La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Présenté par Lucie LALY Licence 1 de géographie, Documentation, 6 avril 2007 Source de larrière plan:

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Présenté par Lucie LALY Licence 1 de géographie, Documentation, 6 avril 2007 Source de larrière plan:"— Transcription de la présentation:

1

2 Présenté par Lucie LALY Licence 1 de géographie, Documentation, 6 avril 2007 Source de larrière plan:

3 Bibliographie et Sitographie GACHIE-PINEDA M. et RICARD S., La Frontière Mexique/Etats-Unis: Rejet,Osmose, et Mutation, Aix en Provence, publication de luniversité dAix en Provence,1994, 262pages, KNAFOU R., Géographie: Occuper et Aménager la Terre, Paris, Belin, 2001, pages 42à47, X Ouvrages Site Web Périodique Site sur lhistoire de la frontière: usa-frontiere.htm [en ligne] (consulté le 28 mars 2007)http://www.geographie-sociale.org/mexique- usa-frontiere.htm CARROUE L. Mexique : les Maquiladoras, ou le Mal-développement. Alternatives Economiques. Avril 2001, n°191, p 28

4 Introduction La frontière Etats-Unis/Mexique est lune des seules dans le monde à séparer un pays riche (1ère puissance mondiale) et un pays " pauvre ". elle met donc en contact deux sociétés et deux économies différentes. Depuis quelques années, et notamment grâce aux accords économiques, cette région expérimente de nouvelles pratiques sociales, économiques et culturelles, à tel point que certains parlent de véritable zone " transfrontalière ". Mais depuis octobre 2006, ce terme pourrait paraître abusif au sens où le sénat américain a donné son accord pour la construction dun mur entre les deux Etats.

5 Existe-t-il encore une frontière entre les Etats-Unis et le Mexique? I) Une discontinuité majeure de la planète A) Une frontière politique… B) … qui délimite le Nord "riche" et le Sud "pauvre" II) Une zone de flux et déchanges intenses A) Une intégration économique particulière : le système des Maquiladoras B) Mais des flux migratoires encore contrôlés III) Une région transfrontalière avec ses problèmes A) La "Mexamérique" B) Les influences mutuelles et les résistances des communautés américaines et mexicaines

6 I) Une discontinuité majeure de la planète

7 A) Une frontière politique… Source :

8 Frontière: Limite du territoire dun état au delà de laquelle, il nest plus souverain. La frontière sépare deux Etats distincts avec de part et dautre, des lois, des cultures, des sociétés et des économies différentes. Cette frontière longue de 3200km date de 1860 et résulte de la politique expansionniste des Etats- Unis résulte de la politique expansionniste des Etats- Unis Elle se caractérise dune frontière naturelle (le Rio Grande) et dune frontière artificielle (barrière et mur) Source: ns.jpeg ns.jpeg

9 B)…qui délimite le nord "riche" et le sud "pauvre" Sources :

10 La zone frontalière se situe dans lextrême sud-ouest des Etats- Unis en Californie. LImpérial Valley constitue lune des zones anciennement irriguées des Etats-Unis, dans une zone désertique dont on voit lextension à lest de la zone agricole. On reconnaît clairement le découpage régulier du parcellaire américain, dominé par la couleur rouge, significative dune activité chlorophyllienne intense, avec des parcelles grises et noires, correspondant à des parcelles fortement irriguées. Le parcellaire mexicain est beaucoup plus irrégulier. La ville de Mexicali vient buter de façon rectiligne sur la frontière matérialisée par un canal dirrigation. Source : onautes.org/IMG/U SA- Mexique.ppt#10 onautes.org/IMG/U SA- Mexique.ppt#10

11 La frontière est une discontinuité spatiale importante : à lEst on aperçoit la ville mexicaine qui vient se coller à la frontière, et à lOuest le territoire des Etats-Unis avec les bâtiments du Border Patrol.

