La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Faire du lait en grand 4.0 Rendez-vous dexpertise sur les fermes de 100 vaches et plus BIENVENUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Faire du lait en grand 4.0 Rendez-vous dexpertise sur les fermes de 100 vaches et plus BIENVENUE."— Transcription de la présentation:

1 Faire du lait en grand 4.0 Rendez-vous dexpertise sur les fermes de 100 vaches et plus BIENVENUE

2 Merci aux membres du comité dexperts Jean Brisson, agronome expert en production laitière, Valacta Dominik Desrosiers, agronome-conseil en gestion et Partenaire du GCA Gestion Plus 2004 Julie Faucher, agronome, chargée de projets, GCAQ Luc Gagné, agronome-conseil en gestion, GGA de lOntario Denis Larouche, agronome-conseil en gestion, GCA Saguenay – Lac-St-Jean Ginette Moreau, conseillère agronomique, GCAQ René Roy, agroéconomiste, Valacta

3 MERCI ! Tous les producteurs et conseillers ayant participé à létude... Merci !

4 Merci à nos collaborateurs financiers

5 Présidence dhonneur de:

6 Allocution de: M. Olivier Mathieu, agr., MBA, Vice-président associé – Agro-industrie, Banque Nationale:

7 Programme de la journée 9h30 Présentation des résultats12h Dîner, buffet 13h Départ en autobus, 2 autobus; #1 « scolaire » retour Alfred #2 « voyage » retour Best Western 13h30 Ferme Frederic, Plantagenet15h Départ

8 Programme de la journée 15h30 Ferme LCM Quesnel, Moose Creek, 17h Départ 17h30 Retour Alfred, autobus #1 Retour Best Western, autobus #2 19h Souper libre; restaurant Stephanies à Hawkesbury

9 Faire du lait en grand 4.0 Rendez-vous dexpertise sur les fermes de 100 vaches et plus par Luc Gagné, agr. GGA Ontario avec la collaboration de Julie Faucher, agr., GCAQ Présentation des résultats 2012

10 1. Présentation des résultats 2. Discussion avec producteurs invités 3. Létude David Helliar, producteur Plan de la conférence

11 Même cahier pour tous (producteurs ou intervenants) Cahier intervenants: Résultats moyenne du groupe , Groupe tête et fin Cahier des producteurs ayant participé à létude: vos résultats , Groupe moyen et tête Présentation des résultats en fonction des pages du cahier de données. Fonctionnement de vos cahiers

12 Qui a participé à létude en 2012? 114 fermes de 100 vaches et/ou kg-jr et plus 119 vaches 82 fermes de 100 à 150 vaches 193 vaches 20 fermes de 151 à 250 vaches 361 vaches 12 fermes de plus de 250 vaches

13 Qui a participé à létude en 2012?

14 Représentativité de notre groupe de fermes 120 kg + Qc = 214 fermes On = 449 fermes Nous = 49 fermes

15 Portrait sommaire des 114 fermes en 2012 Structure et mécanisation Libre : 51 % Entravée : 45 % Les deux: 4 % Stabulation Salle de traite : 48 fermes Lactoduc : 48 fermes Robots : 10 fermes Deux systèmes: 8 fermes Traite

16 Nombre de vaches Quota détenu kg-jr Volume de lait produit (hl) Superficie cultivée (Ha) Effectifs totaux Unité trav. Pers Évolution de notre échantillon Nb fermes

17 Formation des groupes Agritel-Conseil p.9 Selon le RST/UTP ajusté Groupe de tête (T) 23 fermes Moyenne (Moy) 114 fermes Groupe de fin (Fin) 23 fermes 158 vaches170 vaches155 vaches

18 Formation du groupe de tête selon 3 critères p.9 CritèresMoyenneMinimumMaximum RST / UTP (p.16) sans ristourne laitière $ $ $ Marge std / vache (p.20)3 574 $2 232 $5 438 $ Charges / produits bruts (sans ristourne laitière) (p.15) 54.4 %35.7 %78.1 %

