La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Facteurs Prédictifs de Mauvais Pronostic au cours de l accès Palustre Étude prospective à propos de 45 cas, réalisée dans les services de Pédiatrie-Hôpital.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Facteurs Prédictifs de Mauvais Pronostic au cours de l accès Palustre Étude prospective à propos de 45 cas, réalisée dans les services de Pédiatrie-Hôpital."— Transcription de la présentation:

1 1 Facteurs Prédictifs de Mauvais Pronostic au cours de l accès Palustre Étude prospective à propos de 45 cas, réalisée dans les services de Pédiatrie-Hôpital National de Niamey. Larabou.M;Issa.A

2 2 Introduction

3 3 Introduction 1 LE PALUDISME LE PALUDISME Définition Définition Erythrocythopathie fébrile Erythrocythopathie fébrile Hémolysante Hémolysante Anémiante Anémiante Cause : Cause : Hématozoaire du genre plasmodium transmis par un moustique:anophèle femelle Hématozoaire du genre plasmodium transmis par un moustique:anophèle femelle

4 4 Introduction 2 Type :4 espèces parasites de lhomme Type :4 espèces parasites de lhomme P.falciparum,P.malaria,P.ovale,P.vivax P.falciparum,P.malaria,P.ovale,P.vivax P.falciparum:Espèce la plus répandue et la plus redoutable(90 à 95% des cas) P.falciparum:Espèce la plus répandue et la plus redoutable(90 à 95% des cas) Selon Baudon. D :1ère endémie mondiale Selon Baudon. D :1ère endémie mondiale Daprès lOMS,en 2002: Daprès lOMS,en 2002: 2,4 milliards de personnes exposées au risque par an dans le monde 2,4 milliards de personnes exposées au risque par an dans le monde

5 5 Introduction à 500 millions de cas cliniques/an dans le monde avec 1,1 à 2,7 millions de décès 300 à 500 millions de cas cliniques/an dans le monde avec 1,1 à 2,7 millions de décès 100 pays considérés comme impaludés(moitié en Afrique au sud du Sahara) 100 pays considérés comme impaludés(moitié en Afrique au sud du Sahara) 90% des cas en Afrique subsaharienne avec 1 million de décès chez les enfants de moins de 5 ans 90% des cas en Afrique subsaharienne avec 1 million de décès chez les enfants de moins de 5 ans 375 millions dinfections palustres chez les enfants de 0-5 ans 375 millions dinfections palustres chez les enfants de 0-5 ans

6 6 Introduction 4 Au Niger : Au Niger : 1064 décès denfants de 1 à 4 ans sur un total de 2154 cas daccès palustre soit 49,39%(ensemble des districts sanitaires selon le SNIS ) 1064 décès denfants de 1 à 4 ans sur un total de 2154 cas daccès palustre soit 49,39%(ensemble des districts sanitaires selon le SNIS ) cas soit 11,6% avec 2769 décès pour un taux de létalité de 0,21% (PNLP/MSP 2002) cas soit 11,6% avec 2769 décès pour un taux de létalité de 0,21% (PNLP/MSP 2002)

7 7 Définition du Paludisme Grave (OMS-1990) 1 Manifestations majeures(10) Manifestations majeures(10) Neuropaludisme:coma stade II ou plus Neuropaludisme:coma stade II ou plus Crises convulsives généralisées répétées Crises convulsives généralisées répétées Anémie grave Anémie grave Insuffisance rénale Insuffisance rénale Œdème pulmonaire Œdème pulmonaire Hypoglycémie(2,2mmol/l ou O,4g/l) Hypoglycémie(2,2mmol/l ou O,4g/l)

8 8 Définition du Paludisme Grave (OMS-1990) 2 Collapsus circulatoire Collapsus circulatoire Hémorragie diffuse(ou CIVD) Hémorragie diffuse(ou CIVD) Hémoglobinurie massive Hémoglobinurie massive Acidose sanguine(pH artériel 7,25;ou bicarbonates 15 mmol/l) Acidose sanguine(pH artériel 7,25;ou bicarbonates 15 mmol/l) Autres manifestations Autres manifestations Obnubilation ou prostration Obnubilation ou prostration