12 Etats-unisMexique PNB en milliards de dollars PIB par habitant Part dans PNB mondial (en%) 20,82,3 Taux dalphabétisation (en %) 9990 Nombre de médecins pour 1000 habitants 2,51,5 IDH0,9270,786 Coût moyen de la main dœuvre (par heure) 7euros1,25 euros Dun point de vue économique et social, les états sont très différents. On peut notamment remarquer que la part du PNB mondial et lIDH sont relativement faibles pour le Mexique. Daprès les chiffres de 2003

13 II) Une zone de flux et déchanges intenses

14 Pourquoi la frontière attire? La frontière attire car elle est devenue lun des principaux foyers industriels du Mexique. Cest vrai depuis 1965, mais surtout depuis lAccord de Libre Echange Nord Américain signé en 1992 entre le Mexique et les Etats-Unis (avec le Canada). Cest lALENA. Cet accord porte sur les biens, les capitaux et les services, mais laisse de coté la question des migrations. A) Une intégration économique particulière : les Maquiladoras.

15 LE SYSTEME DES MAQUILADORAS Les Maquiladoras, spécificité mexicaine (...) «...basée sur un facteur géographique : la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique est le seul endroit au monde où existe un contact terrestre immédiat entre un pays hautement développé, Ies Etats-Unis,..,et un pays en voie de développement, le Mexique[…] Les Maquiladoras (de l'espagnol maquilar, sous-traiter, sont nées en (...) Elles bénéficient d'un statut fiscal avantageux, qui les autorise à importer sans droits de douanes machines, matières premières et pièces détachées pour assembler des produits destinés ensuite exclusivement à l'exportation. A cet avantage s'ajoutent de très bas salaires et un cadre légal très peu contraignant : flexibilité extrême, répression antisyndicale, corruption, violence des rapports sociaux... Dès l'origine, les firmes américaines vont dominer : la répartition des tâches entre les deux pays se concrétise rapidement par la construction d'usines jumelles (twin-plants) à cheval sur la frontière, la partie américaine assurant les fonctions de gestion, de recherche innovation et d'encadrement, la partie mexicaine les fonctions de production. Cette industrie mettra cependant un certain temps à se développer : de salariés en 1975, leur nombre passe à en 1988, soit 14 % de l'emploi manufacturier national.(...) En 1999, elles occupent 1,14 million de salariés, soit 27 % de l'emploi industriel, dans établissements. (...) Elles réalisent enfin 41 % du commerce extérieur mexicain... » Laurent Carroué. Alternatives économiques avril 2001 Source: KNAFOU R., Géographie: Occuper et Aménager la Terre, Paris, Belin, 2001, page 44

16 B) Des flux migratoires encore contrôlés Migration: Changement définitif de domicile entre deux lieux différents : de la ville à la campagne, dune ville à lautre, dune région à une autre, dun pays à un autre. Ce dernier cas implique la franchissement dune frontière. Pour bon nombre de mexicains, les Etats-Unis représentent un véritable EL DORADO, si bien que les migrations légales sont limitées (ce qui favorise les situations clandestines). Source: KNAFOU R., Géographie: Occuper et Aménager la Terre, Paris, Belin, 2001, page 44

17 Le passage des clandestins Le passage des mexicains vers les Etats-Unis sorganise grâce à des passeurs (dits les Coyotes). Géographiquement les migrants traversent la frontière au delà des murs ou à la nage par le Rio Grande (doù leur surnom de "Wetbacks" qui signifie les dos mouillés) Ces trafics sont de véritables aubaines car ils sont très rentables. Pour une personne, le tarif minimum de part et dautre de la frontière est de 650 dollars. Et, généralement les guides abandonnent ou rançonnent de 1000 à 2000 dollars les émigrants à la frontière. Source :