19 Structure générale dentreprise (p.13) Moy.TêteHPA Quota détenu fin année (kg) Superficies en culture (ha) Nombre de personne à temps plein (UTP) 4.6 Lait/UTP réparti (hl)

20 État des résultats de gestion p. 14

21 Travailler là où ça compte

22 État des résultats de gestion p : Meilleure des 4 dernières années

23 MoyTêteFin Produit brut$ $ $ $ % charges (av. intérêts, salaires, amortissements) 54.4 %47.7 %62.7 % Salaires, retraits, impôts %15% Service de la dette24%25%22% Solde résiduel %6%12%0% Résultats financiers Capacité de remboursement maximale (p.15-16)

24 La (rentabilité) des cultures: assez inégale p. 16

25 Actif en million 7,682$9,642$6 127$ Avoir net 55%56%52% Dette totale million 3 465$4 247$2 919$ Dette totale / hl ou kg de gras 274$/ $ 293$/ $ 256$/ $ 45%48%44% Quelques données du BILAN (p.17-18)

26 Évolution dette totale /hl et /kg Dette à la hausse peu importe le groupe

27 En 000 $ En 000 $ 0 % dautofinancement Investi : 200 $Emprunté : 213 $ 15 % dautofinancement Investi : 587 $Emprunté : 496 $ 8 % dautofinancement Investi : 412 $Emprunté : 378 $ Investissements nets vs emprunts (p. 19)

28 Répartition des investissements 2012 en % p.19 À défaut dacheter du quota on investit dans dautres choses

29 Les achats de terre Pour la région de lest de lOntario en moyenne: À environ 4500$/ ac. ou $/ha largent généré par la terre est utilisé pour payer les charges directes de culture et faire les paiements; À plus de 4500$/ac, cest le solde résiduel de la ferme qui fait le reste à court et moyen terme; Linflation se chargera du futur…; On achète donc davantage de terre basé sur le solde résiduel que sur la rentabilité de la terre. Rendez-vous d'expertise sur les fermes laitières de 100 vaches et plus

30 CritèresMoyTêteFin % du quota livré109 % 107 % Lait / vache (litres) Marge std / vache ($)3 574$4 154$2 804$ Prix reçu par hl produit (incluant les ristournes) $82.16 $81.43 $ Production laitière – sommaire(p.20)

31 CritèresMoyTêteFin Coût std des conc. (vaches) $/hl13.34 $/hl17.47 $/hl Coût std des fourrages $/hl9.66 $/hl11.65 $/hl Lait / kg concentrés Qté conc. / va/ an Production laitière: Alimentation (p.21) Moins de lait/va = Plus de vaches à nourrir

32 Marge std/va et Coût des concentrés p.20 Groupe 100+ Moyen Marge standard par vache: Revenu dune vache – les coûts variables par vache Plus de concentrés par vache?

33 Aliments consommés et coût des concentrés p.21 Groupe 100+ Moyen Vraiment pas! Plus 30% en 2 ans

34 Prix reçu et écart avec prix cible* p.20 *Prix cible: prix de vente cible permettant de couvrir tous les coûts. Le prix des céréales et des fourrages par TM considéré dans les charges, est standardisé. La ristourne laitière nest pas considérée dans les données. Groupe 100+ moyen 0.28$/hl de moins en revenu et 2.02$/hl de moins de prix cible

35 CritèresMoyTêteFin Nombre de vaches Produit brut / vache7 505 $7 953 $6 543 $ Charges variables / vache $3 679 $3 887 $ Marge brute / vache3 618 $4 273 $2 657 $ Charges fixes2 061 $2 059 $1 890 $ Bénéfice réparti lait1 557 $2 214 $767 $ Résultats sectoriels lait (p.22) Tous les résultats de lactivité laitière par vache Ce ne sont pas nécessairement les charges qui sont trop élevées mais les revenus qui sont trop bas

36 CritèresMoyTêteFin Foin et pâturage (ha) Maïs-ensilage (ha) Céréales (ha) Superficies totales cultivées (ha) Production Fourrages (TMS) Production de Céréales de la ferme (TMS) Détail des cultures (p.24)

