La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Gouvernance territoriale : les acteurs socioéconomiques de Rouyn-Noranda en action Denis Geoffroy Conseiller municipal Doctorant : UDM Forum : Lenjeu de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Gouvernance territoriale : les acteurs socioéconomiques de Rouyn-Noranda en action Denis Geoffroy Conseiller municipal Doctorant : UDM Forum : Lenjeu de."— Transcription de la présentation:

1 Gouvernance territoriale : les acteurs socioéconomiques de Rouyn-Noranda en action Denis Geoffroy Conseiller municipal Doctorant : UDM Forum : Lenjeu de lappropriation territoriale septembre 2008 Denis Geoffroy Conseiller municipal Doctorant : UDM Forum : Lenjeu de lappropriation territoriale septembre 2008

2 Plan de la présentation 1. Région Abitibi-Témiscamingue 2. Projet de concertation et de mobilisation à Rouyn-Noranda ( ) - Chantier Défi-Emploi (CDE) - Club Défi (CD) - Table de concertation économique (TCERN) 3. Lorganisation politico-administrative du territoire 4. La gouvernance territoriale 5. Conclusion

3

4

5 La région administrative de lAbitibi-Témiscamingue regroupe 5 municipalités régionales de comté (± habitants). On dénombre en Abitibi- Témiscamingue 2 MRC de plus de habitants; il sagit de la Vallée-de-lOr ( habitants) et celle de Rouyn-Noranda ( habitants). Les autres MRC de la région administrative comptent moins de habitants

6 Projet de concertation et de mobilisation à Rouyn-Noranda ( ) La Ville de Rouyn-Noranda sest mobilisée dune façon remarquable à lautomne 1998 en raison des conditions économiques déprimantes : près de 45 % de la population active se retrouvait sans emploi; La Ville de Rouyn-Noranda sest mobilisée dune façon remarquable à lautomne 1998 en raison des conditions économiques déprimantes : près de 45 % de la population active se retrouvait sans emploi; En 1998, le maire acceptait un nouveau mandat à la condition davoir les moyens de contrer cette situation. Pour y parvenir, il devait mobiliser la communauté économique à laide de leaders locaux; En 1998, le maire acceptait un nouveau mandat à la condition davoir les moyens de contrer cette situation. Pour y parvenir, il devait mobiliser la communauté économique à laide de leaders locaux; Observons maintenant : CDE, CD et TCERN OBJECTIF : mettre en place les germes dune nouvelle mentalité entrepreneuriale; OBJECTIF : mettre en place les germes dune nouvelle mentalité entrepreneuriale;

7 Le Chantier Défi-Emploi Mission du CDE Mission du CDE –1) regrouper des hommes et des femmes qui sont impliqués dans le développement économique de la MRC de Rouyn-Noranda; –2) les mobiliser pour créer rapidement des emplois et développer ensemble une conscience collective; –3) faire comprendre au milieu que le développement endogène doit venir du milieu lui-même et quil repose sur une complicité et une collaboration entre les intervenants locaux, privés et publics

8 Le Chantier Défi-Emploi trois objectifs du CDE : trois objectifs du CDE : –1) transformer la mentalité entrepreneuriale du milieu pour faire en sorte que les différents acteurs du milieu apprennent à compter de moins en moins sur les grandes organisations gouvernementales (ministères, institutions, sociétés dÉtat, etc.) ou privées (Métallurgie Noranda) et de plus en plus sur les petits et moyens entrepreneurs locaux pour le développement de léconomie et de lemploi; –2) mobiliser le milieu pour créer des emplois; –3) habiliter le plus grand nombre possible de citoyens et citoyennes à identifier, à promouvoir et à supporter de nouvelles occasions daffaires.