9 9 Définition du Paludisme Grave (OMS-1990 ) 3 Parasitémie élevée Parasitémie élevée Ictère Ictère Hyperthermie( 41°C) ou Hyperthermie( 41°C) ou Hypothermie( 36°C) Hypothermie( 36°C)

10 10 Notre étude

11 11 Objectifs Objectif général: Objectif général: Contribuer à lamélioration de la prise en charge du paludisme en milieu hospitalier nigérien Contribuer à lamélioration de la prise en charge du paludisme en milieu hospitalier nigérien Objectifs spécifiques: Objectifs spécifiques: Identifier la prévalence du paludisme grave chez les enfants de 0 à 15 ans Identifier la prévalence du paludisme grave chez les enfants de 0 à 15 ans Identifier les facteurs prédictifs de mauvais pronostic Identifier les facteurs prédictifs de mauvais pronostic

12 12 Méthodes et malades 1 Cadre : services de Pédiatrie(A&B)-H N N Cadre : services de Pédiatrie(A&B)-H N N Méthodologie : étude prospective Méthodologie : étude prospective Période :Août-Décembre 2003,soit 5mois Période :Août-Décembre 2003,soit 5mois Malades : Enfants de 0 à 15 ans admis pour accès palustre Malades : Enfants de 0 à 15 ans admis pour accès palustre Bilan réalisé : Bilan réalisé : Glycémie capillaire,GE,Frottis sanguin,Hémogramme,Test dEmmel,Biliribinémie,Ionogramme Glycémie capillaire,GE,Frottis sanguin,Hémogramme,Test dEmmel,Biliribinémie,Ionogramme

13 13 Méthodes et malades 2 Critères dinclusion : Critères dinclusion : Enfants de 0 – 15 ans admis pour accès palustre avec au moins un signe de gravité(critères de OMS) et ayant bénéficié de:glycémie,GE,F.Sanguin avant traitement Enfants de 0 – 15 ans admis pour accès palustre avec au moins un signe de gravité(critères de OMS) et ayant bénéficié de:glycémie,GE,F.Sanguin avant traitement Critères dexclusion Critères dexclusion Accès palustre simple Accès palustre simple Accès grave sans GE et Glycémie Accès grave sans GE et Glycémie Enfant transfusé avant hémogramme ou ayant reçu un anti-malarique et/ou perfusion de glucosé avant tout traitement. Enfant transfusé avant hémogramme ou ayant reçu un anti-malarique et/ou perfusion de glucosé avant tout traitement.

14 14 Prise en charge 1 Traitement étiologique : anti-paludique Traitement étiologique : anti-paludique Quinine à la dose de 25mg/kg/j en 2 prises: 12,5mg/kg + S.glucosé 5% pdt 4H le matin 12,5mg/kg + S.glucosé 5% pdt 4H le matin 12,5mg/kg diluée dans 2 à 3cc de S.salé en intra rectale le soir 12,5mg/kg diluée dans 2 à 3cc de S.salé en intra rectale le soir Traitement symptomatique: Traitement symptomatique:Réanimation,anticonvulsivants,antipyrétique, Supplementation en fer,antiémétique,antibiotique...

15 15 Prise en charge 2 IM rarement utilisé sauf en cas de diarrhée et/ou dimpossibilité dun abord veineux IM rarement utilisé sauf en cas de diarrhée et/ou dimpossibilité dun abord veineux Relais par la voie orale dès le 4è jour ou de la reprise de la conscience avec quinine en comprimé Relais par la voie orale dès le 4è jour ou de la reprise de la conscience avec quinine en comprimé Durée du traitement :5 j(7 j selon lOMS) Durée du traitement :5 j(7 j selon lOMS)