37 CritèresMoyTêteFin Rendement du foin (tms/ha) Rendement du maïs-ensilage (tms/ha) Coût des fourrages produits ($/tms) (foin et maïs-ens) 198 $185 $194 $ Produits culture ($/ha)1,512 $1,786 $1,223 $ Charges cultures ($/ha)373 $416 $325 $ Charges machinerie ($/ha)605 $628 $573 $ Marge culture ($/ha)534 $742 $325 $ Efficacité des champs (p.24) Différence de $ 13$x1170tms

38 Coût de production foin et ensilage dherbe ($/tms) p.26

39 Coût de production foin et ensilage dherbe (100 vaches et plus ) p.26 Du simple au double pour une même tonne

40 Le coût de production des fourrages p.26 et 27 Faites le calcul: Quantité récoltée x Prix visé 180$/tms moins Quantité récoltée x Prix cible (au-bas du document) Si cest positif, ne toucher à rien continuez ainsi Si cest négatif, voilà la valeur du défi à relever! La différence vaut-elle la peine dy travailler? Rendez-vous d'expertise sur les fermes laitières de 100 vaches et plus

41 Coût de production maïs-ensilage ($/tms) p.27 Plutôt égal dun groupe à lautre

42 Coût de production maïs-ensilage (100 vaches et plus ) p $ 129 $ Du simple au double pour une même tonne

43 Caractéristiques du groupe 20% Meilleur Moins de charges à lhectare peut-être mais surtout plus de rendement à lha; Le coût des opérations machinerie (p.25)et main-dœuvre représentent une grosse proportion du prix cible par ha. Ça vaut la peine quon sy attarde! Notre hypothèse: des chantiers plus efficaces – Par une utilisation plus intensive de la machinerie de capacité appropriée – En évitant de multiplier les modes de récolte – En planifiant le chantier – En ayant une régie des champs: béton Rendez-vous d'expertise sur les fermes laitières de 100 vaches et plus

44 Des entreprises à contre courant Malgré tout, entre 2010 et 2012, certaines entreprises ont obtenu des résultats à linverse de ceux du groupe des plus de 100 vaches Cest-à-dire: Diminution du taux de charges Augmentation du % de bénéfice sur les produits Augmentation du bénéfice par vache Comment ont-elles réussi à faire différemment?

45 Conclusion Des facteurs contextuels et externes (hausse du prix des aliments et baisse du prix du lait) ont rétréci les marges; Toutefois, il est possible de continuer à saméliorer en maximisant vos ressources; La taille du troupeau nest peut-être pas un gage defficacité; Mais De meilleurs rendements tant aux champs que dans létable vous apporteront une meilleure rentabilité

46 Panel de producteurs Que font-ils pour être si efficaces année après année? Quel est leur secret, sil y en a un? -Martin Benoit -Stéphane Blanchet -Denis Groleau -Jean Rousseau

47 La Gestion ; Le Secret de la Réussite Ferme GM Benoit Règles dOr GCACQ

48 Règles dOr # 1 Produire le quota = Objectif 110 % GCACQ

49 Marge lait standard par vache = (Produits Std – Charges Variables Std / vache) p.20 Viser plus de $ 4,500 / vache Marge standard / vache GM Benoît Marge standard / vache GR $3 574$ $3 817 $ $3 710 $ $3 334 $ GCACQ

50 Règles dOr # 2 Pourcentage de charges = Viser 45 % et moins Préoccupation constante GCACQ

51 Si on veut … on peut. GCACQ

52 Charges cultures p Viser moins de $ 325 / Ha 2012 GM BENOÎT 2011 GM BENOÎT 2012 GR GR 100+ Fertilisants, semences, herb Entretien mach Travaux à forfait Carburant s GCACQ