9 Le Chantier Défi-Emploi Comité dorientation (Maire, Députés) Comité dorientation (Maire, Députés) Comité de pilotage (1 secrétaire et 29 secrétaires associées) Comité de pilotage (1 secrétaire et 29 secrétaires associées) Permanence (3) et 9 agents de liaison Permanence (3) et 9 agents de liaison Comité de communication (5 personnes) Comité de communication (5 personnes)

10 Le Chantier Défi-Emploi Table des présidents Table des présidents Tables sectorielles (ressources ; transformation et service) Tables sectorielles (ressources ; transformation et service) Tables thématique (ex : agro, forestier, minier, tourisme, transport, etc.) Tables thématique (ex : agro, forestier, minier, tourisme, transport, etc.) Tables produits (partenaires : CLD, SADC, CDE, CD, Ministères, et plus) Tables produits (partenaires : CLD, SADC, CDE, CD, Ministères, et plus)

11 Tables et Comités Nombre de rencontres Nombre dheures de réunions- personnes [1] [1] Nombre de rencontres Nombre dheures de réunions- personnes [2] [2] Nombre de rencontres Nombre dheures de réunions- personnes [3] [3] Nombre de rencontres Nombre dheures de réunions- personnes [4] [4] Total Nombre de rencontres Nombre dheures de réunions- personnes Tables thématiques Différents comités Total181 rencontres heures de réunions- personnes 180 rencontres heures de réunions- personnes 143 rencontres heures de réunions- personnes 127 rencontres heures de réunions- personnes 631 rencontres heures de réunions- personnes [1] [1] Denis Geoffroy, compilation spéciale, Il a été calculé le nombre de rencontres (84 et 97 ) à raison de 2 heures par rencontre composé en moyenne de 12 personnes par rencontre. [2] [2] Denis Geoffroy, compilation spéciale, Il a été calculé le nombre de rencontres (97 et 83 ) à raison de 2 heures par rencontre composé en moyenne de 10 personnes par rencontre. [3] [3] Denis Geoffroy, compilation spéciale, Il a été calculé le nombre de rencontres (77 et 66 ) à raison de 2 heures par rencontre composé en moyenne de 10 personnes par rencontre. [4] [4] Denis Geoffroy, compilation spéciale, Il a été calculé le nombre de rencontres (66 et 61 ) à raison de 2 heures par rencontre composé en moyenne de 8 personnes par rencontre. Nombre de rencontres au Chantier Défi-Emploi : 1999 – 2002

12 Réflexion concernant cette concertation « Ce que le Chantier Défi-Emploi a réussi à faire comme mobilisation des gens daffaires et comme vision globale qui a orienté tous les gens daffaires de la ville dans le même sens, je ne pense pas quau niveau des organismes comme le CLD-RN, que ça aurait pu se faire. Les gens nembarquaient pas. Ça prenait vraiment une organisation apolitique carrément, cest pour cela que je dis que le CLD-RN ou tout autre organisme naurait pas pu chapeauter un projet comme celui-là ». « Ce que le Chantier Défi-Emploi a réussi à faire comme mobilisation des gens daffaires et comme vision globale qui a orienté tous les gens daffaires de la ville dans le même sens, je ne pense pas quau niveau des organismes comme le CLD-RN, que ça aurait pu se faire. Les gens nembarquaient pas. Ça prenait vraiment une organisation apolitique carrément, cest pour cela que je dis que le CLD-RN ou tout autre organisme naurait pas pu chapeauter un projet comme celui-là ».

13 Le Club Défi Le Club Défi de Rouyn-Noranda regroupe des gens [1] daffaires soucieux de contribuer concrètement au développement de Rouyn-Noranda et de la région, de maintenir la flamme entrepreneuriale vivante et active, et dappuyer les agents de développement économique de la collectivité par des interventions ciblées et efficaces. Le Club Défi de Rouyn-Noranda regroupe des gens [1] daffaires soucieux de contribuer concrètement au développement de Rouyn-Noranda et de la région, de maintenir la flamme entrepreneuriale vivante et active, et dappuyer les agents de développement économique de la collectivité par des interventions ciblées et efficaces. [1] MISSION: de créer un noyau dynamique de personnes regroupées dans une structure de solidarité simple, souple et efficace ; de se réunir à une fréquence fixe et déterminée pour parler, échanger et promouvoir le développement économique de Rouyn-Noranda et de la région et de constituer un fonds de développement d'entreprises et d'emplois pour le bénéfice de la collectivité. MISSION: de créer un noyau dynamique de personnes regroupées dans une structure de solidarité simple, souple et efficace ; de se réunir à une fréquence fixe et déterminée pour parler, échanger et promouvoir le développement économique de Rouyn-Noranda et de la région et de constituer un fonds de développement d'entreprises et d'emplois pour le bénéfice de la collectivité. [1] Selon le Directeur général du Club Défi, il y a, en 2002, 137 membres actifs au sein des 6 comités. [1] Selon le Directeur général du Club Défi, il y a, en 2002, 137 membres actifs au sein des 6 comités. [1]