16 16 Résultats/ Discussions

17 17 Données épidémiologiques 1 Données épidémiologiques 1 Fréquence : Fréquence : 3775 enfants hospitalisés dont 1878 pour paludisme soit 49,7% 3775 enfants hospitalisés dont 1878 pour paludisme soit 49,7% 1878 cas de paludisme dont 1056 cas pour paludisme grave soit 28% 1878 cas de paludisme dont 1056 cas pour paludisme grave soit 28% 45 cas étudiés dont: 45 cas étudiés dont: 23 garçons soit 51,1% 23 garçons soit 51,1% 22 filles soit 48,9% 22 filles soit 48,9% Soit un sexe-ratio de 1,04 en faveur des garçons

18 18 Données épidémiologiques 2 Notre étude:49,7% Notre étude:49,7% SABO(Niger):72,03% SABO(Niger):72,03% KOKO et Coll.(Gabon):18,53% KOKO et Coll.(Gabon):18,53% Notre étude:28% Notre étude:28% TCHOKOTEU et Coll.(Cameroun):29% TCHOKOTEU et Coll.(Cameroun):29% ANGYO et Coll.(Nigeria):25% ANGYO et Coll.(Nigeria):25% SANOU et Coll.(Burkina Faso):17,6% SANOU et Coll.(Burkina Faso):17,6% RABO(Niger):41,69% RABO(Niger):41,69%

19 19 Données épidémiologiques 3 Selon la tranche dâge: Selon la tranche dâge: inférieur à 5 ans:18 patients, 40% inférieur à 5 ans:18 patients, 40% 5 – 9 ans:16 patients, 35,6% 10 – 15 ans:11 patients, 24,4% Selon la provenance : Selon la provenance : CUN 1:23 patients, 51,1% CUN 1:23 patients, 51,1% CUN 2:20 patients, 44,5% CUN 2:20 patients, 44,5% CUN 3:2 patients, 4,4% CUN 3:2 patients, 4,4%

20 20 Données épidémiologiques 4 Repartition des patients selon la profession des Pères ProfessionNombre Pourcentage (%) cultivateur1942,2 auxiliaire48,9 Temporaire511,1 Sans emploi 12,2 Fonctionnaire143,1 Revendeur24,4 Total45100

21 21 Données épidémiologiques 5 Repartition des patients selon la profession des méres ProfessionNombrePourcentage ménagères3680 auxiliaire12,2 Temporaire12,2 Sans emploi 24,4 Fonctionnaire48,9 Revendeur12,2 Total45100

22 22 Donnees cliniques 1: Principaux signes à ladmission SIGNES CLINIQUESPOURCENTAGES SIGNES GENERAUX Prostration86,7 Pâleur conjonctivale44,4 Ictère26,7 Asthénie31,1 Déshydratation24,4 Oedèmes2,2 SIGNES CLINIQUES Vomissements incoercibles 71,1 Diarrhee31,1 Constipation6,7 Anorexic53,3 Soif31,1 Rétention aiguë durine4,4 Algies60 SIGNES PHYSIQUES Splénomégalie17,8 Hematomegalie11,1 Détresse respiratoire4,4 Hémorragies spontanées6,7 Urines rares coca-cola28,9 Tachycardie+souffle systolique35,6 Râles crépitants11,1 Morsures de la langue2,2

23 23 Données cliniques 2: Répartition des malades selon la T° corporelle Température(en C) Pourcentage (%) ,7 37 – 37,6 8,8 37,7-38,417,8 38, , ,4 Total100

24 24 Données cliniques 3: Signes neurologiques(à lexamen) Signes neurologiques Pourcentage (%) obnubilation20 coma40 convulsions66,7 Troubles du comportement 35,6 Perturbation des réflexes ostéo-tendineux 6,7 Perturbation des réflexes cutanés plantaires 8,9 Troubles du tonus 44,4 Opisthotonos4,4 Protrusion de la langue 2,2

25 25 Données biologiques 1: Répartition des patients par tranche dâge et selon les résultats de la GE Age GE Positive GE Négative Total 5 ans 5 ans ans ans 10 ans6511 Total36945 Pourcentage (%)

