La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La peinture francaise. Jean Fouquet Peintre et enlumineur, portraitiste réputé, Jean Fouquet est aujourd'hui reconnu comme l'un des plus grands créateurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La peinture francaise. Jean Fouquet Peintre et enlumineur, portraitiste réputé, Jean Fouquet est aujourd'hui reconnu comme l'un des plus grands créateurs."— Transcription de la présentation:

1 La peinture francaise

2 Jean Fouquet Peintre et enlumineur, portraitiste réputé, Jean Fouquet est aujourd'hui reconnu comme l'un des plus grands créateurs de son temps. Au confluent des influences flamandes et toscanes qui dominent la peinture européenne de l'époque, son art renouvela profondément la peinture française du XVe siècle.

3 Poussin Nicolas Poussin avait déjà exécuté à Rome ses beaux tableaux historiques, empreints d'un sentiment si large, si noble et si simple, lorsqu'en 1641, Sublet de Noyers décida le grand artiste à venir prendre à Paris la direction du mouvement des arts. On sait avec quelle ardeur il se mit à l'oeuvre, acceptant toutes les besognes, se chargeant de la décoration de la grande galerie du Louvre.Rome tableaux historiques

4 Le Lorrain Claude Gelée, dit Lorrain fut, du reste, longtemps considéré comme le premier des paysagistes. Peu après son retour définitif à Rome, il y rencontra le peintre français Poussin, plus âgé que lui de quelques années et qui arrivait précédé déjà d'une réputation considérable. Les deux compatriotes, se lièrent vite d'une grande amitié et, dès lors, se partagèrent tout leur temps. La peinture et la gravure les a souvent représentés peignant ensemble dans la campagne romaine, Poussin, avec sa réelle autorité, donnant des conseils à son ami.

5 Boucher François Boucher, né en1703 à Paris où il est mort en1770, est un peintre français du XVIIIe siècle. Il est l'exemple type du style rococo.1703Paris1770peintre XVIIIe siècle rococo

6 Greuze Greuze (Jean-Baptiste). - Peintre français, né à Tournus en 1726, mort à Paris en 1805, s'adonna à la peinture malgré l'opposition de sa famille et se forma presque seul. Les oeuvres qui ont fait sa réputation sont empruntées à la vie ordinaire : ce sont le plus souvent des scènes de famille et quelquefois de véritables drames. Elles brillent par la naïve simplicité qu'il a su prêter à ses personnages, par une modestie touchante, par une grâce infinie, et par un coloris fin et vrai.

7 Watteau Antoine Watteau demeura plusieurs années dans latelier de Claude Audran, complétant ses études techniques par l'admiration quotidienne des grandes peintures de Rubens décorant la galerie de Médicis (aujourd'hui au musée du Louvre ) et trouvant, à loisir, des sujets incessamment renouvelés d'observation et de rêve dans la foule des élégants promeneurs et des belles promeneuses qui fréquentaient les jardins à la mode, autant que dans les aspects variés de ce jardin lui- même, alors très vaste, très orné et cultivé en certaines parties, très boisé, en d'autres, désert et presque sauvage. (Ici Lembarquement pour Cythere)Rubens

8 Watteau son coup de génie avait été surtout de rappeler partout, dans la rêverie comme ailleurs, les peintres à un sentiment plus vif et à un respect plus constant des beautés immédiates de la réalité vivante en même temps qu'au goût des colorations franches et joyeuses, sous une action plus délicate et plus vive de la lumière.