14 Le Club Défi OBJECTIF 2002 : accompagner des entreprises et entrepreneurs dici de façon à ce quils développent tout leur potentiel; de développer les stratégies de démarchages appropriées pour inciter des entreprises à venir simplanter à Rouyn-Noranda; de bâtir un coffre à outils pour positionner Rouyn-Noranda de façon incontournable et de créer un fonds [2] local. Regardons de plus près le fonctionnement interne du Club Défi. OBJECTIF 2002 : accompagner des entreprises et entrepreneurs dici de façon à ce quils développent tout leur potentiel; de développer les stratégies de démarchages appropriées pour inciter des entreprises à venir simplanter à Rouyn-Noranda; de bâtir un coffre à outils pour positionner Rouyn-Noranda de façon incontournable et de créer un fonds [2] local. Regardons de plus près le fonctionnement interne du Club Défi. [2] Plus de $ amassé dans le milieux (8 semaines) Plus de $ amassé dans le milieux (8 semaines) [2] Le fonds local du Club Défi à pour mission de faire des ponts financiers à risques limités pour fournir des aides temporaires à des projets soumis par le Club Défi. (Club Défi, 2000) [2] Le fonds local du Club Défi à pour mission de faire des ponts financiers à risques limités pour fournir des aides temporaires à des projets soumis par le Club Défi. (Club Défi, 2000) [2]

15 Le Club Défi Fonctionnement Fonctionnement –comité dorientation et de stratégie; –un comité de contrôle des fonds; –un comité de levée de fonds; –un comité de communication; –un comité de développement du Nord; –un comité du Fonds local; –un comité du parc industriel. –Plus de heures de rencontre

16 La Table de concertation économique de Rouyn-Noranda MISSION : orienter le développement économique et maintenir les objectifs initiaux du Chantier Défi-Emploi afin de créer et maintenir les emplois. MISSION : orienter le développement économique et maintenir les objectifs initiaux du Chantier Défi-Emploi afin de créer et maintenir les emplois. En support à cette mission, la Table de concertation économique de Rouyn-Noranda doit exercer un leadership politique et voir au fonctionnement du Chantier Défi-Emploi. En support à cette mission, la Table de concertation économique de Rouyn-Noranda doit exercer un leadership politique et voir au fonctionnement du Chantier Défi-Emploi.

17 La Table de concertation économique de Rouyn-Noranda Composition Composition –présidents et directeurs généraux du CLD-RN, SADC-RN, CCRIN et Club Défi; CLD-RN, SADC-RN, CCRIN et Club Défi; –maire de la ville de Rouyn-Noranda et de son directeur général; –président du Chantier Défi-Emploi; –coordonnateur de la Table de concertation économique de Rouyn-Noranda; –deux observateurs: CLE-RN et du CADT.

18 Quelques réflexions concernant cette concertation « décidé de travailler avec la formule de la concertation concernant une planification stratégique. Cest une formule exigeante, qui a ses avantages et ses inconvénients. Son grand avantage, cest parce que ça devient un outil commun, un outil partagé, un outil qui appartient à tout le monde et non pas qui appartient à un seul puis qui doit le vendre aux autres ou qui doit limposer aux autres ou qui doit essayer de convaincre les autres ». « décidé de travailler avec la formule de la concertation concernant une planification stratégique. Cest une formule exigeante, qui a ses avantages et ses inconvénients. Son grand avantage, cest parce que ça devient un outil commun, un outil partagé, un outil qui appartient à tout le monde et non pas qui appartient à un seul puis qui doit le vendre aux autres ou qui doit limposer aux autres ou qui doit essayer de convaincre les autres ».

19 Quelques réflexions concernant cette concertation « Moi, ma préoccupation, cest de lintégration des différents plans, le plan du CLD-RN, le plan de la SADC-RN, les objectifs de chacun, puis de ramener ça au niveau dune planification stratégique de la Ville avec la Table de concertation économique ». « Moi, ma préoccupation, cest de lintégration des différents plans, le plan du CLD-RN, le plan de la SADC-RN, les objectifs de chacun, puis de ramener ça au niveau dune planification stratégique de la Ville avec la Table de concertation économique ».

