La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Limplosion de la Yougoslavie après 1991. Contexte humain et juridique : Recensement 1988 : religion 36% orthodoxes Serbes 36% 29 % catholiques Croates.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Limplosion de la Yougoslavie après 1991. Contexte humain et juridique : Recensement 1988 : religion 36% orthodoxes Serbes 36% 29 % catholiques Croates."— Transcription de la présentation:

1 Limplosion de la Yougoslavie après Contexte humain et juridique : Recensement 1988 : religion 36% orthodoxes Serbes 36% 29 % catholiques Croates 20% 14% musulmans (convertis par Turcs) Bosniaques : 9% Slovènes 8% Albanais 7,5% Macédoniens : 6% Monténégrins : 2,5% Fédération de 6 républiques : Slovénie : 90% de Slovènes Serbie : 85 % de Serbes et deux régions autonomes (Voïvodine et Kosovo) Croatie : 80% de Croates 12 % de Serbes Monténégro : 67% monté 13 % Bosniaques Macédoine : 67% Macédoniens et 20 % Albanais Bosnie-Herzégovine : 43 % de Musulmans (surtout urbains), 31% Serbes (ruraux Est) 17% de Croates (littoral Adriatique)

2 Contexte historique : Royaume de Yougoslavie institué progressivement entre 1918 et 1929, domination serbe. Royaume de Yougoslavie institué progressivement entre 1918 et 1929, domination serbe. SGM : Croatie dominée par gouvernement de collaboration avec nazis (Oustachis), Serbes majoritaires dans la résistance (Tchetniks) malgré Josip Broz (TITO) qui est croate. SGM : Croatie dominée par gouvernement de collaboration avec nazis (Oustachis), Serbes majoritaires dans la résistance (Tchetniks) malgré Josip Broz (TITO) qui est croate. 3 constitutions successives 1946, 1963, 1974 renforcent caractère fédératif de la République Fédérative de Yougoslavie. 3 constitutions successives 1946, 1963, 1974 renforcent caractère fédératif de la République Fédérative de Yougoslavie (4 mai) : mort de Tito, mécontentements, dysfonctionnements, montée en puissance du nationalisme (4 mai) : mort de Tito, mécontentements, dysfonctionnements, montée en puissance du nationalisme : arrivée au pouvoir en Serbie de S. Milosevic 1987 : arrivée au pouvoir en Serbie de S. Milosevic 1989 : manifestations des Albanais du Kosovo (600ème anniversaire de Kosovo Polje), Milosevic suspend autonomie discours ultra haineux, attise nationalisme : manifestations des Albanais du Kosovo (600ème anniversaire de Kosovo Polje), Milosevic suspend autonomie discours ultra haineux, attise nationalisme.Milosevic 1990 : victoires des nationalistes croates (HDZ de F. Tudjman) et slovènes (Demos) 1990 : victoires des nationalistes croates (HDZ de F. Tudjman) et slovènes (Demos) 3 options : 3 options : Serbes pour renforcement centralisme Serbes pour renforcement centralisme Croates et Slovènes pour lindépendance des Républiques Croates et Slovènes pour lindépendance des Républiques Monténégrins et Bosniaques pour statu quo. Monténégrins et Bosniaques pour statu quo.

