La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PEAK OIL ET TRANSPORT AERIEN LIMPACT DU PEAK OIL SUR LE TRANSPORT AERIEN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PEAK OIL ET TRANSPORT AERIEN LIMPACT DU PEAK OIL SUR LE TRANSPORT AERIEN."— Transcription de la présentation:

1 PEAK OIL ET TRANSPORT AERIEN LIMPACT DU PEAK OIL SUR LE TRANSPORT AERIEN

2 PEAK OIL ET TRANSPORT AERIEN zQuelques données sur le pétrole zQuest-ce que le Peak Oil ? zQuand est-il attendu ? zQuelles en seront les conséquences ? zPourquoi le transport aérien sera-t-il particulièrement affecté ? zQuels carburants alternatifs peut-on envisager ? zQue penser du projet de nouvel aéroport ?

3 PEAK OIL ET TRANSPORT AERIEN PETROLE, QUELQUES DONNEES

4 PETROLE, QUELQUES CHIFFRES Production = consommation Production = 70 millions de barils/jour Soit près de 25 Gb/an (milliards de barils) Volume déjà produit : Gb Réserves restantes : Gb ?

5 EVOLUTION RECENTE DU PRIX DU PETROLE

6

7 CLASSIFICATION DES GISEMENTS DE PETROLE zDéfinitionTailleNombre z zmegagiant(> Mb)2 zsupergiant( Mb)40 zgiant( Mb)328 zmajor( Mb)961 zlarge( Mb)895 zmedium( Mb)1109 zsmall( Mb)2218 zvery small( Mb)7112 ztiny(0,1 - 1 Mb)10849 zinsignificant(< 0,1 Mb)11751

8 CLASSIFICATION DES GISEMENTS DE PETROLE zDéfinitionMoyen-OrientHors Moyen-Orient zmegagiant20 zsupergiant2713 zgiant zmajor zlarge67828 zmedium zsmall zvery small ztiny zinsignificant411747

9 LA LOCALISATION DES RESERVES

10 EN BREF La moitié des réserves de pétrole de la planète se trouve dans les 100 plus gros gisements (K. S. DEFFEYES, page 120). La majeure partie des 100 plus gros se trouve au Moyen-Orient.

11 PEAK OIL ET TRANSPORT AERIEN QUEST-CE QUE LE PEAK OIL ?

12 PRODUCTION DE CHARBON DE PENNSYLVANIE

13 LE NON-RENOUVELLEMENT DES RESERVES AUX USA

14 PRODUCTION DE PETROLE DES USA

15 LE NON-RENOUVELLEMENT DES RESERVES

16

17 PRODUCTION DE PETROLE DE LA PLANETE

18 PREVISIONS DU GROUPE EXXON-MOBIL Les volumes figurés en rouge dans le document dEXXON représentent les réserves de lArabie Saoudite (250 Gb)

19 SITUATION PETROLIERE DE LA CHINE

20 AUTRES EXEMPLES SIGNIFICATIFS

21 PEAK OIL ET TRANSPORT AERIEN QUAND LE PEAK OIL EST-IL ATTENDU ?

22 DATE DU PEAK OIL Le Peak Oil est un événement certain. Sa date est controversée. Pour la plupart, elle interviendra entre 2015 et LUSGS américain avance Un certain nombre dexperts estiment quil est proche, voire déjà atteint.

23 QUID DES 40 ANNEES DE RESERVES ? On parle souvent des 40 années de réserves qui sont devant nous. Alors, pourquoi sinquiéter ?

24 LES "40" ANNEES DE RESERVES

25

26 PEAK OIL, LE SCENARIO DE LASPO

27 PEAK OIL QUELLES EN SERONT LES CONSEQUENCES ?

28 CONSEQUENCES DU PEAK OIL zConséquences énormes zRécession économique zDisparition de pans de léconomie zDéclin de la "mondialisation" zPriorités à redéfinir zRéhabilitation de la valeur travail

29 DISPARITION DE PANS DE LECONOMIE

30

31 AUTRE IMPACT SUR LECONOMIE

32 PEAK OIL ET TRANSPORT AERIEN POURQUOI LE TRANSPORT AERIEN SERA-T-IL PARTICULIEREMENT AFFECTE ?

33 IMPACT SUR LE TRANSPORT AERIEN zCarburant aviation détaxé zAugmentation du prix des billets zRalentissement économique synonyme de baisse de la fréquentation zInstauration dun cercle vicieux zPas de carburant alternatif en vue