20 Lorganisation politico- administrative du territoire Fusion de Noranda et Rouyn (1986) Fusion de Noranda et Rouyn (1986) Regroupement : Regroupement : –Granada (1995); –Lac Dufault (1997); –Beaudry et T.N.O. (2000); –Regroupement de lensemble des municipalités (14) de la MRC 2002.

21 Lorganisation politico- administrative du territoire La nouvelle Ville de Rouyn-Noranda est composée de 21 quartiers: La nouvelle Ville de Rouyn-Noranda est composée de 21 quartiers: –10 en milieu urbain; –11 en milieu rural. Au niveau politique, la nouvelle ville a été divisée en 14 districts électoraux: Au niveau politique, la nouvelle ville a été divisée en 14 districts électoraux: –10 urbains (ceux de lancienne Ville de Rouyn- Noranda); –4 ruraux.

22 Lorganisation politico- administrative du territoire AVANTAGE trois points positifs. (Selon entrevue 2005) AVANTAGE trois points positifs. (Selon entrevue 2005) 1) le service forêt. Auparavant, à la MRC-RN, le service devait avoir 14 signataires pour la convention daménagement et autres ententes. Dans les faits, cela voulait dire que les 14 maires devaient sentendent avec leur conseil municipal respectif avant de signer une entente et cela causait, à loccasion, beaucoup de retard dans léchéancier des services offert aux citoyens. Aujourdhui, nous retrouvons une seule entité signataire soit le conseil municipal de la Ville de Rouyn-Noranda ce qui dans les faits facilite la prise de décision et rend plus opérationnel le service aux citoyens. 1) le service forêt. Auparavant, à la MRC-RN, le service devait avoir 14 signataires pour la convention daménagement et autres ententes. Dans les faits, cela voulait dire que les 14 maires devaient sentendent avec leur conseil municipal respectif avant de signer une entente et cela causait, à loccasion, beaucoup de retard dans léchéancier des services offert aux citoyens. Aujourdhui, nous retrouvons une seule entité signataire soit le conseil municipal de la Ville de Rouyn-Noranda ce qui dans les faits facilite la prise de décision et rend plus opérationnel le service aux citoyens. 2) le volet développement. Avant le regroupement, nous pouvions noter une certaine compétition intermunicipalité entre les petites municipalités concernant le développement économique. Actuellement, nous retrouvons une facilité, via le conseil municipal de la nouvelle Ville, deffectuer une planification économique global. 2) le volet développement. Avant le regroupement, nous pouvions noter une certaine compétition intermunicipalité entre les petites municipalités concernant le développement économique. Actuellement, nous retrouvons une facilité, via le conseil municipal de la nouvelle Ville, deffectuer une planification économique global.

23 Lorganisation politico- administrative du territoire 3) Le levier financier. Comme il sagit dune seule entité cest plus facile davoir un point de vue commun sur la fiscalité de la nouvelle Ville. Dans les faits, une ancienne municipalité pouvait avoir de la difficulté à emprunter pour effectuer certains travaux, alors quavec la nouvelle Ville cest bien plus facile pour une grande Ville davoir accès à une plus grande source de financement. 3) Le levier financier. Comme il sagit dune seule entité cest plus facile davoir un point de vue commun sur la fiscalité de la nouvelle Ville. Dans les faits, une ancienne municipalité pouvait avoir de la difficulté à emprunter pour effectuer certains travaux, alors quavec la nouvelle Ville cest bien plus facile pour une grande Ville davoir accès à une plus grande source de financement.

24 Lorganisation politico- administrative du territoire Difficultés ou désavantages du regroupement cinq éléments : Difficultés ou désavantages du regroupement cinq éléments : 1) La complexité administrative de la nouvelle Ville. Il sagit dune fusion de deux cultures administratives ainsi que deux cultures territoriales lurbain et le rural. 2) Lintégration des 16 règlements différents; 3) Les anciens conseils municipaux des petites municipalités étaient plus conviviales avant le regroupement;

25 Lorganisation politico- administrative du territoire 4) Également, depuis le regroupement et la mise en place des conseils de quartier les citoyens des anciennes municipalités ont perdu une place importante déchange et de discussion pouvant mener à une décision locale; Pour ceux-ci les conseils de quartier sont purement consultatifs et selon leur dire ça enlève un pouvoir décisionnel local et cela nindique rien de bon pour lavenir des anciennes communautés. Pour ceux-ci les conseils de quartier sont purement consultatifs et selon leur dire ça enlève un pouvoir décisionnel local et cela nindique rien de bon pour lavenir des anciennes communautés. 5) Le financement relié aux travaux de la voirie et aux infrastructures : Plusieurs subventions était dédié et relié à la MRC-RN et depuis le regroupement plusieurs subvention sont en régression et la Ville de Rouyn-Noranda a perdu certaines subvention entre autre la péréquation.

