La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DEVELOPPEMENT DURABLE formule 2 propositions pour faire du autre chose quun slogan.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DEVELOPPEMENT DURABLE formule 2 propositions pour faire du autre chose quun slogan."— Transcription de la présentation:

1 DEVELOPPEMENT DURABLE formule 2 propositions pour faire du autre chose quun slogan

2 Point de départ de la réflexion: lEmpreinte Ecologique (EE)

3 EE mesure la demande de lhumanité (dépenses) vis-à-vis des ressources de la biosphère (recettes) EE se mesure ( pour la planète, pour un pays ou un être humain) en surfaces nécessaires (ha ou équivalent nombre de planètes) pour fournir les ressources que nous utilisons et gérer les déchets que nous produisons

4 Utilité du calcul de lEE EE peut donc permettre de vérifier si les choix économiques et politiques respectent la capacité dabsorption de la terre Regardons ce quil en est !

5 LEmpreinte Ecologique mondiale Dette écologique

6 La capacité régénératrice (dabsorption) de la Terre narrive plus à suivre la demande Depuis la fin des années 80 une dette écologique se constitue

7 Le dépassement annuel est de lordre de 25% et ne cesse de croître. Cela signifie quil faut un an et trois mois pour produire les ressources écologiques que nous utilisons en une année

8 Lhumanité ne vit plus des intérêts de la nature mais attaque son capital …à faire du développement durable autre chose quun slogan il y a donc urgence…

9 Quen est-il de la contribution de la Belgique à cette « dette écologique »? données exclusives Source: base de donnée du

10 Regardons tout dabord du côté des « dépenses », cest-à-dire du côté de « lempreinte écologique »

11 Evolution de la composition de lEE de la Belgique Hectares par habitant Terrains bâtis Pêche CO 2 Terres cultivées Forêts Pâturages Bois combustible Energie nucléaire

12 Hectares par habitant Evolution de la composition de lEE de la Belgique

13 Lempreinte écologique de la Belgique ne cesse de croître Il y a 40 ans, notre empreinte par habitant était de 3,4 ha/habitant. Aujourdhui elle est de 5,8 ha/habitant Lempreinte écologique a augmenté de 2,4 ha/habitant en 40 ans, soit 5 terrains de foot en plus par habitant

14 Et du côté des « recettes » ? cest-à-dire du côté de la « biocapacité »

15 Evolution de notre Biocapacité Hectares par habitant

16 Notre « contribution » à la biocapacité mondiale naugmente par contre pas. Au contraire. Il y a 40 ans, elle était de 1,59 ha/habitant. Aujourdhui elle est de 1,21 ha/habitant. La biocapacité diminue de 0,38ha/habitant en 40 ans soit un peu moins dun terrain de foot

17 Synthèse pour la Belgique Hectares par habitant Empreinte écologique Biocapacité belge

18 Lécart, le déficit entre nos « recettes » et nos « dépenses » environnementales na cessé de se creuser Il y a 40 ans, le déficit annuel était de 2,2 ha/habitant; aujourdhui il est de 4,3 ha/habitant, soit près du double

19 Et si tout le monde vivait comme nous ???

20 Nombres de planètes Planètes Planètes Il faudrait 3 planètes… Ligne déquilibre « One planet living » Ligne du déficit Et demain? ??? Dette cumulée: 97 ha/hab Evolution du déficit

21 Et demain ? +++ ?...

22 Or, nous nen avons quune…

23 Nous vivons à crédit ! Notre dette cumulée est de 97 ha/hab. ( ±1km²) Au niveau du pays, cette dette cumulée représente 304 fois notre superficie Nous sommes des surendettés environnementaux Nous empruntons aux générations futures aux autres pays Un jour, nous devrons rembourser

24 La Belgique ne vit plus des intérêts de la nature mais attaque de plus en plus son capital constitué au niveau mondial il y a donc urgence… …a faire du développement durable un engagement juridique en droit belge Nous vivons à crédit ! Ne rien faire cest laisser faire

25 , dinverser les tendances en cours de législature 2007/2011 et donc, de commencer à réduire lécart (le déficit) Se donner pour objectifs, dà tout le moins stabiliser lécart (le déficit) entre nos « dépenses » (EE) et nos « recettes » (contribution à la biocapacité mondiale) A court terme A moyen terme Et se donner le « one planet living » comme perspective mondiale de long terme (plus de déficit)

26 Inverser la tendance, cest possible! La preuve: lAllemagne la fait ! Point dinversion (1980)

27 Inverser la tendance, cest possible… Encore faut-il le vouloir ! Elle est aujourdhui à + 1,2% Et elle essaye de négocier une baisse de ses efforts !!! La Belgique doit réduire ses émissions de CO 2 de -7,5% dici 2010

28 Encore faut-il le vouloir ! Part de lélectricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables dans la consommation nationale d'électricité.

29 Inverser la tendance, cest possible… Encore faut-il le vouloir ! En 2004, la Belgique était 23 ème (ex aequo avec la Pologne) sur les 27 pays de lUE en matière de recours aux énergies renouvelables pour son électricité ! (à peine plus de 2% de sa consommation électrique) Remarque: la moyenne européenne est de 15,3 %

30 Encore faut-il le vouloir ! Emissions de gaz a effet de serre par habitant

31 Inverser la tendance, cest possible… Encore faut-il le vouloir ! Le belge produit en moyenne plus de 14 Tonnes de CO 2 par année alors que la moyenne européenne est de 11 Tonnes et que les suédois sont en dessous de 8 Tonnes.