9 Jean-Honoré Nicolas Fragonard (né en1732 à Grasse et mort en1806 à Paris) était un des principaux peintres français du XVIII e siecle. Peintre d'histoires, de genre et de paysages.1732Grasse1806 Paris

10 DAVID Jacques-Louis David, le 30 août 1748 à Paris et mort en 1825 à Bruxelles, est considéré comme le chef de file de lÉcole néoclassique, dont il incarne le style pictural et loption intellectuelle. Il opère une rupture avec le style galant et libertin de la peinture du XVIIIe siècle représentée à l'époque par François Boucher et revendique lhéritage du classicisme de Nicolas Poussin et des idéaux esthétiques grecs et romains, 30août1748Paris1825BruxellesnéoclassiqueXVIIIe siècle classicismeNicolas Poussingrecsromains

11 Son engagement l'amène à voter la mort du roi Louis XVI et son amitié pour Robespierre lui vaudra, à la chute de celui-ci, d'être emprisonné lors de la réaction thermidorienne. Ses activités politiques prennent fin sous le Directoire, il se prend d'admiration pour Napoléon chute de celui-ciDirectoire Napoléon

12 Delacroix En 1831, Delacroix présente au Salon officiel, qui avait ouvert ses portes, cette année- là, le 14 avril La Liberté guidant le peuple. La figure de La Liberté, représenté par une jeune-femme à la poitrine nue,, tenant un drapeau tricolore (bleu et rouge, aux couleurs de Paris, et blanc, au couleur du Roi) est accompagnée par un enfant des rues, placé à sa droite et par un jeune-homme à la redingote, coiffé dun haut de forme. La légende veut que ce jeune homme représente Delacroix et quil ait participé aux évènements.1831La Liberté guidant le peuple

13 Delacroix Grâce à un voyage en Afrique du Nord et à son séjour en Algérie du lundi 18 au jeudi 28 juin 1832, Delacroix aurait alors visité le harem d'un ancien reis du Dey qu'il évoquera dans sa peinture des femmes d'Alger dans leur appartement, du Salon de (Louvre, cat. no 163) scène qu'il reproduit de mémoire dans son atelier dès son retour1835.Afrique du NordAlgérieAlger1835 Cette visite est finalement rendue possible par l'intervention de Poirel, ingénieur au port d'Alger, qui lui présente un ancien corsaire qui accepte d'ouvrir les portes de sa maison au jeune français.Alger

14 Barbizon Barbizon doit une célébrité européenne à la colonie d'artistes qui s'y est établie dans les années Le voisinage des gorges d'Apremont et des chênes séculaires du Bas-Bréau explique la vogue de Barbizon. Ses hôtes les plus illustres furent Théodore Rousseau, J.-François Millet et Camille Corot. colonie d'artistesThéodore RousseauJ.-François MilletCamille Corot

15 Cette école est a la charnière de deux autres nouveaux mouvements : le Réalisme et le Naturalisme d'une part, et l'Impressionnisme d'une autre. Le goût de la vérité tient trop au caractère des peintres de ce siècle, même aux périodes d'idéalisme classique ou romantique, pour que le réalisme n'ait pas eu sa part. Réalisme et le NaturalismeImpressionnismevérité Le Réalisme : Les portraits du XIXe siècle font foi d'une telle probité et forment une galerie incomparable qui réconcilie les écoles ennemies et associe les noms de David, de Millet, de Prud'hon, de Gérard, d'Ingres, et de Renoir dans une autre perspective.portraitsDavidPrud'honIngres Millet : Angélus

16 Parmi les impressionnistes, Manet et son élève Berthe Morisot ( ), Bastien- Lepage, Bazille, Fantin-Latour ( ), Renoir, tous issus du courant naturaliste, peignirent surtout des figures. Manet Berthe MorisotRenoir

17 Mais la manière impressionniste convenait avant tout au paysage. Les paysagistes, dont les précurseurs ont été Boudin ( ) et le Hollandais Jongkind, comptent Monet, dont l'influence sur ses compagnons de lutte fut plus grande que celle de Manet, puis Sisley, Pissarro. MonetSisley Pissarro


Télécharger ppt "La peinture francaise. Jean Fouquet Peintre et enlumineur, portraitiste réputé, Jean Fouquet est aujourd'hui reconnu comme l'un des plus grands créateurs."

Présentations similaires


Annonces Google