53 Fidélité de la main-dœuvre p.22 : Charges salariales plus élevées que la moyenne Plusieurs employés avec de lancienneté Bonus de rétention Donner des responsabilités et valorisation Pour Les Entreprises GM Benoît : « Les employés, cest un investissement et non un coût » GCACQ 2012 GM BENOÎT 2011 GM BENOÎT 2012 GR GR 100+ Charges Salariales ($/hl)

54 Gestion de lendettement : Règles dOr # 3 GCACQ Échange de machineries = Objectif : Payer comptant.

55 Gestion de lendettement : Règles dOr # 4 GCACQ Une mauvaise année ne doit pas durer 3 ans Réagir rapidement suite à un événement difficile. Profiter des bas taux dintérêts pour réduire les dettes; Utiliser les personnes ressources et les données disponibles.

56 Règles dOr # 5 La Gestion cest aussi se comparer GCACQ

57 Ferme S.C.H. inc Propriété de Hervé, Claudette et Stéphane Blanchette Située à Saint-Charles-sur-Richelieu Prix des terres moyen 2012: 18,222$/ha (FADQ)

58 Philosophies dentreprise Gestion serrée afin de pouvoir acheter des terres Continuer à prendre de lexpansion Maximiser les structures Penser à la relève Logique marchande et entrepreneuriale Bonne tolérance au risque

59 Cultures Beaucoup de travaux sont fait a forfait; Ensilage, battage, épandage du fumier, etc. Objectifs; Économie de temps Augmenter la qualité de vie

60 Cultures Très bonnes terres. Loam argileux.

61 Cultures 3150 U.T. 220 unités dazote / acre.

62 Cultures

63 Étable

64 Alimentation RTM deux groupes Sous-produits; Résidus mais sucré (taures) Corn steap water (vache) Programme alimentaire révisé régulièrement avec nutritionniste Aucun grain produit à la ferme nest servi aux animaux Objectifs; simplicité, efficacité, rentabilité

65 Étable Fourrages Mais-ensilage +/- 72% de la ratio M.S. (versus moyenne 32%) Achat 72% du foin consommé Objectifs; Maximiser lutilisation du fond de terre Augmenter la qualité de vie Choix quant à lachat du foin et sa qualité

66 Étable

67

68

69 Merci !

70 Ferme D.M. Groleau inc. Ferme D.M. Groleau Inc.

71 Efficacité globale p.16 Moyenne GR100+ = $

72 Efficacité globale Moyenne GR100+ = L/utp

73 Efficacité globale p.16 Moyenne GR100+ = 54.4 %

74 Secteur étable p.20 Moyenne GR100+ = $

75 Secteur étable p.21 ($ de concentrés vache/hl) AnnéeFerme D.M. Groleau Moyenne GR100+ Différence avec GR100+ Moy , , , $/an 20107, $/an 20118, $/an $/an

76 Philosophie de développement de lentreprise D.M. Groleau Inc. Croissance soutenue, mais calculée sur le plan du risque Marge pour faire face aux imprévus Dette modérée Entreprise transférable

77 Philosophie de gestion Citations de conférenciers « Plus on a de machinerie, plus on travaille » (Doris Pellerin) « Largent quon dépense pour ça, on ne la pas pour autre chose » (Raymond Levallois) « Ceux qui réussissent le mieux sont ceux qui résistent » (Mico Bourgault)

78 Philosophie de gestion Formation de base et formation continue Sentourer des bonnes personnes Gestion par poste de dépenses (économies cumulatives et récurrentes)

79 Philosophie de gestion Il ny a pas de petites économies – Papier lave-pis vs serviettes humides – Mangeoires pour les génisses Efficacité du travail Beaucoup de décisions valent la peine quon sy arrête

80 Ferme Rhétaise inc Propriété de Jean et Paul Rousseau, située à Nicolet

81 Philosophies dentreprise Tout ce que tu nachètes pas parce que tu nen as pas besoin se transforme en bénéfice. Do it now; les chose ne doivent pas trainer (travaux dans létable, travaux aux champs, etc.). La main dœuvre est un investissement, il faut savoir les traiter comme des co-équipiers.