3 Les guerres (1) : 1991 : 25 juin indépendances Slovénie et Croatie suite à référendums populaires. Entraînent peur des Serbes de Croatie (souvenir Oustachis) qui font sécession et proclament autonomie de la Krajina et son rattachement à la Serbie. Envoi de larmée fédérale (majorité serbe) : 25 juin indépendances Slovénie et Croatie suite à référendums populaires. Entraînent peur des Serbes de Croatie (souvenir Oustachis) qui font sécession et proclament autonomie de la Krajina et son rattachement à la Serbie. Envoi de larmée fédérale (majorité serbe). Slovénie : question réglée en deux semaines retrait de l armée fédérale et évolution à peu près sereine vers indépendance. Slovénie : question réglée en deux semaines retrait de l armée fédérale et évolution à peu près sereine vers indépendance. Croatie : maintien de larmée fédérale les combats saccroissent notamment vers Vukovar et Dubrovnik Croatie : maintien de larmée fédérale les combats saccroissent notamment vers Vukovar et Dubrovnik Fin 1991 C et S reconnues par lAllemagne et référendum indépendance en Macédoine. Fin 1991 C et S reconnues par lAllemagne et référendum indépendance en Macédoine. Bosnie-Herzégovine : vote de la souveraineté de la République de Bosnie-Herzégovine par le parlement entraîne la sécession des Serbes de BH. Bosnie-Herzégovine : vote de la souveraineté de la République de Bosnie-Herzégovine par le parlement entraîne la sécession des Serbes de BH.

4 Les guerres (2): 1992 : avril : La guerre éclate à Sarajevo après la reconnaissance internationale de lindépendance BH (Izetbegovic) 1992 : avril : La guerre éclate à Sarajevo après la reconnaissance internationale de lindépendance BH (Izetbegovic) Milices serbes (R. Mladic R. Karadzic) + armée fédérale mènent une politique de conquête et dhomogénéisation Etat : purification ethnique. Milices serbes (R. Mladic R. Karadzic) + armée fédérale mènent une politique de conquête et dhomogénéisation Etat : purification ethnique.purification ethniquepurification ethnique Siège Sarajevo : intervention de lONU inefficace. Siège Sarajevo : intervention de lONU inefficace : Les Serbes de BH contrôlent près des ¾ de la BH création de la République serbe de Bosnie (Pale, « capitale ») 1993 : Les Serbes de BH contrôlent près des ¾ de la BH création de la République serbe de Bosnie (Pale, « capitale ») LONU envoie la FORPRONU (Français et Britanniques) et instaure des zones de sécurité pour les populations musulmanes (Sarajevo, Bihac, Gorazde, Tuzla, Srebrenica) FORPRONU 1994 : intensification des combats, rejet des différents plans proposés (accord Milosevic/Tudjman, plan Owen..) Zones de sécurité directement menacées par les Serbes : intensification des combats, rejet des différents plans proposés (accord Milosevic/Tudjman, plan Owen..) Zones de sécurité directement menacées par les Serbes.

5 Le siège de Sarajevo vu par les Bosniens.

6 Sarajevo: ville assiégée ( ) 6 2 km Bosna Miljacka Stup Dobrinja Novo Sarajevo Kosevo Stari Grad Colline du Trebevic Sarajevo… Espace bâti Zone sous contrôle bosniaque … ville assiégée… Zone sous contrôle serbe Ligne de front Forces militaires serbes … et lONU impuissante Quartier général de la FORPRONU Aéroport sous contrôle de lONU Tunnel reliant Sarajevo au monde extérieur Allée des Snipers

7 Sarajevo: ville assiégée ( ) 7 Le Parlement de Bosnie-Herzégovine en feu après avoir été touché par des tirs de chars serbes (19 septembre 1992). Source: Wikimedia Commons Mikhail Evstafiev La souffrance des civils Source: Wikimedia Commons Carlos Latuff