32 Rapport de la Cour des comptes Extraits de la synthèse du rapport de juin 2005 La plupart des mesures prévues afin dassurer la mise en œuvre du plan fédéral de développement durable sont demeurées au stade des intentions Les moyens ne sont pas proportionnés aux actions à entreprendre et les processus sont lents et peu contraignants, parfois en contradiction avec les urgences annoncées

33 Non, Monsieur Di Rupo, il ny a pas trois écologies différentes, il ny en a que deux: Il y a lécologie des plateaux de télévisions Et lécologie de laction et des solutions Cette forme décologie qui est nôtre depuis 27 ans est une chance, peut-être la dernière, pour redonner sens au progrès

34 Inverser la tendance ECOLO formule 2 propositions cest nécessaire, cest urgent… et cest possible « Lavenir nest désespérant que si on laisse les choses décider à notre place »

35 Proposition n°1 tendre vers un équilibre entre la consommation de ressources et leur remplacement Introduire linversion de tendance dans la Constitution voir texte complet en annexe

36 Proposition n°2 Installer une Inspection du Développement Durable

37 Proposition n°2 LIDD serait au Développement Durable ce que lInspection des finances est au budget: un gendarme qui empêche tout accroissement de son déficit annuel Installer une Inspection du Développement Durable

38 Objectif :sattaquer à TOUTES les dettes Cest une question de justice entre les générations car les dettes daujourdhui sont les taxes de demain Fin des années 80, on commence à sattaquer à la dette budgétaire (Martens - Normes de Maastricht) Fin des années 90, on commence à sattaquer à la dette sociale (Vande Lanotte - Fonds argenté) Fin des années 00, il est temps de sattaquer à la dette environnementale (ECOLO – Inspection du Développement Durable)

39 Principes Etablir le véritable prix des services rendus par la nature (prix vérité) et prendre en considération leur impact social différencié Aucune décision publique ne pourra être prise sans en avoir étudié limpact sur le Développement Durable Subordonner les choix politiques et économiques aux impératifs sociaux (solidarités) et environnementaux (capacité dabsorption) du Développement Durable Outiller le futur Vice-Premier Ministre du Développement Durable

40 Concrètement Engagement dun corps de 60 inspecteurs recrutés sur concours Seront chargés danalyser chaque proposition de décision ayant un impact sur Lempreinte écologique Les engagements internationaux de la Belgique en matière de DD La réalisation du plan fédéral de DD Remettront un avis au Ministre du DD Le Ministre du DD marque son accord ou refuse en fonction de cet avis Si refus, recours possible au Gouvernement

41 Retour sur la proposition 1 (introduire linversion de tendance dans la Constitution) Une fenêtre dopportunité existe: Un texte minimaliste, sans engagement, arrive du Sénat Mais le « climat » sest réchauffé…

42 Giec- « Rapport du GIEC 2007 »

43 Nicholas Stern- « Review on the economics of climate change »

44 Nicolas Hulot- « Le pacte écologique »

45 Al Gore – « An inconvenient truth »

46 Retour sur la proposition 1 (introduire linversion de tendance dans la Constitution) Une fenêtre dopportunité existe: Un texte minimaliste, sans engagement, arrive du Sénat Mais le « climat » sest réchauffé… »Rapport du GIEC »Rapport Stern »Nicolas Hulot »Al Gore Le texte pourrait donc également « se réchauffer ». Nous avons encore le temps sous cette législature. Encore faut-il vouloir utiliser cette opportunité pour faire du développement durable autre chose quun slogan.

47 Introduire linversion de tendance dans la Constitution, cest possible ! La preuve: la Suisse la fait ! Art. 73 de la constitution de la confédération suisse Etablissement dun équilibre durable entre la nature, en particulier sa capacité de renouvellement, et son utilisation par lêtre humain

48 Quen sera-t-il en Belgique ?

49 Deux textes saffrontent Texte CORNIL Phare dans le brouillard Nengage à rien Napporte rien de fondamentalement neuf Objectif symbolique (décoratif) En retard % autres Nappelle pas de dispositif Texte ECOLO GPS Engagement juridique clair Introduit le nécessaire renversement de tendance Ouvre des droits et des devoirs A la hauteur des pionniers Appelle le dispositif de lIDD

50 Les regrets de Jean CORNIL Comme dautres, Madame Durant, jaurais souhaité une révision constitutionnelle plus dense, plus précise et plus contraignante Extraits de son intervention en séance plénière du Sénat le 13 juillet 2006

51 Heureusement, il y a une seconde session ! Passons du slogan aux actes… …et du cinéma à la Constitution Maintenant que le climat sest « réchauffé », ne ratons pas loccasion de rendre ensemble possible ce qui est nécessaire,

52 Aujourdhui il faut se battre pour que les hommes puissent simplement rester sur Terre. Il y a 40 ans, des hommes se sont battus pour aller sur la Lune. Jean-Marc NOLLET & Jonathan VOET Document et données disponibles sur


Télécharger ppt "DEVELOPPEMENT DURABLE formule 2 propositions pour faire du autre chose quun slogan."

Présentations similaires


Annonces Google