82 Résultats de gestion p.14

83 Résultats de gestion p.16

84 Résultats de gestion

85 Philosophies dentreprise p.17

86 Étable Alimentation RTM deux groupes Mise sur le lait fourrager (ça prend des fourrages de qualité -> Do it now) Achat de tourteau en grandes quantités Membre du regroupement RDA Nutritionniste indépendant Coupe toujours la marge de sécurité du programme alimentaire.

87 Étable p.21

88

89

90

91 Merci !

92 Létude de David Helliar Qui est David Helliar? Producteur de lAngleterre (Wiltshire), partenaire avec ses parents dune ferme laitière de 200 vaches. Parti visiter des fermes autour du monde pendant 4 mois en É-U; Wisconsin, Missouri, Australie, Nouvelle-Zélande, Chili, Uruguay, Argentine

93 Létude de David Helliar Question: Quest-ce qui définit un producteur laitier (grands troupeaux) qui réussit bien? Au départ, il avait des hypothèses mais il voulait les valider. Pas seulement de la bonne gestion de troupeau…

94 Létude de David Helliar 1. Qualités exceptionnelles de gestionnaire dentreprise avec un bon leadership. – Bons communicateurs – Habiles dans les relations humaines – Ont réalisé quavec le nombre de vaches qui augmentent, ils ne sont plus des gérants de troupeau mais des gérants dentreprise. – Ont compris que ce ne sont plus les vaches ni le système de production qui dicte le succès de leur entreprise mais leur qualité de gestionnaire dentreprise.

95 Létude de David Helliar 2. La gestion du temps est un facteur clé dans leur réussite. – Bonne organisation du travail, /jour/semaine/mois/saison – Planification à lavance – Sassurent quils soccupent de choses importantes la plupart du temps et minimisent le temps consacré aux urgences ou aux imprévus. – Prise de décision rapide mais réfléchie. – Opérations faites dans des délais optimum – Nattendent pas que les opportunités se présentent à eux. Vont au devant des opportunités.

96 Létude de David Helliar 3. Favorisent le travail déquipe avec des partenaires solides – Employés qui connaissent leurs rôle et responsabilités – Une équipe qui connaît les objectifs à atteindre – Sentourent de fournisseurs et de conseillers qui ont à cœur le succès de lentreprise

97 Létude de David Helliar 4. Sont orientés vers le profit et le contrôle des coûts de production. – Ne contrôlent pas certains de leurs coûts de production mais bien TOUS les coûts de production. – Le groupe de tête (10%) na pas davantage spécifique dans aucun de ses coûts de production mais sont meilleurs que les autres dans TOUS leurs coûts de production. – Le profit nest pas un résultat, cest une décision. – Ces entreprises sont rentables, que le prix soit bon ou pas.

98 Létude de David Helliar 5. Ils sont des employeurs de choix – Savent attirer les employés. – Savent garder leurs employés. – Savent faire sentir aux employés quils sont appréciés. « Les gens veulent être fiers de lendroit ou ils travaillent, avec qui ils travaillent et pour qui ils travaillent. »

99 Létude de David Helliar 6. Le dirigeant de lentreprise a un bon équilibre entre son travail et sa vie personnelle – Comment? En ayant des systèmes de production simples. – Ils ont développé des sources d intérêts à lextérieur de lentreprise et ça les aide à voir leur entreprise avec une meilleure perspective.

100 Létude de David Helliar 7. Ils ont un plan stratégique en place. – Ça donne une vision commune aux actionnaires et fait progresser lentreprise plus rapidement. – Savoir ou on est, ou on sen va et comment on va y arriver. « Lexpansion continue comporte un gros risque; dépasser le seuil ou lentreprise est le plus efficace. »

101 La gestion, cest très important Merci

102 Merci à la Coop de la région de lest Ontarien, du nord de Montréal et sud-ouest de Montréal pour les bottes et pauses café

103 Dîner Départ autobus 13h


Télécharger ppt "Faire du lait en grand 4.0 Rendez-vous dexpertise sur les fermes de 100 vaches et plus BIENVENUE."

Présentations similaires


Annonces Google