8 Les guerres (3): 1995 : Les Serbes sattaquent aux Casques Bleus assimilés à des forces pro musulmanes. Centaines dOnusiens pris en otages et utilisés par Karadzic comme boucliers humains pour empêcher frappes militaires de lOTAN : Les Serbes sattaquent aux Casques Bleus assimilés à des forces pro musulmanes. Centaines dOnusiens pris en otages et utilisés par Karadzic comme boucliers humains pour empêcher frappes militaires de lOTAN. Juillet : prise de Srebrenica sous les yeux des Casques Bleus impuissants,expulsion de la population musulmane et massacre de centaines ?? milliers ?? dhommes. Juillet : prise de Srebrenica sous les yeux des Casques Bleus impuissants,expulsion de la population musulmane et massacre de centaines ?? milliers ?? dhommes. Août : massacre du marché de Markale à Sarajevo par les Serbes (37 morts et 80 blessés) entraîne une opération intensive contre les Serbes. Août : massacre du marché de Markale à Sarajevo par les Serbes (37 morts et 80 blessés) entraîne une opération intensive contre les Serbes. Fin 1995 : purification ethnique contre Serbes de Croatie. ( personnes). Fin 1995 : purification ethnique contre Serbes de Croatie. ( personnes). Novembre : accords de Dayton (Ohio) Milosevic, Izetbegovic, Tudjman : Novembre : accords de Dayton (Ohio) Milosevic, Izetbegovic, Tudjman :accords de Dayton accords de Dayton Reconnaissance des 5 Etats (voir carte) dont création dun Etat de Bosnie-Herzégovine avec Sarajevo comme capitale et constitué de deux entités : une fédération croato-musulmane (51% territoire) et une République Serbe de Bosnie (49%). Reconnaissance des 5 Etats (voir carte) dont création dun Etat de Bosnie-Herzégovine avec Sarajevo comme capitale et constitué de deux entités : une fédération croato-musulmane (51% territoire) et une République Serbe de Bosnie (49%).voir cartevoir carte Déploiement dune force dinterposition dirigée par lOTAN (IFOR) hommes (20000 US et le reste franco-britannique) Les Etats-Unis dirigent, les Européens sont les exécutants. Déploiement dune force dinterposition dirigée par lOTAN (IFOR) hommes (20000 US et le reste franco-britannique) Les Etats-Unis dirigent, les Européens sont les exécutants.

9 BILAN dun échec. Bilan : morts (???) près de 3 millions de réfugiés, Européens et notamment UE décrédibilisés. Bilan : morts (???) près de 3 millions de réfugiés, Européens et notamment UE décrédibilisés. TPI de La Haye (1993), arrestation S. Milosevic 1er avril 2001 après sa défaite aux élections. TPI de La Haye (1993), arrestation S. Milosevic 1er avril 2001 après sa défaite aux élections. Déplacement des tensions au Kosovo ( ) : Déplacement des tensions au Kosovo ( ) :

10 La Yougoslavie avant les guerres civiles ITALIE ALBANIE AUTRICHE HONGRIE CROATIEBOSNIE HERZEGOVINE Etats reconnus officiellement par les accords de Dayton (novembre 1995) Frontières internationales Etat reconnu officiellement après référendum dindépendance juin 2006 YOUGOSLAVIE (après Dayton)= Serbie+Monténégro SLOVENIE MACEDOINE MONTENEGRO SERBIE (dénomination actuelle) Guerre civile Le Kosovo, affrontements entre Serbes et albanophones depuis 1998, déclaration unilatérale dindépendance février 2008 Kosovo La dissolution de la Yougoslavie Retour texte

11 S. Milosevic (Serbe)

12 Prisonniers de guerre en Bosnie Célèbre camp de détention en Bosnie, le camp serbe de Manjaca qui a existé de l'été 1991 à décembre 1992 a traumatisé l'opinion internationale par la violence des traitements des prisonniers de guerre. Photographie prise en 1992 par un prisonnier du camp de guerre de Manjaca, en Bosnie. Microsoft ® Encarta ® Collection © Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

13 Intervention de la FORPRONU en Bosnie

14 Les accords de Dayton en novembre Signature des accords de Dayton De gauche à droite, le président serbe Slobodan Milosevic, le président bosniaque, Alija Izetbegovic, et le président croate Franjo Tudjman lors de la signature des accords de Dayton le 21 novembre Microsoft ® Encarta ® Collection © Microsoft Corporation. Tous droits réservés.


Télécharger ppt "Limplosion de la Yougoslavie après 1991. Contexte humain et juridique : Recensement 1988 : religion 36% orthodoxes Serbes 36% 29 % catholiques Croates."

Présentations similaires


Annonces Google