26 26 Données biologiques 2: Repartition des patients selon la densité parasitaire Densité Parasitaire(Pf/ul de sang) Nombre de cas Pourcentage (%) , , , ,8 Total32100

27 27 Signes de gravité 1: Fréquence par tranche dâge Signes Tranche dage ComaAnémie sévèreCrises convulsives 2/ 24h Tachypnee Nbre% % % % 5 ans 633, ,1746,7 5 – 9 ans950535,7939, ans 316,7214,3521,7213,3 TOTAL

28 28 Signes de gravite 2: Fréquence par tranche dâge Signes Tranche dage Vomissements Incoercibles Parasitemie > Pf/ul de sang T˚ >40˚ Nbre% % % < 5 ans1237,5836,4327,3 5-9 ans928,11045,4654,5 10 ans 1134,4418,22 TOTAL

29 29 Signes de gravité 3 Dans notre série;3 signes majeurs: Dans notre série;3 signes majeurs: Anémie Anémie Troubles de la conscience(coma) Troubles de la conscience(coma) Troubles digestifs Troubles digestifs Au Kenya;2 signes majeurs: Au Kenya;2 signes majeurs: Troubles de la conscience Troubles de la conscience Détresse respiratoire Détresse respiratoire

30 30 Pronostic 1 Amélioration observée chez 40 enfants soit 88,9% Amélioration observée chez 40 enfants soit 88,9% 5 enfants décèdes soit 11,1% dont 2 garçons et 3 filles 5 enfants décèdes soit 11,1% dont 2 garçons et 3 filles < à 5 ans:1 décès soit 5,6% < à 5 ans:1 décès soit 5,6% 5 – 9 ans:3 décès soit 18,8% 5 – 9 ans:3 décès soit 18,8% 10 ans:1 décès soit 9,1% 10 ans:1 décès soit 9,1% Tous les enfants sont sortis à court terme sans séquelles Tous les enfants sont sortis à court terme sans séquelles

31 31 Pronostic 2 Notre étude:11,1% Notre étude:11,1% Inde:11,09% Inde:11,09% Gambie:15% Gambie:15% Papouasie nouvelle-Guinée:18% Papouasie nouvelle-Guinée:18% Sénégal:12,2% Sénégal:12,2% Togo:18,48% Togo:18,48%

32 32 Conclusion

33 33 Conclusion 1 Fléau mondial Fléau mondial Véritable problème de santé publique dans les pays tropicaux Véritable problème de santé publique dans les pays tropicaux Tableau clinique du paludisme grave au Niger est dominé par: Tableau clinique du paludisme grave au Niger est dominé par: Fièvre Fièvre Troubles neurologiques Troubles neurologiques Troubles digestifs Troubles digestifs Densité parasitaire Densité parasitaire Troubles hématologiques Troubles hématologiques

34 34 Conclusion 2 Fréquence élevée du paludisme grave chez les enfants de 0 – 15 ans(28%) Fréquence élevée du paludisme grave chez les enfants de 0 – 15 ans(28%) Les accès graves ou compliqués constituent le grand drame du paludisme et restent responsables,en dépit des traitements,dun grand nombre des morts(11,1%) Les accès graves ou compliqués constituent le grand drame du paludisme et restent responsables,en dépit des traitements,dun grand nombre des morts(11,1%) Quinine,1er antipaludique naturel,demeure lantipaludique majeur dans le traitement de base au cours de linfection palustre et entraîne une guérison dans la majorité des cas(88,9%) Quinine,1er antipaludique naturel,demeure lantipaludique majeur dans le traitement de base au cours de linfection palustre et entraîne une guérison dans la majorité des cas(88,9%)

35 35 Je vous remercie de votre aimable attention


Télécharger ppt "1 Facteurs Prédictifs de Mauvais Pronostic au cours de l accès Palustre Étude prospective à propos de 45 cas, réalisée dans les services de Pédiatrie-Hôpital."

Présentations similaires


Annonces Google