18 Mais les états-uniens surveillent de près leur frontière La Border Patrol est le service de surveillance officiel de la frontière des Etats-Unis. Ses officiers traquent les mexicains qui tentent de sinfiltrer sur le territoire et parfois même les tuent. Mais la population étant peut satisfaite de ses patrouilles décide dorganiser elle-même ses propres patrouilles et va jusquà planifier la construction dun mur. Source : aution_humans_crossing_1.jpg aution_humans_crossing_1.jpg le mur de la honte

19 III) Une région transfrontalière avec ses problèmes

20 A) La "Mexamérique" nom de la région transfrontalière située de part et dautre du Rio Grande et de la frontière terrestre entre les Etats-Unis et le Mexique. La Mexamérique rend compte des réalités de lespace transfrontalier entre les deux pays : côté américain, la population hispanique est très présente, on trouve des villes jumelles avec celles du Mexique : San Diego (Californie) et Tijuana (Mexique) par exemple. Lespagnol est la langue dominante. côté mexicain, sont implantées de nombreuses maquiladoras : ce qui fait du Nord du Mexique une zone "atelier" des Etats-Unis. Cet espace draine des flux de capitaux américains et des flux de main dœuvre importants. La Mexamérique constitue ainsi un espace original en développement qui participe aux dynamiques spatiales américaines actuelles. Source : KNAFOU R., Géographie: Occuper et Aménager la Terre, Paris, Belin, 2001, page 42

21 La frontière de Tijuana Tijuana est lun des 40 ports terrestres que compte la frontière Etats-Unis/Mexique. Chaque année,environ 45 millions de personnes y passent à pied ou en voiture. Parmi ceux qui franchissent la frontière on retrouve : Les frontaliers Les habitants de San Diego qui se rendent à Tijuana pour le pittoresque et lachat de produits alimentaires et de services comme le coiffeur (car la vie mexicaine est moins chère) La bourgeoisie mexicaine à la recherche de produits de hautes technologies Des militaires qui viennent pour les bars, les cabarets, les tables de jeux et les maisons closes Des jeunes américains pour consommer de lalcool (âge légal 18 ans au lieu de 21 ans aux Etats-Unis) Source :

22 B) Les Influences mutuelles et les résistances des communautés américaines et mexicaines Source : KNAFOU R., Géographie: Occuper et Aménager la Terre, Paris, Belin, 2001, page 47

23 Conclusion I) Une discontinuité majeure de la planète Etats-Unis Mexique II) Une zone de flux et déchanges intenses Développement des Maquiladoras Flux de capitaux, de biens et de services Flux illégaux III) Une région transfrontalière avec ses problèmes Une intégration économique totale Des résistances culturelles Etats-Unis Mexique

24 Miguel came from a small town in northern Mexico. He came north with his brother Louis to California three years ago They crossed at the river levee, when Louis was just sixteen And found work together in the fields of the San Joaquin They left their homes and family Their father said, "My sons one thing you will learn, for everything the north gives, it exacts a price in return." They worked side by side in the orchards From morning till the day was through Doing the work the hueros wouldn't do. Word was out some men in from Sinaloa were looking for some hands Well, deep in Fresno county there was a deserted chicken ranch And there in a small tin shack on the edge of a ravine Miguel and Louis stood cooking methamphetamine You could spend a year in the orchards Or make half as much in one ten hour shift Working for the men from Sinaloa But if you slipped the hydriodic acid Could burn right through your skin They'd leave you spittin' up blood in the desert If you breathed those fumes in It was early one winter evening as Miguel stood watch outside When the shack exploded, lighting up the valley night Miguel carried Louis' body over his shoulder down a swale To the creekside and there in the tall grass, Louis Rosales died Miguel lifted Louis' body into his truck and then he drove To where the morning sunlight fell on a eucalyptus grove There in the dirt he dug up ten-thousand dollars. all that they'd saved kissed his brother's lips and placed him in this grave.

25 a68cfd3813efeba656e30.jpg


Télécharger ppt "Présenté par Lucie LALY Licence 1 de géographie, Documentation, 6 avril 2007 Source de larrière plan:"

Présentations similaires


Annonces Google