La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les incivilités: autre chose quune catégorie de faits délictueux parmi dautres? Claire Gavray Michel Born Université de Liège (B) XIII ème colloque de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les incivilités: autre chose quune catégorie de faits délictueux parmi dautres? Claire Gavray Michel Born Université de Liège (B) XIII ème colloque de."— Transcription de la présentation:

1 Les incivilités: autre chose quune catégorie de faits délictueux parmi dautres? Claire Gavray Michel Born Université de Liège (B) XIII ème colloque de lAssociation Internationale des Criminologues de Langue Française – AICLF, Montréal, 13 au 15 Mai Atelier 21 Quest-ce quun crime?

2 Recherche européenne PIDOP Processes Influencing Civic and Political Participation in Europe

3 WP6 enquête quantitative : jeunes ans 1230 jeunes interrogés dans les arrondissements de Bruxelles et de Liège = bonne représentation des jeunes dorigine étrangère

4 Parmi la liste des questions relatives aux actions de participation politique : Au cours des 12 derniers mois, – dans quelle mesure vous est-il arrivé décrire des graffitis avec un message politique sur les murs? – de participer à des actions politiques non admises comme p.ex., brûler un drapeau, lancer des pierres…? ! Corrélation de.56 entre les deux var ! Pour info : 12% des garçons et 8% des filles ont déjà été concernés par au moins une expérience de ce type >score de participation illégale/non conventionnelle

5 3 hypothèses l implication dans de telles incivilités nexclut pas nécessairement lexercice dactions et engagements politiques conventionnels Limplication incivique dépend des expériences concrètes de vie du jeune et par linterprétation quil en fait Cette implication incivique et ses facteurs explicatifs sont teintés par le genre, par les opportunités historiques dont disposent les filles et garçons contemporains pour prendre distance par rapport aux attentes sexuées.

6 Variables entrées dans modèle explicatif à tester sur groupe total et par groupe sexué (groupe sexué), âge, langue parlée à la maison, type denseignement suivi, bien-être financier du ménage dorigine Perception de lefficacité de ce type daction Niveau de participation politique conventionnelle – membre dassociations traditionnelles (loisirs, sports, jeunesse, volontariat….) Confiance dans les institutions – intérêt général pour la politique Sentiment de discrimination personnelle – niveau dopportunités de rencontres entre jeunes dans le voisinage – niveau de liberté perçu quant à ses choix personnels – sentiment de faire partie dun groupe de population particulier Importance des convictions religieuses et philosophiques – conscience de discriminations sociales dont peuvent souffrir des groupes particuliers de population –niveau de pro-socialité

7 régression stepwise sur groupe total – part de variance expliquée=. 28 Ne jouent pas : âge, langue parlée à la maison, type denseignement suivi, bien-être financier du ménage importance accordée à la religion ;niveau de confiance dans les institutions ; niveau de conscience dans les discriminations sociales dont peuvent souffrir certains groupes de populations – le fait dêtre membre dassociations traditionnelles (sport, jeunesse, loisirs) Jouent : groupe sexué (G/F)* sentiment être victime de discrimination (+)*; niveau de liberté dans les choix personnels (-)** niveau de prosocialité (-)*; niveau dintérêt général pour la politique et de discussion formelle (-)**; niveau dopportunités de rencontres entre jeunes dans le voisinage (+) **; niveau dengagement politique conventionnel (+)***; niveau de croyance dans lefficacité dactions non conventionnelles, illégales (+)***

8 Et quand on mène séparément lanalyse par groupe sexué ? Enjeux de connaissances à ce niveau

9 Stepwise regression – étape 12 – garçons - part de variance expliquée =.33 Résultat estimé des paramètres et signe Erreur standard Valeur de FPr> F intercept *** Sentiment dêtre victime de discrimination *** Niveau de confiance dans les institutions NS Niveau de liberté dans les choix personnel ** Niveau de pro-socialité NS Niveau d engagement politique/social conventionnel ** Niveau d intérêt formel pour la politique * Français parlé à la maison/autre langue NS Niveau dopportunités de rencontre entre jeunes ** Fier(e) de ses opinions philosophiques ou religieuses NS Niveau de conscience des discriminations que la société génère pour certains groupes de population NS Niveau de croyance dans lefficacité des actions non - conventionnelles < *** ***: p < **: p < 0.01 *: p < 0.05 NS = not significant modèle très significatif P < (F= 12.88)

