La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les marchés canadiens du logement, des hypothèques et du crédit Ministère des Finances Octobre 2008 Ministère des Finances Octobre 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les marchés canadiens du logement, des hypothèques et du crédit Ministère des Finances Octobre 2008 Ministère des Finances Octobre 2008."— Transcription de la présentation:

1 Les marchés canadiens du logement, des hypothèques et du crédit Ministère des Finances Octobre 2008 Ministère des Finances Octobre 2008

2 2 La forte croissance des prix des logements au Canada faisait suite à une longue période de faiblesse qui a entraîné des prix nettement moins élevés quaux États-Unis au milieu des années 2000 Sources : Association canadienne de limmeuble; S&P, Fiserv, and MacroMarkets LLC Prix des logements existants Indice = 100 au 1 er trimestre de 1989 Prix aux États-Unis (indice S&P/Case-Shiller) Canada T11991 T11993 T11995 T11997 T11999 T12001 T12003 T12005 T12007 T1

3 Autriche Allemagne Finlande Corée Canada PortugalÉtats-Unis N.-Zélande Italie Grèce Pays-Bas Danemark JaponBelgique EspagneSuède France Norvège Australie Royaume-Uni Irlande Écart par rapport à la croissance des prix attribuable aux facteurs fondamentaux ( ) [FMI] Source : FMI, Perspectives de léconomie mondiale, automne Selon la définition du FMI, les facteurs fondamentaux comprennent laugmentation du revenu disponible par habitant, les taux dintérêt à court et à long terme, la croissance du crédit, la hausse des cours des actions et la croissance de la population active. La part de la hausse des prix qui nest pas attribuable à ces facteurs peut être considérée comme une mesure de la surévaluation et, de ce fait, peut révéler la possibilité dune correction des prix des maisons. Selon le FMI, la hausse des prix des logements au Canada a été entièrement attribuable à des facteurs fondamentaux %

4 4 Ratio En regard de la valeur des logements, lendettement hypothécaire a diminué au Canada depuis 2001, à lopposé des États-Unis Ratio des créances hypothécaires à la valeur des logements Canada États-Unis 2008 T2 = 0, T2 = 0,31 Sources : Statistique Canada, Réserve fédérale américaine 0,25 0,30 0,35 0,40 0,45 0,50 0,55 0, T12003 T12005 T12007 T1

5 5 Au Canada, la proportion de créances hypothécaires en retard demeure peu élevée, ce qui donne à croire que les ménages sont davantage en mesure de sacquitter de leurs obligations hypothécaires Proportion de créances hypothécaires en retard de 90 jours Canada États-Unis % Sources : Association des banquiers canadiens; Bloomberg 2008 T2 = 4,5 % 2008 T2 = 0,3 % T12004 T12006 T12008 T1

6 Ratio moyen de fonds propres de catégorie 1 des grandes banques canadiennes Banques Canada Banques États-Unis Banques Royaume-Uni Banques Zone euro 3,0 4,0 5,0 6,0 7,0 8,0 9,0 10,0 11,0 Ratio de fonds propres de catégorie 1

7 7 Écarts des taux dintérêt canadiens Source : Bloomberg Coûts d emprunt des banques et du gouvernement du Canada Oct Mai 2001 Déc Juill Mars 2003 Oct Mai 2004 Déc Août 2005 Mars 2006 Oct Mai 2007 Déc Août 2008 Points de base Court terme (acceptations bancaires de 3 mois c. bons du Trésor) Moyen terme (indice dinstitutions financières canadiennes de Merrill Lynch c. titres à 5 ans du gouvernement du Canada)


Télécharger ppt "Les marchés canadiens du logement, des hypothèques et du crédit Ministère des Finances Octobre 2008 Ministère des Finances Octobre 2008."

Présentations similaires


Annonces Google