancer en France Poumon: Colorectal: VADS: Sein: Prostate: Col de lutérus: Autres cancers: Total Cancers: soit 51%

12 Une maladie grave mais qui peut être guérie si le diagnostic est précoce Source Maurel J Le rationnel du dépistage organisé

13 Un problème majeur de santé publique en Lorraine Source ONCOLOR Le rationnel du dépistage organisé

14 Un problème de santé publique en Lorraine Au cours des 20 dernières années, L'incidence des cancers a augmenté de 61 %, passant de nouveaux cas par an en 1980 à en Cet accroissement est dû en partie au vieillissement de la population et aussi aux risques spécifiques de cancers qui ont augmenté de 35 % pendant cette période. La mortalité par cancer a augmenté de 20 %, passant de décès en 1980 à en Le rationnel du dépistage organisé

15 Une connaissance des facteurs de risque et de lhistoire de la maladie… Lâge Ladénome Lhérédité Mode de vie, … ? Le rationnel du dépistage organisé

16 La connaissance de lhistoire naturelle: la séquence adénome-cancer En France 70 à 80 % des cancers se développent à partir dadénomes La durée de transformation est en moyenne de 8 à 10 ans La fréquence des adénomes augmente avec lâge 45 ans : 7% 50 ans : 15 % 60 ans : 20 %

17 Le rationnel du dépistage organisé Séquence adénome-cancer Facteurs influençant la transformation Taille du polype Degré de dysplasie Composante villeuse Localisation: rectum Durée de la transformation : 5 à 20 ans A partir du Registre des polypes: âge moyen dysplasie dysplasie légère : 61,5 ans dysplasie moyenne: 64,2 ans dysplasie sévère: 66,8 ans transformation maligne: 68,3 ans cancer : 70,8 ans

18 Le rationnel du dépistage organisé Naissance du cancer Place du dépistage: durée de transformation et phase pré-clinique longue Symptômes Diagnostic Temps Polype Cancer sans symptôme

19 Le rationnel du dépistage organisé Le bien fondé du DOCCR repose sur des études Cas témoins Randomisées chez volontaires. Contrôlées sur population. Réduction de la mortalité par cancer colorectal -15% à 18% sur lensemble de la population - plus de 33% chez les participants

20 Le rationnel du dépistage organisé Résultats des études Nottingham (Angleterre) Fünen (Danemark) Bourgogne (France) Participation - Au moins un test - Première campagne - Répétition de test 60% 54% Toutes campagnes (3 à 6) 38% 67% 5 campagnes 46% 68% 53% 5 campagnes 37% Taux de positivité - Première campagne - Campagnes ultérieures 2.1% 1.3% 1.0% 1.1% 2.1% 1.3% VPP Cancer *11.5%12.2%11.4% Proportion cancer stade 1 - Population dépistée -Population témoin 20% 11% 22% 11% 29% 21% Durée du suivi7-8 ans10 ans9 ans RR** de décès par CCR0.85 ( ) 0.82 ( ) 0.86 ( ) * Valeur prédictive positive **Risque relatif

21 Le rationnel du dépistage organisé La généralisation du dépistage du cancer colorectal est légitime : En reproduisant la stratégie des études citées suivant un cahier des charges précis En évaluant en permanence la qualité du programme


Télécharger ppt "Le rationnel du dépistage organisé Quels sont les principaux éléments qui justifient la mise en place dun dépistage organisé du cancer colorectal ?"

Présentations similaires


Annonces Google