10 stepwise régression – Etape 9 - filles – part de variance expliquée =.25 Résultat estimé des paramètre s et signe Erreur standardValeur de FPr> F intercept < *** Sentiment dêtre victime de discrimination NS Niveau de confiance dans les institutions NS Niveau de liberté dans les choix personnel NS Niveau de pro-socialité ** Niveau dengagement politique/social conventionnel < *** Niveau dintérêt et de discussion politique formelle NS Fier(e) de ses opinions philosophiques ou religieuses NS Niveau de conscience des discriminations que la société génère pour certains groupes de population NS Niveau de croyance dans lefficacité des actions non - conventionnelles < *** ***: p < **: p < 0.01 *: p < 0.05 NS = not significant modèle très significatif P < ( F=12.53)

11 Que voit on? Dans les deux groupes sexués: * un lien entre actions politiques conventionnelles et non conventionnelles (une de nos hypothèses) * limpression que cest LA (seule) façon de faire passer le point de vue que lon défend

12 Chez les seuls garçons: un effet du sentiment de discrimination vécue et de frustration par rapport aux choix (confirmation dune autre hypothèse)– un effet de la perception des opportunités de rencontre entre jeunes dans lespace public distance par rapport à ce qui est vu comme intérêt général/traditionnel pour la politique >une proximité par rapport à linjonction dautonomie et de concurrence = investissement de la sphere publique et des réseaux Chez les seules filles : un effet du niveau de prosocialité (-) > distance par rapport aux injonctions de moralité de care >effets de genre (socialisation genrée et rapports sociaux de sexe ; opportunités historiques)

13 Certain que pas dimpact du vécu et du sentiment de victimisation pour les filles ? considérations méthodologiques à prendre en compte à différents niveaux

14 Confirmation que La psychologisation du lien social et le mouvement dindividualisation de nos sociétés semblent conduire bon nombre de jeunes à vivre leur souffrance comme un destin personnel en échec plutôt que dappréhender les difficultés dans leur composantes sociales et sociétales (Duret, 1999)

15 Confirmation de la théorie dHonneth (reconnaissance) A.Pour lui, les expériences morales se retrouvent liées à linterprétation que la personne fait de ses échanges sociaux et de la situation sociale à laquelle il est confronté. / théorie de la vulnérabilité sociétale

16 B. Honneth permet davancer une réponse à la question de savoir si les incivilités sont seulement une catégorie de faits délictueux parmi dautres Honneth définit le processus dintégration sociale et de citoyenneté comme un processus qui nexclut pas le conflit entre agents sociaux dans une logique de communication au sens large devant mener à une reconnaissance mutuelle. Il prend distance par rapport à lidée de démocratie délibérative selon laquelle seuls le choix rationnel et les discours généraux et formels seraient à lorigine de délibérations devant mener à des décisions justes et correctes. Selon lui, cette conception nest pas neutre car elle favorise les personnes qui ont développé les habilités du discours et de largumentation. Elle occulte largement les relations de pouvoir et réifie les institutions, rendant la critique impossible et illégitime. Ndobo (2010) et Mouffe (2000) soulignent létroitesse des normes de partage entre civilité et incivilité soutenues par largument rationnel et la tendance actuelle à élargir la palette des attitudes et comportements classés comme illégitimes.

17 Résultats obtenus Une occasion de prendre de la hauteur par rapport aux idées dune époque qui influencent aussi la démarche et la pensée scientifiques.

18 The PIDOP project is supported by a grant received from the European Commission 7th Framework Programme, FP7- SSH , Grant Agreement no: , Processes Influencing Democratic Ownership and Participation (PIDOP) awarded to the University of Surrey (UK), University of Liège (Belgium), Masaryk University (Czech Republic), University of Jena (Germany), University of Bologna (Italy), University of Porto (Portugal), O ̈ rebro University (Sweden), Ankara University (Turkey) and Queens University Belfast (UK)


Télécharger ppt "Les incivilités: autre chose quune catégorie de faits délictueux parmi dautres? Claire Gavray Michel Born Université de Liège (B) XIII ème colloque de."

Présentations similaires


Annonces Google