La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sur lensemble du site, les conductivités apparentes slingram mesurées avec lEM31 révèlent des alignements de structures conductrices, enchâssées dans des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sur lensemble du site, les conductivités apparentes slingram mesurées avec lEM31 révèlent des alignements de structures conductrices, enchâssées dans des."— Transcription de la présentation:

1 Sur lensemble du site, les conductivités apparentes slingram mesurées avec lEM31 révèlent des alignements de structures conductrices, enchâssées dans des terrains plus résistants. La prospection à maille fine en EM38, située entre les sondages piézométriques PJ2 et PJ3, bien que peu étendue, corrobore les résultats obtenus en EM31, et permet daffiner la transition terrain résistant - terrain conducteur. La carte VLF (obtenue avec lappareil T-VLF, IRIS Instruments) confirme lorientation générale des anomalies de conductivité, sur un terrain globalement résistant, révélées par la cartographie EM31. Les terrains mal drainés (jouxtant les cours deau) présentent une succession dhorizons conducteur résistant conducteur, alors que les terrains en amont (bien drainés) présentent une succession résistant conducteur résistant. Ces données de sondage électrique (obtenues avec un appareil Campus) renseignent sur la succession verticale altérites de schistes / schistes. CONCLUSION Les différentes mesures effectuées sur le site de Kerrolland montrent une grande complémentarité des méthodes. Certaines méthodes (cartographie slingram, magnétisme et VLF) informent qualitativement sur les variations spatiales. Les autres (sondage électrique, profil radar et slingram) permettent de proposer une image de la structure verticale du sol. Ces différentes méthodes peuvent être utilisées dans le cadre détude pédologique afin de donner une vision « continue » du sous-sol. Les méthodes géophysiques sont par ailleurs non-destructives et rapides demploi permettant un suivi temporel aisé. Toutefois le géophysicien doit avant tout étudier la problématique posée, afin de choisir les méthodes géophysiques les plus appropriées et susceptibles dapporter les meilleurs résultats. Les pseudo-sections radar acquises avec un Pulse Ekko 100 (Sensors and Software) fournissent des informations sur le toit des couches daltérites de schiste et le contenu en eau. Les profils slingram obtenus à partir des données de conductivités apparentes mesurées sur le terrain montrent des anomalies de surface qui se corrèlent très bien avec les informations issues des piézomètres. Ces profils effectués le long de la ligne des piézomètres à laide de lEM38, lEM31 et lEM34 (Geonics) sont cohérents avec la cartographie obtenue avec lEM31. La carte du gradient vertical mesuré au magnétomètre G-858 (Geometrics) permet de distinguer plusieurs corps de susceptibilités magnétiques différentes. Au NO, lanomalie la plus frappante se présente sous la forme dune bande étroite de direction NE-SO, cohérente avec les directions des filons de quartz présents dans la région. Plus au N, on distingue plus difficilement une anomalie positive plus faible que la précédente, sous la forme dun linéament de direction NO-SE, liée à des anciens drains. Enfin au S, on note la présence de trois anomalies ponctuelles fortement négatives. Des études pédologiques effectuées par lINRA Rennes sur le site de Kerrolland (zone denviron 5 km 2 du bassin versant du Coët-Dan à Naizin, Morbihan) visent à étudier limpact de lagriculture intensive locale sur la nappe phréatique. Un stage de terrain du DESS de Géophysique Appliquée (Paris 6) a eu pour but de cartographier des paramètres physiques du sous-sol, afin de compléter les données existantes (piézomètres) et de présenter aux pédologues de nouvelles possibilités dinvestigation. Ainsi diverses méthodes géophysiques non destructives ont été utilisées. La carte topographique résultant du levé traditionnel à la mire donne une pente régulière du NO vers le SE. Cette pente est cohérente avec la pente du bassin versant dont lexutoire se situe au niveau de la rivière en aval du site de Kerrolland. La corrélation des résultats de nivellement à la visée et au GPS (Trimble) montre un écart relativement faible entre les 2 méthodes, ce qui confirme la fiabilité du système GPS. Prospections géophysiques du sous-bassin versant de Kerrolland à Naizin (Morbihan) DESS de Géophysique Appliquée (Université Pierre et Marie Curie, Paris 6) Département de Géophysique Appliquée, UMR 7619 Sisyphe, Université Pierre et Marie Curie (Paris 6), case 105, 4, place Jussieu, Paris Cedex 05


Télécharger ppt "Sur lensemble du site, les conductivités apparentes slingram mesurées avec lEM31 révèlent des alignements de structures conductrices, enchâssées dans des."

Présentations similaires


Annonces Google