La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DEMONSTRATEUR DE TRAÇABILITE FERROVIAIRE EUROPEEN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DEMONSTRATEUR DE TRAÇABILITE FERROVIAIRE EUROPEEN."— Transcription de la présentation:

1 DEMONSTRATEUR DE TRAÇABILITE FERROVIAIRE EUROPEEN

2 PORT AUTONOME DE DUNKERQUE Convention ADEME n° 0503C0153 Les procédures du transport multimodal incluant du transport ferroviaire Le projet Trafic 2000 et le cahier des Interopérabilité avec la norme TAF/TSI

3 LES PROCEDURES DU TRANSPORT MULTIMODAL 1.Etat des pratiques, des réglementations et des échanges documentaires actuellement en vigueur sur une chaîne multimodale impliquant des modes ferroviaires, fluviaux et routier pour des unités de transport. 2.Détail des messages EDI normalisés UN/EDIFACT appliqués en dehors du monde ferroviaire pour dématérialiser la documentation légale et opérationnelle. 3.Exposé de la spécification technique dinteropérabilité relative au sous-système Applications télématiques au service du fret ferroviaire,

4 1. LES INTERCHANGES AVEC LES TRANSPORTS MASSIFIÉS Les interchanges peuvent remplacer les documents existants entre aux chargeurs et transporteurs dans le cadre des directives européennes sur le transport fluvial et le transport ferroviaire (RIS et TAF/TSI). Pour le transport fluvial, la dématérialisation de la déclaration du marinier et le suivi des mouvements des barges sont opérationnels et sétendront sur les réseaux VNF de 2008 à Le reporting vers les chargeurs, les plates formes intermédiaires et les transporteurs routiers assumant les positionnements aux extrêmes, sont en cours de développement pour lanticipation des opérations. Pour le transport ferroviaire, lobligation de reporter les informations sur la préparation et lexécution du transport au niveau de lorganisateur global permettra, sous réserve daccords, dassurer la même qualité dinformations anticipées.

5 1. FONCTIONS PRINCIPALES DU SYSTÈME TRAFIC 2000 Centralisation des informations relatives aux mouvements des navires au sein d'une base nationale de données unique Accès fiable et permanent aux informations détenues par les ports sur les cargaisons des navires Liens hypertextes entre la base de données Trafic 2000 et les bases dédiées à la sécurité maritime afin de disposer immédiatement du dossier de sécurité complet attaché au navire Marchandises déclarées aux autorités portuaires par les agents des compagnies maritimes qui les ont recueillies auprès des chargeurs et leurs mandataires qui leurs ont commandé les prestations de transport maritime et dacheminement..

6 LE RESEAU SAFESEANET & LES LIENS AVEC TAF/TSI Le système Trafic 2000 échange en permanence avec le réseau européen SAFESEANET chargé de véhiculer les mêmes informations concernant les mouvements des navires dans les autres pays dEurope Les applications des directives 2002/59/CE et l'Annexe II de la directive 2001/16/CEE se rejoignent dans les ports pour assurer la continuité des opérations de transports maritime et terrestres Le message N°2 contenant les données sur les marchandises dangereuses ou polluantes transportées à bord, nécessite une interface optimisée avec le système de transport terrestre, en amont ou en aval des opérations de transit portuaire

7 1.1 LES FONCTIONS DE LA 1) Le suivi des produits « traçables » à partir du lieu d'expédition (pour le pré-acheminement) ou jusqu'au lieu de destination (pour le post-acheminement), quel que soit le nombre de maillons et d'acteurs successifs de la chaîne de transport correspondante, étant entendu qu'un produit « traçable » est un produit : qui possède un identifiant, N° de conteneur, N° de colis, N° de citerne, etc. qui n'est pas transformé (opérations de groupage/dégroupage) au cours de la chaîne du transport. 2) Le suivi de la chaîne de responsabilité relative à un produit traçable en relation avec les acteurs physiques chargés, par un responsable, d'un maillon de la chaîne de transport. 3) Le contrôle de lidentifiant des « produits tracés », Échanges dinformation avec des référentiels externes (ex: fichier des immatriculations).

8 UN RÉFÉRENTIEL COMMUN EST-IL ENVISAGEABLE ? Au delà des formats de données qui ne sont pas homogènes pour TAF/TSI avec la norme UN/EDIFACT, lexistence des référentiels et des bases de données permet denvisager dutiliser les données spécifiques au monde ferroviaire en continuité des normes de messages et codifications du transport. La correspondance des composants ou des segments EDI/UN EDIFACT avec les composants des messages TAF/TSI afin convertir automatiquement des messages dun mode dans un autre (Avis darrivée de wagon = COARRI dun conteneur (LVI = IFCSUM Connaissement dune marchandise)

9 UN RÉFÉRENTIEL COMMUN EST-IL ENVISAGEABLE ? Les référentiels suivants pourraient être harmonisés ou mis en correspondance: Référentiel des opérateurs européens accrédités M.D, fichier de référence du Codage Numérique pour les clients des services de transport, Opérateurs économiques agréés - Base de données Opérationnelle des Wagons et Unités Intermodales (caisses mobiles et conteneurs, citernes, véhicules), - - Référence des Sites (Primaires, secondaires et zone-voie- emplacement, site fluviaux, sites client, LOCODE).

10 Nécessité délargir les échanges avec le Commissionnaire de transport et les gestionnaires de plates formes pour intégrer les modes massifiés et routiers Structuration à priori des chaînes de transport dans un cadre dinterchanges prédéfinis & contractuels Un EPC ferroviaire (référence de reporting unique) La certification qualité des chaînes de transport (eq de QUALITRANS) LINTEROPERABILITE ELARGIE

11 CONCLUSION: DES LEVIERS REGLEMENTAIRES Harmoniser lensemble des normes qui simposent aux systèmes dexploitation du transport dans le sens de la communication entre les opérateurs et les chargeurs, via leurs intermédiaires. Appliquer le règlement (CE) no 648/2005, qui renforce la sécurité des marchandises entrant sur le territoire douanier de la Communauté ou en sortant. La nouvelle réglementation sûreté sécurité impose désormais de nouvelles responsabilités aux chargeurs et aux prestataires du transports, dont la traçabilité doit être assurée dun bout à lautre de son exécution. Le statut dopérateur économique agréé (O.E.A) entreprise ou commissionnaire de transport, implique des échanges EDI avec les Douanes, et une réactivité entre cet opérateur, son donneur dordre et des prestataires que seuls les échanges de données informatisés peuvent garantir


Télécharger ppt "DEMONSTRATEUR DE TRAÇABILITE FERROVIAIRE EUROPEEN."

Présentations similaires


Annonces Google