34 IMPACT SUR LE TRANSPORT AERIEN Yves COCHET, le Monde, 1/4/2004 : « Les secteurs les plus touchés par la hausse continue des cours du pétrole brut seront d'abord l'aviation et l'agriculture productiviste, dont les prix du kérosène pour l'une et ceux des fertilisants azotés ainsi que du gazole pour l'autre sont assez directement liés au prix du brut. »

35 PEAK OIL ET TRANSPORT AERIEN QUELS CARBURANTS ALTERNATIFS ?

36 CARBURANTS ALTERNATIFS - abondance - gain énergétique - sécurité - rapport poids/énergie et volume/énergie - réseau de distribution - adaptation de la flotte

37 ABONDANCE Le carburant qui remplacera le kérosène devra être disponible en abondance : 160 millions de tonnes en 2000, 272 millions de tonnes prévues en 2015 (1,3 Gb en 2000, 2,1 Gb en 2015)

38 GAIN ENERGETIQUE Le gain énergétique est le rapport entre lénergie contenue dans le carburant final et lénergie quil a fallu consommer pour fabriquer et livrer le carburant à lutilisateur final

39 GAIN ENERGETIQUE gains énergétiques : - pétrole Moyen-Orient : pétrole US : 10 - sables bitumineux : 2 à 3 - « biocarburants » : < 1 à 2 - hydrogène : < 1

40 SECURITE Les carburants aviation doivent être sûrs. Cela impose la forme liquide. Les carburants doivent être hydrophobes (éthanol et méthanol mal appropriés). Lhydrogène liquide pourrait faire l affaire, mais le développement à grande échelle reste lointain.

41 RAPPORT POIDS/ENERGIE En aviation, le poids est lennemi. Les carburants doivent contenir un maximum dénergie pour un poids minimum. Le kérosène répond à ce cahier des charges. Lhydrogène liquide a un rapport 3 fois meilleur que le kérosène, mais :

42 RAPPORT VOLUME/ENERGIE Le volume aussi est lennemi. Lhydrogène liquide, à énergie égale, occupe 4 fois plus de volume que le kérosène pour une même énergie.

43 RESEAU DE DISTRIBUTION Le changement de carburant aviation aura un impact considérable sur la distribution de ce produit : fabrication du carburant, transport du carburant, distribution du carburant dans les aéroports. Le délai de développement industriel est sans rapport avec l échéance du Peak Oil.

44 ADAPTATION DE LA FLOTTE La durée de vie dun avion est de 25 ans. La flotte existante ne justifiera pas en totalité ladaptation à un nouveau carburant. Quant à la construction en grande série davions prévus pour le nouveau carburant, nous en sommes encore loin.

45 STRATEGIE DAIRBUS AIRBUS envisage lhydrogène liquide pour remplacer à terme le kérosène. Lhydrogène serait produit par électrolyse de leau, et serait liquéfié par cryogénie (par le froid). Le constructeur semble conscient de lapproche du Peak Oil.

46 PREVISIONS DE CARBURANTS DAIRBUS

47 REMPLACEMENT DU KEROSENE Il ne restera pas assez de pétrole pour tenir jusquà lhydrogène, si toutefois cette solution est viable.

48 PEAK OIL ET TRANSPORT AERIEN LE PROJET DAEROPORT DE NOTRE-DAME-DES-LANDES

49 LE PROJET DE NOUVEL AEROPORT zLévolution prévisible de la production dénergie est défavorable au projet zLe projet ne sera sans doute jamais rentabilisé zLe nouvel aéroport gaspillera des ressources précieuses qui auraient pu être mieux employées zLe nouvel aéroport stérilisera dimportantes surfaces de terre alors que lagriculture aura des défis énormes à relever

50 LE PROJET DE NOUVEL AEROPORT En résumé, le nouvel aéroport a tout pour devenir un éléphant blanc Larousse : « réalisation qui a coûté très cher mais dont lutilité est faible »

51 PEAK OIL ET TRANSPORT AERIEN Philippe LABAT Site de lASPO, association pour létude du pic pétrolier : Diaporama très complet et commenté sur le pic pétrolier sur le site dYves Cochet :


Télécharger ppt "PEAK OIL ET TRANSPORT AERIEN LIMPACT DU PEAK OIL SUR LE TRANSPORT AERIEN."

Présentations similaires


Annonces Google