La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une nouvelle legitimite pour l'appareil d'Etat GOMBERT Maxence ROUX Alexis THILMONT Yann.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une nouvelle legitimite pour l'appareil d'Etat GOMBERT Maxence ROUX Alexis THILMONT Yann."— Transcription de la présentation:

1 Une nouvelle legitimite pour l'appareil d'Etat GOMBERT Maxence ROUX Alexis THILMONT Yann

2 I)Présentation du Parti Communiste Chinois II)La SASAC III) Difficultés rencontrées par les SOEs et place des entreprises privées IV) Le contrôle des bourses par lEtat V) La China Investment Corporation (CIC) SOMMAIRE

3 I) 1) Fonctionnement de lappareil dEtat Congrès national Comité central Commission centrale organisations de base 75 millions de membres

4 I) 2) Une idéologie adaptable 1949 : Création de la RPC 1966 : Révolution culturelle 1979 : Politique de la réforme douverture 1991 : effondrement de lex-URSS; triple représentativité Triple représentativité < justification du capitalisme au sein du parti

5 I) 3) Le PCC dans léconomie Une politique énergétique de long termeUne politique de R et D ambitieuseUne politique budgétaire active

6 II) la SASAC (The State-owned Assets Supervision and Administration Commission of the State Council) - Création : entreprises dEtat (2010) - Directeur : Wang Yong (depuis août 2010, succédant à Li Rongrong)

7 II) 1) Ses missions 1) Audit et émission de statistiques sur les entreprises 2) Réforme et restructuration des entreprises 3) Encadrement et développement des SOEs (State-Owned Enterprises) 4) Politiques, lois et régulations

8 - China Mobile, China Telecom et China Unicom : télécommunications - PetroChina, Sinopec : pétrole - Chalco : aluminium - Baosteel : acier - ICBC : secteur bancaire - Air China, China Eastern et China Southern : compagnies aériennes II) 2) Principales entreprises dEtat :

9 III) Difficultés rencontrées par les SOEs et place des entreprises privées: - Fragiles si mises en situation de concurrence réelle. - Les entreprises privées : secteur manufacturier, des hautes technologies, industrie de lénergie propre.

10 IV) Le contrôle des bourses par lEtat

11 IV) 1) Situation générale Deux places financières: Shanghai Stock Exchange (SSE) et Shenzhen Stock Exchange (SZSE) La Chinese Security Regulatory Comission (CSRS) La SSE à Shanghai: Entreprises cotées Une forte participation étatique. Mesures pour le maintien du contrôle étatique.

12 IV) 2) Un fort contrôle gouvernemental Majorité des entreprises cotées reste à lEtat. Difficile réussite des autres shareholders: – Faillites à répétition des sociétés de courtages renflouées par le public. – Accès difficile aux investisseurs étrangers. Avant les réformes de 2005: Actions non échangeables. Autorités maintiennent leur contrôle.

13 IV) 3) Des évolutions toutefois nécessaires… Une plus grande efficatité des marchés boursiers: – Une diversification des sources de financement. – Meilleure prise en compte du mécanisme de marché dans le taux de change du Renminbi – Améliorer la gouvernance des entreprises, la transparence, ouvrir le marché des actions aux investisseurs institutionnels. – Mise en place dun fonds de stabilisation

14 V) Le contrôle des investissements à létranger par la CIC

15 V) 1) CIC: China investment corporation Fonds souverain chinois: création en 2007, disposant alors de $200 milliards, aujourdhui plus de $300 milliards. Elle possède la State Administration of Foreign Exchange et la Central Huijin Investment Company. Objectif dinvestissement à LT en utilisant les formidables excédents commerciaux chinois.

16 CIC Organization

17 The executive comittee of CIC inv.cn/cicen/include/resources/CIC_2009_annualreport_en.pdf inv.cn/cicen/include/resources/CIC_2009_annualreport_en.pdf

18 V) 2) Actions de la CCI : Quelques prises de position importantes: – Blackstone: hedge fund USA USD 3 milliards. – TOTAL USD 2,8 milliards. – Décembre 07: Morgan Stanley 9% du capital – Cherche désormais à investir dans les matières premières nécessaires à la croissance chinoise.

19 Principaux investissements directs de la CIC en 2009

20 Répartition des investissements CIC 2009

21 V) 3) Mainmise sur les investissements à létranger Les IDE de la CIC sont soumis au contrôle étatique: CIC dépendante de lEtat pour son financement. CIC: respect des directives du Conseil dÉtat et du ministère des Finances. Les dirigeants CIC sont aussi des membres influents du parti. A lintérieur du CIC: le board of supervisor, qui rend des comptes à lEtat. Objectif principal: satisfaction des shareholders, donc de lEtat:

22 SYNTHESE : - Ouverture de la Chine sur le capitalisme - Légitimité grandissante du concept déconomie socialiste de marché - Légitimité du PC auprès de la population - Encadrement efficace des majors de lindustrie par lEtat - Encadrement imparfait du système financier - Contrôle étatique des IDE sortants - La politique est indissociable de léconomie

23 SOURCES : lupus1.wordpress.com : étude HEC Paris sur les places financières chinoises. : OFCE res-publica.org IFRI ASIE


Télécharger ppt "Une nouvelle legitimite pour l'appareil d'Etat GOMBERT Maxence ROUX Alexis THILMONT Yann."

Présentations similaires


Annonces Google