26 Lorganisation politico- administrative du territoire Services de proximité: Services de proximité: –En mai 2003, il y a eu la création dun poste coordonnateur de service de proximité et développement rurale (décentralisé), un poste de préposé aux permis et vigie de quartier (décentralisé) et un poste de contremaître de secteur (déconcentrés) pour desservir les quartiers; –4 agents de développement ruraux (via CLD); –1 coordonateur des agents de développement ruraux.

27 Gouvernance territoriale Kooiman (1993 : 64) définit le concept de gouvernance comme « la création dune structure ou dun ordre qui ne peut pas être imposé de lextérieur, mais résulte de linteraction dun grand nombre de gouvernants qui sinfluencent réciproquement »; Kooiman (1993 : 64) définit le concept de gouvernance comme « la création dune structure ou dun ordre qui ne peut pas être imposé de lextérieur, mais résulte de linteraction dun grand nombre de gouvernants qui sinfluencent réciproquement »; Le Galès (1995) stipule quil ne sagit plus dun jeu à deux (le gouvernement : lÉtat et les collectivités), mais bien dun jeu impliquant une pluralité dacteurs aux compétences et aux statuts divers. Le Galès (1995) stipule quil ne sagit plus dun jeu à deux (le gouvernement : lÉtat et les collectivités), mais bien dun jeu impliquant une pluralité dacteurs aux compétences et aux statuts divers. Stoker (1998 : 26) stipule que « la gouvernance fait intervenir des réseaux dacteurs autonomes »; Stoker (1998 : 26) stipule que « la gouvernance fait intervenir des réseaux dacteurs autonomes »; Proulx (1999 : 62) relate que la gouvernance « fait plutôt référence à la coopération, aux réseaux, aux conventions, aux alliances, aux partenariats, etc., comme formules de coordination de la pluralité dacteurs plus ou moins autonomes mais interdépendants »; Proulx (1999 : 62) relate que la gouvernance « fait plutôt référence à la coopération, aux réseaux, aux conventions, aux alliances, aux partenariats, etc., comme formules de coordination de la pluralité dacteurs plus ou moins autonomes mais interdépendants »; Andrew et Juillet (1999 : 77) indiquent que la forme « organisationnelle dominante se rapproche plutôt du réseau, se veut polycentrique, et ses configurations évoluent plus rapidement en réponse aux modifications de lenvironnement et à lapprentissage social quengendre le dialogue entre les membres du réseau ». Andrew et Juillet (1999 : 77) indiquent que la forme « organisationnelle dominante se rapproche plutôt du réseau, se veut polycentrique, et ses configurations évoluent plus rapidement en réponse aux modifications de lenvironnement et à lapprentissage social quengendre le dialogue entre les membres du réseau ».

28 Gouvernance territoriale Leloup, Moyart et Pecqueur (2004 :1) indiquent que « la gouvernance territoriale renvoie ainsi tout dabord à celle du développement local et se situe dans le contexte historique de limplication croissante des acteurs locaux – privés, publics, associatifs – dans les dynamiques de développement, dans leur capacité à se mobiliser et à se prendre en charge » Leloup, Moyart et Pecqueur (2004 :1) indiquent que « la gouvernance territoriale renvoie ainsi tout dabord à celle du développement local et se situe dans le contexte historique de limplication croissante des acteurs locaux – privés, publics, associatifs – dans les dynamiques de développement, dans leur capacité à se mobiliser et à se prendre en charge » Ainsi, la gouvernance territoriale « repose à la fois sur le réseau et sur les flux : un réseau cest-à-dire une configuration de connections entre les différents acteurs avec des flux circulant dans le réseau » Leloup, Moyart et Pecqueur (2004 : 9). Ainsi, la gouvernance territoriale « repose à la fois sur le réseau et sur les flux : un réseau cest-à-dire une configuration de connections entre les différents acteurs avec des flux circulant dans le réseau » Leloup, Moyart et Pecqueur (2004 : 9).

29 Gouvernance territoriale Le cas de Rouyn-Noranda est fort explicite : le nombre dacteurs impliqués et le nombre de rencontres que cette concertation a produit entre 1998 et 2005 est fort éloquent. Le cas de Rouyn-Noranda est fort explicite : le nombre dacteurs impliqués et le nombre de rencontres que cette concertation a produit entre 1998 et 2005 est fort éloquent. Également, le fait que plusieurs gens daffaires ont su mettre à profit les réseaux de toute la collectivité afin dintégrer différents conseils dadministration régionaux et provinciaux démontre bien ce quavancent Leloup, Moyart et Pecqueur (2004). Également, le fait que plusieurs gens daffaires ont su mettre à profit les réseaux de toute la collectivité afin dintégrer différents conseils dadministration régionaux et provinciaux démontre bien ce quavancent Leloup, Moyart et Pecqueur (2004).

30 Gouvernance territoriale Entre 1998 et 2004, la structure de concertation de Rouyn-Noranda a démontré quun grand nombre dacteurs (organisations gouvernementales et non gouvernementales, entreprises et société civile) ont mis ensemble leurs efforts afin deffectuer un changement de mentalité au sein de la communauté. Entre 1998 et 2004, la structure de concertation de Rouyn-Noranda a démontré quun grand nombre dacteurs (organisations gouvernementales et non gouvernementales, entreprises et société civile) ont mis ensemble leurs efforts afin deffectuer un changement de mentalité au sein de la communauté. Cette structure na pas été imposée de lextérieur par le gouvernement; bien au contraire, ce sont les acteurs du milieu eux-mêmes qui ont élaboré la structure, sa composition et les moyens à privilégier pour être maîtres de leur propre développement. Cette structure na pas été imposée de lextérieur par le gouvernement; bien au contraire, ce sont les acteurs du milieu eux-mêmes qui ont élaboré la structure, sa composition et les moyens à privilégier pour être maîtres de leur propre développement.

31 Résumé Concertation et mobilisation à Rouyn-Noranda Chantier Défi-Emploi; Chantier Défi-Emploi; 2000 à ce jour Club Défi (FIER témabi); 2000 à ce jour Club Défi (FIER témabi); 2002 à 2005 Table de concertation économique; 2002 à 2005 Table de concertation économique; Participation du Président du CD en tant que membre du comité de réflexion concernant la structure des FIER au Québec; Participation du Président du CD en tant que membre du comité de réflexion concernant la structure des FIER au Québec; Plus de heures de rencontre Plus de heures de rencontre

32 Observations de la concertation et la mobilisation à Rouyn-Noranda Évolution de la mentalité entrepreneuriale dans la MRC; Évolution de la mentalité entrepreneuriale dans la MRC; Participation citoyenne active; Participation citoyenne active; Une meilleure complémentarité au sein de la Ville de Rouyn-Noranda; Une meilleure complémentarité au sein de la Ville de Rouyn-Noranda; Le politique ne doit pas laisser de côté la concertation sur son territoire; Le politique ne doit pas laisser de côté la concertation sur son territoire; Le politique doit instaurer un système de communication, de rencontres formelles avec les principaux dirigeants des organismes de développement et le conseil de ville où chacun peut être entendu et avoir une influence sur les enjeux et le développement de SA collectivité; Le politique doit instaurer un système de communication, de rencontres formelles avec les principaux dirigeants des organismes de développement et le conseil de ville où chacun peut être entendu et avoir une influence sur les enjeux et le développement de SA collectivité; Depuis 2005, ce manque de concertation a-t-il limité lavancement socioéconomique de Rouyn-Noranda? Depuis 2005, ce manque de concertation a-t-il limité lavancement socioéconomique de Rouyn-Noranda?

33 Résumé Concertation et mobilisation à Rouyn-Noranda Merci de votre écoute Merci de votre écoute Denis Geoffroy Conseiller municipal Doctorant : UDM


Télécharger ppt "Gouvernance territoriale : les acteurs socioéconomiques de Rouyn-Noranda en action Denis Geoffroy Conseiller municipal Doctorant : UDM Forum : Lenjeu de."

Présentations similaires


Annonces Google